Aller au contenu

IGS4

Membre
  • Compteur de contenus

    4 636
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    51

IGS4 a gagné pour la dernière fois le 21 juin

IGS4 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

5 802 Explosif

À propos de IGS4

  • Rang
    L'ancienne gare de Grigny (PK 542,4) Rhône

Infos Personnelles

  • Hobbies
    Historique ferroviaire

Visiteurs récents du profil

26 003 visualisations du profil
  1. Gares de Saint-Germain-des-Fossés et Gannat.
  2. Plus aucun train entre Saint-Étienne et Lyon du 13 au 19 août à cause de travaux Plusieurs chantiers simultanés vont se dérouler du 13 au 19 août sur la ligne SNCF entre Saint-Étienne et Lyon. Des travaux vont donc nécessiter l’interruption totale de la circulation des trains sur la ligne. La SNCF vient de publier les horaires des bus de substitution. Changement d'aiguilles dans le secteur de Terrenoire (commune de Saint-Étienne). Remplacement du tablier du saut-de-mouton de Givors-Ville (ligne de Givors-Canal à Nîmes). Portée du nouveau tablier : 45 mètres. Poids : 1200 tonnes. France Bleu Saint-Étienne du mercredi 8 août 2018 Gare de Givors-Ville (PK 537,8) La gare à l'époque de la Compagnie du PLM.
  3. IGS4

    Il y a X ans jour pour jour . . .

    Gare de La Flèche (PK 328,3) Elle a été mise en service par la Compagnie du PO en juin 1871, en même temps que la section : La Flèche - Luché-Pringé - Le Lude - La Chapelle-aux-Choux - Aubigné-Racan. La gare de La Flèche était située autrefois au centre d'une étoile ferroviaire de 5 lignes : - La Flèche - Malicorne-sur-Sarthe - La Suze-sur-Sarthe (Le Mans). - La Flèche - Luché-Pringé - Le Lude - La Chapelle-aux-Choux - Aubigné-Racan. - La Flèche - Beaugé - Brion-Jumelles - Longué - Vivy - Saumur. - La Flèche - Bazouges - Durtal - Seiches - Pellouailles - Saint-Barthélemy-d'Anjou (Angers). - La Flèche - Crosmières-le-Bailleul - Louailles - Sablé-sur-Sarthe. Elle était également gare de contact de l'ancienne ligne à voie unique (voie métrique) : La Flèche - Cérans-Foulletourte - Guécélard - Le Mans. Exploitation : Tramways de la Sarthe. La gare de La Flèche à l'époque de la Compagnie du PO. Dans le fond la direction du Lude (Aubigné-Racan) et de Baugé (Saumur). La gare de La Flèche, a cesser toutes activités voyageurs par fer le 6 avril 1970. Elle est fermée au service fret depuis le milieu des années 90 suite à la délocalisation de l'ancienne usine de traverses en béton SATEBA. Cette entreprise était un client fret régulier de la gare de La Flèche. La section : La Flèche - La Suze-sur-Sarthe (30,700 km) était exploitée sous le régime de la V.U.T.R. (Voie unique à trafic restreint). Dans les années 80, la gare de La Flèche, était encore gérée, par un CG3 (Chef de gare de troisième classe - Ex-niveau 6). Pour accéder à ce grade il fallait être titulaire de l'ancien examen "du barrage". Ce qui correspond de nos jours au grade de TTMV (Technicien Transport Mouvement), toujours soumis au passage (et à la réussite) d'un examen. L'ancien examen "du barrage" permettait d'occuper trois fonctions au choix : - CG3 : Chef de gare de troisième classe; - CSMV : Chef de Service Mouvement; - INP : Intérimaire Principal (Chef de gare intérimaire). L'état déplorable de l'ancienne gare de La Flèche en mai 2015. L'ancienne lampisterie. Ce qu'il reste à présent des deux voies qui étaient situées entre le quai central (côté gauche) et le BV (côté droit). Dans le fond la direction de Saint-Barthélemy-d'Anjou (Angers), de Sablé-sur-Sarthe, et de La Suze-sur-Sarthe (Le Mans). L'ancienne grue État (10 tonnes).
  4. Carte ferroviaire du département du Loir-et-Cher Oucques - Faye - Vendôme - Épuisay - Mondoubleau Compagnie des tramways du Loir-et-Cher Exploitation : voie unique à voie métrique. Longueur : 55 km. Mise en service : - section Oucques - Faye - Vendôme (19 km) : en 1900; - section Vendôme - Épuisay - Mondoubleau (36 km) : en 1906. Fermeture au service voyageurs et marchandises : - section Oucques - Faye - Vendôme (19 km) : en 1934; - section Vendôme - Épuisay - Mondoubleau (36 km) : en 1933. Au départ d'Oucques, la ligne desservait : Épiais, Faye, Rocé, Areines, Vendôme, Naveil, Villiers-sur-Loir, Gué-du-Loir, Mazangé, Fortan, Épuisay, Le Temple, Cormenon et Mondoubleau. Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF. Gare d'Oucques La gare des Tramways. La gare des Tramways.
  5. Gare de Saint-Nazaire (PK 494) La nouvelle passerelle pour piétons venait d'être installée la nuit dernière.
  6. Ligne de Morlaix à Roscoff Un article du Ouest-France du lundi 4 juin 2018. Inondations à Morlaix. À Sainte-Sève, la ligne Morlaix-Roscoff ravagée Mercredi 20 juin. Rapatriement par la route, de Saint-Pol-de-Léon jusqu'à la zone industrielle de Keriven (Saint-Martin-des-Champs) de l'X 73590, ayant assurer "partiellement" le TER 855042 Roscoff (16h48) Saint-Pol-de-Léon (17h00) Morlaix (17h35) du dimanche 3 juin 2018.
  7. IGS4

    Intempéries et conséquences

    Ligne de Morlaix à Roscoff Avis de la modération : de courtes citations d’articles (avec le lien qui va bien) svp !
  8. Carte ferroviaire du département de la Sarthe Connerré-Beillé - Thorigné - Bouloire - Saint-Calais Chemin de fer de Mamers à Saint-Calais. Longueur : 32 km. Mise en service : le 20 février 1873. Fermeture au service voyageurs : le 25 septembre 1965. Fermeture au service marchandises : le 31 décembre 1977. Au départ de Connerré-Beillé, la ligne desservait : Connerré-ville (+ 2 km), Thorigné (+ 6 km), Saint-Michel-de-Chavaignes (+ 9 km), Bouloire (+ 13 km), Coudrecieux (+ 19 km), Montaillé (+ 28 km) et Saint-Calais (+ 32 km). Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF. Gare de Thorigné Située à 6 km au Sud-Est de Connerré-Beillé, elle était gare de bifurcation de l'ancienne ligne à voie unique : Thorigné - Le Plessis-Dorin - Courtalain-Saint-Pellerin (49,700 km); Mise en service par l'Administration des Chemins de fer de l'État : - section Thorigné - Vibraye - Montmirail-Melleray (22,100 km) : le 2 janvier 1898; - section Montmirail-Melleray - Arville-Le Gault - Courtalain-Saint-Pellerin (27,600 km) : le 12 juillet 1900. Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF. La gare à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'État. Chemin de fer de Mamers à Saint-Calais. Locotracteur n° 9 en 1973. Photo : Claude BORDERIE. Connerré-Beillé - Thorigné - Le Plessis-Dorin - Courtalain-Saint-Pellerin : le fascicule 3-71-3 (situation en 1957).
  9. Gare de Mûr-de-Bretagne (PK 50,7) Source Aux environs de la gare de Mûr-de-Bretagne. Source La gare en juin 2012. Photo : Wikipédia (Pymouss).
  10. IGS4

    Il y a X ans jour pour jour . . .

    Carte ferroviaire du département de la Sarthe Il y a 147 ans aujourd'hui. Le 19 juin 1871, mise en service, par la Compagnie du PO, de la ligne : Aubigné-Racan - Le Lude - Luché-Pringé - La Flèche (32,500 km). Fermeture au service voyageurs : le 15 mai 1938. Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF. Gare d'Aubigné-Racan La gare à l'époque de la Compagnie du PO. Un train en provenance de Château-du-Loir. Sur la gauche à côté du BV, l'ancienne buvette. Gare du Lude (PK 307,9) La gare à l'époque de la Compagnie du PO. Source La gare dans les années 50. La gare est à présent une propriété de la municipalité du Lude. Elle sert essentiellement de lieu de rendez-vous pour le coworking. La gare en mai 2015. Gare de Luché-Pringé (PK 316,7) La gare à l'époque de la Compagnie du PO. La gare en mai 2015.
  11. Carte ferroviaire du département d'Ille-et-Vilaine Carte ferroviaire du département de la Manche Vitré - La Selle-en-Luitré - Fougères - Pontorson-Mont-Saint-Michel Longueur : 77,600 km. Mise en service : - section - Vitré - La Selle-en-Luitré - Fougères (36,100 km) : le 1er octobre 1867; - section Fougères - Saint-Brice-en-Coglès (17,800 km) : le 26 janvier 1872; - section Saint-Brice-en-Coglès - Pontorson-Mont-Saint-Michel (23,700 km) : le 10 octobre 1872. Au départ de Vitré, la ligne desservait : Gérard (+ 7 km), Balazé (+ 12,100 km), Châtillon-en-Vendelais (+ 18,800 km), Dompierrre-du-Chemin (+ 24,300 km), La Brebitière (+ 27,900 km), La Selle-en-Luitré (+ 30,400 km), Fougères (+ 36,100 km), Saint-Germain-en-Coglès (+ 45,700 km), La Touche (+ 47,700 km), Saint-Étienne-en-Coglès (+ 50,200 km), Saint-Brice-en-Coglès (+ 53,900 km), Tremblay (+ 61,500 km), Antrain (+ 66,800 km) et Pontorson-Mont-Saint-Michel (+ 77,600 km). Son point culminant (PK 44) se situait entre Fougères (PK 36,1) et Saint-Germain-en-Coglès (PK 45,7). Déclivités maximales des rampes et pentes : 16 ‰. Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF. Gare de Vitré La gare à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'État. Le pont de l'Ouest et la gare.
×