Aller au contenu

likorn

Membre
  • Compteur de contenus

    1 758
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

likorn a gagné pour la dernière fois le 19 juillet 2016

likorn a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

2 530 Explosif

2 abonnés

À propos de likorn

  • Rang
    Chat noir à 80%

Infos Métier

  • Entreprise
    CFF
  • Service
    Conduite des Trains
  • Métier & Lieu
    Mécanicien de ligne Voyageurs/Cargo
  1. Ca patine et ça enraye

    Je ne miserai pas forcément sur la pollution, à Bâle. http://meteonews.ch/fr/Pollution_de_l_air/M06601000/Bâle-Binningen https://www.google.ch/amp/s/www.letemps.ch/node/988888/amphtml Par contre, je différencie les patinages gérables et permanents dû à la pluie, à la neige ou toute autre humidité d'une pollution spécifique dûe aux feuilles, impactant bien plus fortement l'adhérence selon mon expérience.
  2. Le timbre rouge de La Poste, acheminé vers la sortie ...

    Cela dit, la décrépitude du courrier tient aussi au fait que l'Union Postale Universelle n'existe plus. Témoin mon dernier envoi en France, soit une lettre recommandée Suisse pour le france contenant un passeport et une enveloppe recommandée prépayée France pour la Suisse. Réponse de la postière : pas possible de faire le recommandé France vers la Suisse en Suisse, allez en France s.v.p. En France, à l'office, on m'aiguille vers Chronopost pour "plus de sécurité". Moi je veux bien, d'ailleurs l'ambassade le conseil. Un mois plus tard, je m'inquiète auprès de l'ambassade de ne rien avoir reçu, on m'indique que l'enveloppe Chronopost est une enveloppe "Union Européenne", qui ne marche pas pour la Suisse. Je me suis donc tapé le voyage à Paris pour aller reprendre mon passeport...
  3. Ca patine et ça enraye

    De toute façon, c'est la dernière mesure qui est la plus efficace : l'élagage. Pas de feuille, pas de patinage; pas de patinage, pas retard; pas de retard, ... pas de retard. En tout cas je me réjoui d'avoir vos retour sur la formation "feuilles mortes". Je suis sûr que ce sera passionnant.
  4. Bah, on vient enfin de supprimer un P.n à Bassecourt qui n'avait que 20m entre la barrière et un cédez-le-passage. C'était rigolo. Cadence à la demi-heure hein, et quelques marchandises chaque jour. https://goo.gl/maps/g34FEt62Hm92
  5. Pas en France, mais aux CFF. Congés planifiés lors du changement d'horaire de décembre. Si dans un roulement, tours planifiés jusqu'en décembre suivant. Congés non modifiables sans accord. Lorsque l'on part en congé ou en vacances, la prise de service suivante doit être connue et ne peut pas être modifiée sans accord préalable de l'agent. (Les points ci-dessus sont valables pour toute la Suisse, car fixés dans la Loi). Le 20 du mois M, dernières modifications des tours du mois M+1 possible sans annonce, l'agent en roulement peut néanmoins s'y opposer. Si en roulement, publication d'une liste des tours modifiés. Si pas en roulement, 90% des tours doivent être posé. Au delà du 20 du mois, si modification de la prise ou de la fin de service, annonce par sms à l'agent dès 10mn de changement avec possibilité de refuser, accord préalable obligatoire dès 90mn. À -72 heures. Dernier délai pour poser un tour si hors roulement. Le prise et la fin de service ne sont plus modifiable sans accord préalable. En dessous de 3 heures, toute modification dans le tour doit être annoncée.
  6. Trains autonomes

    Encore une grande idée ça, la caméra fera quoi de mieux qu'un œil? D'un point de vue conceptuel j'entends, qu'elle est réellement l'amélioration ?
  7. Trains autonomes

    Cela se fait chez nous, avec ADL. Tu reçois des vitesses conseillées sur notre Sirius. Résultat? Et bien Infra trouve que nous réagissons mal, trop tard, trop tôt, pas comme il faut. Donc elle veut tester une pré-automatisation avec une modification automatique de notre vitesse de consigne, votre VI. Voilà voilà Dire qu'il y a dix ans, on n'arrivait même pas à faire les essais de frein ailleurs qu'au sol... Par contre, dans le semi-automatique, ce sera l'enfer pour nous. À par faire faux, réagir trop tard, ne pas être concentré, tu ne peux pas faire grand chose. Regardez AF 447... L'exemple même de l'automatisme qui dit "ho bah non, je laisse tomber, démerdez-vous", et c'est la faute des pilotes (qui sont plus des opérateurs que des pilotes, d'ailleurs, maintenant, dans les grande compagnies).
  8. Le café des chasseurs

    Ça m'étonnerait qu'il vienne, ce mauvais chasseur. Par contre, j'ai beau y réflechir, je ne vois pas comment - consciement - on pourrait tirer au moins quatre fois on se trompant, sachant qu'en plus il a apparement du recharger. Non, vraiment, ce serait quand même pas mal que côté suisse on lui enlève ses armes parce que bon, on t'enlèverai le permis voiture pour moins que ça.
  9. Les contacts, ça se fait aussi par le formulaire idoine des sociétés de construction ferroviaire. N'hésites pas à téléphoner aux numéros indiqués sur les pages "contact" (presse) d'Alstom, Bombardier ou même Stadler (il y aura toujours un type qui parle le français quelque part dans la salle). Prépare néanmoins le coups, il faut le nom de tes profs ,surtout de ton référent, qu'il soit joignable le cas échéant pour contrôle et éclaircissement, et puis toi il te faut être relativement clair sur ce que tu veux faire, ça veut dire qu'il te faut présenter ton projet en quelques phrases rapidement compréhensibles par un responsable communication, qui alors décidera ou non de prolonger l'appel... Si ça ne marche pas, tu auras passé des coups de fils pour rien, mais si ça fonctionne, je peux te dire que tu auras fait le plus gros. P.S Je tenterai quand même le coups - si Alstom refuse - en Suisse, ce n'est pas loin de l'Alsace, la formation professionnelle y est fortement ancrée et beaucoup de monde à Bussnang est passé par les TP*, même aux relations presse. Et puis il y a des essais actuellement... *Travaux personnels, même moi j'en ai fait et ça m'a donné l'occasion d'aller visiter l'OMS à Genève. Sur un coups de téléphone...
  10. Bon o.k mais tout le monde est d'accord de dire que la situation actuelle ne satisfait personne et qu'il faut qu'elle évolue Et oui, ces évolutions n'iront pas -pour les cheminots - vers plus de salaire, congé ou autres progrès sociaux. Ça me semble évident. Vous serez amené à "payer" la situation actuelle. Je ne vois pas son Altesse désavouer tout le milieu des travaux publics et de la politique des grands travaux. Ce serait une bonne chose mais les règnes sont fait pour être marqué du sceau de ceux qui les vivent, autrement dit pour voir cela, il faudrait une VIème république. Bref, à défaut d'améliorer votre cadre de travail, ça peut quand même amener a le pérenniser, ce qui n'est pas forcément un mal en soi me semble-t-il. Et puis si l'on pouvait inclure le trafic marchandise, enfin ce qu'il en reste, dans la réflexion, ce ne serait pas un mal. Sinon à terme ne resteront que quelques réseaux régionaux et quelques grandes lignes, à l'image des U.S.A ou de l'Australie...
  11. Ecotaxe---> Ecomouv---> SNCF (?)

    D'ailleurs, même s'il y a pleins d'autres éléments, les tarifs du commerce de détails suisses sont clairement impactés par la Redevance Poid-Lourds. Pour rappel, les prix sont environ 30 à 40% plus chère en Hélvetie que dans les pays voisins, comme la France. Il y a bien entendu les salaires, les marges (fortes en Suisse, car il y règne un duopole) et les taxes douanières mais le transport y est aussi pour quelque chose. Rappellons d'ailleurs que la RPLP finance aussi le rail... Bref, il ne faut pas se leurrer, que tu paies au travers des impôts ou des bien, c'est le consommateur - le citoyen - qui trinque dans l'entretien des infrastructures. Et les infrastructures ferroviaires ont le défaut d'être utilisable uniquement par un acteur défini, dès lors et afin de ne pas trop charger l'assiette fiscale de chacun, l'Etat - sous la pression des ménages et des entreprises, l'Etat ne produisant rien en tant qu'acteur économique - se désengage de l'entretien d'une infrastructure au bénéfice d'une autre, à priori plus accessible, plus efficace, plus rentable. Bref, maintenir rail et route, c'est une question de moyen, et de choix.
  12. Oui enfin pour faire ces trains là, je me dis quand même que le luxe, c'est vraiment beau mais peu utile. Après 19h tu n'as pas 5 personnes par train sur le tronçon cité. Et parmi elle, les deux tiers ont des abonnements scolaires soutenus financièrement par le Canton.
  13. Oui enfin d'abord les Flirts France furent finalement déclarées inaptes aux normes françaises, modifiées après la commande des CFF. Ce n'est qu'ensuite que la Région Alsace a estimé qu'offrir des liaisons pour aller au delà de Bâle n'était pas vraiment utile. Du coups, côté CFF, si je résume la position actuelle elle est ainsi : il est impossible de bosser avec la France, pas tant par manque de compétence mais bien parce que la Suisse est quantité négligeable, et négligée. Ceux qui souffrent de cette situation sont aussi Français, mais trop minoritaires.
  14. actu ferroviaire en allemagne

    Ah les correspondances... Je viens de rentrer en taxi après qu'elle n'attendit que 1minute 30 alors que mon train arrivait avec 4 minutes de retard. Quand on connait le système, on sait qu'on ne le paiera pas, mais les autres attendendront le premier train du matin.
  15. actu ferroviaire en allemagne

    Ah la base notre gabarit ne permettait pas les transports actuels, les lignes principales sont ou seront adaptées. Pour prendre l'exemple en cours, sur la ligne du Simplon par exemple il manque un tunnel et un pont entre Vevey et Montreux. Pour le reste on a creusé un nouveau tunnel sous le chateau de Sion et adapté celui de St-Maurice, et réhaussé tous les ponts entre autres travaux. Ce sont ses projets de long termes, la ligne du pied du Jura a été adaptée en 2002, certaines - comme la ligne Lausanne - Payerne - ne le sont pas et ne le seront sans doute jamais. Mais il est vrai que notre système banquaire nous permet de le faire avec votre argent. Non blague à part, il est clair que sans volonté public cela ne peut se faire et que notre géographie a priori peu favorable au chemin de fer est en fait un atout en sa faveur dès que l'on se met a penser "tunnel". Des régions comme le Tessin, le Valais ou le Jura sont bien plus accessibles par train qu'en voiture.
×