Nipou

Modérateur
  • Compteur de contenus

    10 841
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    104

Nipou a gagné pour la dernière fois le 14 mars 2016

Nipou a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

9 377 Explosif

À propos de Nipou

  • Rang
    Mallard
  • Date de naissance

Infos Personnelles

  • Hobbies
    Wan Kenobi

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    trac

Visiteurs récents du profil

23 893 visualisations du profil
  1. Ceux qui respectent les règles ne passent jamais pour des cons. La caravane repasse toujours, tot ou tard.
  2. Peut être que RH s'est gardé ta candidature sous le coude le temps que la formation commence. En effet on a parfois des désistements de dernière minute ou dans les premiers jours, du coup s'ils ont ton dossier, hop ils te contactent et tu embrayes sans avoir de retard impactant.
  3. Non je crois qu'ADC parle du "on" qui invite.
  4. Je me demande si le total de places est un critère recevable pour l'utilisation qu'on veut en faire. Je n'en sais rien en fait. Car avoir des rames avec beaucoup de places c'est bien mais moins de rames ça fait aussi moins de rotations. Et la vraie question est : la réflexion a t'elle été jusque là dans l'esprit de ceux qui ont décidé de cette affaire du siècle ?
  5. Dans l'affaire, la situation aujourd'hui c'est que la concurrence se positionne, qu'elle fait son marché. Elle prendra sans doute tous les agents directement concernés et qui accepteront (mais ça reste à confirmé car rien est écrit) mais bien vite fera le tri. Ils offriront un service qui vaudra ce qu'il vaudra en termes de qualité mais à moins cher. Et vu qu'actuellement ceux qui payent ne sont pas contents du service rendu par la SNCF quitte à être pas content ils se disent "tant qu'à faire, payer moins". Quand dans une région on perdra une ligne ou un groupe de lignes, tous les secteurs vont dérouiller car perdre d'un coup par exemple 20% de charge, c'est 20% de tous les postes qui ne sont plus justifiés. Ca va du guichet au DUO au dessus je m'inquiète pas trop ils seront déjà loin. Les GM en UP ou en COS, les CRL bien entendu, les ASCT, les RH, les structures dont on ignore qu'elles existent jusqu'au moment où elle ne sont plus là et qu'on se rend compte qu'il manque un truc ... tous. Et ça c'est pas un avenir lointain, c'est demain. Donc ça va tailler sévère là où c'est possible (c'est à dire partout sauf chez les CRL). Les CRL eux se feront tailler directement par le reprenant. On va perdre 30% des personnels non directement opérationnels (dans les structures). Certains seront contents car ils le réclament depuis des années. Et un jour ils posteront sur ce forum leur états d'âme car ils se sentent isolés, ne voient personne, sont déshumanisés ... enfin juste avant de se rendre compte que c'est désormais à leur cul que ça chauffe.
  6. Tu y participes comme tous les autres, grands principes ou pas, forcé ou volontaire. Quand tu achètes une voiture, une TV, une paire de chaussures ...
  7. http://www.20minutes.fr/strasbourg/2014775-20170215-alstom-finalement-tgv-commandes-sauver-usine-belfort-circuleront-lignes-grande-vitesse J'adore particulièrement cette équation mathématique (quantique sans doute car pas logique pour moi) : Acheter 15 rames coûte 150 millions de moins qu'en rénover 24. Oui mais d'où ça sort que 15=24 ? Allons plus loin : si je rénove au lieu d'acheter, ça me coûte 150 millions de plus pour 9 rames de plus (le différentiel entre 15 et 24), ce qui fait la rame à 16.5 millions ... ça fait tout de même la rame TGV à un prix dérisoire. Et c'est sans doute là qu'intervient la physique quantique : d'après "la SNCF", payer moins revient à plus, alors payer plus revient à moins. Si vous entendez grincer c'est juste Einstein qui se retourne dans sa tombe.
  8. Nous on refuse peut être de regarder comment font les autres car c'est mal mais eux regardent comment on fait et où ils vont tailler. La politique de l'autruche n'a jamais éviter aucun combat, mais en plus ça fait qu'on refuse de se préparer à perdre le moins possible. Eux viennent, comparent, envisagent ... ils trouvent face à eux des politiques qui leur ouvrent les livres de comptes en espérant en voir émerger des promesses de prix en baisse. Donc ils ont tout pour se préparer. Alors on a le choix : on continu à se dire que ca n'arrivera pas, que c'est nous qui avons la vérité, qu'on est de toute façon meilleurs ... ou alors on fait avec la réalité : ils savent faire, feront à moins, feront accepter que ca frotte de temps en temps. Vous acceptez tous chaque jour de voir le monde s'uberriser et ca depuis des années : les hard discount, les banques virtuelles, les compagnies aériennes low cost ... on y participe tous. Mais quand ca nous touche là on se dit que non, ca n'arrivera pas, qu'on est meilleurs, qu'on est plus forts ... Alors on continu à se battre pour une ligne de roulement, pour ajouter un RHR, pour obtenir une IMC. A d'autres niveaux ils se battent pour la qualif, le poste machin, la mission bidule. Chacun fait comme si rien ne se passait autour, comme si tout continuait de manière linéaire. On est tous dans un Titanic, l'orchestre joue (OS, direction) et nous on se dit que tout de même la nuit est belle sans voir que le bateau coule. Celui qui ose dire que ca coule on l'accuse de vouloir tirer vers le bas, ou de faire le jeu de tel ou tel. C'est tres humain comme comportement, on retrouve ca tout pareil avec le climat. Ca empêchera pas le navire de couler mais ça permet de mieux vivre les derniers instants. Alors vogue la galère et rdv au fond.
  9. Heureusement que tu es là pour me traduire mes propres propos car en les écrivant ce n'est absolument pas l'idée qui m'habitait. Non ma réponse ne faisait que venir en écho à Fabrice qui se demandait comment la concurrence ferait pour faire à moins. Mais si tu préfères garder tes filtres et ne voir dans chacun de mes mots qu'une attaque envers la base, libre à toi. J'ai dit plus haut que ce sera à tous niveaux, donc oui là aussi. Il n'y aura pas de gagnants à ce petit jeu, pas plus en bas qu'en haut car on va tous dérouiller.
  10. Dans l'affaire, ceux qui abusaient ne le pourrons plus. Les autres ca ne leur changera rien. Et pour ceux qui ne savent pas s'ils abusent ou pas, ils sauront vite si dans le mois le débit chute d'un coup.
  11. La limite de l'abus ? Quelque part entre se servir de Sirius et jouer un coup de temps en temps à une appli et regarder des films chaque soir avec. Perso je m'en fiche royalement car quand mon iPad fait autre chose qu'une appli boulot, c'est en wifi chez moi donc la limite annoncée depuis le début mais mise en place il y a peu, c'est pas un problème me concernant. Ta voiture elle peut rouler au dessus de 130 sur autoroute pourtant si un jour tu te fait taper sur les doigts pour excès de vitesse, il ne te viendra pas à l'idée de justifier ca par la capacité de ta voiture. Ba la c'est pareil. Non la limite est active pour ca aussi. J'ai un CRL qui est venu me montrer ca la semaine dernière.
  12. Les données, les serveurs, les abonnements ... tout ça commence à coûter un bras alors depuis quelques temps (environ 2 ou 3 ans) la chasse au gaspillage est ouverte dans les domaines informatiques. Les serveurs sont épluchés et tout ce qui n'a rien à y faire est supprimé. Les autorisations d'accès à certains services sont rationalisés (exemple avec Pacifc). Et forcément l'ipad ne fait pas exception à l'effort global, c'est juste que ça n'arrive que maintenant. On le présentait avec limite mais bien vite des gens se sont rendus compte qu'il n'y en avait pas et en ont abusé. Merci à eux de la part de tous les autres. Retour à la norme pour tous.
  13. Ils ont juste à attendre : au départ je reprends tout le monde car obligé puis je remplace aucun départ. Mais ca c'est en produc car en structure c'est encore plus rapide : j'ai pas demandé et pas besoin de vos structures imbriquées et qui servent à je sais pas quoi donc je ne reprends pas. Exemple : je ne vais pas payer des gens à construire des roulements, d'autres à s'en plaindre, d'autres à les refaire ... je ne fais pas de roulements et voilà. C'est un exemple que j'invente à l'instant dont je ne sais pas s'il est réalisable mais t'inquiète, ils n'ont pas besoin de moi pour imaginer quoi supprimer. Ce qui manque à beaucoup de cheminots pour comprendre c'est une visite chez la concurrence pour constater par eux mêmes comment ça fonctionne.
  14. Oui région de droite ou de gauche ce n'est pas la même chose contrairement à ce que beaucoup répètent. Mais c'est malheureusement un détail. Une ligne indépendante c'est une ligne qui n'est pas imbriquée dans les autres : elle a sa voie, son matos et peut très bien fonctionner seule. Donc ça concerne énormément de lignes. 1/2 c'est juste ce qui s'est passé dans les autres pays et la concurrence sait très bien le rappeler dans les échanges de couloirs. Forcément dans le texte ça ne donne pas ça mais l'objectif est là. Enfin il faut arrêter de croire que ça restera un discours : c'est demain, ils seront prêt et on va se faire manger. Il est trop tard pour espérer tout garder. On va juste essayer de ne pas trop perdre et de ne pas trop souffrir des pertes.
  15. Il y a quelques temps la concurrence annonçait vouloir faire du TER. Aujourdhui ils annoncent même les lignes concernées et la masse salariale qu'ils conserveraient. Si votre région est de droite, que les élus ne sont pas contents du se vice rendu et qu'elle comporte des lignes qui sont indépendantes des autres, alors regardez vos collègues et comptez vous dedans. Une fois ça fait, choisissez en 1/2. Et ca quelque soit votre niveau.