Aller au contenu

Inujust R.

Membre
  • Compteur de contenus

    635
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

717 Explosif

À propos de Inujust R.

  • Rang
    Diésel sous caténaire

Infos Métier

  • Métier & Lieu
    Étudiant

Me Contacter

Visiteurs récents du profil

3 850 visualisations du profil
  1. Rectification : voilà le rêve mouillé de Spinetta (et Wauquiez), ça fait (très) vide, surtout dans le sud-Ouest (et froid dans le dos) Edit : une version encore plus radicale (sans Cévenol) :
  2. L'avancée de ce débrousaillage entre Bedous et Accous (ça n'allait pas plus loin au 17 Février) : https://photos.app.goo.gl/hxa2iRSsnXwG8mif1
  3. Saragosse ? Pas grand-chose, quelques musées et un port sur l'Ebre (et un accès direct à Madrid et au reste de l'Espagne aussi). Ce qui est plus intéressant c'est ce qu'on trouve entre Jaca et Saragosse, comme Riglos. Bedous-Pampleune serait cohérent (mais faut voir si Pau-Pamplune est plus rapide par le pays basque que par les Pyrénées, avec ~170 km de route de Bedous à Pampleune). Dans tous les cas ça n'attirerait que quelques touristes et demande une grosse communication pour un trafic quand même faible à l'année. C'est bien pour ça que ça reste un rêve ; peu probable que le trafic Pau-Saragosse (même Bordeaux-Madrid) soit suffisant pour nécessiter un aménagement aussi important (ça se justifierait si on manquait vraiment de pétrole et que son coût se répercuterait sur les compagnies aériennes). Ce qui plombe en premier lieu les transports en commun dans le coin, c'est le manque de cohérence et d'horaires, en septembre 2016 le changement d'horaire de Canfranc-Oloron le faisant partir 20 mn plus tard a obligé le CG64 à remettre des cars pour les lycéens : dédoublement de TC "pour ne pas faire attendre 20 minutes un train à Oloron*" (et virer le seul bus venant de la haute vallée d'Aspe). Conclusion qui s'applique aussi à toute la Nouvelle-Aquitaine** : les horaires sont vraiment mal faits, que ce soit sur Oloron-Bedous (passe encore, c'est une ligne secondaire... même si ça donne fortement envie de passer son permis) ou pour traverser une bonne partie de la région (coucou Pau-Angoulême et ses horaires... j'adore poireauter à Bordeaux une demi-journée pour rien), et son manque de trains aux horaires intéressants (en TER en tous cas) pour voyager (rien de huit heures et demie du mat à deux heures de l'après-midi, c'est génial quand le premier train en provenance de Coin-Perdu n'a aucune correspondance avant 13h45) et c'est frustrant si le but premier n'est pas de faire du tourisme, car quoi de plus énervant de passer dix heures à faire tout juste 500 km ? *Oui, une personne (qui avait assisté à la réunion annuelle SNCF de Pau-Bedous) m'avait répondu ça... quand on prend connaissance que le gros du trafic d'Oloron-Bedous ne va pas au-delà et que les seuls travailleurs prenant le train sont ceux d'une entreprise d'aviation qui a sa propre gare car les horaires du train ne conviennent pas aux autres... ** J'imagine que ce n'est pas le cas que de N-A... Malheureusement.
  4. Un Picasso omnibus de chez Citroen ? Je crois que ça peut même faire du 130 km/h de moyenne sur autoroute (désolé )! Mis à part les ouibus et cars scolaires qui prennent l'autoroute et/ou les enfants, personne ne prend le car tout court (mis à part les cars de substitution aux trains), mais sa voiture, qui ne va certes pas plus vite que le train, mais plus pratique.
  5. On pourrait échanger des 73500 et 72500 de certaines lignes ; envoyer les 72500 sur des lignes où le contrôleur est obligatoire comme Pau-Bedous, et récupérer 4 73500 au passage, certainement le cas d'autres lignes, l'Aquitaine historique assurant ses TER avec un contrôleur) le temps de résoudre les problèmes des 73500 (problème : former les ADC à conduire des 72500). Du coup, une question : Qu'est-ce qui fait qu'on peut utiliser un 73500 en EAS, et non un 72500 ?
  6. Faut dire que la SNCF fait tout pour assurer un service de qualité : http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/01/09/pau-bedous-les-bus-ont-remplace-les-trains-200-fois-en-deux-mois,2255021.php (innovation : au moins on touche de plus en plus de 73500 limousins mieux aménagés) J'ai ri. J'avais pas vu aussi ridicule depuis longtemps ; les espagnols n'ont même pas fini de rénover Canfranc - Huesca... Et c'est pas (si) certain que Rousset y laisse des plumes ; on parle d'un président de région qui a fait faire contre l'avis de tout le monde une autoroute à 1,2 M€ (l'A65, dont on paie chaque année son déficit...). Faut voir ce qui en ressortira après cette étude avant tout ; et à voir ce qui sera fait et/ou envisagé (reconstruction de la ligne pour du voyageurs sous diésel, avec sans doute construction de bouches d'aération, histoire de donner du travail de l'argent aux entreprises de BTP, même pour une exploitation TER toute pourrie). Le doute est présent car surtout, c'est de l'argent qui va manquer probablement quelque part, sans doute dans la rénovation de voies ferrées qui ne seront pas refaites... (ou sur le budget non investi pour construire des routes, le CPER routier Nouvelle-Aquitaine n'a pas fait les affaires de tout le monde en supprimant tous les projets de prolongement de voies rapides (sauf la RN10). Rêvons un peu (je pars dans mon délire où Nouvelle-Aquitaine réussit a avoir une autorité suffisante sur la SNCF pour avoir des correspondances décentes qui ne te font pas poireauter une demi-journée à Bordeaux ou Canfranc et décide de remettre en état Bedous-Canfranc avec une vitesse à 70 sur une pente de 43/1000...) L'exploitation de cette ligne, si elle est bien faite, permettrait de mettre 3h22 (avec une moyenne de 70 coté français et 90 coté espagnol, ce qui le rend plus rapide que l'automobile, avec une vitesse maximale de 200 entre Saragosse et Tadienta, quatre heures pour un plus touristique qui s'arrête aux gares notables*) entre Pau et Saragosse en imaginant un train sans arrêt intermédiaire, éclipsant la contre-performance actuelle de... 7 h 43 (Pau 12h52 - Saragosse 21:39) ou 11h 02 (Saragosse 8h45 - Pau 19h47) (et pas mieux autrement, le meilleur horaire théorique possible est de 5h47 (en estimant que Nouvelle-Aquitaine et Aragon se mettent d'accord pour faire des correspondances... c'est pas gagné). Ça fait moins cher que n'importe quelle LGV en terme de rapport temps gagné vs investissement, sur une offre inexistante (d'où la promesse de l'Europe de financer 40% ? Pau-Saragosse ne serait pas inintéressant si le prix du billet n'est pas extrêmement élevé, un plein tarif à moins de 40 € pour aller d'un bout à l'autre, plus toutes les possibilités d'offre touristique). Car le manque de transports en commun pour aller en Espagne (autre que le pays basque, et encore) reste un problème, en particulier pour les étudiants qui passent d'un coté à l'autre ou pour les palois qui voudraient bien voir du soleil. *Conditions : Bedous-Canfranc (au moins) est électrifié et le train roule aussi en électrique de Huesca à Saragosse, et la totalité de la ligne est en voie normale (avec troisième rail), et un service assuré par un Coradia bimode.
  7. Les X73500 sont pas mal dans le genre. J'ai une préférence pour les aspirateurs, qui cessent leur hurlement une fois l'accélération coupée (et les 73500 avec un moteur en rade qui sont 2x moins bruyants, mais c'est rare puisque c'est une anomalie).
  8. Inujust R.

    [Voiture Corail] Sujet Officiel

    Euh, ça fait pas mal de temps que Pau ne voit plus aucune corail Aquitaine (depuis pas mal de temps, à mon avis depuis 2010), reste les corail Midi-Pyrénées (en heures de pointe) et les Intercités pour encore une année. Les Z2 sont devenues quasiment absentes comme les TGV-A, les régiolis (version urbaine) remplacent les AGC sur Toulouse-Pau... entre 2014 et 2017 quasiment toutes les séries de trains habituelles à Pau ont disparu, sauf pour assez peu de temps les BB7300 et les X73500 qui vont se retrouver être le plus vieux matos à Pau.
  9. Y a peu d'ouvrages d'art (l'avantage d'être dans une plaine assez peu peuplée ou cultivée) et le fait que la ligne date des années 1860 fait qu'elle est plate et rectiligne (en suivant l'Adour) jusqu'à Tarbes. Je n'ai pas de date sur sa réfection, automne 1987 selon ce site, mais antérieure à 2007 dans tous les cas. Quant à des relèvement de vitesse à la réouverture de lignes, ce n'est pas le seul cas; Pau-Oloron, à sa réouverture en 2010, en avait profité pour supprimer une courte zone 40, même si les relèvements de vitesse ne se verront qu'en 2016 (date à laquelle la vitesse de la quasi-totalité des zones 70 est passée à 80, et où les deux dernières zones subissant des LTV à 40 sont repassées à leur vitesse originale). Certes on n'a pas profité du RVB pour mettre la section Ogeu-Oloron à 140, mais c'est un progrès (qui s'est accompagné d'un déclin du trafic voyageurs à cause du manque de X73500 et des reports sur bus régulières, des fermetures de lignes de six mois pour remblayer un talus, des trains de pointe assurées par une US au lieu d'une UM et des horaires pas parfaits...).
  10. Je suis à peu près certain que Morcenx n'a pas de transports urbains (4400 habitants !) et Arengosse est desservie par certains trains. Et vu qu'il n'y a pas d'autre village (c'est les Landes, peu de villages qui sont souvent assez petits), c'est logique de desservir tous les villages si ils sont peu nombreux, éloignés ou ont un potentiel voyageurs important. Mais ton exemple est un cas particulier ; des VU qu'on peut passer à 160, ça court pas les rues non plus... (puis tous les trains vont jusqu'à 160 ; il reste les 73500 qui roulent à 140 sur cette ligne.
  11. Inujust R.

    [BB 36000 / 36200 / 36300] Sujet Officiel

    Pour remplacer d'autres séries sur le déclin (7200, 15000, 22000 qui dépassent les trente ans) sur les derniers corails (et pélerins étrangers ?)/fret internes à la France ?
  12. Inujust R.

    [Régio2N] Sujet Officiel

    Ça fait quelques années que les Régio2Chaise est en service ailleurs en France, quand même. Et c'est étonnant de voir les mêmes problèmes que ceux constatés à la mise en service, surtout quand on annonce à renfort de grand coups de communication la mise en service du matériel avant la fin du déverminage.
  13. On les a sur toutes les haltes de certaines lignes TER sans casque et avec une protection supplémentaire en plastique, résultat c'est illisible dès qu'il y a un peu de soleil (ils sont aussi livrés avec une voix synthétique toute pourrie, pourquoi ne pas avoir utilisé celle de Simone ?). Et les écrans cathodiques noir/jaune sont encore présents sur les quais de Pau. Ceux-ci ? (source)
  14. C'est un bon calcul pour le court terme où on ne manque pas de pétrole, mais très mauvais à plus long terme ; vaut mieux entretenir la caténaire à minima (éviter qu'elle tombe sur les trains) et laisser débiter un peu de courant dedans que de tout démonter et de se retrouver dans l'embarras le jour où on en a besoin (dans le moyen terme au vu des réserves de pétrole, voire pour pouvoir assurer un train avec autre chose qu'un 73500 de manière très ponctuelle). Ce qui n'empêche pas d'utiliser le budget pour renouveler les voies.
  15. C'est pas mal 180 000 mine de rien... Pau - Oloron ne fait pas mieux (140 000 personnes par an ou [400 par jour, en 2014] vs 6000v/jour pour la RN134) en disposant pourtant de tous les avantages pour le train, un tarif pas trop cher pour les jeunes, une route saturée et plus lente et aucune concurrence par bus. Alors faut m'expliquer comment le train a la moindre chance avec un itinéraire de 103 km en étant plus cher que la concurrence et face à un réseau de 2x2 voies gratuites qui ont un itinéraire plus court de 30 km... en tout cas tant que le pétrole n'est pas une denrée rare !
×