Aller au contenu

r2d2

Membre
  • Compteur de contenus

    822
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

848 Explosif

À propos de r2d2

  • Rang
    promotion Arnaud BELTRAME
  • Date de naissance 11/11/1918

Infos Personnelles

  • Ville
    akaroa

Infos Métier

  • Service
    hors service pour un temps certain

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Rien n'interdit à un salarié d'une entreprise sous-traitante travaillant dans une gare de se renseigner pour tenter une embauche à SNCF. Il faut savoir ouvrir une porte (y compris syndicale) et parler tout simplement au cheminot en poste. Pendant mes +33 ans de carrière, cela m'est arrivé régulièrement, j'ai toujours été clair notamment la paie et les fameux zavantakis mais surtout l'ambiance et la solidarité d'une communauté. Notamment qu'un énorme avantage à l'embauche est que SNCF arrive tant bien que mal à loger le nouvel arrivant et souvent sans faire payer une avance mais en retenue sur le futur salaire: cela permet d'envisager plus facilement la prise d'un poste géographiquement lointain ou envisager une formation lointaine plus sereinement. Et bien sûr, le trajet train vers le domicile reste gratuit dès l'embauche. Pas beaucoup de boite propose de tels avantages à leur nouveaux salariés. Cette histoire bien médiatique me rappelle plutôt le sketch des Deschiens sur le chanteur d'opéra c'est bien des avocats véreux promettant la lune et rendant des salariés sous traitant aigris, voir revanchard contre les privilèges. Quels est le but final, démoraliser les français, rendre jaloux les uns des autres, répandre le sentiment d'une exclusion sociale ? Depuis quelques années, les articles du Monde ne sentent pas très bons.
  2. r2d2

    Actualités aéronautiques

    je confirme plafond très bas avec un peu de pluie: un jet est passé ... invisible dans le nuage mais cela se lève un peu Je doute que les Atlantique2 décollent... Croisons les doigts que cet après-midi le ciel soit plus clair car là c'est un flop, sauf pour l'objectif affiché: attiré les jeunes pour montrer les métiers offerts par l'aéronavale, y compris maître chien ou fauconnier (oui, faucon uniquement car pour s'occuper des vrais cons, il y a trop de boulot et le budget de l'armée exploserait !) Sinon navette bus à 3€ au départ du centre commercial Carrefour Keryado (sortie Ploemeur)
  3. r2d2

    Les informations diverses de la toile .

    j'ignorai que Cheminots.net avait un compte FaceBook. en tout cas, il attire des admirateurs : Bon là, cela va être plus difficile de se cacher derrière un pseudo anonyme ou alors, encore un piratage de compte Internet
  4. r2d2

    Actualités aéronautiques

    un peu tard:
  5. Peut-être as-tu déjà une ébauche des questions que tu penses poser, des questions ouvertes ou guidées en choix multiples ? ensuite pourquoi te limites-tu qu'à SNCF qui est certes la 1eère EF de France mais, le ressenti des conducteurs Ecr ou Eurotunnel sont aussi pertinents, tout comme ceux qui naviguent dans un train-tram en rêvant au glorieux TGV. Pourquoi demander aux personnes non retenues ? cela risque de leur raviver des souvenirs douloureux... Bon courage pour tes études car devenir RH n'est pas une sinécure de nos jours. Avant cela s'appelait DP5 et c'était cela:
  6. Mais pour ne pas avoir de problème de recrutement, il faut payer, proposer le statut PS25 qui déjà accorde une mutuelle d'entreprise inconnue des +140.000 cheminots au statu privilégiés et ... mieux payé le salaire d'embauche car il est illusoire de continuer avec le mythique avancement à l'ancienneté, moins payé à l'embauche car sécurité de l'emploi et mieux payé dans 10 ans avec l'expérience acquise, juste au moment où nos grands cadres te pointent du doigt en hurlant GVT-GVT-Glissement Vieillesse Technicité ! Pour un bon profil, tu payes sinon tu récupères Le Reste (et encorne, et de loin, ce n'est pas le pire !). L' avenir de la SNCF post-réforme va être un peu chaotique car je doute que les RH aient compris le sens du "SA" glissé après SNCF. Ce n'est pas que "je fous à la porte qu'en j'en plus besoin", encore faut-il avoir des troupes jeunes hyper compétentes et motivées à faire bosser le plus rationnellement possible (et avec la réglementation interne, on peut considérer qu'on se fout des bâtons dans les roues du management type SA). Il faut augmenter les salaires, surtout si la sécurité de l'emploi devient très aléatoire ou le coup de pied au Q du sac à dos social la voie de garage vers un autre horizon aussi SA. Les jeunes ne sont pas si cons que les RH le pensent encore. Les jeunes veulent avoir des salaires corrects immédiatement, comme dans une autre boite, dès le départ, et ne pas attendre l'échelon 5 pour mettre du beurre dans les épinards. Surtout s'il n'y a plus la sécurité de l'emploi. Personne n'a demandé de faire sauter le statut du cheminot et c'est à nos hommes politiques LREM, PS(si mou), LR d'assumer leur connerie: le chemin de fer post-réforme coutera plus cher en masse salariale pour les nouveaux embauchés ou alors, il ira doit au mur avec les plus mauvais venus pointer dans une SA pour un temps temporaire.
  7. 1. qu'est-ce qui interdit à un gilet rouge de postuler à un poste SNCF ? la qualification ou l'aptitude physique? ben c'est comme ça et il n'y a pas de passe-droit. Il y a même un Mooc pour débroussailler les futurs conducteurs, donc yaka et il faut relever ses manches pour tenter l'aventure SNCF. Il y en a même qui sont entré PS25 à tout faire en gare puis on fait leur bonhomme de chemin sans couiner, sans avocat, sans articles de médias écornant au passage un monde fermé de cheminot qui se coopte (si, si, cela transpire dans toutes ses attaques d'avocats véreux. 2. pas aigri mais un nouveau TOC en béton: que veux-tu, quand c'est con, j'ai l'art d'en remettre une couche car à jouer au plus con, je suis toujours en tête. Désolé mais constate qu'il n'y a plus de limite à l'anarchie, aucune base contractuelle ne tient face à des avocats véreux qui promettent aux gogos des rêves de rattrapage de carrière et qui indirectement font passer le cheminot au statu pour un affreux privilégié très égoïste pour ne pas partager ses abominables droits. Et les gogos qui écoutent les belles paroles vont devenir très aigris, voir jaloux et revanchards vis à vis des cheminots ultra privilégiés à leur yeux. Que veux-tu, quand un jeune devient gilet rouge, on lui a rappelé les règles, qu'il travaille en marge de la SNCF comme beaucoup de salariés oeuvrant en gare,et, si la porte s'entrouvre, ce n'est pas forcément pour rester sur le même lieu géographique car la mobilité est une particularité de la SNCF ou alors les choses ont bien changé ! Idem pour une filiale (je peux t'en faire une tartine sur du vécu en +33 ans). NB: pour les PN ça va, je suis guéri et je m'en fous mais m'en fous à un point que tu aurais du mal à imaginer ( puisque tout le monde s'en fout et que s'applique la loi du plus fort ou plutot du plus lourd lors d'un choc). Quand aux améliorations PN, c'est inutile en France.
  8. r2d2

    respect du temps de travail

    tiens, tiens, tiens, finalement le ferroviaire a des normes sociales et sécuritaires largement inférieures aux concurrents routiers (auto caristes).
  9. r2d2

    Chronique médicale

    un préservatif sans gluten: pour mieux croquer le morceau de viande enveloppé dedans ? Aie, aie, aie quelle mauvaise idée et qu'ils sont cons ces marketeux
  10. pour des jeunes attachés cadres, on reconnaissait leur ancienneté "faculté" en les faisant débuter à l'échelon d'ancienneté 3 directement, ce qui améliorait assez leur salaire de départ. Voir plus si le candidat sait se vendre et reste discret, très discret (c'est une raison de la mise sous enveloppe des feuilles de paie au début du siècle _ avant on pouvait facilement connaitre le salaire des collègues et du N+1 ce qui était une saine transparence évitant les fanstasmes_ Enfin c'es ce qui se négociait à la fin des années 2000... Maintenant, je ne sais pas ce qui fait au moment de l'embauche.
  11. si en plus il sont marocains (ou d'orgine), alors c'est gagné d'avance avec les mêmes avocats que pour les chibanis ! Leurs arguments sont aussi pertinents niveau droit versus 2018.
  12. r2d2

    respect du temps de travail

    on en a parlé ici et ma 1ère réflexion était l'absence de coupure obligatoire en ferroviaire après 4h30 de conduite comme on l'impose aujourd'hui aux autocariste: la réglementation du temps de conduite ferroviaire reste bien plus stakanovtich par rapport aux autocaristes.
  13. r2d2

    Petite Blagounette

    concernant NDDL, OF et Presse-Océan à Nantes ont bien mérité la dénomination PQR dans toutes ces déclinaisons ! Ceci-dit (ou ce sidi, pour rester dans l'esprit de ce fil ): Quelle différence entre une fosse à lisier en Bretagne et une fosse à lisier en France ? En Bretagne, il n'y a pas de plongeoir ! (à décliner avec d'autres pays et régions )
  14. est-ce que les horaires de conduite de conduteurs de train sont aussi pistées que celles des chauffeurs d'autocar par exemple ? y-a-t-il une réglementation précisant que la conduite continue ne doit pas dépasser 4h30 durant la journée et 4h pendant la nuit, Au delà un arrêt de 45mn doit être respecté, comme pour les autocars ? Plutôt que d'hurler au loup, EPSF devrait imposer la réglementation du temps de travail type autocar au train, c'est là le scandale social.
×