Nico574

Membre
  • Compteur de contenus

    18
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

67 Relevé

1 abonné

À propos de Nico574

  • Rang
    Aérotrain
  1. Les experts mandatés par la Justice ont aussi confirmés qu'il y'a seulement l'ATESS de la cabine de conduite en marche qui enregistre.
  2. Y'a t il de bon ou de mauvais endroit ? Je ne pense pas que l'endroit soit un problème. Je ne voit qu'un échange entre plusieurs personnes, certains cheminots, d'autres non. C'est le contenu de ce qu'on écrira qui pourra soit être mal interprété, ou même carrément malvenu. J'avais quelques interrogations sur le ferroviaire avant de m'inscrire ici, parfois une mauvaise compréhension sur certains points. Vous tous avez réussi à m'expliquer beaucoup de choses. N'est-ce pas aussi un des buts de ce site ? Je suis tout à fait d'accord avec toi !
  3. Je pense qu'on est en droit de ce poser la question du pourquoi le plombage du boîtier ATESS n'y était pas ? C'est une question qui mérite d'avoir une réponse. Je ne pense pas que @Gomboc ait écrit ou ait voulu dire que les données ATESS ont été falsifiées. Émettre des accusations aussi grave dans un accident mortel, sans preuve, relèverait de la stupidité pure et simple. Mais ayant aussi accès au dossier d'instruction, je peux vous dire qu'il y'a pas mal d'anomalies. Mit bout à bout, cela fait beaucoup. Le plombage du boîtier ATESS en fait partie. Même si encore une fois je le répète, cela n'explique pas les causes direct de l'accident. Nous les familles, les rescapés et tout les autres touchés de près ou de loin, avons besoin de savoir la vérité sur cet accident, toute la vérité. Je pense aussi que les acteurs principaux (SNCF, AEF, SYSTRA, etc..) doivent la connaître. Comprendre ce qui c'est passé, ce qui a été mal fait pour ne plus que ça puisse arriver. J'entends souvent dire "c'est arrivé une fois, cela n'arrivera plus". Très bien, mais qu'ils nous le prouvent. Apprendre de "ses erreurs" pour ne plus les faire est une bonne chose, mais comment apprendre d'erreurs qui ne sont peut être pas connues ? Je suis certains que si vous demandiez avant le 14.11.2015 aux principaux acteurs des Essais si leurs protocoles étaient bons, ils vous auraient tous répondu par l'affirmative. On sait maintenant avec certitude que ça n'a pas été le cas.
  4. Merci beaucoup @BB 15063. J'espère que Philippe se rétabli bien. Je pense souvent à lui. Qu'il n'hésite pas, il a mon numéro de téléphone d'ailleurs. Pourrais-tu lui passer le bonjour de ma part le jour où tu le verra ? Merci d'avance.
  5. Oui, il est vrai que la Hiérarchie de l'Etablissement de Strasbourg n'est pas du tout comme l'AEF de ce que je comprend. Le Directeur de l'Etablissement est un homme vraiment bien. Je le respecte beaucoup pour plusieurs raisons dont une particulièrement. Il avait souhaité quelques jours après l'accident rencontrer ma Mère pour discuter avec elle et lui présenter ses condoléances alors que mon Père était retraité SNCF depuis 1 an et demi. Il n'avait aucune obligation de le faire, j'ai trouvé cela très courageux. Je suis navré d'apprendre que ça n'a pas été le cas pour Fabrice et Stephan.
  6. Une plaque affichée au niveau de la "commande" à l'ECT de la Gare de Strasbourg en mémoire de mon Père, pour ses 36 ans effectués au sein de la SNCF en tant que chef de bord. J'ai voulu vous faire partager cette image...
  7. @Gomboc Je rajouterais une chose importante que tu n'as pas écris dans ton précédent message. Au sein même de l'équipe des Essais, plusieurs personnes ne savaient pas et ne se doutaient pas que le TVM était "désactivé". Je ne parle pas de l'équipe de conduite bien sûr, mais beaucoup d'autres oui. J'en dénombre personnellement 5 (dont mon Père), et je suis loin de connaître tout le monde. Donc je terminerais par ceci, au sein même de l'équipe, certains ce sentaient en sécurité car on ne leur avait pas tout dit.
  8. Pour ma part nous avons eu l'enquêteur de la sécurité sociale (mon Père était employé Systra) qui nous a demandé dans les semaines qui ont suivient l'accident de prouver qu'il travaillait bien ce jour là. Cette même enquête de la sécurité sociale a mit plus de 2 mois a rendre son verdict. Oui mon Père travaillait bien ce jour là. Ce n'était pourtant pas difficile de le prouver. Mais je garderais en mémoire l'attitude de cet enquêteur. Une antipathie incroyable, flirtant avec les limites du mépris. Nous parlant comme une maîtresse d'école le ferait avec ses élèves. L'archétype de l'abruti. On n' avait vraiment pas besoin de cela à ce moment de notre vie...
  9. Oui, en voilà un exemple.
  10. J'ai eu quelques contacts avec Philippe, on a prit le train ensemble (nous vivons dans le même coin). Mon Père et lui s'appréciait beaucoup. Le jour du drame ils ont fait la route ensemble en voiture jusqu'à Meuse TGV. C'est un homme vraiment bien (comme la plupart des personnes présentes, je n'en ai aucun doute). J'espère que les années qui passeront les aideront à "oublier", ou du moins se sentir mieux. Je vous rejoins aussi sur la "chance" que certains ont eu, en fonction de leurs positionnement dans la rame. Cela c'est joué parfois à quelques dizaines de centimètres. Mais pour mon Père par exemple, il n'avait aucune chance d'y survivre. Ça peut paraître dur à entendre, mais même si je suis triste qu'il ait été seul pendant le temps précédent l'accident, je me dit qu'avec des personnes présentes avec lui, le bilan aurait été encore plus lourd.... 11 décès cela est déjà trop.
  11. Oui j'avais entendu par un des rescapés qu'il y'avait une plaque de commémoration à l'AEF. Je ne l'ai pas vu par contre. Mon Père était de Systra, et n'avait aucun lien professionnel avec l'AEF.
  12. L'enquête a bien répondu à cette question, qui est plus que pertinente. Par contre je ne pense pas que cela ait été rendu publique, je m'abstiendrais donc de développer ma réponse. L'enquête est encore en court. Pour ce qui est de l'affichage du TVM dans la cabine, je ne vais pas vous affirmer quelque chose dont je ne suis pas sûr. Donc je le répète, le système était fonctionnel, mais leurré. Les "bip-bip" à chaque changement de vitesse du TVM dans la cabine étaient bien présent, en plus de l'affichage.
  13. Par contre je te trouve très violent dans ta réponse. Je n'ai fait à aucun moment de spéculation comme tu écris. J'ai seulement posé une question. Une question qui te paraît sûrement très bête, mais gardes en tête que la plupart des gens ne connaissent pas votre métier. Grace à toi j'ai ma réponse, merci. Je n'en demandait pas plus.
  14. Très bien, merci de votre réponse. Oui j'ai de l'imagination, mais je ne suis pas du métier, voilà pourquoi cette question. Par contre de ce qu'on m'a dit, n'importe qui ne rentre pas dans l'EAST. Ce ne sont pas des nouveaux... Et par contre je vais te contredire sur l'affichage du TVM, ça fonctionnait toujours en cabine. Le système était juste "leurrer" mais pas inactif. Mais tu parles peut être qu'il n'y avait pas d'alarme sonore en cas de dépassement de vitesse dans la cabine.
  15. J'aurais par contre une question, qui toucherait plus du ressenti d'un mécano (conducteur). l'equipe de conduite dans ces essais faisaient parti de l'EAST. Ce sont des personnes avec une grande expérience de conduite. Ça personne ne peut en douter. Mais ne pensez-vous pas que cela ait pu jouer sur cette accident ? Je m'explique.. Je pense ne pas me tromper en affirmant qu'à chacun, ils avaient bien 10 ans d'expérience de conduite en TGV, voir bien plus. Mais ce qu'on oublie parfois de dire, c'est que toute cette expérience de conduite a été faite avec le système TVM, qui empêche de trop dépasser la vitesse. Hors ce système étaient désactivé. Même si je sais que beaucoup de personnes dans ce TGV n'étaient pas au courant de cette désactivation (invités et personnels), je me doute que l'équipe de conduite l'était. Mais ne pensez-vous pas qu'à un moment cela puisse leur etre sortit de la tête ? J'ai un exemple bête en tête. Je roule à vélo avec des petites roulettes qui me retiennent de tomber pendant plus de 10 ans. Demain on me les enlèves. Je le sais, je suis au courant. Je fais attention les premiers jours, mais il est possible que je tombe car j'avais tellement l'habitude des roulettes que j'ai oublié qu'on me les avaient enlevées. vous voyez ce que je veux dire ? Cela pour vous est- il imaginable? Moi je me pose la question.