NEMO94

Membre
  • Compteur de contenus

    1 671
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

384 Torride

À propos de NEMO94

  • Rang
    Train Bleu
  • Date de naissance 13/02/1972

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non

Visiteurs récents du profil

13 721 visualisations du profil
  1. Des travaux ont débuté sur le plateau des voies à chiffres à PLY, Je suppose que c'est pour l'installation à venir des portillons ?
  2. Ca serait bien qu'une des 2 bleues 72084 ou 72064 soit maintenue en état de rouler, ce n'est qu'une question d'argent, tant que les sachants sont encore là et peuvent transmettre leurs connaissances et qu'il reste des pièces !
  3. 5/ Des "bagages" hors gabarit Je pense que le code présent sur mobile ou un e-billet imprimé peut être lu par le portillon. Mais le billet cartonné vit vraiment ses derniers jours, pour tous ceux qui ne sont pas des clients occasionnels, abonnés Fréquence, détenteurs d'une carte commerciale, la carte Voyageur va devenir quasiment obligatoire. Et ce n'est pas parce que ce sésame aura permis l'ouverture du portillon que le voyageur sera nécessairement à 100% en règle. Par contre il faut vraiment tenir l'affichage de la voie de départ à H-20 sinon ça doit être chaud pour une UM 2N.
  4. Embarquement d'une UM de TGV 2N en 20 minutes, c'est jouable ? Toujours sur les bons coups notre cher ami Bolloré ! C'est la même boite que pour les automates anciennement jaunes, et désormais blancs depuis le dernier ripolinage. La principale question demeure, maintien ou pas d'un véritable contrôle des titres de transport à bord, après le départ ?
  5. Du coup il ne va plus rester beaucoup de rames 700 au Sud-Est entre celles qui seront spécialisées Atlantique, les 19 du pool Paris/Lyon qui en théorie ne sortent pas de cet axe, et celles qui sont prélevées pour devenir des OUIGO. Avec le temps, on constate d'ailleurs que les aménagements intérieurs des 700 (sièges, moquettes, sols) vieillissent plus vite et moins bien que ceux des vénérables 200 (hormis la 1re tranche 201/230 au bout du rouleau) service plus intensif ou bien qualité de fabrication en baisse ? Si la modif ERTMS est compliquée et onéreuse sur les 200 c'est peut-être pour ça que c'était un bon plan de convertir les 15 unités "Sauvetage de Belfort" en 15 unités Océane identiques aux 85X en cours de livraison !
  6. Mine de rien il y a pas mal de sous parcs dans la grande famille des 2N (200/700/800) Comme il y a des spécialistes ici, je n'ai jamais su quelle était la 1re 200 avec les WC à eau claire à la place des WC chimiques ni si il reste (hors 800) des rames qui n'ont pas le meuble de présentation collé sur le comptoir de la R4. Autre spécificité de quelques rames 200 la présence d'un indicateur de vitesse en R4 désormais HS ou désactivé. C'était une expérimentation mais je ne sais pas pourquoi le truc n'a pas été généralisé. Combien de 700 dédiées Atlantique au 2 juillet ?
  7. Tout ça c'est qund même une grosse fumisterie, il y a des déplacements professionnels qui se font avec des billets Prem's et des abonnés Fréquence qui le paient de leur poche et pour des déplacements dont le motif est strictement privé ! De toute façon, la seule différence entre les tarifications Pro et Loisirs, ce sont les conditions d'après vente, qui sont plus souples et nettement moins restrictives pour les billets de la gamme Pro. Attendons de voir un premier cas de verbalisation à bord d'un voyageur qui dégainera un billet au tarif famille nombreuse et sera considéré comme effectuant un déplacement professionnel !!! Si ça va au tribunal on va se marrer...
  8. Je pense que cette modification des textes vise en priorité les ventes effectuées par des agences de voyages si c'est l'employeur qui est le payeur du titre de transport acheté au tarif famille nombreuse ! Si le titulaire de la carte se rend au guichet ou sur un automate et paye avec sa CB perso, il est absolument impossible de refuser la vente, et encore moins de prouver que le déplacement est effectué pour des raisons professionnelles et non un motif privé.
  9. Je suis passé cet après-midi, c'est impressionnant ce silence et cette grande gare toute vide, a mon grand étonnement l'espace de vente Fresques était resté ouvert mais tous les commerces étaient fermés (sauf 2 relais H) et derrière les grilles empêchant l'accès des quais au public, il n'y a que quelques photographes venus immortaliser ces instants historiques, aucun train présent sur l'ensemble des 2 plateaux, même en 1995 ça ne s'est pas vu... Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que tout reparte sans problèmes le lundi matin, plus que quelques heures !
  10. La com est en effet bien rôdée, et le discours marketing clair, plus que 2 marques, TGV et OUIGO.
  11. Si OUIGO vient à PLY c'est une révolution parce que le principe de base qui prévoyant des départs uniquement des gares IDF excentrées sera abandonné, mais depuis l'officialisation de l'abandon d'IDTGV, c'est tout sauf une surprise. Il ne manque plus que les O/D OUIGO ouvertes au départ de PLY, je ne suis pas de la maison, mais j'ai ma petite idée !
  12. Avec la montée en charge progressive de la dématérialisation des billets (le e-billet devient le mode normal de retrait si disponible sur VSC ou Trainline et les automates) il faudrait avoir des infos sur le profil de la clientèle qui continue à fréquenter les guichets des grandes gares (il ne restera plus que ça) et la nature des opérations effectuées (achat de billets, demande de renseignements, achat de carte commerciale, opérations d'après-vente)
  13. J'ai connu l'époque du 3615 SNCF (et borne avec un minitel mise à disposition des voyageurs gratuitement en espace de vente) la réservation par téléphone se faisait via un numéro géographique classique non surtaxé... La prochaine étape est sans doute déjà dans les tuyaux pour dissuader les derniers irréductibles, hors publics spécifiques et ferrovipathes pervers qui veulent un billet circulaire à 12 segments, l'émission d'un billet au guichet va donner lieu à la perception de frais ! Dans un certain sens, c'est logique, on réserve l'expertise du vendeur humain aux transactions à forte valeur ajoutée, pour débiter en masse du point à point TGV les automates ou VSC font ça très bien.
  14. Il a tout compris ce gars là, il évite les période de pointe, il voit large pour les correspondances... Enfin bon, faut avoir une semaine de vacances et avoir envie de bouffer des kilomètres en TGV, et il ne semble pas attiré par l'Atlantique ! Et puis ça va peut-être susciter des vocations, et ils feront les mêmes voyages avec un Pass Carmillon !
  15. http://transports.blog.lemonde.fr/2017/01/30/idtgvmax-entourloupe-sncf/ Les maxtrotteurs de plus de 27 ans se rebiffent ! Il faudrait (re)lire attentivement les CGV acceptées à l'époque par les détenteurs d'un abonnement iDTGVMax. Et notamment les conditions dans lesquelles iDTGV peut mettre unilatéralement fin à cette offre. On va certainement proposer à ceux de moins de 27 ans de passer à TGVMax, pour les autres il ne reste plus que la carte WE ou le FQ25/FQ50. Il y a manifestement toujours une (forte) demande pour une offre commerciale SNCF destinée aux voyageurs fréquents, et intermédiaire entre le FQ50 qui permet de s'affranchir totalement du YM et permet une souplesse et une flexibilité maximales, mais demeure hors de prix, et le nouvel abonnement TGVMax, dont les contraintes sont importantes mais restent floues.