Aller au contenu

gild78

Membre
  • Compteur de contenus

    2
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutre

À propos de gild78

  • Rang
    Aérotrain

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    tel
  • Métier & Lieu
    Paris Nord
  1. en étant rattaché ainsi à la DRH tu n'est plus dans ta filière initiale, donc tu as un déroulement différent... mais je ne maitrise pas toutes les ficelles du droit syndical
  2. Oui on peut très bien dérouler jusqu'à ces positions en étant syndicaliste, le système est ainsi fait. Pour ce qui concerne D. Lereste, il a d'abord exercé des fonctions syndicales au niveau régional comme permanent. Ce statut de permanent fait que vous n'êtes plus rattaché administrativement à votre établissement mais vous dépendez ... de la DRH. Dès lors le déroulement n'est plus le même. Quand on sait que D. Lereste est permanent (d'abord sur une région parisienne, puis à la fédération CGT) depuis au moins 20 ans, il n'est pas étonnant qu'il soit devenu cadre. C'est simplement le droit syndical qui est ainsi à la SNCF (déroulement moyen prévus pour que les responsables syndicaux ne soient pas discriminés). Ce qui est peut être plus gênant, c'est qu'il se prévale d'être contrôleur alors qu'il n'a pas touché une pince durant la majorité de sa carrière, cela pose le problême des nombreux permanents syndicaux qui ne "travaillent plus" depuis longtemps. Ils sont forcément déconnectés de la réalité quotidienne des salariés qu'ils entendent défendre. Quand depuis des années on ne se lève plus au mileu de la nuit pour aller faire un train, quand depuis des années on ne va plus vendre des billets un jour de noël, quand depuis des années on ne va plus réparer un rail cassé sous la neige, etc... on ne plus dire qu'on est conducteur ou contrôleur, ni agent commercial ou agent voie. Que D. Lereste soit devenu cadre, après tout, il a la responsabilité d'une grosse organisation et cela pourrait se concevoir (encore que...). Mais de grâce, qu'il arrête de faire croîre qu'il est contrôleur et qu'à ce titre il touche 2300 € à la retraite, car dans ce cas, c'est du pur foutage de gueule et au final il jette le discrédit sur l'immense majorité des cheminots qui eux, rappelons le, ne toucheront jamais cette somme... même en activité.
×