Aller au contenu
Invité ect-de-clermont

[X 72500 (X TER)] Sujet Officiel

Recommended Posts

Il y a 4 heures, Mak a dit :

Tu es injuste, j'allais pourtant dans ton sens. Il me semble bien il y a quelques années avoir emprunté un AGC sur ce parcours, qui roulait en électrique sous 25 Kv et en diesel sur la partie 1,5kv.

Si c' est un B 81 000, c' est en diesel sous caténaires 25 KV et électrique sous caténaires 1500 V DC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, BAISIN a dit :

Si c' est un B 81 000, c' est en diesel sous caténaires 25 KV et électrique sous caténaires 1500 V DC

Effectivement, au temps pour moi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
X 72500 : 20 ans de service et déjà des réformes
 
Première série d’une nouvelle génération de matériels automoteurs régionaux, les X TER, après des débuts difficile, poursuivent une carrière au succès mitigé. Confrontés eux-mêmes à une nouvelle vague de matériels apparus depuis le début des années 2010, qui les dépossèdent de certaines relations, ils commencent à voir leurs rangs s’éclaircir au terme, pour les éléments concernés, d’à peine 18 ans d’activité.
 
Cette série d’autorails, la première commandée par les régions, était attendue par ces dernières comme le messie, car, depuis l’arrivée des X 2200, huit ans auparavant, la SNCF n’avait pas reçu de nouvelle série d’autorails. Aux termes d’essais variés en 1997 de l’Aquitaine aux Pyrénées (lignes de l’Ariège, Capvern) et aux Alpes (Grenoble – Veynes, Briançonnais) et d’une présentation dans diverses villes où l’appareil de présérie a suscité l’intérêt des élus et du public, les premiers tests en ligne se sont montrés favorables.
 
L’aptitude à 160 km/h – une vitesse hors de portée des engins de la gamme unifiée, que seules pouvaient atteindre, dans la catégorie des autorails, les deux générations de rames turbotrains –, la stabilité et le confort étaient au rendez-vous, et les nouveaux venus allaient pouvoir remplacer, dans diverses parties du territoire, des catégories en fin de parcours.
 
Des débuts chaotiques, mais un programme bien rempli
 
La première impression, plutôt flatteuse, s’est, en effet estompée, lorsque les premiers éléments sont entrés en fonction commerciale, notamment dans le Limousin. Des dysfonctionnements techniques et des incidents divers ont émaillé leur entrée en scène commerciale, contrariant gravement l’exploitation avec des détresses en série.
 
La suite dans
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.
 
54a-2010.jpg
 
L’X 72705, au 17433 Briançon - Marseille-Saint-Charles, à la bifurcation du Poteau Saint-Luc à Veynes-Dévoluy (20 février 2016).
 
54c-jq11.jpg
 
Près de L’Argentière, l’X 72553 en tête du train n° 17534 Briançon - Romans-Bourg-de-Péage (8 juillet 2009).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×