Aller au contenu
Invité necroshine

Un barème pour les incivilités à la SNCF

Recommended Posts

Invité necroshine

http://www.deplaceme...NCF_a11703.html

Sécurité et incivilités voilà les deux mamelles actuelles de la SNCF qui veut éradiquer au maximum les gestes contraire à la vie en collectivité dans les transports publics. Au delà des incidents mortels comme l'agression du contrôleur ou l'assassinat d'une jeune fille il y a trois ans dans un RER, les violences et les dégradations quotidiennes deviennent insupportables pour les passagers comme pour l'opérateur. Et comme la RATP, la SNCF se doit de manier la carotte et le bâton, même si la tentation du "tout répressif" prend parfois le pas sur la volonté d'arrondir es angles.

Depuis quelques semaines, un petit bout de papier distribué dans les gares dresse le coût d'une incivilité commise par un voyageur. Pour une amende de 45 € vous pouvez vous offrir "un obstacle à la fermeture des portes", "une souillure du siège du wagon", "une sono trop forte qui dérange les autres passagers", "un refus d'obtempérer à l'injonction d'un agent de la SNCF", "Une traversée des voies" ou "un acte de mendicité". Si vous souhaitez investir un peu plus : ce sera 68 € pour fumer dans un wagon. Au delà, vers les 160 € ou une présentation devant le tribunal, vous aurez utilisé de façon intempestive un signal sonore, vous serez descendu sur les voies ou même penché à l'extérieur. Vous l'aurez compris, l'arsenal répressif existe bel et bien. Les actes de violence sur les contrôleurs sont fortement punis et souvent accompagnés de prison ferme.

Que faut-il faire alors pour éviter ces incidents qui ponctuent quotidiennement le trafic ? Aucun pays européen n'a trouvé la solution, à l'exception de l'Allemagne qui a responsabilisé les voyageurs en leur demandent de devenir les yeux et les oreilles de la société de transport. Bien sûr on pourrait contester la délation ainsi mise en place mais Outre-Rhin on ne parle pas de délation mais de sensibilisation citoyenne. En partant du principe que dans service "public", il y a le mot "public", nos voisins se sont attachés à faire défendre le bien de tous par tous. Je ne sais s'il y a une idée à reprendre en France. J'en doute. La peur collective, la crainte de représailles et l'individualisme sont forts. Aussi, au risque de décevoir les voyageurs, rien ne devrait changer en matière d'insécurité ou d'incivilité. Autant le dire tout haut. Toute autre promesse ne pourrait être que mensongère.

Modifié par necroshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'idée allemande, si elle marche en Allemagne, ne pourra pas "prendre" en France. Un exemple, un voyageur qui fume à côté de vous, dans la gare, que faites-vous? Vous vous écartez et allez plus loin. Combien d'entre vous ( nous ) prendra le risque de faire la remarque, encore moins la remontrance ni même la réprimande.

De plus, nous avons un passif négatif historique avec la délation, sous n'importe quelles formes qu'elle puisse apparaitre, même si elle citoyenne et/ou bénéfique pour la communauté ( concepts à définir...)

Même situation dans un train avec le même fumeur, mais là vous ne pouvez plus vous écarter : vous allez prendre votre courage à 2 mains et lui dire poliment d'éteindre sa cigarette. Soit... et s'il n'obtempère pas? Si vous avez un physique avantageux de rugbyman, vous n'aurez pas besoin de hausser le ton. Soit... Et ensuite? Vous êtes seul avec un physique classique et il vous rit au nez en tirant sur sa cigarette dans une volute bleue qu'il souffle dans votre direction : que faites vous? Pour la plupart d'entre NOUS : RIEN...

Alors n'espérons pas que ce soient les autres à coté qui fassent ce que l'on a peur de faire et pour lequel ils n'ont pas d'attribution non plus. Apres, appeler, alerter? oui mais qui? Il y a de moins en moins d'agents sur le quai. Dans le train?.... La police? Vont-ils se déplacer si ce n'est pas assez grave(une fumette dans un train, ils vous riront au nez)? La SUGE? les clients l'appellent comment?

Le 3117? je ne connais pas, je n'en parle pas...

Bref, On est peut-être à l'orée du bois et on se pose la question : dois-je aller à 100% vers la politique que j'ai commencé à mettre en place il y a des années ou adapter cette politique?

Malheureusement, je ne doute pas de la réponse...

Modifié par juv5345

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La délation me semble pas approprié pour plusieurs raisons .

Intervenir soi-même : un CRL rappelle à un gars qui fume dans la rame que c'est interdit ; il est suivi le temps qu'il remonte la rame (rer e) et se prend un coup au visage ; il l'immobilise avec un autre collègue qui est avec lui , et intervention policière , plainte.

La seule chose qui puisse avoir une efficacité pour ces cas , ce serait d'une part , d'avoir plus d'agents , et d'autre part de mettre les contraventions ....parce que ça fait des années qu'on dit aux gens , attention , vous "risquez" telle amende , mais quoi ? si il n'y a personne pour en mettre ; j'ai jamais vu personne balancer une amende pour quelqu'un qui bloque une porte plusieurs minutes !

Et en matière d'incivisme , ça commence par les déchets jetés n'importe où ! sur les voies par ex .........alors qu'on trouve des poubelles tout les 10 m maxi ! Alors oui , il y a un sacré manque d'éducation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'éducation est celle qui fait que tu "sais" que tu commets une incivilité (lorsque tu en commets une). Mais qu'est ce qui va t'empêcher de la commettre? toujours l'éducation? trop rarement. C'est comme sur la route, les conducteurs savent que c'est limité à 50 km/h en ville ( pour prendre cet exemple ) mais dépassent allègrement cette limite en conscience car ils ont un rendez-vous, pour gagner du temps(?), ou tout simplement pour emm.....der la société... Tant que tu n'as rien de coercitif pour les obliger à respecter telle ou telle loi, la conscience, le civisme et l'éducation sont des mots caduques et surannés que l'on agite pour se défausser de sa responsabilité en disant " il a fauté, il connaissait les risques, tant pis pour lui".

Dans le cas des "incivilités" sur agents ( restons-en là), je suis persuadé que 95% de ceux qui les commettent "savent" ce qu'ils risquent et à quoi ils s'exposent. Ils prennent le risque, sachant qu'il n'est pas si élevé que cela et qu'il l'est de moins en moins. Combien d'entre eux prendraient ce risque s'ils avaient 100% de se faire attraper? seuls ceux qui relèvent de la psychologie/psychiatrie.

Les radars sur les routes ont eu un effet dissuasif. Je ne suis pas pour une société d'uniformes et képis mais remettons des agents dans les gares. Une question basique du bac de philo :"Est -il juste que la force fonde le droit?". Donnons-nous les moyens de vivre, de travailler, de voyager dans les gares et les trains en toute sécurité. Mais les moyens, c'est peut-être ce que l'on ne veut/peut plus mettre........

Modifié par juv5345

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Dans le cas des "incivilités" sur agents ( restons-en là), je suis persuadé que 95% de ceux qui les commettent "savent" ce qu'ils risquent et à quoi ils s'exposent.

"En cas de conflit entre un client et un conducteur, je prendrai systématiquement le parti du client". (DUO Traction ligne C, novembre 2010).

Les voyageurs savent ce qu'ils risquent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Allez, une puce électronique (à la naissance - pas de jaloux) derrière l'oreille de chacun d'entre nous,

test ADN, iris de l'oeil, empreintes et photos réglementaires,

passages obigatoires devant les scanners implantés à tous les coins de rue

et hop géolocalisation, télé-surveillance (une caméra dans l'oeil droit et l'autre dans le F...) ...

Pour un pet de travers : amende et retrait sur le compte bancaire immédiatement...

si deux pets de travers ...piqûre et enfermement psychiatrique...

C'est pas beau, la vie !

Etape suivante, on remplacera les hommes par des robots...

Nous vivons sur une drôle de planète...

Sommes nous devenus fous ?

Hé Dom réveilles-toi tu cauchemardes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La pratique des amendes forfaitaires est la voie ouverte à beaucoup d'abus puisque c'est la parole de l'agent assermenté contre celle du présumé contrevenant. Il suffit de lire le Canard toutes les semaines pour en avoir des exemples. Néanmoins je ne vois pas bien quelle autre solution adopter pour faire régner un semblant d'ordre.

J'aimerais simplement savoir si ces amendes sont réellement appliquées. Ce qui compte n'est pas leur montant soi-disant "dissuasif", mais leur application. Quelqu'un ici a-t-il été seulement une fois témoin de la verbalisation de personnes qui fument sur le quai ? Moi pas.

Modifié par Cyril83

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais simplement savoir si ces amendes sont réellement appliquées. Ce qui compte n'est pas leur montant soi-disant "dissuasif", mais leur application. Quelqu'un ici a-t-il été seulement une fois témoin de la verbalisation de personnes qui fument sur le quai ? Moi pas.

Jamais témoin moi non plus!

Cependant je suis fumeur et je fume sur les quais : j'estime que tant que je ne dérange personne je peux me le permettre. Après bien sûr lorsque des personnes se situent à côté de moi je m'écarte, ce qui me parait normal.

Et je pense ne pas prendre trop de risques en fumant sur les quais, quand je vois le nombre d'agents SNCF, d'agents de la SUGE ou de policiers fumant eux aussi sur les quais (ce n'est pas une critique, seulement un constat)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La pratique des amendes forfaitaires est la voie ouverte à beaucoup d'abus puisque c'est la parole de l'agent assermenté contre celle du présumé contrevenant.

Je trouve cet argument apocalyptique koiquesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

La délation me semble pas approprié pour plusieurs raisons .

Intervenir soi-même : un CRL rappelle à un gars qui fume dans la rame que c'est interdit ; il est suivi le temps qu'il remonte la rame (rer e) et se prend un coup au visage ; il l'immobilise avec un autre collègue qui est avec lui , et intervention policière , plainte.

La seule chose qui puisse avoir une efficacité pour ces cas , ce serait d'une part , d'avoir plus d'agents , et d'autre part de mettre les contraventions ....parce que ça fait des années qu'on dit aux gens , attention , vous "risquez" telle amende , mais quoi ? si il n'y a personne pour en mettre ; j'ai jamais vu personne balancer une amende pour quelqu'un qui bloque une porte plusieurs minutes !

Et en matière d'incivisme , ça commence par les déchets jetés n'importe où ! sur les voies par ex .........alors qu'on trouve des poubelles tout les 10 m maxi ! Alors oui , il y a un sacré manque d'éducation

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Jamais témoin moi non plus!

Cependant je suis fumeur et je fume sur les quais : j'estime que tant que je ne dérange personne je peux me le permettre. Après bien sûr lorsque des personnes se situent à côté de moi je m'écarte, ce qui me parait normal.

Et je pense ne pas prendre trop de risques en fumant sur les quais, quand je vois le nombre d'agents SNCF, d'agents de la SUGE ou de policiers fumant eux aussi sur les quais (ce n'est pas une critique, seulement un constat)

....malgré les interdictions diffusées sur le tableau d'information en tête de chaque quai....!

ça commence toujours comme ça....on interdit quelques choses mais ceux travaillent dans la boite où ces recommandations sont affichées outrepassent ce qui est écrit...

alors pourquoi le péquin lambda s'interdirait il de fumer ? vous pouvez nous expliquer ?

c 'est comme au boulot, lorsque le chef tourne au faites ce que je dis et aps ce que je fais, comment s'étonner que les employés rient sous cape et s'en donnent à cœur joie ....

dans ce genre de comportement tout le monde est prisonnier de tout le monde...le chef ne peut rien dire, car....sinon il sera dénoncé pour les m^mes faits....

bref je te tiens tu me tients par la barbichette....mais on est clair avec les règlement ou la loi car c 'est écrit !

Inattaquable donc ....in fine....!

pendant ce temps là on tourne la manivelle et on pond des règlements qui ne seront jamais appliqués mais seront en conformité avec la loi .....helpsoso

Et si ça ne concernait que l'interdiction de fumer .....nonmais

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La pratique des amendes forfaitaires est la voie ouverte à beaucoup d'abus puisque c'est la parole de l'agent assermenté contre celle du présumé contrevenant.

L'agent assermenté doit témoigner de la vérité..... pas inventer des infractions. Ce serait un abus d'autorité, passible d'une mise a pied, voire carrément d'un licenciement pour faute grave.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'agent assermenté doit témoigner de la vérité..... pas inventer des infractions. Ce serait un abus d'autorité, passible d'une mise a pied, voire carrément d'un licenciement pour faute grave.....

et en l'absence de témoin on fait comment ?.....

d'où l’utilité de trier les agents assermentés sur le volet !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et en l'absence de témoin on fait comment ?.....

d'où l'utilité de trier les agents assermentés sur le volet !

Mais jusqu'à preuve du contraire, on ne peut pas assermenter le premier venu..... Cà commence par un demande de casier judiciaire qui doit être vierge. Et certaines boites doivent aussi faire de manière plus ou moins officieuses des enquêtes de moralités sur leurs futurs agents à assermenter....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'agent assermenté doit témoigner de la vérité..... pas inventer des infractions. Ce serait un abus d'autorité, passible d'une mise a pied, voire carrément d'un licenciement pour faute grave.....

Je ne parle pas de la SNCF mais des agents assermentés en général, fonctionnaires de police y compris.

Les agents assermentés qui inventent les faits, ça existe malheureusement, voir par exemple cet article du Monde :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Mais bon, on s'éloigne du sujet qui était sur les amendes forfaitaires...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais jusqu'à preuve du contraire, on ne peut pas assermenter le premier venu..... Cà commence par un demande de casier judiciaire qui doit être vierge. Et certaines boites doivent aussi faire de manière plus ou moins officieuses des enquêtes de moralités sur leurs futurs agents à assermenter....

Pas officieusement mais tout à fait officiellement. Extrait de casier judiciaire ET enquête de moralité (employeur, voisins, famille...). Mais en pratique, les services de police étant débordés, ils se contentent de vérifier qu'ils ne "connaissent" pas la personne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne faut pas mélanger la délation et la dénonciation, ce sont deux termes très différents au sens moral.

Il est clair que pour un fumeur le commissariat vous rira au nez, pourquoi ? Tout simplement car la police n'a pas les moyens matériels et humains de gérer toutes les interventions, elle doit donc faire un choix (et c'est le fait que la police soit obligée de faire un choix et qu'elle ne puisse traiter toute les interventions que je trouve révoltant).

Ayant travaillé à la brigade des chemins de fer (Police nationale) j'ai souvent vu les collègues fumer sur le quai (11 h de train/jours avec parfois une dizaine de trains à sécuriser/jour pas le choix pour les fumeurs), oui mais à l'autre bout du quai en extérieur, et on ne s'amusait pas à contrôler les fumeurs qui fumaient dans les zones non couverte, c'est ce qu'on appelle le discernement.

Les affiche 3117 sont affichés dans les RER (si les affiches n'ont pas été arrachées...)

Pour l'article que tu donnes cyril, je ne cautionne absolument pas ces fausses déclaration, mais il faut avouer que le contrevenant et un vrai connard aussi, quand on est en infraction on la ramène pas on dit oui monsieur et on fait profil bas.

Le cas de l'Allemagne n'est pas comparable à la France, pour avoir fait un séjour en Allemagne, nous n'avons pas du tout le même sens du civisme et c'est là qu'est le problème...

Modifié par max94

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

quand on est en infraction on la ramène pas on dit oui monsieur et on fait profil bas.

Et on tend l'autre joue, sinon on est embarqué pour outrage ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas ce que j'ai dit.

J'ai dit que je ne cautionnai pas le fait de traiter ainsi le contrevenant, mais lorsque l'on est en tord on n'a pas à envenimer la situation ni à chercher l'affrontement.

il a des lois et règlements qui sont établis à chacun de les respecter, en l’occurrence un sens interdit reste un sens interdit.

A aucun moment je n'ai dit que le fait de transgresser ces lois et règlements méritait un tel traitement mais uniquement que lorsque l'on est en tord il vaut mieux avoir un comportement exemplaire.

Entre un individu qui va reconnaitre son erreur et un autre qui franchi les barrières de l'outrage il y a évidemment un traitement différent, la personne qui va s'excuser d'avoir griller un stop aura plus de chance de bénéficier de la clémence du policier qu'une personne qui va commencer à l'insulter.

Après si tu préfères on peu laisser les gens faire ce qu'ils veulent vu que d'après ta vision des choses on peut faire ce que l'on veut et en plus la ramener, personnellement ce n'est pas ma vision des choses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est par ce que l'on bosse en SuGe ou en police/gendarmerie que l'on n'est pas un minimum humain et qu'on ne fait pas preuve d'un minimum de discernement nous ne sommes pas là pour emmerder les gens mais pas là non plus pour se faire emmerder. Pour moi le comportement fait parti des civilités, avoir un mauvais comportement vis à vis d'une autorité quelconque et un manque de civilité, souvent assorti de mauvaise foie bien sûr lorsque cette autorité est dans son droit.

Personnellement je ne vois pas l’intérêt d'ouvrir ma gueule lorsque je suis en tord et ça m'étonnerait que les collègues contrôleurs apprécient qu'on leur frappe sur la gueule et qu'on les insulte à longueur de journée pendant qu'ils font leur travail et ils ont raison ils ne sont pas là pour ça mais pour assurer leur rôle d'ASCT et c'est pareil pour la police elle n'est pas là pour se faire insulter et taper dessus, c'est pas dans les contrats !

Pour avoir beaucoup bossé avec eux lorsque j'étais en police rien que le comportement que certaine personnes ont envers eux devient très usant au bout de la troisième voiture.

Pour te donner un exemple j'ai fait 4 ans de gendarmerie, 1 an de police et je n'ai jamais dressé un seul PV, pourquoi ? Par ce que j'ai toujours eu affaire à des gens raisonnable et que l'erreur est humaine, il y a une fois où j'ai demandé à un ASCT de verbaliser un pied banquette car l'individu faisais justement son intéressant sauf que quand l'ASCT lui a donné l'amende avec les frais police ça a été tout de suite moins drôle, voici l'exemple du gars qui est en tord et qui l'a ramène alors qu'il n'a rien à dire.

Après si ça ne te parait pas logique je ne peux rien faire pour toi.

Donc si tu pouvais m'expliquer avec argumentation avec argumens, exemple, conclusion etc... sur l’intérêt de l'ouvrir lorsque l'on est en tord je suis prêt à entendre ton argumentation, je ne suis pas fermé d'esprit et peut être arriveras tu à me convaincre que le fait de l'ouvrir lorsque l'on a tord est légitime et qu'il apporte de nombreux avantages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Depuis quelques années, les forces de l'ordre considèrent qu'il y a deux catégories de personnes en France : 250 000 gentils porteurs d'uniformes, et 64 750 000 méchants délinquants qu'il faut enfermer au plus vite.

Tout ce qui n'est pas en uniforme est coupable. Coupable de quoi ? On s'en fout, il n'est pas en uniforme, donc c'est qu'il (ou elle) est coupable. Pour le motif, on verra plus tard. Et ce ne sont pas les discours tenus par les ministres de l'interieur successifs qui y changeront quoi que ce soit, bien au contraire.

As-tu remarqué les évolutions dans le discours de ces forces de l'ordre lors d'un banal contrôle routier ? Par le passé, l'agent verbalisateur demandait les papiers, faisait le tour de la voiture, et laissait repartir si aucune infraction n'était relevée, naturellement.

Aujourd'hui, ce même agent n'hésite plus à poser des questions personnelles (vous allez où ? vous faites quoi ? vous habitez où ? vous avez des enfants ?) ou des questions pièges (il parait que ça roule à 220, c'est vrai ?), ne se gêne pas pour faire des commentaires désobligeants sur le véhicule (Alfa Romeo, c'est de la merde, je préfère Audi), sur la profession du conducteur (un cheminot ça ne bosse pas, ça fait grêve) ou sur son emploi du temps (vous mentez, vous n'allez pas au boulot, il n'y a pas de trains à cette heure là), tout ça pour pousser le "client" à la faute et avoir un motif pour l'embarquer, et accessoirement 100% de taux d'élucidation. Le contrôle ne révèle plus l'infraction, il la provoque. Sacré nuance.

Et ça, ça ne me plait pas. Alors oui, j'ouvre ma gueule parce que j'en ai marre de ce côté inquisiteur, et je sais très bien que celà me vaudra un jour de finir à poil au milieu d'un commissariat.

PS : les citations entre parenthèses sont du vécu personnel, pas du pipeau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité SNCF 21

Pour l'article que tu donnes cyril, je ne cautionne absolument pas ces fausses déclaration, mais il faut avouer que le contrevenant et un vrai connard aussi, quand on est en infraction on la ramène pas on dit oui monsieur et on fait profil bas.

Et le flic qui emmerde un cycliste à 2 h 00 du matin, c'est pas un connard aussi ? C'eest vrai que comme "délinquant" routier y a pas pire ... Facile de jouer les cowboys dans ces conditions là ... N'oublie pas que tes ex collègues ne sont pas non plus ce qui se fait de plus correct en ce qui concerne le respect du code de la route (rappelons nous les deux qui ont tués un enfant avec leur voiture à MArseille il y a quelques années et rssortis blnahcis du tribunal ...) et la manière de parler à certaines personnes. Faut dire que chez eux, comme chez nous avec certains emplois sociaux, on doit bien embaucher n'importe quoi ... Et le système est fait aussi pour leur donner systématiquement raison, système qui donne énormément de pouvoir au pauvre gars qu'on n'a embauché là dedans et qui n'a que ça pour se mettre en valeur ...

Et comme dit Ae 8/14, en quoi ça les regarde qu'on roule la nuit en bagnole ou autre questions débiles ??? LE couvre feu existe encore, on est encore sous Pétain ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La classe politique montre l'exemple de l'incivisme, pourquoi certains concitoyen n'enferaient pas de même?

Modifié par Rail cassé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×