Aller au contenu

Recommended Posts

Bonsoir,

J'ouvre ce sujet spécifiquement pour traiter des passages à niveaux, suite à l'accident qui a eu lieu en Bretagne.

Merci de rester constructif et de ne pas s'emporter dans les discussions.

N'hésitez pas à re-poster toutes les infos et bonnes idées que vous avez déjà posté dans le sujet sur l'accident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai decide de ne plus intervenir sur le sujet de ST Medard du fait que le camionneur est de toutes facons coupable !!

Ma reflexion serait, sur certains PN, il y aurai t'il pas un autre moyen de signalisation que les feux rouge sur le pn !!! Comme un feux tricolore 100 ou 150 metres avant avec radar. Qui permettrai si le dit feux est griller de laisser le temps necessaire a l'arret du vehicule avant les barrieres. Et peut etre que griller le feu est ensuite passer en chicane decouragerai peut etre certains chauffards. Et le radar permettrai justement de pouvoir verbaliser les contrevenants.

C'est juste un idee dans le vent...

Je connais un PN sur la N 20 au niveau de Thoury qui est sur une VUTR et a chaque fois que l'on passe (pas souvent) surprend les automobilistes et autres chauffeurs de le voir se fermer. Je trouve que se PN est mal signaler et on voit souvent des incidents heureusement materiel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh non franchement j'vois pas l'interêt, 90% des gens le grilleront, et je peux les comprendre, en ne saisissant pas l'utilité d'ailleurs toute relative dudit feu tricolore. Un PN est annoncé normalement 150mètres avant par un panneau d'annonce, c'est aussi de la responsabilité des conducteurs de ralentir s'ils ne voient pas le PN, ou alors on limite les voitures à 30 en partant du principe que tous les conducteurs sont des inconscients qui ne respectent pas les règles fondamentales de la conduite à savoir s'arrêter sur la distance visible.

Par contre, on peut imaginer un orange clignotant, sur les PN à faible visibilité, au niveau du panneau d'annonce, là d'accord, mais un feux tricolore ... Je serai le premier à m'énerver devant.

On peut effectivement discuter de l'utilité du feu rouge clignotant, dans le principe un rouge fixe irait aussi très bien et éviterai cette confusion d'avec un orange clignotant. Et surtout, par rapport au fonctionnement des PN en France, faudrait réfléchir à l'utilité des demi-barrières, rien de tel que la peur d'être coincé sur le PN pour limiter grandement le nombre de franchissement à la dernière seconde, et faudrait aussi réfléchir à lier sa fermeture (ainsi que la non présence de véhicule sur le PN) avec des signaux destinés aux trains, quitte à rallonger un peu le temps d'attente des automobilistes.

(En Suisse, en général, c'est au minimum 1minutes et 30 secondes, les plus longs que je connaisse mettant 6 minutes entre la fermeture et le franchissement, étant lié au block. Et ici aussi des gens tentent de les franchir, parfois, c'est pourquoi on met des barrières complètes).

Modifié par likorn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Allemagne aussi, le temps avant fermeture et après est beaucoup plus long.

Quoiqu'on en dise, les 10 secondes entre la fermeture et le passage d'un train sont trop courtes.

Pas moyen de se rattraper si on cale sur le PN et pas le temps de réfléchir ni de descendre.

Mais bon, les dogmes SNCF, on connaît, ça ne changera pas. Surtout, ne pas se poser la question si 20 secondes ne diminueraient pas les accidents.

Ne pas faire d'études comparatives, surtout pas, ne pas aller voir les chiffres à l'étranger pour voir si quelqu'un fait mieux ou moins bien et pourquoi.

Et puis, mais, là je suis carrément provocateur.

Qu'est-ce qui coûte le plus cher?

PN gardé par un salarié

Chômeur avec ses allocations + accidents de PN

Je parle du coût global pour la société, pas pour la SNCF.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le probleme comme tu dis c'est la generalisation de la chose. Mais helas on a pas forcement le choix ! Je pense que le feux si il est grille et que les gens recoivent un pv a la maison prefereront s'arreter au dit feux. Heureusement que les PN passe en chicane, concernent une minorite des automobilistes. Je suis comme toi je pesterai certainement au feux mais si cela permet d'eviter des accidents sur les PN a problemes... Pourquoi pas !

Car il suffit d'une voiture ou d'un camion pour faire des degats!!!

Pour les demi barrieres je pense pas que cela resolvent tout. Car c'est l'arret avant qui est pas respecte!!

Et comme il est certainement impossible de supprime tous les PN. faut trouver une solution.

Rallonger les delais de fermeture et d'ouverture serai aussi une solution, est qui couterai certainement moins cher. Jumele avec le doublement des barrieres. Mais helas je pense que certains essaieront toujours de passer avant la fermeture complete des barrieres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Euh non franchement j'vois pas l'interêt, 90% des gens le grilleront, et je peux les comprendre, en ne saisissant pas l'utilité d'ailleurs toute relative dudit feu tricolore. Un PN est annoncé normalement 150mètres avant par un panneau d'annonce, c'est aussi de la responsabilité des conducteurs de ralentir s'ils ne voient pas le PN, ou alors on limite les voitures à 30 en partant du principe que tous les conducteurs sont des inconscients qui ne respectent pas les règles fondamentales de la conduite à savoir s'arrêter sur la distance visible.

Par contre, on peut imaginer un orange clignotant, sur les PN à faible visibilité, au niveau du panneau d'annonce, là d'accord, mais un feux tricolore ... Je serai le premier à m'énerver devant.

On peut effectivement discuter de l'utilité du feu rouge clignotant, dans le principe un rouge fixe irait aussi très bien et éviterai cette confusion d'avec un orange clignotant. Et surtout, par rapport au fonctionnement des PN en France, faudrait réfléchir à l'utilité des demi-barrières, rien de tel que la peur d'être coincé sur le PN pour limiter grandement le nombre de franchissement à la dernière seconde, et faudrait aussi réfléchir à lier sa fermeture (ainsi que la non présence de véhicule sur le PN) avec des signaux destinés aux trains, quitte à rallonger un peu le temps d'attente des automobilistes.

(En Suisse, en général, c'est au minimum 1minutes et 30 secondes, les plus longs que je connaisse mettant 6 minutes entre la fermeture et le franchissement, étant lié au block. Et ici aussi des gens tentent de les franchir, parfois, c'est pourquoi on met des barrières complètes).

Oui, se serait peut-etre une bonne solution de limiter la vitesse des automobilistes à 30 ou 50 km/h aux abords de tous les PN, suivant la visibilité de ceux-ci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas si compare, entre les pays soit vraiment constructive. Du fait que les gens on pas les memes reactions. On sait que les francais sont indicipline chronique...

Mais au niveau cout c'est sur que les PN garde serai aussi une solution. Mais un emplois coute t'il plus cher que des morts.... Je connais deja des reponses! C'est pas les memes budgets !!!

limiter la vitesse aux abords des PN !!!! Cela sera pas respecter....

Modifié par Le texan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais pas si compare, entre les pays soit vraiment constructive. Du fait que les gens on pas les memes reactions. On sait que les francais sont indicipline chronique...

Mais au niveau cout c'est sur que les PN garde serai aussi une solution. Mais un emplois coute t'il plus cher que des morts.... Je connais deja des reponses! C'est pas les memes budgets !!!

limiter la vitesse aux abords des PN !!!! Cela sera pas respecter....

Que les morts+ + les chômeurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une solution qui aurait de bonnes chances d’améliorer la situation serait de lancer une grande campagne de mise en place de radars de franchissement de PN, avec la communication adaptée, pour les PN les plus fréquentés.

En parallèle, on peut très bien durcir les sanctions en cas de franchissement (6 points et belle amende par exemple).

Ça fait quelque temps qu'on sait que la seule manière de changer le comportement des automobilistes est de les attaquer là où ça leur fait mal : le portefeuille et les points.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Allemagne aussi, le temps avant fermeture et après est beaucoup plus long.

Quoiqu'on en dise, les 10 secondes entre la fermeture et le passage d'un train sont trop courtes.

Pas moyen de se rattraper si on cale sur le PN et pas le temps de réfléchir ni de descendre.

Mais bon, les dogmes SNCF, on connaît, ça ne changera pas. Surtout, ne pas se poser la question si 20 secondes ne diminueraient pas les accidents.

Ne pas faire d'études comparatives, surtout pas, ne pas aller voir les chiffres à l'étranger pour voir si quelqu'un fait mieux ou moins bien et pourquoi.

Il me semble qu'il y a deux causes aux accidents de PN (hors dysfonctionnement du PN) :

- un problème technique sur le véhicule, qui se retrouve coincé sur le PN ;

- un non respect (volontaire ou non) de la signalisation (la cause étant le comportement du conducteur).

L'allongement du délai devrait permettre la diminution d'une partie des accidents dus à des véhicules en panne, ou à défaut de diminuer les accidents, de diminuer les morts (les gens auront le temps de se mettre à l'abri, mais dans le cas de l'accident de Bonson en janvier dernier, où un convoi exceptionnel était resté coincé, ce ne sont pas 10 secondes en plus qu'il aurait fallu pour le décoincer).

Il est par contre à craindre que cet allongement conduise à des imprudences supplémentaires : "T'inquiète, on a largement le temps de faire une chicane pour éviter les barrières, le train est loin..."

...Il ne manque donc plus qu'une réflexion sérieuse sur le sujet.

Un autre point qui pourrait sans doute être amélioré est la procédure d'alerte lorsqu'un véhicule reste coincé sur le PN. Le journal La Montagne d'hier indique que le conducteur du camion resté coincé mercredi à Aulnat a essayé d'utiliser le téléphone mais personne n'a répondu. La SNCF, interrogée, a expliqué que ce n'était pas un téléphone d'urgence et qu'effectivement il n'y avait pas toujours quelqu'un pour répondre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le sujet est parti pour que certains s’expriment sur des propositions pour améliorer la sécurité des PN. Je devine et je lis déjà :

- il faut rallonger les délais d’annonce ; ben justement s’ils sont trop longs ça encourage des passages en chicane

- faut rallonger les barrières pour qu’elles barrent la route : ben certains ont échappé à une collision parce que justement, ils ont trouvé une brèche pour s’en sortir

- il faut renforcer la signalisation routière : là je suis d’accord : ralentissements routiers, ralentisseurs, feux clignotants de danger

- ……

Sur la ligne de Mantes à Cherbourg les PN ont été supprimés avant la mise en service de l’électrification (1996) sauf 5 d’entre eux dans le département de l’Eure ; des dépassements trop importants des budgets lors des travaux importants de l’électrification ont arrêtés les suppressions.

L’hiver dernier au PN1 (un des 5 PN restants) de Bueil, sur la ligne de Mantes à Cherbourg, il y a une collision avec une voiture et les 2 occupants du véhicule ont été tués. Le conducteur s’était égaré et en pleine nuit, dans un endroit qu’il ne connaissait pas, il a conduit le véhicule sur la voie ferrée en sortant de la chaussée. Il n’a pas réussi à sortir son épouse passagère avant du véhicule lorsque le train est arrivé. Le monsieur était pourtant bon conducteur. Quel aménagement aurait pu éviter ceci ?

Pour ma part je suis intervenu sur des accidents de PN avec collision : j’en citerai 2 sur ligne à VUTR :

- vers 11 h00 un matin, une collision avec 2 blessés, le PN dans une bourgade et avec les gendarmes on a constaté le soleil rasant éblouissant

- vers 10h00, un matin une collision avec 1 tué, le conducteur.

Dans ces 2 cas, les victimes étaient du coin et connaissaient bien l’existence du passage à niveau mais était sans doute pas très vigilants parce que sur ces lignes à VUTR il n’y a pas des masses de trains. Quel aménagement supplémentaire aurait pu éviter ceci ?

Chacun peut y aller de sa recette miracle. Ma réponse est, ce serait tout de même mieux s’il n’y avait pas ces putains de PN. Ce propos vise également à faire revenir sur le forum l’ami technicentre. :Smiley_04: :Smiley_04:

En Normandie, il y a une époque suppression des PN, je l’ai dit sur la ligne de Mantes à Cherbourg mais également sur la ligne de Paris à Granville sur laquelle entre 1993 et 1998 environ 50% des PN ont été supprimés. Ceci bien sûr à la faveur de travaux importants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

.

Chacun peut y aller de sa recette miracle. Ma réponse est, ce serait tout de même mieux s'il n'y avait pas ces putains de PN.

Oui , mais ça coûte des sous cartonrouge

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Citation :

" Passages à niveau : Aximum gagne le marché du controle automatisé :

La société Aximum, filiale du groupe Bouygues, a annoncé le 20 octobre avoir remporté l'appel d'offres national du controle automatisé de franchissement de passage à niveau.

Au total, une cinquantaine de sites pourraient etre équipés, suite au souhait du ministère des Transports de sécuriser les passages à niveau les plus dangereux.

Le principe de fonctionnement est globalement le meme que les systèmes de controle automatisé de franchissement de feu rouge, dont Aximum avait précédemment également remporté l'appel d'offres national pour le quart sud-ouest de la France, explique un communiqué d'Aximum.

Le contrevenant qui franchit le passage à niveau après l'apparition du signal rouge clignotant est pris en photo deux fois, afin d'établir de façon irréfutable le mouvement du véhicule, et un procès-verbal lui est ensuite automatiquement envoyé par le Centre national de traitement, basé à Rennes. "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

En 2010 RFF a fait une campagne vidéo

Ces 4 ou 5 PN sont principalement situés sur Paris nord / Pontoise et certains voit passer une branche du RER C.

Ce que ne souligne pas asssez ce document, c'est qu'ils sont pour la plupart enchassés entre des carrefours urbains...

Une grosse part des accidents qui s'y déroulent, concernent des véhicules qui roulaient au pas ou étaient arrêtés au moment de la fermeture...

Oui, il y a eu faute majeure de la part des conducteurs de ces véhicules...

Mais, à combien ai-je appris qu'une barrière de PN était faite de telle façon qu'elle casse ou se plie à la moindre solicitation, suivant son age? Même pour des cheminots ou passionés comme nous?

A combien ai-je appris le système du démarreur pour sortir un véhicule en panne?

Le problème des PN souffre d'un manque de formation et d'informations...

Une autre preuve? Le 1er radar de franchissement d'un PN a été inauguré par un ex ministre de l'intérieur qui vient d'avoir une fille... ça ne remonte pas à hier... Seul Hic, qui doit payer les frais d'installation? RFF? SNCF? Etat? Région? Département? Ou encore le fond de réassurance des assurances? Un seul PN équipé coute une réelle fortune... Et puis qui doit toucher les procès verbaux et à quoi doivent servir les sommes récoltées... Voila ce qui a bloqué la généralisation de tels équipements... sans compter que des automobilistes se sont retrouvés avec une amende alors qu'ils n'étaient même pas dans leur voiture: Ils habitaient ou étaient garés à côté d'un PN... L'ensemble appareil photo et radar remuait et le passage du train déclenchait le ssytème et prenait la voiture garée... Va prouver ça après coup... Ce n'est que la répétition des flashs qui a fait comprendre le problème et arrêter le système...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

@ Technicentre :

1) Content de te revoir parmi nous.

2) Entre Ermont et Pontoise, les deux PN de Franconville ont été supprimés il y a 4 ou 5 ans. Ne subsiste que le PN piéton au PK 19 entre Franconville et Montigny, sous le sectionnement.

3) Sur un nombre croissant de véhicules, le démarreur ne fonctionne que si la pédale d'embrayage est enfoncée. Il parait que ça doit devenir une norme européenne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Entre Ermont et Pontoise, les deux PN de Franconville ont été supprimés il y a 4 ou 5 ans. Ne subsiste que le PN piéton au PK 19 entre Franconville et Montigny, sous le sectionnement.

Entre Ermont et Valmondois y en a encore une bonne pile, dont celui de Frépillon que je crois reconnaitre au début de la vidéo de RFF.

L'autre avec la gare de banlieue ça doit être à la Deuil-Montmagny, sur la ligne H.

Modifié par geant vert

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire un petit crochet sur la video de RFF qu'a mis cytrilon, moi j'ai deux choses que j'ai remarqué la premiere a 3min22 c'est le pn qui s'ouvre avec les feux allumés ca c'est pas un truc normal c'est vu aussi sur un autre pn quelques images avant. Et l'autre qui me choque mais alors au plus haut point c'est la femme de RFF dans une emprise entre les rails d'un tiroir qui n'a aucuns EPI sur elle ca aussi c'est criminel, et surtout je vois bien l'equipe sans epi non plus. Alors ca doit etre instructif mais quand il y a des coquilles pareilles ca laisse a desirer. Sinon les 25 sec entre l'annonce et le pn c'est vrai que c'est une directive sncf mais il ne faut pas oublié que la loi c'est d'avoir un temps de 20sec la sncf c'est donné 5sec de plus. Les PN sont des endroits particulierement dangereux et lorsque je passe dessus meme s'il ni a pas d'annonce j'ai toujours une apprehension.

Voila j'arrete pour le coup de gueule.

Amicalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais faire un petit crochet sur la video de RFF qu'a mis cytrilon, moi j'ai deux choses que j'ai remarqué la premiere a 3min22 c'est le pn qui s'ouvre avec les feux allumés ca c'est pas un truc normal c'est vu aussi sur un autre pn quelques images avant. Et l'autre qui me choque mais alors au plus haut point c'est la femme de RFF dans une emprise entre les rails d'un tiroir qui n'a aucuns EPI sur elle ca aussi c'est criminel, et surtout je vois bien l'equipe sans epi non plus. Alors ca doit etre instructif mais quand il y a des coquilles pareilles ca laisse a desirer. Sinon les 25 sec entre l'annonce et le pn c'est vrai que c'est une directive sncf mais il ne faut pas oublié que la loi c'est d'avoir un temps de 20sec la sncf c'est donné 5sec de plus. Les PN sont des endroits particulierement dangereux et lorsque je passe dessus meme s'il ni a pas d'annonce j'ai toujours une apprehension.

Voila j'arrete pour le coup de gueule.

Amicalement

Après visionnage de la vidéo, je vois bien que tu t'es retenu à l'encontre des représentants de RFF. :Smiley_63:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce sujet, nouvelle intervention de ma part pour exposer des sources à emmerdes des PN.

Tu me suis, technicentre ????

Une nuit, le chef taupier que j’étais a été appelé pour une collision entre un train voyageurs et un troupeau de …. poulains. Ce qui m’est annoncé c’est que le train a tapé et que le mécanicien a assuré la couverture avant de reprendre sa marche. C’était le dernier train de la soirée et la ligne allait être fermée après cette dernière circulation. Il s’agissait d’une ligne à protection arrière (cantonnement téléphonique).

Me voilà parti de nuit avec ma lampe de poche à la recherche des obstacles éventuels. Découverte d’un premier obstacle au milieu de la voie 2, un poulain de 200 kg. Je parviens à le virer hors gabarit et le laisser sur la piste. Je continue les investigations direction la couverture à enlever, je découvre un 2ème poulain sur la banquette côté piste de la voie 1. C’est déjà plus simple de le faire rouler sur la piste celui là. Après avoir inspecté diverses installations à la voie (des détecteurs notamment) je retire la couverture et restitue par dépêche les voies aux circulations.

Le lendemain je me rends de nouveau sur les lieux, je rencontre le propriétaire des poulains a côté d’un 3ème cadavre que je n’avais pas vu ; il était en contrebas d’un petit remblai. Il est dépité puisqu’il lui manque 3 autres poulains évanouis dans la nature. Et il m’apprend ce qui s’est produit.

Son troupeau de poulains qui s’était échappé de leur enclos divaguaient sur une route communale et des personnes leur auraient fait barrage à proximité d’un PN à SAL ; et les bourrins auraient été déviés vers la voie ferrée !!!!!!!!

Au prochain épisode ! :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Mais je ne te suis pas Kerguel, je te précède...

J'ai souvenance d'uen lettre d'un élu local de je ne sais plus où qui écrivait à une administration de chemin de fer, pour se plaindre d'un passage à niveau dangereux qui traversait sa commune... L'élu demandait l'édification d'un passage sécurisé pour éviter d'autres accidents...

Seul truc, cette lettre remontait aux environs de 70 ou 80... Euh! Je précise juste 1870 ou 1880... Cette missive devrait surement se trouver dans les 2 tomes du bouquins "le patrimoine de la SNCF et des chemins de fer français" des éditions FLOHIC... J'ai la flemme de rechercher plus...

Pour moi, et c'est ce qu je dis depuis le début, un PN est une zone trop dangereuse pour pouvoir encore exister en 2011. Les trains roulent trop vite et les véhicules routiers ne devraient pas pouvoir traverser la moindre voie ni les atteindre en dehors des voies de débord. Dernier point que je dis, si il reste une seul PN, il faut absoluement permettre aux imprudents de se rattraper avec des systèmes à mettre en place. je n'ai aucune idée de ce qui conviendrait ni de ce qui pourrait être essayé...

Je suis originaire d'Eragny sur Oise et le dernier PN restant sur 3 avant est un véritable coupe gorge pour qui ne connait pas...

http://maps.google.fr/maps?q=%C3%89ragny-sur-Oise&hl=fr&ie=UTF8&ll=49.023191,2.096125&spn=0.002607,0.003814&sll=46.75984,1.738281&sspn=11.155585,15.622559&vpsrc=6&hnear=%C3%89ragny,+Val-d'Oise,+%C3%8Ele-de-France&t=h&z=18

Si vous saviez combien de voitures, camions, ETC ont fini soit dans le décor ou la boucherie de l'autre côté de la rue...

Mais que faire sur place, surtout quand on sait que la petite rue en S descend d'une bonne dizaine de mètres en quelques dizaines de mètres? Je ne sais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Inutile de se voiler la face, la suppression de tous le PN ne sera possible que lorsqu'on aura supprimé tous les trains.mdrmdr

Ne rigolez pas, le maire de Ris-Orangis (91) avait officiellement demandé à la SNCF à la fin des années 80 la fermeture du tronçon de ligne Bif de Grigny - Corbeil pour ne pas avoir à payer sa part dans le remplacement du PN 25 par un ouvrage souterrain.

Demande classée sans suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité technicentre

Oui mais imagine le prix avec la Seine pas bien loin ni profonde, puis le bordel entre la proximité de la gare, du centre ville... Puis ces passages souterrains si dangereux (les anciens à gabarits étroits)... Certe aussi, le gars n'était pas triste non plus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×