Aller au contenu

Recommended Posts

il y a 15 minutes, r2d2 a dit :

Pourquoi choisir le plus cher alors que la video verbalisation est en usage dans les villes et là, c'est quasi gratuit ?

Ah, bon, rien n'est gratuit. Quand à la vidéo surveillance, c'est un autre sujet, si tu veux mettre un radar de feu rouge, ce n'est pas de la simple vidéo surveillance,  tu ne vas pas bricoler un truc vite fait bien fait, et heureusement encore, il y a des règles, des normes et un tas de contraintes à respecter.

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, zoom 45 a dit :
Il y a 19 heures, fby a dit :

Non non à pu .

le PN n'est plus

Oui, depuis le 10 Décembre

Il n'est peut etre plus accessible au commun des mortels mais il ne sera plus qu'en fevrier 2018 apres la mise en service de la dépose du PN20. Ou alors on continue a s'enfoncer dans l'irreel.

Amicalement
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, loc a dit :

Il n'est peut etre plus accessible au commun des mortels mais il ne sera plus qu'en fevrier 2018 apres la mise en service de la dépose du PN20. Ou alors on continue a s'enfoncer dans l'irreel.

Amicalement
 

C'est ça, jouons sur les mots...

Si le passage routier inférieur qui le remplace est mis en service et que ce PN n'est plus accessible, pour moi, ce dernier, n'est plus. Et c'est déjà ça de gagné pour la sécurité des circulations.:Smiley_20:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, ADC01 a dit :

Ah, bon, rien n'est gratuit. Quand à la vidéo surveillance, c'est un autre sujet, si tu veux mettre un radar de feu rouge, ce n'est pas de la simple vidéo surveillance,  tu ne vas pas bricoler un truc vite fait bien fait, et heureusement encore, il y a des règles, des normes et un tas de contraintes à respecter.

Quand j'évoquais des radars au PN, je pensais uniquement aux caméras permettant la video-surveillance autorisant depuis peu la verbalisation à distance lors d'infractions routière; les règles pour la video surveillance sont plus souples.

C'est du répressif en direct avec le centre de verbalisation CNT de Rennes et c'est autorisé, uniquement en se basant à une capture vidéo.

Et cela rapportera un paquet de fric car on connait bien l'attitude de nombreux automobilistes aux PN: tant mieux s'ils perdent 4 points et payent en cash leur inconscience (

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
cette roulette russe), surtout si c'est des routiers soit-disant professionnels.

Après ce que tu appelles "bricoler un truc vite fait" s'appelle aussi un test et il y a eu des tests sécurisation PNvers 2014 avec la technologie de l'époque. 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Aujourd'hui on peut accélérer le volet répressif qui dissuadera les abrutis (mais n'évitera pas tous les accidents).

Mais c'est plus facile de ne rien faire, ne rien tenter puis pleurer lors d'un drame humain. 

Comme depuis 2008, 2014 et bientôt 2017 car je le sens bien, cette volonté bien française de ne rien tenter, tout critiquer, juger d'avance trop cher puis préparer hypocritement un mouchoir au prochain drame...

 

Modifié par r2d2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, r2d2 a dit :

Aujourd'hui on peut accélérer le volet répressif qui dissuadera les abrutis (mais n'évitera pas tous les accidents).

Mais c'est plus facile de ne rien faire, ne rien tenter puis pleurer lors d'un drame humain. 

Tu ne m'a pas compris, je n'ai jamais déclaré qu'il ne fallait rien faire, je suis contre mettre des feux tricolores avant les PN mais je suis pour la généralisation des radars de franchissement de PN fermés puisqu'il semblerait qu'il n'y ait que cette solution pour dissuader une grande partie de ces kamikazes de continuer.

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

contre un réflexe de Pavlov, surtout avec des abrutis, la solution ceinture ET bretelle, R24 du SAL + feux tricolore routier, me semble préférable et pragmatique pour les français.

En outre, la séparation stricte des responsabilités est claire: R24 SAL--> SNCF, feu tricolore--> DIR- "équipement" même si au final c'est le même patron, l'Etat, qui joue sur la rivalité de services et non sur la complémentarité des compétences.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, ADC01 a dit :

Ah, bon, rien n'est gratuit. Quand à la vidéo surveillance, c'est un autre sujet, si tu veux mettre un radar de feu rouge, ce n'est pas de la simple vidéo surveillance,  tu ne vas pas bricoler un truc vite fait bien fait, et heureusement encore, il y a des règles, des normes et un tas de contraintes à respecter.

R2D2 a raison de proposer l'installation de petites caméras sur les PN.

Tu as raison de dire qu'une caméra de verbalisation homologuée coûte plus de 100 000 € et qu'une vidéo de Go pro Décathlon n'aurait pas valeur de preuve pour une verbalisation.

Cependant, même réalisée par une caméra à 50 €, une vidéo a quand même valeur de " commencement de preuve par écrit", par exemple rien n'interdit aux gendarmes de visionner les bandes et par exemple convoquer les automobilistes en question "pour affaire vous concernant"

Même si on ne peut pas mettre d'amende avec ce genre de vidéo, on peut toujours infliger une bonne leçon de morale , avec projection d'un film de la Prévention Routière, bien gore, aux personnes mises en cause.

Et par ailleurs, les caméras vidéo à 50€ permettraient , en visionnant les vidéos, de voir le comportement des gens, de déterminer les PN au taux de "presqu'accidents les plus élevés.

Et d'installer de vrais souricières, (ou des cams homologuées à 100 000€) avec de vraies amendes, aux PN qui posent problème

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Mak a dit :

R2D2 a raison de proposer l'installation de petites caméras sur les PN.

Tu as raison de dire qu'une caméra de verbalisation homologuée coûte plus de 100 000 € et qu'une vidéo de Go pro Décathlon n'aurait pas valeur de preuve pour une verbalisation.

Cependant, même réalisée par une caméra à 50 €, une vidéo a quand même valeur de " commencement de preuve par écrit", par exemple rien n'interdit aux gendarmes de visionner les bandes et par exemple convoquer les automobilistes en question "pour affaire vous concernant"

Même si on ne peut pas mettre d'amende avec ce genre de vidéo, on peut toujours infliger une bonne leçon de morale , avec projection d'un film de la Prévention Routière, bien gore, aux personnes mises en cause.

Et par ailleurs, les caméras vidéo à 50€ permettraient , en visionnant les vidéos, de voir le comportement des gens, de déterminer les PN au taux de "presqu'accidents les plus élevés.

Et d'installer de vrais souricières, (ou des cams homologuées à 100 000€) avec de vraies amendes, aux PN qui posent problème

Autant dire 99,99% des PN devront être équipés, et en commençant par ceux où passent un ou deux trains par semaine, à vitesse réduite du fait de l'état des voies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, zorba a dit :

Autant dire 99,99% des PN devront être équipés, et en commençant par ceux où passent un ou deux trains par semaine, à vitesse réduite du fait de l'état des voies.

a quoi penses tu pour vitesse réduite 30km/h ? sont assez rare les PN ou les trains passent a cette vitesse..et compte tenu du nombre de chantier de remise en état des voies ,leur nombre va aussi fortement diminuer...il faut peut etre sortir des clichés

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

la chasse aux PN ouverts est ....ouverte

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

on distingue très bien, sur ce cliché, un passage à niveau avec, d’un côté, une barrière baissée et un feu clignotant, et au premier plan, une barrière levée et un feu éteint.

sur-le-cliche-pris-par-un-automobiliste-on-distingue-une-barriere-levee-1514067524.thumb.jpg.74296c00144e3c7a3a15aa1c1d36bcef.jpg

 

  Il existe trois barrières à cet endroit. Deux d’entre elles sont dédiées au passage des trains de voyageurs et de marchandises. Quant à la troisième barrière, elle gère une voie de service, prise uniquement par le personnel SNCF. Ce qu’a constaté l’automobiliste, c’était donc sur cette voie dédiée à la SNCF »,

capture-d-ecran-google-m.thumb.jpg.450bc97f3c6f74c40138518921807abf.jpg

ou le piege a c... c'est refermait

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Amusant... Le PN sur la voie de service serait un PN à SAL1? Ou plutôt PN à SAL3 avec la demi-barrière  du PN au premier plan de la photo ie : toutes les demi-barrières sont fermées lorsqu'il y a une circulation sur la voie de service.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non c'est un PN gardé ! :

Lorsque la voie de service est utilisée la barrière est commandée en manuel par un appui sur un bouton par l'agent de manœuvre .

Cette disposition est loin d'être exceptionnelle...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Mak a dit :

Non c'est un PN gardé ! :

Lorsque la voie de service est utilisée la barrière est commandée en manuel par un appui sur un bouton par l'agent de manœuvre .

Cette disposition est loin d'être exceptionnelle...

 

O.K. mais quid de l'autre sens de circulation?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Mak a dit :

Non c'est un PN gardé ! :

Lorsque la voie de service est utilisée la barrière est commandée en manuel par un appui sur un bouton par l'agent de manœuvre .

Cette disposition est loin d'être exceptionnelle...

 

Oui et l’agent provoque l’ouverture un peu avant que le train dégage le PN. Il est probable que le train refoulait....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 6 minutes, black5 a dit :

O.K. mais quid de l'autre sens de circulation?

En l'absence de manœuvres seules les deux barrières encadrant les principales se ferment.

En manœuvre l'agent appuie sur un bouton et les 3 barrières se ferment.

Si un train arrive sur VP et que l'agent de manœuvre, la manœuvre dégagée, veut rouvrir les barrières , lorsqu'il appuiera sur le bouton d'ouverture, ça n'ouvrira que la barrière protégeant la voie de service bien sûr...

A noter que sur beaucoup d'installations tu peux "préparer l'ouverture", tu appuies sur le bouton d'ouverture, les barrières restent fermées, elles s'ouvriront lorsque la manœuvre aura dégagée la zone..

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 26/12/2017 à 20:13, Mak a dit :

 

En l'absence de manœuvres seules les deux barrières encadrant les principales se ferment.

En manœuvre l'agent appuie sur un bouton et les 3 barrières se ferment.

Si un train arrive sur VP et que l'agent de manœuvre, la manœuvre dégagée, veut rouvrir les barrières , lorsqu'il appuiera sur le bouton d'ouverture, ça n'ouvrira que la barrière protégeant la voie de service bien sûr...

A noter que sur beaucoup d'installations tu peux "préparer l'ouverture", tu appuies sur le bouton d'ouverture, les barrières restent fermées, elles s'ouvriront lorsque la manœuvre aura dégagée la zone..

Oui, mais la nuit,  au vu de la photo, c'est assez incohérent pour les usagers de la route.

Comment savoir qu'on stationne sur une voie de service et qu'on ne risque rien en étant arrêté par la 2° barrière ?

Enfin, ce n'est pas un PN gardé (qui est un régime d'exploitation), mais un SAL2 (presque double !), avec une commande manuelle pour la voie de service (si je me réfère aux gens du cru).

Le 21/12/2017 à 11:48, Mak a dit :

J'habite une ancienne maison de garde-barrière, et cette photo n'a rien d'anormal !

La plupart du temps après le passage d'un train les barrières se relèvent simultanément, cependant il y a deux ans une demi  barrière se relevait normalement et l'autre avait un décalage de 3  -4 secondes, donc on aurait tout à fait pu prendre ce genre de photo.

Il y a effectivement un léger dysfonctionnement (qui a été réglé dans la semaine après signalement), la sécurité n'est pas engagée, on doit juste attendre 3 secondes de plus  à l'une des demi-barrières...

Si c'est anormal ! C'est un raté d'ouverture (même de quelques secondes)

Les 2 barrières doivent se relever en même temps. Il y a besoin d'une intervention de maintenance immédiate. Il faut toujours garder la même cohérence pour les usagers de la route.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me permets de vous faire profiter d une photo que j ai prise il y a peu.il s agit d un pn manœuvrable a l aide d une manivelle.les barrières sont en métal.

j ignore si c est une perle rare.mais’pour moi Ca l’est..

61A51DED-AB8F-4E9A-A76A-6DC818EC3D4C.jpeg

B54D2D5A-C9FA-44AF-ACF4-F8B3603B9468.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 19/12/2017 à 20:52, capelanbrest a dit :

Enfin normalement et sur le plan purement réglementaire le type qui te suis n'a pas à te coller au cul comme tu dis....les distances de sécurité t'en fait quoi ? ne pas oublier non plus que tout conducteur doit maitriser son véhicule...c'est aps une nouveauté au code de la route c'était déjà enseigné il y a 40 ans...

Bon après je suis d'accord avec toi, y a la pratique de tous les jours....loin de respecter ces fameuses distances de sécurité. pour autant si un type te rentre dedans , c 'est lui qui a tort et ce quelques soit la compagnie d'assurance.

Quelques règles à rappeler sur les feux clignotants pour bien comprendre les risques des usagers (je freine, je passe ?,.....):

Cycle de fonctionnement de la signalisation routière :

  •  préavis (6 à 8s) : feux rouges clignotants fonctionnant dès le déclenchement de l'annonce du train, et sonneries de forte sonorité fonctionnant depuis le déclenchement de l'annonce jusqu'à la fermeture des barrières,
  • descente des barrières (8 à 10s) : à la fin du préavis les demi-barrières s'abaissent (dans le cas d'un SAL 4, les demi-barrières de sortie s'abaissent lorsque les barrières d'entrée sont fermées en 8 à 10s également).
  • Le train le plus rapide passe environ 7 secondes plus tard.
  • Après passage du train, les barrières s'ouvrent et les feux s'éteignent simultanément.

Délai d’annonce le plus courant pour un SAL 2 : 25s pour le train le plus rapide
Délai d’annonce pour un SAL 4 : 35s (dû au temps de fermeture des barrières de sortie)
 

Ce qui signifie que lorsque les feux et sonneries se mettent en route, il reste 6 à 8 secondes pour dégager le PN pour un véhicule déja engagé ou risquant de ne pouvoir s'arrêter avant la descente des barrières.

Quand les barrières ont fini de se fermer, il reste 7s avant le passage du train le plus rapide. 

 

à l’instant, juju sotteville a dit :

Je me permets de vous faire profiter d une photo que j ai prise il y a peu.il s agit d un pn manœuvrable a l aide d une manivelle.les barrières sont en métal.

j ignore si c est une perle rare.mais’pour moi Ca l’est..

61A51DED-AB8F-4E9A-A76A-6DC818EC3D4C.jpeg

B54D2D5A-C9FA-44AF-ACF4-F8B3603B9468.jpeg

C'est un PN gardé avec commande manuelle de barrieres oscillantes. Surement un régime ouvert (toujours ouvert et fermé à l'arrivée du train), compte tenu du faible trafic probable.

Il y en a encore !

Le 19/12/2017 à 22:35, capelanbrest a dit :

il n'en demeure pas moins que les règles existent, pas toujours très claires pour le péquin lambda et les compagnies d'assurance savent te le signifier le moment venu....

 

Oublie par exemple sur un constat de préciser si tu te fais percuter par l'arrière que tu as été projeté sur le véhicule situé immédiatement devant toi. par le véhicule qui t'est rentré dedans... (ça peut arriver à l'arrêt )

tu verras quelles règles appliqueront les compagnie d'assurances.....peu de gens le savent....mais ce sera 50 / 50....

he oui il faut faire avec le code de la route mais aussi avec la jurisprudence "assurantielle" et dieu sait qu'elle n'est pas forcément logique.....et que tout est bon pour ne pas payer.

des comme ça y' en a des dizaines que les gens ignorent pour la plupart du temps, comme signaler des douleurs aux vertèbres (coup du lapin)  ou d'éventuelles resserves sur d'éventuelles séquelles à postériori....ça change tout quant au traitement de ton dossier, y compris pour un simple tamponnement par l'arrière....sans dégâts autres que matériels .

j'ai eu plein de formation sur les constats d'accidents susceptibles d'être remplis par les agents.... : la moitié auraient pu faire basculer ou partager la responsabilité alors qu'il n'en était rien dans les faits....

Alors les compagnies d'assurance je commence a vraiment bien connaitre....

(je ne suis pas un meilleur conducteur que tout autre.....et en plus je n'aime pas (plus) conduire...mais pas le choix ne serait ce que pour mon job, aller à la plage à la pêche ou chez Mme Leclerc une fois le temps.). :)

Tien y  a aussi les "PN" en ville avec le tram ;

c 'était cet aprem : heureusement au final rien de grave (sauf l'amende et tous les torts pour la conductrice) dieu soit loué !

 

Les PN urbains où ne circulent que des tramways (pas de tram-trains), ont une réglementation un peu à part. Le tramway devant toujours être en mesure de s'arrêter à un obstacle (en théorie). Mais si un usager passe au moment ou le tramway arrive (pas de barrière) ou est présent (comme sur la photo), c'est obligé que ça cogne !!

Le 21/12/2017 à 12:34, r2d2 a dit :

C'est extrêmement simple de se prémunir contre ce type de photo qui peut être d'ailleurs un photo montage habile: appliquons enfin le plan Bussereau et équipons tous les PN de radar anti-franchissement (rôle de l'Etat).

Une simple caméra suffit maintenant pour verbaliser les automobilistes (et piétons) imprudents.

D'autre part je ne comprends toujours pas pourquoi tous les trains ne sont pas équipés de caméra filmant la voie à la manière d'une boite noire, très utile en cas d'accident pour comprendre les faits et non les interprétations à chaud de témoins traumatisés; dans le cas de Millas, ce qui m'étonne c'est qu'aucun passager n'a entendu le choc de la barrière brisé sur l'autocar (cela doit faire du bruit?), comme quoi un traumatisme change toutes les perceptions après.

Une caméra dans les trains pourraient aussi permettre l'analyse exhaustive de l'état des PN fermés lors du passage du train (pour pister les déshuntage aléatoire de quelques rames connues).

Je m'étonne que depuis 2008, rien n'a pratiquement bougé malgré l'émotion provoqué par le drame d' Allinges et les multiples réunions, commissions, rapports, recommandations post accident.

Depuis plus de 5 ans, cela ne coute pas cher une caméra, une dashcam ...

Une caméra dans les trains, oui, ce serait une bonne idée sur le principe.

Mais qu'en pensent les conducteurs ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 22/12/2017 à 15:09, ADC01 a dit :

Ah, bon, rien n'est gratuit. Quand à la vidéo surveillance, c'est un autre sujet, si tu veux mettre un radar de feu rouge, ce n'est pas de la simple vidéo surveillance,  tu ne vas pas bricoler un truc vite fait bien fait, et heureusement encore, il y a des règles, des normes et un tas de contraintes à respecter.

Oui, déja mettre un radar, l'état n'est pas très chaud, parce que les seuls à verbaliser seront ceux qui sont sur le PN quand les barrières se ferment .Donc pas rentable comme sur un radar de vitesse bien placé.

Les PN équipés de radar doivent etre modifiés pour rajouté un second feu R24 qui fonctionne en alternance du premier feu pour toujours avoir une photo avec un feu rouge alllumé. Et oui, si la photo est prise pendant la période d'extinction du feu clignotant, l'usager peut contester !!

Donc aujourd'hui, peu de PN équipés (une trentaine de mémoire).

 

************************************************************************

Bonne année à tous en espérant ne pas avoir d'autres accidents de PN toujours très traumatisants pour tout le monde, quelles que soient les responsabilités.

Désolé de mes interventions successives, mais je viens de prendre le fil en route, et je voulais apporter quelques précisions sur un sujet (les PN) qui me tient à coeur.

La dernière énormité (comme d'habitude) dans les merdias, c'est qu'on aurait un début d'explication de l'accident de Millas parce que le train avait 9 minutes de retard !

Fort dignement, aucun commentaire n'a été fait par la SNCF, malgré toutes les attaques et commentaires hasardeux.

 

 

Modifié par tresorier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, tresorier a dit :

Oui, déja mettre un radar, l'état n'est pas très chaud, parce que les seuls à verbaliser seront ceux qui sont sur le PN quand les barrières se ferment .Donc pas rentable comme sur un radar de vitesse bien placé.

Non, l'infraction est avéré 3  ou 5 secondes selon qu'en soit en ville ou pas après le début de la sonnerie.

Citation

fin de permettre aux usagers de s’arrêter en toute sécurité pour respecter la signalisation clignotante, un délai de sécurité, analogue au feu orange pour les feux tricolores est paramétré sur les équipements. Ce délai sera de 3 secondes en agglomération, et de 5 secondes hors agglomération. Ce n’est qu’au-delà de ce délai que les franchissements illicites déclencheront le flash du radar.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, ADC01 a dit :

Non, l'infraction est avéré 3  ou 5 secondes selon qu'en soit en ville ou pas après le début de la sonnerie.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Ok, je ne vais surtout pas contredire le site de la sécurité routière !

Plus on flashe tot, plus ça aura d'impact sur les comportements. Quand on se fait prendre une fois, en général, on s'en souvient (135€ et 4 points)  !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le souci actuel est que l' usager de la route (piéton, vélo,...) ne fait plus attention aux feux au PN mais uniquement à la fermeture de la barrière; c'est une évolution des moeurs à prendre en compte surtout que le traffic routier à exploser depuis la fin de la vapeur.

D'ailleurs, dans votre voiture, avec l'auto-radio à puissance normale, qui entend la sonnerie du PN AVANT d'avoir franchit le PN ?

Perso, même sans autoradio, la voiture est tellement bien insonorisée que je ne l'entend qu' au niveau de la barrière.

Sur les video des PN en Grande-Bretagne, je trouve le marquage au sol bien plus sécurisant que la modeste bande  blanche en France: un point d'amélioration qui coutera quelques pots de peinture au sol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, tresorier a dit :

Ok, je ne vais surtout pas contredire le site de la sécurité routière !

Plus on flashe tot, plus ça aura d'impact sur les comportements. Quand on se fait prendre une fois, en général, on s'en souvient (135€ et 4 points)  !!

Eh oui hélas on est là !

Tant que l'on ne touche pas au porte monaie....les gens font semblant de ne pas comprendre et se fichent  de la réglementation.

C'est triste mais dans nos pyas "pseudo latins" ça fonctionne ainsi ! ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai lu (dans le fil à propos de Millas) que si on installe un radar de PN il faut rajouter un ou des feux sur le PN. A Lozanne (PN à SAL4) où un tel radar est installé je n'ai rien remarqué de spécial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, black5 a dit :

J'ai lu (dans le fil à propos de Millas) que si on installe un radar de PN il faut rajouter un ou des feux sur le PN. A Lozanne (PN à SAL4) où un tel radar est installé je n'ai rien remarqué de spécial.

Oui, c'est moi qui ait dit ça.

Ca ne se remarque pas forcément, puisque c'est le même feu R24 que les autres, mais qui clignote à l'inverse du feu d'origine (pour toujours avoir un feu allumé sur la photo).

Sur un PN, le nombre de feux R24 dépend de la provenance des flux routiers et de la visibilité. Par exemple, si on vient d'une route qui longe la voie, il y aura un feu orienté pour ces conducteurs en plus du feu de face. Donc compter le nombre de feux R24 quand il y a un radar n'est pas une science exacte !

A l'occasion d'un prochain passage, regardez bien cette alternance du clignotement des feux R24 où est situé le radar.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×