Aller au contenu


Pourquoi aime-t'on les trains des années 50-60-70 ?

Débuté par Eurostar, nov. 13 2011 10:41

  • Veuillez vous connecter pour répondre
119 réponses à ce sujet

#1

Eurostar
  • Entreprise:-
  • Service:non

Hello,

Je ne me lasse jamais de regarder les anciens documentaires de la SNCF sur les vieux matériels (présentés neufs à l'époque).

Je me demande pourquoi on aime tant ces anciens matériels ?

Peut etre parce que ce sont les premières machines de grosse puissance ? Parce qu'elles étaient souvent issues du génie d'un seul homme ?

J'ai une préférence pour les petits autorails, genre Picasso, qui circulaient sur des petites voies dans la france profonde. Je trouve le coté artisanal, convivial très attirant comparé à ce qu'est devenu le transport désormais...

Et vous ? Qu'est-ce qui vous attire dans ces matériels ?

David

#2

zoom 45
  • Ville:Lyon
  • Hobbies:Modélisme ferroviaire, cyclisme,OL, informatique(jeux vidéo,Internet,Cheminots.net),lecture de magazines ferroviaire, lecture de livres sur l'histoire de France et sur l'actualité politique.
  • Entreprise:SNCF ou ce qu'il en reste.
  • Service:Traction, au TER.
  • Métier & Lieu:CRLP à LYD (TB3 16 au roulement 161B) et Ex Vénissian For Ever. Pas intéressé par la monté au TGV pour le moment!!

Le travail à l'ancienne(CC6500, BB25500, BB25200, BB67300/400.......), moins "asséptysé" que le matériel moderne d'aujourd'hui. :sleep:

Modifié par zoom 45, 13 novembre 2011 - 10:46 .

L'injustice, c'est comme l'EAS, je n'en veux pas!!!!    TER en Rhône-Alpes: Touchez pas à mon ASCT!!!!

http://www.youtube.c...h?v=legUAhI-Hg8


#3

Eurostar
  • Entreprise:-
  • Service:non

je pense aussi que le nouveau matériel souffre de trop d'informatique. Avant une panne se réparait à la Mac Gyver, avec un marteau, un bout de fil de fer... et sans 25000 formulaires d'autorisation pour appuyer juste sur un bouton.

C'était le bon vieux temps

David

#4

Typiac
  • Ville:Rhône-Alpes
  • Entreprise:SNCF
  • Service:Traction
  • Métier & Lieu:Excellence ferroviaire

Côté design, les matériel anciens ressemblaient à quelque chose.
Aujourd'hui, tout se ressemble, les livrées toutes grises, on privilégie le low cost tout moche (Prima, AGC). Ca fait des années que je n'ai pas acheté une revue ferroviaire. Je ne suis pas prêt de le faire.

Modifié par Typiac, 13 novembre 2011 - 11:18 .

Vivement le Grand Soir que j'aille me coucher.

#5

Eurostar
  • Entreprise:-
  • Service:non

C'est vrai que les Nez Cassés ont de la gueule et ne vieillissent pas !

Etrangement, coté modernité, j'aime bien les 36000, et les TGV PSE

David

#6

eric_p
  • Ville:Sèvres (92)
  • Entreprise:-
  • Service:non

Je ne me lasse jamais de regarder les anciens documentaires de la SNCF sur les vieux matériels (présentés neufs à l'époque).
Je me demande pourquoi on aime tant ces anciens matériels ?

Parce qu'au nom de l'audimat, la télévision française ne produit plus de documentaires scientifiques et techniques. La ménagère de moins de 50 ans risque de prendre peur devant tant d'érudition :tongue:. Et le jour où il y a en un de diffusé, c'est à une heure de faible écoute.

#7

Rigolo
  • Entreprise:SNCF

Le travail à l'ancienne(CC6500, BB25500, BB25200, BB67300/400.......), moins "asséptysé" que le matériel moderne d'aujourd'hui. :sleep:


C'est sur mais je ne sais pas pourquoi mais la CC 6500 est un EM qui fait de l'effet à tous les mécanos quelle que soit la génération !

Ce sont des engins mythiques !

Personnellement c'est le chemin de fer des années 80-90 que je préfère avec l'arrivée des TGV et la sauvegarde de beaucoup de rames tractées !

#8

michael02
  • Hobbies:ferroviphile, tendance ferrovipathe - Technicien RH, mais pas à la sncf ...
  • Service:non

J'ai le souvenir notamment des X2400 qui me conduisaient en fac par Gannat, mais surtout des VH sur l'autre trajet par Volvic...

Les VH, je les "ressens" encore...

- la porte en arc de cercle qui me faisait penser à autre chose qu'un train ...
- la plaque "Renault 300 CV"
- l'odeur de gasole chaud
- la rudesse de la boîte de vitesses clang ... clang
- l'éclairage proportionnel au régime moteur, rougeoyant et fluctuant à l'arrêt au ralenti, avec les luminaires circulaires au plafond.

L'X2400 c'était tranquille...et sûr. Le Picasso présentait l'attrait du bout donnant sur la voie ...

Le premier jour avec un X2800, ce fut une révolution ... avec sa boîte automatique ... et sa souplesse ... et son éclairage fluorescent ... le son devenu mythique du MGO

La première X4300 je l'ai vue à Perrache ... m'est apparue fragile ...

Modifié par michael02, 13 novembre 2011 - 14:37 .


#9

assouan
  • Ville:Paris
  • Entreprise:sncf
  • Métier & Lieu:Service public

Peux pas répondre : suis une ménagère de moins de 50 ans à qui le matériel ne fait aucun effet... :tongue:

Plus sérieusement, je crois que les goûts et les couleurs.... il y a des nostalgiques de ces années là et puis des fanas des derniers modèles Tgv par exemple...
C'est comme ca que ca marche une signature ??? http://ophise.typepad.fr

#10

CRL COOL
  • Ville:PARIS
  • Hobbies:aviation civile, photo, voyages
  • Entreprise:SNCF
  • Service:traction
  • Métier & Lieu:CRLP PCS fac rlt 100B

Je suis accros aux années 75/90. Période ou l'on voyait les anciens matériels pour certains issus des anciennes compagnies ferroviaires ayant formé la SNCF, jusqu'aux TGV SE et A..... Grande variété des matériels remorqués, mais aussi et surtout des matériels moteurs. Une soirée "normale" en gare de Lyon permettait vers 1980 de voir tout ce qui existait en pur 1.5kV (6500, 7100, 7200, 8100, 8500, 9100, 9200, 9300, 9400), quelques 22200, les belles CC 21000, du diesel (67400, 72000, X4300/4500), des rames banlieue (5100, 5300, Z2N, rames VB2N et même durant quelques services des RIB), TEE inox, trains corail, UIC/USI, Bruhat, etc, etc, et j'en oublie..... Plus les rames internationales, notamment les magnifiques voitures suisses et italiennes en livrée C1 sur les Jean Jacques Rousseau et Lutetia, les trains de nuit "Italiens" qui avaient une autre "classe" que les Artesia actuels..... Et les voitures postales, les fourgons et les "ragouts"!!!! Vous savez, les voitures restaurant.... Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre....

Assurément, çà avait une autre allure que la gare de Lyon actuelle avec ses TGV gris, quelques Z2N et de plus rares rames tractées (V2N, Teoz, B5uxh)
Troll killer.......

#11

technicentre
  • Ville:Villeneuve Saint Georges
  • Hobbies:Fraîchement débarqué d'un projet qui me tenait à coeur, je suis dégoûté par tout ce qui "bénévolat".
    Je reste disponible si besoin est pour donner ou conseils ou coups de main ponctuels, selon mes maigres connaissances techniques et manuelles.

    Je n'aime pas qu'on me prenne pour un con trop longtemps.
  • Entreprise:matériel SNCF
  • Métier & Lieu:Electricien technicentre Villeneuve

oui et puis après, tu nous parles de lectures où il y a un poster d'un monsieur en taille réelle dedans :tongue: :tongue: :tongue:
Les vielles machines (nez cassés, TGV SE) ont juste un petit inconvénient lorsqu'il faut les réparer...
C'est vrai que les engins modernes présentent le confort de technologies modernes plus faciles à dépanner... Les vieux troublions, c'est pas triste à dépanner... Je me rappelle une 5300 rentrée bonne en GVG qu'on a trouvé bien malade au cours de la visite et qui nous a pêté deux fois dans les doigts à la première sortie... J'avais bien demandé une marche d'essais mais mon chef (pourtant pas de la première jeunesse) me l'avait refusée... Tout était bon à l'arrêt... Il fallait dérouler le JH jusqu'au bout en traction pour voir le blème...
Sur une 20500, c'est le cvs qui se démerde tout seul. Il tractionne au début, il ira jusqu'à la fréquence maxi...
Le métier comme les techniques évoluent... Les années 70 nous ont donné un monsieur Roger Tallon... Depuis, les véhicules sont devenus plus humains à entretenir...
par contre, pour les ADC, c'est sur que le dépannage en ligne est moins valorisant... On prend la pièce qu'on suppose morte ou qu'on sait morte et on en met une autre qu'on considère bonne... C'est sur que pour le conducteur, l'époque des bouchons en liège pour câler les contacteurs et du fil de fer est passée... J'en suis bien d'accord, c'est moins intéressant pour vous.... Mais de l'autre côté, lorsqu'on reçoit un engin qui a fini sa course sur les rotules beurk

#12

ADC01
  • ADC01
  • Membre SNCF
  • 18 329 messages
  • Entreprise:SNCF
  • Service:Conduiseur intermittent de trains, surveillant de pendule, emmerdeur de 1ère classe selon un modo d'un certain forum ferroviaire et roi de la confiture.
  • Métier & Lieu:Vieux con de CRLP à PMP

Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre...
Assurément, çà avait une autre allure que la gare de Lyon actuelle avec ses TGV gris, quelques Z2N et de plus rares rames tractées (V2N, Teoz, B5uxh)


Je dirai que les moins de 35 ans.....

Vroum, vroum.   Un vieux con est un jeune con qui a vieilli...


#13

Gom
  • Ville:Coyote
  • Hobbies:Free, or not to be
  • Entreprise:SNCF
  • Service:Traction

Et les voitures postales, les fourgons et les "ragouts"!!!! Vous savez, les voitures restaurant.... Un temps que les moins de 20 ans 30 ans ne peuvent pas connaitre....

Désolé, j'ai pas connu... :Smiley_62:

Gom

Quand le monde entier te persécute... Tu te DOIS de persécuter le monde ! (Timon, très célèbre suricate)


#14

jackv
  • Ville:neuf trois
  • Hobbies:passe temps..jardinage,randos,voyages en Grèce,ULM pendulaire,photos en général et développement argentique N/B,bricolage,un peu de bidouille sur le PC
  • Entreprise:sncf
  • Service:trac
  • Métier & Lieu:retraité

bon soir
on aime les engins anciens....parce que cela nous rappelle notre jeunesse et le temps à pour magie d'effacer les mauvais souvenirs

les 141 r les X2400 les x 3400 les x23000 ce sont mes 20ans avec tout ce qui se rattache a cette époque à cet age , à mai 68,et on oublie ,l'huile ,le cambouis,les charges lourdes sans moyens de levage ..le travail dehors l'hiver....les X4500 étant tout de même un progrès.

les DA (65500) les A1A 62000..les BB 12000 c'est ma trentaine on profite de ses repos, la paie s’améliore....mais ces engins sont bruyants, plein de courants d'airs , la plus part des journées de fret son entre 21h et 7h,et je ne parle pas de l’état des foyers..dans les années qui suivent ce sont les suspensions des BB16500 puis des BB25500 qui cassent le dos idem pour les RIB les BB17000 les Z6100et les BB66000 avec leur horrible fourgon chaudière..Heureusement il y a eu des BB16000..

il faut attendre l'arrivée des BB22200, des Z8100,pour avoir des engins plus "confortables" engins qui ont aussi leur conduite agréable si on ne les utilise pas "bêtement".

A la nostalgie...

Modifié par jackv, 13 novembre 2011 - 19:12 .


#15

5121
  • Hobbies:aller voir ailleurs comme l'a si gentiment proposé le chef
  • Entreprise:-
  • Service:hors

bon soir
on aime les engins anciens....parce que cela nous rappelle notre jeunesse et le temps à pour magie d'effacer les mauvais souvenirs


je suis parfaitement d'accord. J'ajoute qu'étant jeune, les vieilleries ne t'intéressent pas trop, c'est le neuf qui t'attire. Jusqu'au jour où ce qui était neuf devient vieux et toi avec. Tu te rends compte tout d'un coup que c'est l'inverse : le plus moderne, c'est en général :Smiley_69: et tu attrapes plein de sympathie pour les vieilles tôles, quelquefois même pour celles qu tu avais dédaignées avant.


Pour moi, vous ne devinerez pas mon fétiche .... la 5100 évidemment. Mais je suis resté dans la course jusqu'aux TGV. Je les admire profondément, mais c'est pour autre chose. J'avais 9 ans quand le record de 331 km/h est tombé. C'était aussi fantastique et inaccessible que d'aller sur la Lune. Et on y est (presque) maintenant. Quand je roule plein pot en TGV, j'ai toujours 9 ans !!!

Modifié par 5121, 13 novembre 2011 - 19:28 .

forum.PNG

 


#16

zoom 45
  • Ville:Lyon
  • Hobbies:Modélisme ferroviaire, cyclisme,OL, informatique(jeux vidéo,Internet,Cheminots.net),lecture de magazines ferroviaire, lecture de livres sur l'histoire de France et sur l'actualité politique.
  • Entreprise:SNCF ou ce qu'il en reste.
  • Service:Traction, au TER.
  • Métier & Lieu:CRLP à LYD (TB3 16 au roulement 161B) et Ex Vénissian For Ever. Pas intéressé par la monté au TGV pour le moment!!

C'est sur mais je ne sais pas pourquoi mais la CC 6500 est un EM qui fait de l'effet à tous les mécanos quelle que soit la génération !

Ce sont des engins mythiques !

Personnellement c'est le chemin de fer des années 80-90 que je préfère avec l'arrivée des TGV et la sauvegarde de beaucoup de rames tractées !

Son "effet" de puissance, non???Comme pour les 72000

L'injustice, c'est comme l'EAS, je n'en veux pas!!!!    TER en Rhône-Alpes: Touchez pas à mon ASCT!!!!

http://www.youtube.c...h?v=legUAhI-Hg8


#17

Rigolo
  • Entreprise:SNCF

Son "effet" de puissance, non???Comme pour les 72000


Sans doute c'est un engin qui à de la gueule et semble puissante juste en la regardant !

Mais c'est aussi un engin imposant, peut être pas autant qu'une CC 40100 mais quand même !

#18

sdx
  • sdx
  • Membre
  • 1 700 messages
  • Entreprise:-
  • Service:non

Peut-être, mais la 40100 avait eu une diffusion assez confidentielle, comparée à la 6500.
sdx

#19

aldo500
  • Ville:75015
  • Hobbies:Moto et pleins de trucs
  • Entreprise:-
  • Service:non

Les 6500, c'était l"assurance d'un repas chaud, il y avait un chauffe-gamelle! :Smiley_29:
Vroum, Vroum, Vroum!(3 fois)

#20

capelanbrest
  • Entreprise:Collectivité
  • Service:non

Je suis accros aux années 75/90. Période ou l'on voyait les anciens matériels pour certains issus des anciennes compagnies ferroviaires ayant formé la SNCF, jusqu'aux TGV SE et A..... Grande variété des matériels remorqués, mais aussi et surtout des matériels moteurs. Une soirée "normale" en gare de Lyon permettait vers 1980 de voir tout ce qui existait en pur 1.5kV (6500, 7100, 7200, 8100, 8500, 9100, 9200, 9300, 9400), quelques 22200, les belles CC 21000, du diesel (67400, 72000, X4300/4500), des rames banlieue (5100, 5300, Z2N, rames VB2N et même durant quelques services des RIB), TEE inox, trains corail, UIC/USI, Bruhat, etc, etc, et j'en oublie..... Plus les rames internationales, notamment les magnifiques voitures suisses et italiennes en livrée C1 sur les Jean Jacques Rousseau et Lutetia, les trains de nuit "Italiens" qui avaient une autre "classe" que les Artesia actuels..... Et les voitures postales, les fourgons et les "ragouts"!!!! Vous savez, les voitures restaurant.... Un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre....

Assurément, çà avait une autre allure que la gare de Lyon actuelle avec ses TGV gris, quelques Z2N et de plus rares rames tractées (V2N, Teoz, B5uxh)


les années dites charnières comme ce fut le cas pour celles que tu cites furent obligatoirement des années de références..... du fait de la cohabitation de l'ancien du moderne, que ce soit sur le plan technique que sur le plan de l'exploitation.
Longtemps me semble t'il l'exploitation c'est adaptée à l'existant technique (roulant ou fixe)...et puis les années passants la tendance s'est inversée...et désormais c 'est la technique qui s'adapte à l'exploitation que l'on souhaite mener...techniquement et commercialement parlant....sans parler des ressources humaines longtemps ménagées, mais complétement sacrifiée depuis 15 ans au nom de critères économiques....parfois complétement farfelus...!
Cette époque que tu décris c 'est aussi la mienne, tout ce que tu cites j'ai connu et j'ai utilisé, voir j'en ai abusé à l'époque ou sauter dans un train pour un week end, des vacances ou une simple ballade ne relevait pas d'un parcours du combattant....comme cela est le cas aujourd'hui...!

Il est également vrai que le passé est souvent rassurant et que l'avenir voir la nouveauté sont anxiogènes....pourtant
"dans le temps" comme diraient les anciens, qui n'a pas rêver de prendre le TGV, de voir telle ou telle ligne être électrifiée...etc etc....

Entre temps on nous a tellement lavé le cerveau, tellement contraint via le yield, tellement imposé des parcours ou des solutions toutes faites,qu' hormis ...."quand on a pas le choix" on ne pense plus systématiquement train pour un déplacement de loisirs voir d'affaires....On s'ouvre aux modes alternatifs, quand ceux ci sont pertinents, en fonctions des prix et des distances....
L'aventure en train est terminée car elle n'est plus signe de voyage et de tout ce qui allait avec (l'ambiance, le nez aux portières, les grands express qui étaient à eux seuls une aventure...pour ce qui me concerne).

Voila pourquoi durant les années que tu cites, j'ai toujours dis banco pour le train...et qu'aujourd'hui je m'en éloigne de plus en plus malgré moi.....les TGV boites à sardines, c'est pas pour moi et chaque fois que je peux éviter.....je n'hésite pas. lapleunicheuse

a contrario pour un voyage court sur une distance courte genre Brest Rennes dans la journée, j'prends le train sans conviction si ça n'est celle de ne pas être emmerdé ....c 'est devenu du pratico pratique intéressé, mais absolument plus du plaisir...juste du pratique ! Quant à regarder ce qui se passe au passage dans les gares je n'y pense même plus tellement c'est sans intérêt...vu que ce que tu y croise est généralement le pendant de ce dans quoi tu voyages....à une variante ou deux prés(tout du moins pour ce qui concerne la Bretagne !)
Quant aux installations il ne se passe quasiment plus rien..et quand elles existent encore, soit elles sont envahies par l'herbe...soit par la rouille...plus généralement par les deux! :Smiley_67:

Voila pour le point de vue d'un usager devenu exceptionnel.

Modifié par capelanbrest, 13 novembre 2011 - 23:38 .

________________________________________

kenavo

Jean-Marc à Brest

#21

5121
  • Hobbies:aller voir ailleurs comme l'a si gentiment proposé le chef
  • Entreprise:-
  • Service:hors

Les 6500, c'était l"assurance d'un repas chaud, il y avait un chauffe-gamelle! :Smiley_29:



même les petites 8000 en avaient un ! tu sais bien qui s'en occupait, pendant que le conducteur faisait semblant de regarder les signaux. Et on pouvait boire un canon. Heureuse époque en fait !
forum.PNG

 


#22

2D2
  • 2D2
  • Membre
  • 6 878 messages
  • Ville:Nantes / Lorient --> Auckland ?
  • Hobbies:Apple Xcode, Oueb56
  • Entreprise:Eternel étudiant Mooc
  • Service:inf@rmatique
  • Métier & Lieu:An Oriant

bon soir
on aime les engins anciens....parce que cela nous rappelle notre jeunesse et le temps à pour magie d'effacer les mauvais souvenirs
...
A la nostalgie...

ayant plus de 50 ans, c'est de la nostalgie de la jeunesse.

Bon dieu que je regrette la Gare de Lyon de 1983 avec sa flotte TGV orange ultra moderne, cotoaynt des 2D2 et BB7200; puis le soir, batterie de trains de nuit vers les Alpes et la Méditerranée, la clientèle plus que huppé descendant du restaurant le Train Bleu pour emprunter une WL du Train bleu...

J'ai énormément regretté la livrée grise uniforme des TGV qui simplement signalait la fin de l'esprit d'aventure et de modernisme de la boite: silence, on rentre dans les temps "grisatre" où le marketing prime sur la haute-technologie ferroviaire puis cédera la place au financier gripsou qui conduit à la faillite à grande vitesse si médiatique !

Fin 1970, on avait en tête une décennies d'avance sur les réseaux européens étrangers, Suisse compris.
Après ce ne fût que de la gestion de dette d'Etat pingre qui rêvait de prestigieux km TGV sans en assumer le coût.
Tu sais que tu es développeur quand un String dans l'Array, ça ne te fais pas peur

#23

Visiteur_Zyck-77_*
  • Invités

je suis parfaitement d'accord. J'ajoute qu'étant jeune, les vieilleries ne t'intéressent pas trop, c'est le neuf qui t'attire. Jusqu'au jour où ce qui était neuf devient vieux et toi avec. Tu te rends compte tout d'un coup que c'est l'inverse : le plus moderne, c'est en général :Smiley_69: et tu attrapes plein de sympathie pour les vieilles tôles, quelquefois même pour celles qu tu avais dédaignées avant.


Pour moi, vous ne devinerez pas mon fétiche .... la 5100 évidemment. Mais je suis resté dans la course jusqu'aux TGV. Je les admire profondément, mais c'est pour autre chose. J'avais 9 ans quand le record de 331 km/h est tombé. C'était aussi fantastique et inaccessible que d'aller sur la Lune. Et on y est (presque) maintenant. Quand je roule plein pot en TGV, j'ai toujours 9 ans !!!

+1
C'est toujours plus rassurant de regarder derrière soi. Le futur, aussi incertain qu'il puisse être, suscite crainte; et ça a toujours été ainsi.
La nostalgie, le "c'était l'bon temps" n'est qu'un cliché instantané d'une période qu'on se définit soi-même.
Certains se remémorent de l'époque héroïque des 2D2...
Ce qui m’intéresse, c'est de connaitre de perçu de ces engins dans les années 50: Qu'ont pu penser les anciens Conducteurs vapeur lorsqu’il leur fallu mettre à plat leur culture originelle, et se convertir à l’électrique ?
J'imagine probablement leur désarroi certain (Ces locomotives, on ne les "sent" plus, la mise en vitesse se limite à déplacer un manipulateur, la mise en service d'un tel engin se limite à fermer un disjoncteur, alors qu'auparavant, c’était tout un cérémonial...)
Mais qu'on se rassure ! Les engins actuels, si peu appréciés, trouveront grâce dans une trentaine d'année...
Je suis sûr qu'en parcourant ce genre de sujet en 2050, tout le monde glorifiera les superbes rames Dasye et leurs consoles centrales -certes devenues ringardes- mais qui apportaient une touche de modernité...

#24

aldo500
  • Ville:75015
  • Hobbies:Moto et pleins de trucs
  • Entreprise:-
  • Service:non

Capelanbrest a tout dit selon moi.
Je rajouterai que l'ingéniosité humaine m'impressionne plus en regardant un aqueduc romain que devant le viaduc de Millau.
Vroum, Vroum, Vroum!(3 fois)

#25

Visiteur_TRAM21_*
  • Invités

dans 25/35 ans, je ne suis pas sûr de voir un mécano partant en retraite essayer de magouiller avec les STF pour avoir l'ultime BB 427000 en livrée "Fret", comme je l'ai fait pour avoir la CC 6558 pour mon ultime tournée en service SNCF.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membres, 0 invités, 0 membres cachés