katamiaw

Actualités Politiques

11 726 messages dans ce sujet

La chance perdue de Jacques Chirac

« Enterrement » du plan climat, gouffre de la Sécu, manque d'idées sur les grands sujets d'actualité : les griefs que formule Jean Vogel, maire de Saales, à l'encontre de la politique française sont nombreux.

Quel jeune Alsacien n'a pas été surpris en contemplant les images d'Epinal de la bataille de Reichoffen ou des premiers combats de 1914-18 de voir les troupes françaises porter des uniformes arborant des franges rouges repérables de loin ?

Les lycéens apprirent ensuite que ce qui de toute évidence nous coûta des dizaines de milliers de morts, était le résultat d'un lobbying efficace de producteurs et d'industriels que faisait vivre une plante, la garance, dont on extrait un colorant rouge.

Le poids exorbitantdu conservatisme

Ce que l'on pourrait appeler le syndrome « garance », n'est-il pas en train de se reproduire aujourd'hui lorsqu'on analyse nos politiques de développement, tant le poids du conservatisme semble influencer nos politiques.

Tempête de 1999, canicule de 2003, entre les deux une déclaration fracassante de Jacques Chirac au Sommet de la terre en 2002 à Johannesburg : « la maison brûle et nous regardons ailleurs ». Déclaration ô combien réaliste, qui laissait penser qu'une véritable politique suivrait. Or, le constat est amer.

Dernière désillusion, l'enterrement du plan climat. Alors qu'en 2010, voitures et camions représenteront 27 % des émissions de gaz à effet de serre de la France, le plan climat ne comprend pas la moindre mesure significative susceptible de toucher le domaine des transports.

Au ministère des transport, on n'hésite pas à affirmer que la société n'est pas prête. Le bonus-malus est reporté aux calendes grecques. Taxer les voitures les plus polluantes ne semble pas être compréhensible et acceptable par les Français. Rappelons juste que M. Fabius a été l'instigateur, voici peu, de la suppression de la vignette automobile qui aurait pu être le meilleur bonus-malus qui soit.

Pas de subventions pour le tram-train

Les points les plus significatifs de ce plan climat ne sont que des transpositions de directives européennes, comme l'accroissement de la part des bio-carburants. Par contre et c'est plus que regrettable, les subventions au plan de déplacement urbain, dont faisait parti le projet train-tram, sont définitivement supprimées.

Le plus cocasse est de voir la SNCF présenter un plan fret 2004-2006 en vue de rendre le fret ferroviaire compétitif... en supprimant des centaines d'emplois et des dizaines de gares. De plus, la taxe imposée sur le fuel l'an passé pour financer le fret ferroviaire a conduit le ministère des finances à diminuer du même montant l'aide à ce mode de transport.

Nous allons vers de plus en plus de catastrophes climatiques. Il est plus que probable qu'outre les pertes humaines et les dégâts matériels qu'elles entraîneront les primes d'assurance risquent de correspondre rapidement à un mois de salaire par famille. Les pessimistes affirment même, que si rien ne change, la croissance mondiale sera annulée par les effet de ces catastrophes dans 50 ans.

La pression des lobbies

Malheureusement tous les grands sujets d'actualité prêtent à des analyses identiques tant le concept de durabilité est esquivé. Qui dit « durable » sous-entend courage politique et c'est d'ailleurs probablement ce courage politique qui manque le plus à nos grands élus.

Regardons avec quelles difficultés ont été votées les mesures prises dans la lutte contre l'obésité. Une majorité de sénateurs sous la pression du lobbying des fabriquants de soda s'est opposée à la suppression des distributeurs de boissons sucrées dans les lycées.

Qui aujourd'hui peut croire que c'est en acceptant de payer un euro par consultation que le gouffre de la Sécurité Sociale sera résorbé ? Tout au plus le gouffre ne se creusera pas davantage.

La réforme des impôts locaux élaborée à grands frais voici quelques années n'est toujours pas appliquée. Qui sait que le taux des impôts locaux est généralement plus bas dans une commune riche que dans une commune pauvre ? (...).

Si les délocalisations nous inquiètent, c'est avant tout parce que nous n'avons pas été assez innovants. Il est probable que la dernière chance qui s'offrira à Jacques Chirac pour lancer la France sur une voie durable de développement est la prochaine loi d'orientation sur la recherche. Recherche française en plein questionnement.

Le nombre de brevets déposés et de création d'entreprises innovantes ont chuté ces dernières années. Le poids du corporatisme et de la bureaucratie y sont-ils pour quelque chose ? Toujours est-il que les rapports universités-recherche-industrie sont à revoir.

L'amélioration du système passe par la création de véritables agences de programmes capables de sélectionner les meilleurs projets et la mise en place de véritables réseaux fédérant tous les acteurs. Assistera-t-on une fois de plus à un effet d'annonce et à un saupoudrage des crédits satisfaisant le clientélisme ambiant ? (...).

Cependant, l'exemple est à notre porte. On peut être pour ou contre Gerhard Schröder, mais on ne peut lui reprocher son courage politique. Sa politique de réforme de la sécurité sociale où celle concernant les énergies renouvelables en sont des exemples.

Dans 30 ans, quand le baril de pétrole franchira la barre des 150 dollars, l'Allemagne sera l'incontesté numéro 1 au monde dans la recherche et le développement des énergies renouvelables. Peut-être se consolera-t-on en Alsace en fabriquant quelques panneaux solaires pour des sociétés allemandes. Et oui, dirons-nous alors en paraphrasant nos politiques parisiens, « nous n'étions pas mûrs il y a 30 ans ».

Source: www.dna.fr

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sarkozy persiste et signe sur le service minimum

On ne badine pas avec le service minimum. Nicolas Sarkozy, partisan d’une loi, est en totale opposition avec le point de vue de la présidente de la SNCF, Anne-Marie Idrac, qui privilégie le dialogue social.

«La présidente de la SNCF fera ce que son actionnaire lui dira de faire. Si elle n'est pas d'accord, elle en tirera certainement toutes les conséquences», a-t-il lancé, mercredi soir sur France 2, en guise d'avertissement.

«Si les Français votent pour moi, ils auront le service minimum et ce ne sera pas le problème de Mme Idrac à ce moment-là», a-t-il ajouté avant d’expliquer comment il comptait s’y prendre.

«Je demanderai aux syndicats de se mettre d'accord sur un projet de service minimum à l'été 2007. S'ils y arrivent, il n'y a pas besoin (de loi), s'ils n'y arrivent pas, on fera voter par le nouveau Parlement une nouvelle loi avant (décembre) 2007».

Ancienne ministre et ex-députée UDF, Anne-Marie Idrac a été un des principaux soutiens de François Bayrou pendant sa campagne présidentielle de 2002.

(20 minutes)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il est dangereux ce mec... mdrmdr

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma prédiction du moment: si Sarkozy est élu = une nouvelle révolution française en marche, le peuple va devoir couper des têtes....

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma prédiction du moment: si Sarkozy est élu = une nouvelle révolution française en marche, le peuple va devoir couper des têtes....

Pfffff.... ça fait des années qu'on entend dire qu'un jour ça va "péter" , mais je n'y crois pas un seul instant. Le Français est un raleur, mais un raleur... de loin lapleunicheuse

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ma prédiction du moment: si Sarkozy est élu = une nouvelle révolution française en marche, le peuple va devoir couper des têtes....

Si Sarkozy est élu se sera selon les regles de la démocratie; au suffrage universel. Alors je ne voie pas au non de quoi une minorité irait foutre le B..... juste apres.

Je pourrais faire la même reflexion avec chacun des candidat; celui ou celle qui sera élu le sera par une majorité du peuple Français. et ce qui seront mécontent devront pourtant faire avec......

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Sarkozy est élu se sera selon les regles de la démocratie; au suffrage universel. Alors je ne voie pas au non de quoi une minorité irait foutre le B..... juste apres.

Je pourrais faire la même reflexion avec chacun des candidat; celui ou celle qui sera élu le sera par une majorité du peuple Français. et ce qui seront mécontent devront pourtant faire avec......

Ben ça dépend de ce qu'il fait, les élections ne sont que l'opinion a un instant T, ça ne veut pas dire pour autant que 6 mois plus tard, l'opinion soit toujours en phase (maintenant je suis d'accord, il faut y réfléchir avant). Et je rappelerai qu'un régime autoritaire peut très bien arriver au pouvoir par des élections...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Sarkozy est élu se sera selon les regles de la démocratie; au suffrage universel. Alors je ne voie pas au non de quoi une minorité irait foutre le B..... juste apres.

Je pourrais faire la même reflexion avec chacun des candidat; celui ou celle qui sera élu le sera par une majorité du peuple Français. et ce qui seront mécontent devront pourtant faire avec......

Ah parce que tu crois qu'il l'a respect la démocratie lui ?

On a l'exemple du TCE ou ils ne sont pas d'accord avec le résultat du référendum et veulent tout passer en force à l'Assemblée National

Maintenant que ça explose dans les cités apres son élection, j'en ai hélas, bien peur lapleunicheuse

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Sarkozy est élu se sera selon les regles de la démocratie; au suffrage universel. Alors je ne voie pas au non de quoi une minorité irait foutre le B..... juste apres.

Je pourrais faire la même reflexion avec chacun des candidat; celui ou celle qui sera élu le sera par une majorité du peuple Français. et ce qui seront mécontent devront pourtant faire avec......

Si on ajoute à ceux qui ne votent pas pour lui, les bulletins blancs, nuls et abstentions, je ne pense que l'on dépasse les 50%. Quoiqu'il en soit, les réponses arriveront prochainement et on verra bien.

Ibrahima

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Sarkozy est élu se sera selon les regles de la démocratie; au suffrage universel. Alors je ne voie pas au non de quoi une minorité irait foutre le B..... juste apres.

Je pourrais faire la même reflexion avec chacun des candidat; celui ou celle qui sera élu le sera par une majorité du peuple Français. et ce qui seront mécontent devront pourtant faire avec......

Hitler a été élu de la façon la plus démocratique qui soit...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hitler a été élu de la façon la plus démocratique qui soit...

J'ai bien l'impression que vous melangez tout tellement vous avez peur de lui.....

1°) En Autriche Haider chef du parti d'extreme droite avait été eu il y a quelques années, l'Autriche n'a pas pour autant virée a la dictature.....les institutions ont fonctionnées et elle ne sont pas plus mauvaise chez nous

2°) Sarkozy represente la droite pas l'extreme droite.

Je peux comprendre que certains ne l'aime pas mais dela a ressortir la crainte du dictature....vous n'etes pas crédible. De même lorsque certains relancent l'idée de mouvement populaire apres l'election c'est une curieuse idée que vous vous faites de la démocratie tout de même.

Lorsque F.Miterrand est arrivé au pouvoir en 1981 par le sufrage universel, a aucun moment je n'ai pensé que c'etait illegitime et pourtant je ne l'aimais pas (aujourd'hui je ne l'aime toujours pas mais je doit reconnaitre que c'etait "une bête" en politique) dons le respect de la democratie c'est savoir accepter l'arrivée au pouvoir d'un candidat ou d'un parti qui n'est pas le sien.....

Nous en sauront plus apres le second tour, je regarderais le niveau des resultats avec beaucoup d'attention.

En ce qui concerne les abtensions ce sont des gens qui soient ne veulent pas se donner la peine de voter soit ne se sentent pas concerné, le vote blanc etant différent mais il est regrettable qu'il ne soit pas comptabilisé.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qui est le plus curieux, ou le plus navrant, c'est selon, c'est que ce sont souvent les mêmes qui ne se bougent pas le cul pour s'inscrire sur les listes électorales et/ou pour aller voter ; et qui vont volontier faire des manifs...

rappelez-vous 2002 et son premier tour des élections pestillentielles... (merci Coluche !)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais quand un prétendant à la présidence et non pas encore élu président, se permet de dire à propos d' IDRAC, en gros qu'elle n'a rien à dire et si ça ne lui plait pas elle peut démissionner, je n'appelle pas ça de la démocratie. Car si c'est pour entendre (à chaque fois qu'on n' est pas d'accord avec le président ou le gouvernement) dire "si ça ne vous plait pas vous pouvez quitter le pays ou c'est moi qui dirige et vous n'avez qu'à la fermer" comment peut on appeler ça?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ce qui est le plus curieux, ou le plus navrant, c'est selon, c'est que ce sont souvent les mêmes qui ne se bougent pas le cul pour s'inscrire sur les listes électorales et/ou pour aller voter ; et qui vont volontier faire des manifs...

rappelez-vous 2002 et son premier tour des élections pestillentielles... (merci Coluche !)

Tout a fait d'accord avec toi sur ce point.

Mais quand un prétendant à la présidence et non pas encore élu président, se permet de dire à propos d' IDRAC, en gros qu'elle n'a rien à dire et si ça ne lui plait pas elle peut démissionner, je n'appelle pas ça de la démocratie. Car si c'est pour entendre (à chaque fois qu'on n' est pas d'accord avec le président ou le gouvernement) dire "si ça ne vous plait pas vous pouvez quitter le pays ou c'est moi qui dirige et vous n'avez qu'à la fermer" comment peut on appeler ça?

Tout le monde sait bien que les presidents des grandes sociétés dependant de l'état sont "aux ordres" ce qui surprend le plus c'est que ce soit dit ainsi, nos politiques ne nous ont en effet pas habitués a des réparties aussi directes. mais croyez-vous un instant que les autres candidats n'en pensent pas autant ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Lorsque sarko estime qu'on peut "interrompre le processus démocratique " ça donne cela

C'est un moindre mal même si en effet la démocratie en a pris un coup. Aurais-tu preferé un regime islamiste de l'autre coté de la méditérannée ? Personnellement je crois que cette posibilité d'une part m'aurait inquiété et d'autre part aurait probablement, par contre coup, favorisé le FN chez nous.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si Sarkozy est élu se sera selon les regles de la démocratie; au suffrage universel. Alors je ne voie pas au non de quoi une minorité irait foutre le B..... juste apres.

Je pourrais faire la même reflexion avec chacun des candidat; celui ou celle qui sera élu le sera par une majorité du peuple Français. et ce qui seront mécontent devront pourtant faire avec......

Chirac a été élu en 2002...

Raffarin puis Villepin, Sarkozy ministre ...

Pour autant, certes difficlement, le mouvement social s'est exprimé : retraite, CPE-CNE, etc...

Il y a eu aussi deux élections politiques et un référendum...

Si Sarkozy est élu, la vie ne s'arrêtera pas pour autant

mais il faudra avoir de la volonté pour s'exprimer, pour agir ...

et l'histoire ne repasse jamais deux fois le même plat...

la nécessité :

c'est qu'il y ait une perspective politique réelle qui rassemble et mobilise...

Maintenant il n'est pas encore élu...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un moindre mal même si en effet la démocratie en a pris un coup. Aurais-tu preferé un regime islamiste de l'autre coté de la méditérannée ? Personnellement je crois que cette posibilité d'une part m'aurait inquiété et d'autre part aurait probablement, par contre coup, favorisé le FN chez nous.

Bonjour

Lorsqu'on émet un avis sur un article il faut au moins le lire jusqu'à la fin .

Il y a marqué "Le bilan de la guerre civile ..... est effroyable :200000 morts ,10000 disparus ,500000 exilés et un pays ruiné"

C'est pas" un moindre mal" pourtant , de plus le régime en place ne brille pas en démocratie .

Modifié par laconi
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article du Monde relate un événement très préoccupant : Des salariés menacés de licenciement ont été mis en garde à vue au seul motif de les empêcher d’assister au meeting de Nicolas Sarkozy, vendredi 13 avril à Meaux. Un avant-goût de "dictature douce".

Imaginez la scène. Vous êtes salarié d’une entreprise qui vous menace de licenciement. Avec d’autres, vous embarquez dans un autocar pour vous rendre au meeting d’un candidat à la présidence de la République : Nicolas Sarkozy. Mais sur la route, vous faites l’objet d’un contrôle policier pointilleux et injustifié qui se traduit par l’immobilisation forcée de votre véhicule. Et vous ne pouvez assister au meeting du candidat et ainsi l’interpeler sur votre situation de futur licencié économique. Pas de chance…

Voilà la mésaventure qu’a connue une centaine de salariés, telle qu'elle est relatée par Le Monde. Un scandale ? Pire, un avant-goût de "dictature douce" !

L’opposition n’aura pas d’autre choix que la révolte

Comme nous l’avons dénoncé dans notre article du 16 avril Nicolas Sarkozy, fidèle à sa logique d’affrontement, si le candidat UMP accède à la présidence de la république, l’opposition n’aura pas d’autre choix que la révolte. Quelques extraits :

Nicolas Sarkozy ne mesure pas la portée de son intransigeance (en s'opposant à toute réforme de nos institutions et donc, à l'instauration d'une dose de proportionnelle à l'Assemblée nationale). (…) Il marginalisera un peu plus une majorité de l’opinion qui n’aura alors pas d’autres moyens de se faire entendre que la révolte, sous les formes qu’on a connues ces dernières années :

• Révolte des banlieues, quand pas un seul député n’est issu de l’immigration nord-africaine ou africaine.

• Révolte des jeunes lors de la crise du CPE, quand moins de 3% des «représentants du Peuple» ont moins de 40 ans.

• Révolte électorale lors du référendum portant sur la Constitution européenne que nos députés auraient approuvée à 92% alors que 55% des Françaises et des Français l’ont rejetée.

Voilà à quoi conduit le déni de démocratie qu’envisage de perpétuer le candidat UMP ; un déni que nous avons nous-mêmes qualifié d’apartheid électoral. Élu avec 51%, 55% ou 82% des suffrages (comme son prédécesseur) ne fera pas de Nicolas Sarkozy un président populaire, parce qu’il part avec un lourd handicap que nous avons déjà détaillé ici. (…)

Nicolas Sarkozy aspire au pouvoir absolu, un pouvoir qu’il ne bâtira pas sur le débat équitable et équilibré entre une majorité et une opposition représentatives des sensibilités nationales, mais sur un retranchement derrière le déni de démocratie que nous dénonçons ici. Et cette attitude n’a aucune chance de conduire le pays sur la voie des réformes concertées dont il a tant besoin. Avec Nicolas Sarkozy, le temps sera aux affrontements stériles, de ceux qu’il a déjà connus et engendrés en qualité de numéro 2 du gouvernement sortant. Fin de citation.

Le dernier épisode relaté par Le Monde est un avant-goût de ce que nous promet Nicolas Sarkozy : Une France où tout – effectivement – devient possible !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Lorsqu'on émet un avis sur un article il faut au moins le lire jusqu'à la fin .

Il y a marqué "Le bilan de la guerre civile ..... est effroyable :200000 morts ,10000 disparus ,500000 exilés et un pays ruiné"

C'est pas" un moindre mal" pourtant , de plus le régime en place ne brille pas en démocratie .

Je note que tu n'as pas repondu......aurais-tu preferé un regime islamiste ? (ce ne sont pas non plus des démocrates, c'est le moins qu'on puisse dire)

Aucun choix dans ce type de situation n'est satisfaisant mais que ce passerait-ils si un jour régime islamiste s'implantait dans un pays du Magreb ? Le XX eme siècle etait le siècle de la confrontation Est-Ouest (confrontation politique) le XXI sera celui de la confrontation Nord-Sud qui sera culturel et religieux, un mélange bien plus detonnant que celui du XXème siècle surtout si entre-temps l'un de ces pays possède l'arme nucléaire.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien l'impression que vous melangez tout tellement vous avez peur de lui.....

1°) En Autriche Haider chef du parti d'extreme droite avait été eu il y a quelques années, l'Autriche n'a pas pour autant virée a la dictature.....les institutions ont fonctionnées et elle ne sont pas plus mauvaise chez nous

2°) Sarkozy represente la droite pas l'extreme droite.

Je peux comprendre que certains ne l'aime pas mais dela a ressortir la crainte du dictature....vous n'etes pas crédible. De même lorsque certains relancent l'idée de mouvement populaire apres l'election c'est une curieuse idée que vous vous faites de la démocratie tout de même.

Lorsque F.Miterrand est arrivé au pouvoir en 1981 par le sufrage universel, a aucun moment je n'ai pensé que c'etait illegitime et pourtant je ne l'aimais pas (aujourd'hui je ne l'aime toujours pas mais je doit reconnaitre que c'etait "une bête" en politique) dons le respect de la democratie c'est savoir accepter l'arrivée au pouvoir d'un candidat ou d'un parti qui n'est pas le sien.....

Nous en sauront plus apres le second tour, je regarderais le niveau des resultats avec beaucoup d'attention.

En ce qui concerne les abtensions ce sont des gens qui soient ne veulent pas se donner la peine de voter soit ne se sentent pas concerné, le vote blanc etant différent mais il est regrettable qu'il ne soit pas comptabilisé.

Ce qui n'est pas acceptable, c'est son mode de communication qui est violent, vindicatif, insultant, et pour tout dire pitoyable.

C'est marrant, les arguments concrets, par le biais d'articles de presse qui demontrent que Sarkozy va installer une quasi dictature sont légion , alors que les arguments prouvant qu'il est un vrai démocrate sont quasi inexistants... Alors, qui n'est pas crédible?

Le FN c'est l'extreme droite. Sarkozy, c'est la droite extrême... la frontière est plus que mince!

Il est clair que si le deuxieme tour voit le nain et le borgne s'affronter, il va y avoir du changement , mais pas qu'au niveau politique...

Modifié par thesofasurfer
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est à partir de quand (ou de quoi) que l'on est classé dans la catégorie "extrèmiste" ?

Je ne vois pas de différence entre l'UMP et le FN.

Pour une fois je rejoins Vinces, la droite dite "extrème" (mais l'est-elle vraiment ?) est parvenue au pouvoir en Europe ces dernières années sans que pour autant les pays concernés connaissent la situation des années 1940. C'est pourquoi le 6 mai que celà soit le candidat UMP ou FN qui soit élu, celà ne changera rien au niveau des politiques qui seront menées durant les 5 prochaines années si c'est l'un des deux qui est élu.

Ibrahima

Modifié par ibrahima
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Lorsqu'on émet un avis sur un article il faut au moins le lire jusqu'à la fin .

Il y a marqué "Le bilan de la guerre civile ..... est effroyable :200000 morts ,10000 disparus ,500000 exilés et un pays ruiné"

C'est pas" un moindre mal" pourtant , de plus le régime en place ne brille pas en démocratie .

Je note que tu n'as pas repondu......aurais-tu preferé un regime islamiste ? (ce ne sont pas non plus des démocrates, c'est le moins qu'on puisse dire)

Aucun choix dans ce type de situation n'est satisfaisant mais que ce passerait-ils si un jour régime islamiste s'implantait dans un pays du Magreb ? Le XX eme siècle etait le siècle de la confrontation Est-Ouest (confrontation politique) le XXI sera celui de la confrontation Nord-Sud qui sera culturel et religieux, un mélange bien plus detonnant que celui du XXème siècle surtout si entre-temps l'un de ces pays possède l'arme nucléaire.

Re bonjour

Vous êtes ambivalent

Je vous cite

"1°) En Autriche Haider chef du parti d'extreme droite avait été eu il y a quelques années, l'Autriche n'a pas pour autant virée a la dictature.....les institutions ont fonctionnées et elle ne sont pas plus mauvaise chez nous"

puis je vous cite encore au sujet de l'éviction du FIS

"C'est un moindre mal même si en effet la démocratie en a pris un coup. Aurais-tu preferé un regime islamiste de l'autre coté de la méditérannée ? "

Pourtant il y a eu des élections dans les deux cas.

Mais dans le deuxième il y a eu un coup d'état perpétré par l'Armée Algérienne ,qui a entrainé une guerre civile

Vous pensez que peut être que de l'autre coté de la méditérranée la population n'est pas capable de se prendre en main.

Puisque votre citation au sujet du 20 eme et 21 eme siècle est je pense de S.Huntington "Le Choc des civilistaion"(tout un programme)

A propos je ne suis pas pour l'islamisme radicale ,mais je n'ai rien contre l'islam.

Malheureusement les radicaux se nourissent de la précarité de la population et la corruption des pouvoirs .

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Puisque votre citation au sujet du 20 eme et 21 eme siècle est je pense de S.Huntington "Le Choc des civilistaion"(tout un programme)

Non, cest de moi Qui est ce S.Huntington ? En tout cas "Le Choc des civilistaion" semble bien correspondre a ce que je crains.

Je pense que pour l'autriche, le fait que celle-ci fasse partie de l'Europe a facilité le départ de Haider alors qu'en Algérie c'est un pays ou un coup d'état est encore possible donc les institution de ce pays ne sont pas aptes, a mon avis, a chasser une dictature qui s'y serait installé.

Peut-etre pourait-on se recentrer sur le sujet principal....?

Modifié par Vinces
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant