Z2N Tuning

Sur les traces de la ligne des CGB de Poissy à Pontoise...

6 messages dans ce sujet

Bonjour à tous !

Aujourd'hui je vous propose une petite ballade au fil de la ligne des Chemins de fer de Grande Banlieue (CGB) qui reliait Poissy à Pontoise. C'était une ligne à voie unique à écartement normal, qui regroupaient aussi bien les caractéristiques du tramway dans ses passages les plus urbains que le train classique en environnement plus champêtre. Après beaucoup de temps passé sur Google-Earth et armé d'un bon GPS, je suis parti sur les traces de cette ligne plutôt méconnue.

D'avance je m'excuse pour la qualité moyenne de certaines photos, l'appareil et le photographe l'étant tout autant (de qualité moyenne) !

Notre départ se fera donc de Poissy

La gare CGB était approximativement proche de la gare des chemins de fer de l'Etat, probablement à la place de ce batiment

La ligne passait donc sous les voies de la ligne de Rouen sur l'actuelle rue de la gare

Après elle empruntait l'ancien pont de Poissy dont il ne reste que quelques arches pour rejoindre Carrières-sous-Poissy, sur l'autre rive

Une vue du même pont côté Carrières

Ensuite, tel un tramway, elle empruntait la grande rue...

...afin de desservir la gare de Carrières, aujourd'hui maison d'habitation

A noter la présence d'un panneau expliquant la fonction première de cette maison devant le portail.

Après quoi elle dessinait une courbe pour rejoindre les bords de Seine en traversant un bois

La plate-forme de la ligne dans les bois...

Avant de rejoindre le chemin de halage qu'elle suivra jusqu'à la gare d'Andrésy

Voici maintenant la gare d'Andrésy, magnifiquement bien préservée...

...puis l'entrée dans Maurecourt en passant sous les voies du Groupe 6...

...pour enfin desservir ladite commune de Maurecourt

La suite dans quelques instants...

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après avoir quitté Maurecourt nous entrons dans Jouy-le-Moutier

Dont en voici la gare

La ligne continue son chemin et franchit la rue des vallées sur un viaduc...

...puis s'en va desservir le petit village de Vauréal dont en voici la gare (c'est une propriété privée, je ne me suis donc pas approché)

Elle passe en suite sur le viaduc des Marais qui enjambe la rue du même nom...

puis passe au-dessus de la route de Puiseux via ce viaduc...

...avant de pénétrer dans Cergy.

Elle coupe l'Axe Majeur...

...puis arrive en gare de Cergy

L'arrivée en gare:

et la gare preprement dite

Malheureusement notre ballade s'arrête là car au-delà de Cergy, malgré mes recherches je n'ai rien trouvé qui nous indique son cheminement pour rejoindre Pontoise, la zone étant devenue fortement peuplée comme on le sait.

Voilà !

Modifié par Z2N Tuning
3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Si quelqu'un a un historique de cette ex-ligne....

http://fr.wikipedia....grande_banlieue

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_Pontoise_%C3%A0_Poissy

Modifié par Roukmoute
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour info, le matériel roulant du CGB, bien qu'à voie normale et équipé du frein Westinghouse, était au gabarit "voie métrique" avec des largeur de caisses ne dépassant pas 2.05 mètres et un tamponnement central.

Dans les années 20, certaines machines reçurent le double tamponnement pour pouvoir assurer là où il n'y avait pas de contraintes de gabarit des trains de marchandises avec des wagons des Grands Réseaux, évitant aux clients de coûteux transbordements dans les gares d'échange.

A ma connaissance, le réseau nord des CGB qui nous intéresse ici possédait à l'origine quatre 040T "Energie" (32 tonnes, environ 430 ch) construites par la Société belge de Marcinelles en 1913, et principalement affectées au trafic maraicher de Meulan et de Pontoise vers les Halles de Paris. Après la guerre 14-18, ces machines furent transférées sur le réseau sud (Corbeil - Etampes via Milly-la-Forêt, Bouville - La Ferté-Alais et Etampes - Arpajon).

Sept 030T Schneider bicabines (32 tonnes, 470 ch, date inconnue) ont aussi fait partie des effectifs du réseau nord. Trois d'entre elles sont venues finir leur vie sur la courte section Milly-la-Forêt - Maisse de 1949 à 1953, date de la fermeture du réseau sud.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant