Aller au contenu

Recommended Posts

Observer la voie ne veut pas dire vérifier la position des aiguilles,sinon le réglement le préciserai explicitement.

Nous sommes tous deux d'accord sur le fond, notre perception (formation ?) de la forme diffère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Bien évidemment que si tu es dans un chantier que tu connais et que cela fait 10 fois que l'agent fait l'aiguille et qu'à la 11 eme il ne la fait pas tu va lui en toucher un mot pour éviter la boulette.

Sinon en effet si en plus sur les ETL il faut noter les aiguilles de sorties d'évitement qui ne sont que déverrouillés et donc mal disposées, je ne vais pas m'en sortir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toutes façons, observer la position des aiguilles, ça n'est pas toujours possible (machines à capot long!). De plus, observer leur position ne présente un intérêt que si l'on est en mesure de s'arrêter avant, c'est à dire uniquement si on roule à très faible vitesse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Le conducteur n'est pas tenu de regarder la position des aiguilles sur VP, mais un conducteur de manœuvre en roulement (qui connait son chantier) devrait, des fois, pour sa sécurité, « zieuter » la position des aiguilles.

Il y a quelques années à Villeneuve, un conducteur de manœuvre obéissant aux ordres de manœuvre avait pris en écharpe un train qui partait du faisceau départ Nord, parce qu’une aiguille à pied d’œuvre était mal disposée. A priori, il n’était pas responsable de la mauvaise position de l’aiguille, mais il parait qu’on lui a reproché de n’avoir pas vu qu’il aller rentrer dans le train.

Le déraillement avait fait l’objet d’un reportage photo d’une revue ferroviaire (me souviens plus laquelle) parce que la grue Kirow était intervenue pour le relevage.

En Allemagne et en Suisse, la position des aiguilles est signalée pour les conducteurs et les agents de manœuvre ; je me demande si grâce à ces signaux, il y a moins de talonnages.

Sur cette photo prise dans un train entre Berne (ou Zurich ?) et Bale, on voit des signaux de position d’aiguille, j’ignore tout sur la signalisation suisse.

En Allemagne et en Suisse il y a des signaux de position d'aiguilles parce-que les manœuvres se font aiguilles libres (non enclenchées) et sans avoir à respecter les signaux d'arrêt concernant les trains. Ceci est valable dans les installations anciennes, une aiguille abordée en talon qui indique l'autre direction peut signifier qu'une autre manœuvre peut avoir préparé son itinéraire, de plus les aiguilles de ces installations sont souvent "fusibles" et ne peuvent plus être manœuvrées ou franchie à nouveau sans intervention des agents de la voie en cas de talonnage intempestif .

En Allemagne et en Suisse, dans les installations modernes il n'y a plus de lanternes de position d'aiguille étant donné les enclenchements, d'ailleurs sur la photo ce ne sont pas des lanternes de position d'aiguille mais des signaux nains: http://www.trains-suisses.ch/signaux/signaux2.html

Nos amis Suisses nous en dirons plus. :Smiley_04:

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Allemagne, une signalisation lumineuse plus récente remplace au fur et à mesure des rénovations les anciens signaux d'aiguilles qui pivotaient avec le déplacement des lames :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
Les voies principales n'en sont pas équipées, ce qui ne change rien aux obligations du conducteur (de toute façons, en Allemagne le conducteur est responsable -co-responsable- de presque tout).

En France, les bielles des moteurs d'aiguilles sont désormais équipés de plaquettes jaunes réfletorisées qui permettent de visualiser leur position. Ce dispositif n'est à destination des conducteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En France, les bielles des moteurs d'aiguilles sont désormais équipés de plaquettes jaunes réfletorisées qui permettent de visualiser leur position. Ce dispositif n'est à destination des conducteurs.

Tu aurais une photo ? Je ne ne vois pas du tout de quoi tu parles. :Smiley_68:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu aurais une photo ? Je ne ne vois pas du tout de quoi tu parles. :Smiley_68:

Je n'ai pour l'instant vu ca que sur LGV, voici un petit exemple en plus de nuit avec un peu de lumière, ca brille bien^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est ça. On le trouve de plus en plus sur ligne classique ou en gare.

Je viens de me rendre compte qu'il manquait un bout de la négation dans mon précédant post :

"Ce dispositif n'est pas à destination des conducteurs".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

On n'est plus sur de l'aiguille classique, Kutsize... tu nous sors le grand jeu des appareils à pointe de coeur mobile...déjà à 100, avec du 2000T sur appareils d' IPCS, tu te dit ...hum " Fransozicht kalitat...." :Smiley_40:

Belles Bestioles....

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On n'est plus sur de l'aiguille classique, Kutsize... tu nous sors le grand jeu des appareils à pointe de coeur mobile...déjà à 100, avec du 2000T sur appareils d' IPCS, tu te dit ...hum " Fransozicht kalitat...." :Smiley_40:

Belles Bestioles....

Fabrice

Et encore la j'ai pas sortit l'artillerie lourde, de l'autre coté du PRS (coté province) y les même bébés...mais en courbe :Smiley_76: et bien souvent dans les appareils ce qui fait défaut c'est le nivellement ou le dressage, pas l'appareil en lui même (bien que parfois c'est lié^^).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu aurais une photo ? Je ne ne vois pas du tout de quoi tu parles. :Smiley_68:

Je n'ai pour l'instant vu ca que sur LGV, voici un petit exemple en plus de nuit avec un peu de lumière, ca brille bien^^

attachicon.gif

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Bonjour,

En effet j'en ai vu sur LGV et sur une portion qui mène à la LGV. Ces plaquettes réfléctorisées jaune sont placées sur la tringlerie en sortie du moteur d'aiguille.

Verticale lorsque l'aiguille est en position voie directe et orienté à 45° du coté de la position voie déviée.

C'est pas mal de nuit, ça se voit très bien et d'assez loin. J'ai lu au dessus que ça se développe aussi sur ligne classique, c'est une bonne chose. C'est une indication de plus pour le conducteur qui peu être utile, je pense surtout à la marche à vue c'est mieux de savoir ou on va.

Je pense que c'est utile aussi pour les aiguilles à coeur mobile, c'est plus visuel d'avoir les 2 indicateurs (moteur aiguille et moteur coeur) dans la même position. En cas de dérangement tu vois bien la position de loin et de nuit sur des appareils qui peuvent être très très long.

J essayerais de prendre des photos.

Bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dispositif crée suite au nombreux talonages ou enfourchements par des engins rails route mis en voie dans les PRS de LN1.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Décidement,vous êtes obnubilé par la postions des aiguilles et sur LGV de surcroit,vous croyez qu'on peut regarder la position des aiguilles à 300,déjà qu'on ne voit forcément les PK ou parfois les repéres et réglementairement,on ne doit même pas regarder dehors au dela de 220 (230 en 430).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais en travaux si ça peut aider les conducteur de pelle RR à pas flinguer des aiguilles c'est pas plus mal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est clair que vu le temps (et surtout la distance) qu'il faut pour s'arrêter, une répétition visuelle de la position des aiguille ne peut être utile qu'n marche à vue...très prudente!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est clair que vu le temps (et surtout la distance) qu'il faut pour s'arrêter, une répétition visuelle de la position des aiguille ne peut être utile qu'n marche à vue...très prudente!

Et même, souvent la reconnaissance d'une aiguille se fait à.......pied, même pas en Marche à Vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est clair que vu le temps (et surtout la distance) qu'il faut pour s'arrêter, une répétition visuelle de la position des aiguille ne peut être utile qu'n marche à vue...très prudente!

... marche au pas !

:Smiley_40::Smiley_39:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, ci dessous quelques designations officielles des types d'aiguilles extrait de l'EX EF1D1 (IN 169 j'y arrive pas avec cette nouvelle classification!)

Aiguille non enclenchée (avec eventuellement une position normale)

Aiguille enclenchée (avec eventuellement une position normale)

Aiguille normalement talonable et renversable

aiguille talonable non renversable

aiguille a commande automatique par pantographe (si si, le symbole existe!)

aiguille exeptionnellement talonable et renversable

aiguille a lame semi indépendantes

aiguille à broche cadenassée

aiguille cadenassée

aiguille munie d'un boulon de callage cadenasée

aiguille immobilisée par griffe

aiguille neutralisée munie ou non de sa boucle de rattrapage

aiguille dont les lames sont temporairement déposées (oui oui, le symbole existe!)

aiguille d'une jonction manoeuvrée par un seul organe (conjuguée)

aiguille vérouillée avec verou indépendant a simple ou double effet

Allez, un mix des dénominations officielles pour les expert des plan technique:

une aiguille dénomée 1VGTNRG sur un schéma de signalisation est une aiguille de gare de voie de gauche ou de voie directe talonable non renversable et verouillable par dispositif de verouillage talonable...bon je vais de ce pas à l'apéro ça me donne mal à la tête!

Modifié par viveletrainavierzon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En Allemagne et en Suisse il y a des signaux de position d'aiguilles parce-que les manuvres se font aiguilles libres (non enclenchées) et sans avoir à respecter les signaux d'arrêt concernant les trains. Ceci est valable dans les installations anciennes, une aiguille abordée en talon qui indique l'autre direction peut signifier qu'une autre manuvre peut avoir préparé son itinéraire, de plus les aiguilles de ces installations sont souvent "fusibles" et ne peuvent plus être manuvrées ou franchie à nouveau sans intervention des agents de la voie en cas de talonnage intempestif .

En Allemagne et en Suisse, dans les installations modernes il n'y a plus de lanternes de position d'aiguille étant donné les enclenchements, d'ailleurs sur la photo ce ne sont pas des lanternes de position d'aiguille mais des signaux nains:

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Nos amis Suisses nous en dirons plus. :Smiley_04:

Une aiguille talonée reste en effet infranchissable jusqu'à son contrôle.

D'un point de vue exploitation, il existe deux cas: soit les aiguilles sont commandées par un agent-circulation, soit elles sont manoeuvrées sur place par le chef de maneouvre, fonction occupéepar un mécano lorsqu'il manoeuvre seul. Dans cette situation, une aiguille en mauvaise position n'est pas un signal d'arrêt, il suffit de la tourner en s'assurant que cela ne mette pas en danger un éventuel autre mouvement. De même, une aiguille en bonne position n'est pas un assentiment pour se mettre en mouvement.

La tradition, et surement un article perdu quelque part, veulent qu'on les rebasculent en position originels lorsque l'on est seul.

Dans le cas où les aiguilles sont commandées par un poste, c'est à lui d'assurer leur positionnement. Néanmoins le mécano ou l'agent de manoeuvre en tête est responsable d'observer son parcours et donc de ne pas talonner un aiguille en mauvaise position. Il ne sera pas responsable du talonnage en soit mais on lui reprochera de ne pas bien regarder son parcours, cela dit ce n'est pas un drame comme situation.

La encore, une aiguille n'est pas un signal, elle indique une direction.

Modifié par likorn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, ci dessous quelques designations officielles des types d'aiguilles extrait de l'EX EF1D1 (IN 169 j'y arrive pas avec cette nouvelle classification!)

...

Bonjour,

Je n'aurai qu'un mot ne t'inquiete pas pour la classification car ce n'est meme plus l'IN 169 maintenant c'est l'OP561 designation des symbole des ....

Amicalement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

aiguille a commande automatique par pantographe (si si, le symbole existe!)

Ta liste est enrichissante mais va falloir m'expliquer le système de ce type d'aiguille ! ! !

Y'a t'il un capteur sur le fil de contact ? Des détecteurs de tension ?

Je suis assez curieux d'en connaitre le principe. Après, il se peut que ce type d'aiguille n'a été qu'en phase de test puis validé sans suite. Voir un usage très marginal dans certaines région (neige, glace...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce type d'aiguille existe à l'entrée de certains dépots pour sélectionner automatiquement,la rentée sur voies diesels,sans ficelles ou bien voies électriques,Limoges par exempleet il me semble Saint Pierre mais sans certitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ta liste est enrichissante mais va falloir m'expliquer le système de ce type d'aiguille ! ! !

Y'a t'il un capteur sur le fil de contact ? Des détecteurs de tension ?

Je suis assez curieux d'en connaitre le principe. Après, il se peut que ce type d'aiguille n'a été qu'en phase de test puis validé sans suite. Voir un usage très marginal dans certaines région (neige, glace...)

Bonjour,

Oui en effet ce système existe sur certaines entrées de dépot comme le stipule ADC01. Cela évite les erreurs de direction vers voie non electrifiée, c'est vite complexe lorsqu'il y a 5 engins d'annoncé pour le dépot avec des modes de traction différents.

Le principe vu à toulouse sur l'entrée du dépot coté Tarbe / Carcassonne juste après le pont, ou alors à toulouse raynal à l'entrée de l'atelier TER.

Tous les EM arrivent par la voie entrée dépot sous caténaire. A environ 50m / 100m de la pancarte "stop" il y a un second fil de contact parallèle au fil d'alimentation. (à 30 40cm du fil de contact et parallèle sur 5 bon mètres).

Si il y a un panto, en glissant, le panto ferme le circuit et le capteur détecte une info c'est donc une circulation "ELEC". L'aiguille "qui reste me semble t'il en position elec" doit être en position ELEC et le tableau jumelé à la pancarte "STOP" affiche ELEC. Si rien n'est détecté par le palpeur à l'attaque d'une pédale situé en aval du catpeur, l'aiguille se place vers les voies THERMIQUES et le tableau affiche "THER" ou "DIE".

Au conducteur de vérifier que le tableau corresponde à son mode de traction, pour lui c'est transparent et quasi instantané.

L'aiguille elle est classique, motorisée.

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dispositif identique au dépôt des Aubrais

J'y suis rentré une sacré paire de fois dans ce dépôt mais je ne me rappelais pas ce dispositif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×