aldo500

Chronique médicale

Recommended Posts

jackv    21 292

Noyaux . Attention à l’intoxication au cyanure !

Pour un être humain, la dose fatale se situerait à 1,5 mg/kg.

Avec 3,9 mg d’amygdaline par gramme, les graines de cerises ne seraient pas les plus dangereux. Les graines d’abricot en contiennent 14,4 mg/g, tandis que les prunes Reine-Claude en contiennent jusqu’à 17,5 mg/g ! Les pépins de pommes contiennent également de l’amygdaline, « mais il faudrait en manger beaucoup pour s’empoisonner »,

http://www.ouest-france.fr/sante/noyaux-de-cerise-attention-l-intoxication-au-cyanure-5165442

 

pas obligé de croire quelqu'un qui dit se soigner avec des plantes parce que" c'est bon , c'est naturel."  la plus part des poisons viennent de la nature

Modifié par jackv
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackv    21 292

Sur les traces de la mystérieuse maladie qui a touché les employés d'une usine de frites belge

En une semaine, près de la moitié des employés d'une usine de frites belge ont été hospitalisés. Franceinfo s’est rendu là où a germé la mystérieuse maladie.

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/sante-au-travail/sur-les-traces-de-la-mysterieuse-maladie-qui-a-touche-les-employes-d-une-usine-de-frites-belge_2313716.html

éviter les rumeurs et limiter la diffusion d'informations. C’est aussi pour cette raison qu’il est difficile d’obtenir des réponses : la communication est totalement verrouillée.

Y compris chez les syndicats. "Nous avons un accord avec le ministère de la Santé et le ministère du Travail,

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
black5    2 520
il y a 7 minutes, zoreglube a dit :

C'est une bonne question

  • Like 1
  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zibouli    1 058
Gom    6 071

Rien n'a été prouvé concernant la présence d'aluminium dans les vaccins mais régulièrement, on s'inquiète, parce qu'il faut bien s'occuper. En revanche, concernant les doses énormes de déodorant contenant de l'aluminium dont on s'asperge chaque jour, qu'on respire abondamment, on fait quoi ? Concernant les doses qu'on ingère, car oui, l'aluminium est présent un peu partout dans notre alimentation, par les emballages ?

Comme tout, l'aluminium devient toxique à partir d'une dose bien supérieure à celle contenue dans un vaccin (0.85mg maxi), et à condition que cette dose soit prise régulièrement (au dessus de 1mg/kg, quotidiennement). Qui se vaccine tous les jours ?
Peut-on faire sans aluminium dans les vaccins ? Oui bien sûr. Mais à ma connaissance, on n'a pas encore trouvé d'adjuvant aussi efficace pour stimuler la réaction du système immunitaire. Donc oui on peut faire sans... Mais au prix d'une moins bonne efficacité, et aussi un besoin en rappel plus important.

Ajoutons que même si la vaccination est imparfaite (Affaire du vaccin contre l'hépatite B et ses cas de sclérose en plaque par ex), elle sauve combien de vie ? N'est-ce pas la vaccination qui a permis d'éradiquer la variole ? (spéciale dédicace à Pasteur, si tu nous regardes de là où tu es !).

J'avoue ne pas comprendre cet appel au principe de précaution. Pourquoi ne l'applique-t-on pas dans plein d'autres domaines, comme celui des ondes, des pesticides, etc etc... ?

Modifié par Gom
  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jackv    21 292

L’hydroxyde d’aluminium est utilisé comme adjuvant dans de nombreux vaccins, pour stimuler la réponse immunitaire de l’organisme. Ce procédé améliore l’efficacité des vaccins, en particulier lorsqu’ils sont dits « inactivés », c’est-à-dire qu’ils utilisent des agents infectieux morts. L’utilisation de ce type de procédés a contribué à réduire le nombre de molécules antigéniques dans les vaccins.

De manière générale, les sels d’aluminium, largement utilisés dans les vaccins depuis les années 1920 sont jugés efficaces et sont très bien tolérés par l’organisme.

il est malhonnête de discréditer les vaccins dans leur ensemble, particulièrement lorsque l’on en occulte par ailleurs les avantages avérés en termes de santé publique.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/07/11/antivaccins-des-mensonges-dans-un-debat-legitime_5159187_4355770.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant