Aller au contenu

Recommended Posts

L'idéal serait de rendre Houdan terminus/origine (idem à Verneuil-s/Avre côté Granville) avec un agent-circulation qui manoeuvrerait à pied d'oeuvre les aiguilles de communication v1/v2, mais la méfiance des dirigeants des EIC envers les procédures rares risque d'entrainer la fermeture de la ligne de Plaisir à Surdon pendant la période concernée.

Plus d'infos bientôt, j'espère.

Terminus Montfort plutôt que Plaisir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Terminus Montfort plutôt que Plaisir.

Comme Houdan, Montfort est un établissement susceptible d'être ouvert comme gare. Dans un cas comme dans l'autre, il faudra y envoyer du monde en 2x8 ou 3x8, qui plus est en pleine période d'effectifs réduits (vacances obligent), pour y appliquer une procédure rare. L'EIC va-t-il se mouiller ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Les longrines Laval.... N'est-ce pas l'ancêtre des traverses bi-bloc dont on parlait plus haut, justement, par hasard ?? Posées dans les années 60, elle ont tenu 50 ans elles, de trafic soutenu à 120 en plus !

 

A Marchezais on roule même à 130 dessus. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

A Marchezais on roule même à 130 dessus. 

Et ça tangue...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et ça tangue...

Tu viens de mettre le doigt sur le défaut des longrines Laval: le bourrage pour nivellement est très difficile...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme Houdan, Montfort est un établissement susceptible d'être ouvert comme gare. Dans un cas comme dans l'autre, il faudra y envoyer du monde en 2x8 ou 3x8, qui plus est en pleine période d'effectifs réduits (vacances obligent), pour y appliquer une procédure rare. L'EIC va-t-il se mouiller ?

Je ne sais pas si l'eic va se "mouiller", mais le trajet par bus serait réduit un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Premier vendredi après 11 semaines de fermeture pour bricoler les voies, le 3451 (19h43 Paris - Granville), prévu en X72500 UM3 est assuré en US, donc bondé pendant 1h30 et avec des voyageurs qui restent debout pendant 2h30.
Et ensuite SNCF vient pleurnicher que les trains sont ultra déficitaires car utilisés uniquement par des usagers captifs qui ne rapportent rien.
SNCF ce n'est plus du service public mais un scandale public. 
Vite, mettons en place les DSP pour éviter aux cheminots de devoir se reconvertir dans le transport routier ! C'est urgent.  
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121
Il y a 10 heures , Alexis60 a déclaré:

Premier vendredi après 11 semaines de fermeture pour bricoler les voies, le 3451 (19h43 Paris - Granville), prévu en X72500 UM3 est assuré en US, donc bondé pendant 1h30 et avec des voyageurs qui restent debout pendant 2h30.

Vite, mettons en place les DSP pour éviter aux cheminots de devoir se reconvertir dans le transport routier ! C'est urgent. 

 :Smiley_23:

c'est vrai qu'avec un privé réutilisant le même matériel ça irait bien mieux. Et avec des autobus, encore beaucoup mieux !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, 5121 a déclaré:

c'est vrai qu'avec un privé réutilisant le même matériel ça irait bien mieux. Et avec des autobus, encore beaucoup mieux !

Voilà, j'étais sûr que ma petite provocation allait faire mouche. 
Les autobus, le SNCF s'évertue à nous les faire préférer au train depuis des années, et les choses s'accélèrent, comme elle a fait préférer ses camions aux chargeurs !
Comment peux-tu affirmer que ça n'irait pas mieux avec un privé utilisant le même matériel ? Où étaient les rames ? Tu n'en sais rien du tout dans ce cas précis. Affirmer que ça ne pourra pas aller mieux, au moins sur certains point, avec un autre exploitant est aussi dogmatique que de prétendre que la concurrence réglera tous les problèmes.
Le minimum aurait été de faire un geste commercial pour ceux qui sont resté debout + d'une heure, mais non, ça n'est pas la politique d'Intercités (sa politique, c'est la terre brûlée).

Ce que je constate c'est que la SNCF est la spécialiste pour plomber systématiquement (ou presque) les réouvertures de lignes, et qu'elle a tout fait pour précipiter l'éviction des derniers politiques défenseurs du chemin de fer en fournissant un service en dégradation continue, malgré les énormes investissements consentis par la plupart des Régions et les coûts d'exploitation de plus en plus élevés.
Après je ne dis pas qu'il suffit de mettre un privé pour que ça aille mieux, mais ça ne sera pas forcément pire, loin de là. 

Pas forcément pire pour les cheminots non plus, car les salaires proposés par la SNCF sont généralement ridicules (à par à la traction, et encore...). Il est souvent bien plus intéressant pour un salarié de bosser dans le privé ou à la RATP.

Modifié par Alexis60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, 5121 a déclaré:

mais bien sûr .... 

Honnêtement j'aime bien tes interventions sur ce forum, mais là, ce genre de réponse en dit long sur ce qu'il reste de l'argumentaire de ceux qui sont totalement opposés à l'ouverture à la concurrence (dans le cadre de DSP s'entend, ouvrir TGV à la concurrence serait une belle connerie par exemple), et dont je faisais pourtant parti il y a quelques années. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, Alexis60 a déclaré:

Honnêtement j'aime bien tes interventions sur ce forum, mais là, ce genre de réponse en dit long sur ce qu'il reste de l'argumentaire de ceux qui sont totalement opposés à l'ouverture à la concurrence (dans le cadre de DSP s'entend, ouvrir TGV à la concurrence serait une belle connerie par exemple), et dont je faisais pourtant parti il y a quelques années. 

De toute façon DSP ou pas, SNCF ou pas, s'il n'y a qu'un matériel de disponible pour faire un train au lieu de 2 ou plus nécessaire, cela ne changera pas avec un autre opérateur et d'autant plus que si c'est la région qui décide de combien d'élément le train sera fait.

 

J'ai le cas de ligne de bus qui passe devant chez moi, bus simple non articulé avec une fréquence d'environ 10 ou 12 minutes à l'heure de pointe, c'est notoirement insuffisant, les voitures sont archi bondées mais a RATP ne peut rien faire tant que le STIF ne le décide et surtout le budgétise. La SNCF est responsable de pas mal de malheurs pour les voyageurs mais la régionalisation a vu le transfert de responsabilité et de décision vers les OA qui ne sont pas toujours les meilleurs pour les voyageurs mais comme il est beaucoup plus facile, normal et surtout français de s'en prendre directement à cette SNCF

 

.

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121
Il y a 4 heures , Alexis60 a déclaré:

ce genre de réponse en dit long sur ce qu'il reste de l'argumentaire

on ne peut plus rien pour ceux qui font semblant  de croire que grâce à la concurrence libre et non faussée, tout ira mieux.  Ce n'est pas faute d'avoir noirci des pages et des pages. Tu n'as qu'à relire les meilleures feuilles publiées sur ce forum, moi, je suis fatigué de répéter qu'il vaut mieux se battre pour que notre  société nationale  fonctionne mieux plutôt que de livrer le secteur aux appétits des requins amateurs de subventions publiques ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures , ADC01 a déclaré:

De toute façon DSP ou pas, SNCF ou pas, s'il n'y a qu'un matériel de disponible pour faire un train au lieu de 2 ou plus nécessaire, cela ne changera pas avec un autre opérateur et d'autant plus que si c'est la région qui décide de combien d'élément le train sera fait.

 

J'ai le cas de ligne de bus qui passe devant chez moi, bus simple non articulé avec une fréquence d'environ 10 ou 12 minutes à l'heure de pointe, c'est notoirement insuffisant, les voitures sont archi bondées mais a RATP ne peut rien faire tant que le STIF ne le décide et surtout le budgétise. La SNCF est responsable de pas mal de malheurs pour les voyageurs mais la régionalisation a vu le transfert de responsabilité et de décision vers les OA qui ne sont pas toujours les meilleurs pour les voyageurs mais comme il est beaucoup plus facile, normal et surtout français de s'en prendre directement à cette SNCF

 

.

Oui, et bien ce train a circulé en US alors qu'il était prévu en UM3 comme indiqué dans mon 1er message (d'ailleurs c'est un IC).
Reste à savoir si l'indisponibilité du matériel est liée à un manque d'investissement de la part de l'AO, à une déficience de la maintenance ou un peu aux deux. De toute façon, c'est au final la SNCF qui valide ou non les demandes de l'AO (offre et horaires compris) après étude technique, elle est donc responsable des compositions non conformes (sauf cas particulier que je ne vais pas détailler ici).
Il peut toujours arriver qu'un évènement impondérable (actes de malveillance, restriction de circulation sur une série) immobilise une grand nombre de rames, mais même dans ce cas, faire voyager des gens debout pendant 2h sans daigner faire le moindre geste commercial est tout simplement honteux. N'importe quel entreprise qui tient à fidéliser un minimum sa clientèle le ferait, sauf SNCF qui n'est plus un service public, et n'est plus qu'un prestataire de service à capital public aux performances souvent médiocres, le cul entre deux chaises. 
Mais il est beaucoup plus facile et normal pour un cheminot d'être dans le corporatisme systématique.

il y a 10 minutes, 5121 a déclaré:

on ne peut plus rien pour ceux qui font semblant  de croire que grâce à la concurrence libre et non faussée, tout ira mieux.  Ce n'est pas faute d'avoir noirci des pages et des pages. Tu n'as qu'à relire les meilleures feuilles publiées sur ce forum, moi, je suis fatigué de répéter qu'il vaut mieux se battre pour que notre  société nationale  fonctionne mieux plutôt que de livrer le secteur aux appétits des requins amateurs de subventions publiques ...

Relis ce que j'ai écris : "Après je ne dis pas qu'il suffit de mettre un privé pour que ça aille mieux, mais ça ne sera pas forcément pire, loin de là. "
Exactement le contraire des propos que tu m'attribues

A propos d'entreprises amatrice de subventions publiques, je vais te donner un exemple du fonctionnement de la SNCF :
- La Région investit dans du matériel dans le cadre d'un marché national SNCF, qui prend au passage une somme supplémentaire pour financer l'adaptation des outils de maintenance, les formations, etc. Jusque là rien d'anormal.
- Une convention d'exploitation (incluant la maintenance) est signée entre Région et SNCF, cette dernière est en position de force dans les négociations du fait de sa situation de monopole
- La SNCF n'arrive pas à atteindre les objectifs de qualité de service fixés par la convention (qu'elle a signée) et verse par conséquent des pénalités à son client, la Région (qui représentent une faible part de la convention d'exploitation)
- La SNCF élabore un "plan d'action" pour redresser sa production, dont les principaux investissements (par exemple nouvel atelier) seront financés par la Région
Donc au final, la SNCF peut faire ce qu'elle veut, c'est toujours l'AO qui finira par payer. Le fonctionnement sera le même avec le privé, qu'il ne faut, je le redis, pas non plus idéaliser, à la différence que les négociations entre AO et opérateurs seront peut-être moins déséquilibrées.  

Pour finir, je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait qu'il faut se battre pour que la SNCF fonctionne mieux, c'est un peu ce que je fais, et ce que font beaucoup de cheminots à leur niveau. Dans l'absolue je préférerai une seule entreprise ferroviaire intégrée, c'est bien plus simple et efficace pout tout le monde !  Mais malheureusement, la SNCF a déjà les défauts des entreprises privées (logique purement comptable à court terme, séparation par activités/services) et je crains que la menace de la concurrence soit l'un des leviers nécessaires pour la faire réagir. 

Modifié par Alexis60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 36 minutes, Alexis60 a déclaré:

 Mais malheureusement, la SNCF a déjà les défauts des entreprises privées (logique purement comptable à court terme, séparation par activités/services) et je crains que la menace de la concurrence soit l'un des leviers nécessaires pour la faire réagir. 

Et la, il faut se poser la question du pourquoi du comment de la séparation des activité, de la logique purement comptable comme les boites privées ? cela nous a été vendu à l'époque pour se préparer à l'arrivé de la concurrence et quand tu dis que c'est une menace pour faire réagir la SNCF, certainement pas, il y a bien longtemps qu'elle a réagi et tout ce qu'elle fait est prévu, planifié depuis des lustres en vue de cette concurrence qui loin de lui faire peur, la sers dans son entreprise de casse du service rendu et de casse sociale, rien n'est fait au hasard, tout le monde raisonne sur du court ou moyen terme mais la politique de l'entreprise est régi sur du très long terme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, ADC01 a déclaré:

Et la, il faut se poser la question du pourquoi du comment de la séparation des activité, de la logique purement comptable comme les boites privées ? cela nous a été vendu à l'époque pour se préparer à l'arrivé de la concurrence et quand tu dis que c'est une menace pour faire réagir la SNCF, certainement pas, il y a bien longtemps qu'elle a réagi et tout ce qu'elle fait est prévu, planifié depuis des lustres en vue de cette concurrence qui loin de lui faire peur, la sers dans son entreprise de casse du service rendu et de casse sociale, rien n'est fait au hasard, tout le monde raisonne sur du court ou moyen terme mais la politique de l'entreprise est régi sur du très long terme

Qu'elle réagisse en terme de qualité du service rendu (et pas seulement en masturbation intellectuelle #DIGITALL qui consiste à faire porter des habits modernes à des systèmes d'information obsolètes) et qu'elle cesse de s'évertuer à faire fuir les voyageurs de certains services. Proposer un service merdique ne la prépare pas à faire face à la concurrence, bien au contraire, et les réductions d'offre IC (ou suppressions temporaires injustifiées, mauvais positionnement horaire sans raison technique ou économique...) décidées par la SNCF n'ont pas permis de réduire le déficit d'exploitation... Il a au contraire explosé !
Oui, c'est en grande partie la prévision de l'ouverture du marché qui a conduit à la séparation par activités (mais pas seulement), et il n'y aura pas de retour en arrière (sauf sur certains points précis éventuellement), car la concurrence finira par arriver, que cela plaise ou non. Donc autant que cette mutation de l'entreprise, avec ce qu'elle comporte de négatif serve à quelque chose. là on a les inconvénients de la concurrence mais pas les éventuels avantages. Mais il est certain que dans tous les cas il faudra avant tout une réelle ambition de l'Etat (et des Régions, car même à ce niveau l'avenir s'annonce sombre), que les EF soient publiques ou privées. 
Les Régions ont pour la plupart été ambitieuses mais ont trop fait confiance à la SNCF et ont manqué de coordination.
L'Etat (en tant qu'AO) laisse SNCF faire ce qu'elle veut, mais d'un autre côté elle n'est pas crédible car elle finance le déficit d'exploitation des IC principalement en prélevant les recettes de la vache à lait TGV.

Modifié par Alexis60

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité 5121
Il y a 1 heure , Alexis60 a déclaré:

Pour finir, je suis entièrement d'accord avec toi sur le fait qu'il faut se battre pour que la SNCF fonctionne mieux, c'est un peu ce que je fais, et ce que font beaucoup de cheminots à leur niveau. Dans l'absolue je préférerai une seule entreprise ferroviaire intégrée, c'est bien plus simple et efficace pout tout le monde !  Mais malheureusement, la SNCF a déjà les défauts des entreprises privées (logique purement comptable à court terme, séparation par activités/services) et je crains que la menace de la concurrence soit l'un des leviers nécessaires pour la faire réagir. 
 

la menace des concurrents dans le fret a abouti à quoi ? à la dégringolade de la part modale du rail, à la course aux trains complets les plus rentables, à la désorganisation générale de tous, y compris de ceux qui ont attaqué ce marché.

si ce n'est pas ça que tu veux, alors n'écris pas ce genre de salades. Le seul fait de répandre l'idée que si c'était privé ça ne sera pas forcément pire, loin de là  est mauvais pour la survie de l'activité, surtout sur le secteur non marchand.

 

 

Modifié par 5121

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 48 minutes, Alexis60 a déclaré:

 

il y a 48 minutes, Alexis60 a déclaré:

...d'accord avec toi sur le fait qu'il faut se battre pour que la SNCF fonctionne mieux, c'est un peu ce que je fais, et ce que font beaucoup de cheminots à leur niveau. Dans l'absolu je préférerai une seule entreprise ferroviaire intégrée, c'est bien plus simple et efficace pour tout le monde !  Mais malheureusement, la SNCF a déjà les défauts des entreprises privées (logique purement comptable à court terme, séparation par activités/services) et je crains que la menace de la concurrence soit l'un des leviers nécessaires pour la faire réagir. 

Bien vu...Avec un bémol à propos de la concurrence. Si elle ne fait que prendre le trafic le plus juteux les problèmes de la ligne de Granville ne sont pas prês d'être réglés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Inharime a déclaré:

Bien vu...Avec un bémol à propos de la concurrence. Si elle ne fait que prendre le trafic le plus juteux les problèmes de la ligne de Granville ne sont pas prês d'être réglés...

Si, les problèmes seront réglés si on supprime carrément le problème, suppression pure et simple de la desserte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
il y a 55 minutes, ADC01 a déclaré:

Et la, il faut se poser la question du pourquoi du comment de la séparation des activité, de la logique purement comptable comme les boites privées ? cela nous a été vendu à l'époque pour se préparer à l'arrivé de la concurrence et quand tu dis que c'est une menace pour faire réagir la SNCF, certainement pas, il y a bien longtemps qu'elle a réagi et tout ce qu'elle fait est prévu, planifié depuis des lustres en vue de cette concurrence qui loin de lui faire peur, la sers dans son entreprise de casse du service rendu et de casse sociale, rien n'est fait au hasard, tout le monde raisonne sur du court ou moyen terme mais la politique de l'entreprise est régi sur du très long terme

Voir la longévité, à un tas de postes aussi stratégiques les uns que les autres y compris politique, du principal acteur de l'éclatement total de ce qui était la SNCF. Il a servi tous les ministres responsables du transport de tous les gouvernements successifs quelle que soit leurs couleurs politique affichée. Ses buts à lui sont parfaitement atteints, éclatement de l'entreprise, dumping social généralisé en interne et dans les filiales, abandon du fret à la concurrence, promotion affichée de moyens de transports concurrents aux chemins de fer, dispersion aventureuse en Europe et ailleurs, encouragement et enracinement de la haine anti-cheminots de sa propre boite, prendre le chemin de fer pour l'aérien et un tas d'autres choses... Mais au fait, pour en arriver où? A la situation catastrophique actuelle, dans tous les sens du terme...

Ou alors filer aux intérêts privés pour l'euro symbolique tout ce qui est encore un peu rentable, fermer tout le reste et se rêver patron d'un grand groupe privé débarrassé des pare-fous sociaux?

De toutes les façons quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage, c'est exactement ce qu'on fait les dirigeants politiques et ceux de l'entreprise avec la SNCF: la pourrir tellement que tout le monde souhaite sa perte.

Entre Dreux et Argentant comme partout ailleurs en France...

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, 5121 a déclaré:

la menace des concurrents dans le fret a abouti à quoi ? à la dégringolade de la part modale du rail, à la course aux trains complets les plus rentables, à la désorganisation générale de tous, y compris de ceux qui ont attaqué ce marché.

si ce n'est pas ça que tu veux, alors n'écris pas ce genre de salades. Le seul fait de répandre l'idée que si c'était privé ça ne sera pas forcément pire, loin de là. est dangereux pour la survie de l'activité.

Aujourd'hui c'est surtout le scénario au fil de l'eau qui est dangereux pour la survie de l'activité. L'immobilisme dogmatique en matière de ferroviaire pendant qu'il est pris de cours par le développement agressif des autres modes, en partie sous l'impulsion du groupe SNCF.
Les deux seules choses positives qui soient arrivées au chemin de fer depuis la création de la SNCF sont :
- Le TGV (une belle réussite technique et commerciale de la SNCF quoi qu'on en dise, il faut le reconnaitre et en être fier)
- La régionalisation
Pour le reste, c'est une léthargie lente mais certaine

Et pour ce qui est du fret, sa part modale a commencé à s'effondrer bien avant l'ouverture à la concurrence. Tout comme l'abandon du renouvellement du réseau classique a commencé avant la création de RFF. Personne ne peut sérieusement prédire ce que serait la part modale du fret ferroviaire aujourd'hui sans le privé.
 

il y a 7 minutes, Inharime a déclaré:

Bien vu...Avec un bémol à propos de la concurrence. Si elle ne fait que prendre le trafic le plus juteux les problèmes de la ligne de Granville ne sont pas prês d'être réglés...

Pas forcément, il prendra le trafic s'il considère que la convention d'exploitation est avantageuse pour lui. Les lignes de cars TER sont rarement rentables et pourtant c'est exploité par des privés (ou par des filiales de droit privé). 
D'ailleurs on voit bien que la demande sur Paris - Granville, déjà loin d'être ridicule, est bridée par la qualité de service déplorable de la SNCF. C'est le serpent qui se mord la queue. 
Par contre, c'est ce qu'il risque de se passer lors de l'ouverture à la concurrence des TàGV, c'est pour cela que j'y suis opposé, d'autant que c'est ce que la SNCF fait de mieux.

 

il y a 6 minutes, ADC01 a déclaré:

Si, les problèmes seront réglés si on supprime carrément le problème, suppression pure et simple de la desserte

Aucun rapport, c'est comme dire que les TER/TET seront + cher ou moins cher avec la concurrence.
C'est une AO qui décide et qui finance en conséquence, donc choix purement politique (au sens noble du terme), comme actuellement. Si ça ne tenait qu'à la SNCF, il y a bien longtemps que de nombreuses lignes régionales (dont certaines qui ont un succès certain depuis la régionalisation) auraient fermé.
Il faudra par contre mettre en place un système d'obligation de service public pour éviter qu'un appel d'offre reste sans réponse (ce qui serait quand même étonnant...) en échange de l'attribution de marchés jugés à fort potentiel, par exemple.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Laissez tomber, il a la tête dans le guidon et rien de ce que l'on pourrait écrire ne la lui ferra relever... :hair:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, Alexis60 a déclaré:


C'est une AO qui décide et qui finance en conséquence, donc choix purement politique (au sens noble du terme), comme actuellement.

C'est vrai mais les ressources financières des AO ne sont pas illimitées, ils faut s'attendre  à des coupes sombres dans tous les domaines y compris dans les transports

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×