Aller au contenu
Invité JLChauvin

Un arbre sur les voies entre Nîmes et Montpellier

Recommended Posts

il y a 21 minutes, tomtit a déclaré:

Pour ce qui est des lignes électriques ,

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
confère le droit au concessionnaire (maintenant ERDF ou RTE) "de couper les arbres et branches d'arbres qui, se trouvant à proximité des conducteurs aériens d'électricité, gênent leur pose ou pourraient, par leur mouvement ou leur chute, occasionner des courts-circuits ou des avaries aux ouvrages."  Les distances minimales sont fixées par l
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
.

Dans les faits, afin d'anticiper les travaux, RTE a établi un cahier des charges allant au delà de ces distances minimales. Les travaux d'entretien sont à la charge de RTE et, de façon générale, les propriétaires sont indemnisés pour les arbres écimés , élagués ou coupés et concernés par ce cahier des charges.

Plus de détails

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
.

Je suis bien d'accord avec toi, il y a des campagnes d'élagages qui sont faites chez RTE comme ERDF.

Aujourd'hui, en cas de chute d’arbre sur le réseau électrique un constat est fait avec le propriétaire de l'arbre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures , CRL COOL a déclaré:

La SNCF ou les pouvoirs publics ne peuvent pas agir d'eux même chez un particulier sans décision de justice.... Sinon, si on le fait pour ça, ça va vite devenir la fête du slip!! Dans le même genre, il y a un très grand sapin chez un particulier pas loin de la voie a Souppes sur Loing... Malgré plusieurs recommandés, rien n'a été fait... Si son arbre venait à tomber et à provoquer des dégâts matériels et surtout humains, comment sont assurance réagira-t-elle, partant du principe qu'il était avisé du danger potentiel?

Ensuite, raser la végétation sur les talus, c'est bien... Mais il faut laisser les souches, sans quoi le talus finira tôt ou tard par se retrouver sur la voie en coulée de boue...

Une commune peut tout à fait le faire ....par exemple si la haie d'un riverain empière sur le domaine public et entrave apr exemple le passagfe des piétons sur un trottoir...

La procédure est assez simple.....et le coût peut être facturé au riverain.

En général les collectivités évitent d'en arriver là car "éléctoralement" c'est pas trés bon pour autant ça se fait si les circonstances l'exigent...(tu peux me croire sur parole puisque j'ai déja fait pratiquer...^^).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les infrastructures ferroviaires, il serait logique que la hauteur d'un arbre soit inférieure à la distance qui le sépare de la plate-forme ; et si ce n'est pas le cas, il devrait être raccourci ou abattu. 

Modifié par Patsco
correction

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors la fortune des menuiseries est faite .......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pourtant ce qui s'est fait au bord des grandes routes nationales dans les années qui ont suivi la tempête de 1999.... Pourquoi ca ne serait pas transposable au ferroviaire? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Est-ce qu'il y a des arbres qu'on laisse pousser assez haut pour tomber sur une autoroute? pas sûr...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, JLChauvin a déclaré:

Est-ce qu'il y a des arbres qu'on laisse pousser assez haut pour tomber sur une autoroute? pas sûr...

non je prend régulièrement A16 et A1 il y a toujours des engins qui tallent des haies ou qui coupent les arbres qui arrivent  trop haut et maintenant le tout est pulvérisé sur place....après est ce que  le péage des autos route ne rapporte pas  plus que celui de voies ferrées ?

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, JLChauvin a déclaré:

Est-ce qu'il y a des arbres qu'on laisse pousser assez haut pour tomber sur une autoroute? pas sûr...

Si, il y a bien des arbres suffisamment haut au bord des autoroutes qui en chutant peuvent obstruer les voies de circulations

Foret de Marly le roi sur l'A132016-08-22.png

Modifié par ADC01

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui du 6 mars 2014 mais je pense que c'est pour répondre à  JL qui pense que les arbres ne peuvent pas tomber sur les autoroutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures , ADC01 a déclaré:

Oui du 6 mars 2014 mais je pense que c'est pour répondre à  JL qui pense que les arbres ne peuvent pas tomber sur les autoroutes.

Tout à fait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr
Sur 22/08/2016 at 17:14 , jackv a déclaré:

non je prend régulièrement A16 et A1 il y a toujours des engins qui tallent des haies ou qui coupent les arbres qui arrivent  trop haut et maintenant le tout est pulvérisé sur place....après est ce que  le péage des autos route ne rapporte pas  plus que celui de voies ferrées ?

Trés certainement.....

..à une quarantaine d' € pour un VL utilisant l'autoroute Nantes Paris, et une petite centaine pour un PL, multiplié par le nombre de ces vehicules sur 24h, à comparer au même trajet, effectué via Le Mans pour les TGV, par St Pierre, Les Aubrais, pour le peu de Fret restant, et la part lié au TER sur ces deux axes, la balance est trés nettement en faveur de l'autoroute, qui peut alors degager pas mal de moyens pour sa maintenance...

..la Politique, au sens incitatif, consisterait donc à récuperer une part de cette manne autoroutière, afin d'être contributif pour le rail, au nom de l'interêt commun d'avoir un trafic routier en légère diminution, ce qui serait une déjà une belle victoire...

..le clan Liberal y oppose son traditionnel argument que chaque € depensé, l'est au sens strict de la participation individuelle, ce qui lorsque l'on compare notement les péages respectifs VL et PL, enfonce trés trés largement cette théorie..

..le lobby routier bien entendu, n'a aucun interêt à cette perequation des modes.....et laisse financer le transport PL, par les VL....

Fabrice

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On ne peut pas prendre l'argent des sociétés d'autoroutes pour financer le rail... il faut rémunérer les actionnaires....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur 17/08/2016 at 20:48 , artidam a déclaré:

Comme à ton habitude, avec ton esprit très négatif, tu ne fais pas dans la nuance. Pour ce qui concerne les abords des voies, toi qui est retraité, tu dois encore beaucoup rouler pour ne pas t'être rendu compte que le nettoyage des abords des voies est loin de ce que tu présentes.

 

 

Pour confirmer ce que j'ai mis

 

Deja en sens normal, on le voit mal ( celui de gauche, juste avant le poteau caténaire ) , alors en IPCS, comme je l'ai fait y a pas longtemps , c'est impossible

Pour info ca roule à 200 en sens normal 160 en IP

 

Carré.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure , Fabr a déclaré:

 

..la Politique, au sens incitatif, consisterait donc à récuperer une part de cette manne autoroutière, afin d'être contributif pour le rail, au nom de l'interêt commun d'avoir un trafic routier en légère diminution, ce qui serait une déjà une belle victoire...

.

 

surtout que maintenant les auto route ont été cédées a des compagnie privées  et ne rentrent plus dans le budget de l'état.. merci...chirac

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, CRL COOL a déclaré:

On ne peut pas prendre l'argent des sociétés d'autoroutes pour financer le rail... il faut rémunérer les actionnaires....

 

il y a 32 minutes, jackv a déclaré:

surtout que maintenant les auto route ont été cédées a des compagnie privées  et ne rentrent plus dans le budget de l'état.. merci...chirac

Ce n'est pas bien les amis : vous oubliez que les autoroutes participent au financement du rail :

Le financement de la Convention TET

Le conventionnement des trains d’équilibre du territoire a donné lieu à la création, par l’article 65 de la loi de finances pour 2011, d’un compte d’affectation spéciale, « Services nationaux des transports conventionnés », dont le financement est assuré par trois types de recettes :

  • une fraction de la taxe d’aménagement du territoire (taxe payée par les sociétés concessionnaires d’autoroutes) à hauteur de 35 M€. Cette participation du mode routier au financement des trains TET s’inscrit dans un objectif de report modal.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, assouan a déclaré:

 

Ce n'est pas bien les amis : vous oubliez que les autoroutes participent au financement du rail :

Le financement de la Convention TET

Le conventionnement des trains d’équilibre du territoire a donné lieu à la création, par l’article 65 de la loi de finances pour 2011, d’un compte d’affectation spéciale, « Services nationaux des transports conventionnés », dont le financement est assuré par trois types de recettes :

  • une fraction de la taxe d’aménagement du territoire (taxe payée par les sociétés concessionnaires d’autoroutes) à hauteur de 35 M€. Cette participation du mode routier au financement des trains TET s’inscrit dans un objectif de report modal.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

...mais les TET fondant comme neige au soleil cette taxe ne diminuera t'elle pas d'autant?

La charge des TET étant essentiellement supportée par une taxe sur les billets de TGV, celle-ci restera t'elle constante? (je dérive, je sais :Smiley_20:).

Modifié par Inharime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 33 minutes, assouan a déclaré:

 

Ce n'est pas bien les amis : vous oubliez que les autoroutes participent au financement du rail :

Le financement de la Convention TET

Le conventionnement des trains d’équilibre du territoire a donné lieu à la création, par l’article 65 de la loi de finances pour 2011, d’un compte d’affectation spéciale, « Services nationaux des transports conventionnés », dont le financement est assuré par trois types de recettes :

  • une fraction de la taxe d’aménagement du territoire (taxe payée par les sociétés concessionnaires d’autoroutes) à hauteur de 35 M€. Cette participation du mode routier au financement des trains TET s’inscrit dans un objectif de report modal.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

oui mais comparait a.....

Les sept SCA ciblées par l'Autorité de la concurrence ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 26% entre 2006, année de la privatisation, et 2013, soit plus de 1,7 milliard d'euros d'augmentation sur cette période pour atteindre un total de 8,2 milliards d'euros. Fait notable, "la crise financière de 2008 et 2009 s'est traduite par un simple ralentissement du rythme de cette augmentation et non par une baisse du chiffre d'affaires", note l'Autorité. .. Cette rentabilité se lit jusque dans leur marge nette, qui atteint entre 20% et 24%, suivant les sociétés, une fois qu'on a déduit les investissements, les frais financiers et les impôts. De quoi mériter le qualificatif de vache à lait.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr
Il y a 6 heures , assouan a déclaré:

 

Ce n'est pas bien les amis : vous oubliez que les autoroutes participent au financement du rail :

Le financement de la Convention TET

Le conventionnement des trains d’équilibre du territoire a donné lieu à la création, par l’article 65 de la loi de finances pour 2011, d’un compte d’affectation spéciale, « Services nationaux des transports conventionnés », dont le financement est assuré par trois types de recettes :

  • une fraction de la taxe d’aménagement du territoire (taxe payée par les sociétés concessionnaires d’autoroutes) à hauteur de 35 M€. Cette participation du mode routier au financement des trains TET s’inscrit dans un objectif de report modal.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/La-convention-TET-un-engagement.html

Ce que je saisi de cette taxe, c'est un support à l'existant " l'exploitation "...or les bijoux de famille du rail, ce sont ses infrastructures qui manquent de moyens, et qui ferment les unes aprés les autres...

 

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×