Aller au contenu
Bauvilla

Locomotive Bimode BITRAC CAF

Recommended Posts

Pour les Sauvages, vu le trafic actuel, une électrification n' est pas prévue, au grand dam de l' ancien ministre socialiste des transports, Jean AUROUX, ancien maire de Roanne, qui avait défendu ce projet en 1985( joindre Roanne à Lyon, soit par les Sauvages, soit par St Etienne ).

Cependant, vu que Nantes-Lyon sera assurée totalement par des des CORADIA BIBI, une telle électrification ne se justifie plus du tout. On se débarrassera de ces abjects " aspirateurs " ! Restera les B 81500 en mode thermique, sous caténaires 25 KV. De plus, les TER Lyon-Clermont Ferrand vont tous être assurés en REGIOLIS BIMODE, les B 82 500 les épauleront, tout comme les B 81 500( en thermique sous 25 KV )

Par contre le trafic FRET entre Roanne et St Etienne, et entre Nevers et Chagny le justifierait. Il est vrai qu' une machine de type BITRAC pour ce trafic permettrait d' éviter une électrification, et des longs parcours diesel sous caténaires, ce qui est une aberration, même si les machines diesel( BB 75 000, et BB 69 000 ), sont conformes aux directives UIC anti-pollution.

 

Une BITRAC BI mode,BIcourant, rédhibitoire ?

 

Pour le trains de coils de St Chély d' Apcher, c' est le grand flou. Les BB 75 000 sont interdites sur la ligne des Causses, les BB 67 400 sont retirées du service, et aucune remotorisation de ces bécanes, n' est prévue, une BITRAC pourrait être trop lourde ou agressive, pour le viaduc de Garabit !

Alors, resterait, uniquement, les BB 69 000.

Les Coils sur Camions ? Le maire de St Chély d' Apcher REFUSE que sa commune soit envahie de camions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 42 minutes, BAISIN a dit :

Pour les Sauvages, vu le trafic actuel, une électrification n' est pas prévue, au grand dam de l' ancien ministre socialiste des transports, Jean AUROUX, ancien maire de Roanne, qui avait défendu ce projet en 1985( joindre Roanne à Lyon, soit par les Sauvages, soit par St Etienne ).

Cependant, vu que Nantes-Lyon sera assurée totalement par des des CORADIA BIBI, une telle électrification ne se justifie plus du tout. On se débarrassera de ces abjects " aspirateurs " ! Restera les B 81500 en mode thermique, sous caténaires 25 KV. De plus, les TER Lyon-Clermont Ferrand vont tous être assurés en REGIOLIS BIMODE, les B 82 500 les épauleront, tout comme les B 81 500( en thermique sous 25 KV )

Par contre le trafic FRET entre Roanne et St Etienne, et entre Nevers et Chagny le justifierait. Il est vrai qu' une machine de type BITRAC pour ce trafic permettrait d' éviter une électrification, et des longs parcours diesel sous caténaires, ce qui est une aberration, même si les machines diesel( BB 75 000, et BB 69 000 ), sont conformes aux directives UIC anti-pollution.

 

Une BITRAC BI mode,BIcourant, rédhibitoire ?

 

Pour le trains de coils de St Chély d' Apcher, c' est le grand flou. Les BB 75 000 sont interdites sur la ligne des Causses, les BB 67 400 sont retirées du service, et aucune remotorisation de ces bécanes, n' est prévue, une BITRAC pourrait être trop lourde ou agressive, pour le viaduc de Garabit !

Alors, resterait, uniquement, les BB 69 000.

Les Coils sur Camions ? Le maire de St Chély d' Apcher REFUSE que sa commune soit envahie de camions.

Quand on sait qu'on PL porte, en général, un seul coil, c'est sur que ca ferai pas mal de camions en plus rien que pour ça ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×