Aller au contenu
IGS4

Actualités des métros

Recommended Posts

Grand Lyon - Réseau TCL

Contexte.
 
La fréquentation du réseau TCL a augmenté de 27% depuis 2010, dont 20% sur le
réseau métro. Les dernières études menées par le SYTRAL sur les prévisions de trafic
à l’horizon 2030 s’appuient notamment sur la dernière révision générale du Plan local
d’urbanisme et d’habitat (PLU-H) de la Métropole de Lyon.

Elles confirment le maintien de cette tendance à la hausse de la fréquentation, lié notamment
au développement économique de la Métropole, à l’évolution des secteurs Part-Dieu et Confluence,
au prolongement de la ligne B du métro vers Saint-Genis Laval Hôpitaux Sud en 2023.  

Sur le réseau métro, les prévisions d’évolutions établies pour les lignes A, B et D en heures de
pointe sont les suivantes :   

Fin 2023 - En 2030

Ligne B  + 40%  - + 60%
Ligne D  + 15%  - +25% 
Ligne A  + 2% - +4%  

Les différentes phases du programme.

(Source) Un dossier de presse du SYTRAL :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Infographie :

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
.

15054910.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[Grand Lyon] Réseau TCL
 
Dans cet article de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes du lundi 30 avril, une vidéo (47 secondes) de la visite
du chantier (20 mars 1975), par
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
, maire de la ville de Lyon, d'avril 1957 à novembre 1976.
 
Il était une fois le métro de Lyon...
 
A Lyon, le réseau de métro a été inauguré au printemps 1978 par le Président Valéry Giscard d'Estaing. Les travaux avait débuté cinq ans plus tôt, en 1973... Les lignes A et B sont entrées en fonction , après 5 ans de chantier, il y a tout juste 40 ans.
 
La première ligne de métro de Lyon a ouvert en décembre 1974, après la transformation d'une ligne de funiculaire en chemin de fer à crémaillère, entre les stations Croix-Paquet et Croix-Rousse. Concernant le réseau de transport souterrain lyonnais, il est officiellement inauguré à Lyon le 28 avril 1978 par le président de la République en personne.
 
Les ligne A (Perrache - Laurent-Bonnevay) et ligne B (Charpennes - Part-Dieu) sont inaugurées ce 28 avril 1978 en présence du président de la République, du premier ministre Raymond Barre, du nouveau maire Francisque Collomb pour la section passant sous la ville de Lyon, et du maire Charles Hernu pour celle passant sous la ville de Villeurbanne. La ligne de métro à crémaillère est également intégrée au réseau à cette date.
 
Les travaux ont duré près de cinq ans et ont marqué durablement l'agglomération lyonnaise. Au final ce chantier pharaonique a coûté 1,3 milliard de francs. Le le 2 mai 1978, quelques jours après l'inauguration officielle, les premiers usagers ont pu emprunter les rames oranges...
 
La suite dans
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
du lundi 30 avril.
 
les_4010.jpg
 
© INA.
 
lancem10.jpg
 
© INA.
 
lancem11.jpg
 
© INA.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[Toulouse] Réseau Tisséo
 
Toulouse : l’emplacement de la station de métro Sept-Deniers est connu
 
Vendredi dernier, l’emplacement de la future station de la troisième ligne de métro dite « Sept-Deniers-Stade », posant jusqu’alors question, a été présentée aux comités de quartier de la ville, au collectif JOB, à l’association « Agir ô Sept deniers », à la ligue Golf Occitanie et au Stade Toulousain.
 
Comme décidé, la station de métro Sept-Deniers sera donc positionnée au droit du TOARC (Toulouse Olympique Aérospatiale Club). Un emplacement qui présente de nombreux atouts puisqu’il se situe à proximité de la voie rapide A621 (ce qui permettrait de capter les automobilistes venant du nord du territoire) et qu’il est idéal pour optimiser la longueur du tunnel et accéder au nouveau site de maintenance et de remisage des futures rames.
 
La suite dans
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.
 
toulou10.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[Grand Lyon] Réseau TCL
 
Une ligne E pour le métro lyonnais
 
Les études menées entre 2016 et 2018 sur l’opportunité de créer une nouvelle ligne de métro à Lyon viennent d’être publiées. Deuxième réseau après l’Île-de-France, celui de l’agglomération lyonnaise transporte 1,7 million de voyageurs quotidiens. La ligne E servirait à améliorer la desserte de l’Ouest lyonnais tout en limitant le recours à l’automobile. Après divers scénarios, l’hypothèse la plus probable concerne une infrastructure de 6 km avec six nouvelles stations qui relierait Hôtel-de-Ville et le quartier de l’Alaï.
 
La suite dans
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.
 
12-lig10.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
[Île-de-France] Réseau RATP
 
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
 
Fin du génie civil à la station Bagneux
 
C’est à la mi-2021 que sera mis en service le prolongement à Bagneux de la ligne 4 du métro. Il y a 1,8 km de tunnel à construire avec deux nouvelles stations à Verdun-Sud et Bagneux. Alors que Verdun est toujours en chantier, les travaux de génie civil sont désormais achevés à Bagneux, le futur terminus, en correspondance en 2024 avec la ligne 15.
 
Pour fêter l’événement, Valérie Pécresse présidente d’IdF Mobilités, Catherine Guillouard présidente de la RATP, Patrick Devedjian à la tête des Hauts-de-Seine, et le sous-préfet Philippe Maffre se sont rendus sur place le 20 mars pour une visite de chantier.
 
La suite dans
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.
 
12-01-11.jpg
 
La station de métro Bagneux, futur terminus de la ligne 4, prend forme (20 mars 2018).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Royaume du Danemark

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Royaume de Suède

Le Danemark et la Suède veulent construire un métro international entre les deux pays

Les villes de Copenhague et de Malmö souhaitent s'associer pour construire le premier métro international au monde, rapport Euronews. Cette connexion nécessiterait la construction d'un tunnel de 22 km sous le Sund (Oresund), un détroit qui relie le Danemark et la Suède. Les autorités des deux villes ont prévu à cet effet un investissement de 4 milliards d'euros. 

Cette semaine, un nouveau groupe de travail nommé "Oresundsmetro Executive", comprenant des représentants des deux villes, du secteur industriel et des chercheurs a été créé pour mener à bien ce projet. La liaison prévoit l'utilisation de trains à grande vitesse sans conducteurs capables de transporter les passagers sous terre entre les deux villes en 20 minutes.

Goulot d'étranglement

Les représentants du Conseil municipal du Danemark ont expliqué que si le projet était approuvé, il devrait voir le jour en 2035. Actuellement, les voyageurs qui souhaitent transiter entre les deux villes peuvent déjà le faire via une liaison ferroviaire qui passe sur le pont de l'Oresund et dont le trajet dure environ 35 minutes.

Cependant, la capacité sur le passage à niveau devrait être réduite lorsqu'un autre grand projet d'infrastructure sera mis en service au cours de la prochaine décennie. En effet,

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
est un tunnel routier et ferroviaire de 18 km qui devrait être inauguré en 2028 reliant le sud du Danemark et le nord de l'Allemagne.

La suite dans

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
du samedi 2 juin.

2010.jpg

© iStock

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Canada [Ville de Montréal] Réseau STM
 
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
 
La STM prête à commander 153 voitures Azur supplémentaires
 
La Société de transport de Montréal (STM) est disposée à acquérir 17 trains additionnels de voitures Azur pour le réseau du métro qui permettront de préserver des emplois à l'usine de Bombardier de La Pocatière durant un peu plus d'un an.
 
Selon le président de la STM, Philippe Schnobb, le scénario du remplacement complet des voitures MR-73, dont certaines ont maintenant plus de 40 ans, «n'est pas envisageable à court terme» en raison du manque d'espace d'entretien pour de nouvelles voitures Azur sur le réseau actuel du métro.
 
Le remplacement des 423 voitures MR-73, a-t-il dit en commission parlementaire la semaine dernière, aurait forcé la STM à entreprendre une conversion des ateliers actuels de la station Honoré-Beaugrand, sur la ligne verte du métro, qui aurait entraîné des travaux de cinq à six ans, à un coût estimé de 600 millions.
 
La suite dans
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.
 
la_pre10.jpg
 
La STM pourrait acquérir 17 trains additionnels de voitures Azur.
 
PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[Grand Lyon] Réseau TCL

Climatisation, automatisation : comment va évoluer le métro de Lyon ?

Ce lundi matin, le Sytral a fait le point sur l'avenir du métro lyonnais. Si aucune nouveauté n'a été annoncée, le calendrier des évolutions est désormais bien plus clair. D'ici 2023, les lyonnais pourront profiter de rames climatisées sur certaines lignes, de la 4G, ainsi que des métros qui circuleront jusqu'à 2 heures du matin le week-end.

Comment va évoluer le métro lyonnais ? Le réseau qui fête en partie ses quarante ans cette année va bénéficier de grandes avancées d'ici 2023. Le Sytral vient de faire le point sur le calendrier des évolutions pour un budget total de 430 millions d'euros.

Dès à présent, et faute de climatisation, les lignes A et B seront progressivement dotées de fenêtres ouvrantes pour "faire diminuer la température ressentie à l'intérieur". Les rénovations des 5 rames de la ligne C débuteront pour prolonger leur vie jusqu'en 2028.

Fin 2019, les usagers pourront profiter des réseaux 3G / 4G dans le métro. Les vendredis et samedis, l'ensemble des lignes circuleront jusqu'à 2 heures du matin. Des nouvelles rames climatisées et permettant la libre circulation entre les voitures seront testées sur les lignes A et B. Des écrans seront déployés dans les rames du réseau et diffuseront la chaîne i-TCL avec de "l'information en temps réel".

À partir de 2020, ces rames de nouvelles générations remplaceront progressivement les anciennes sur une ligne B automatisée. Le déploiement de 18 nouvelles rames fin 2020 entraînera une augmentation de l'offre de 30 %. En parallèle, les anciennes rames de la B seront déployées sur la ligne A pour augmenter sa capacité jusqu'à 12 %. La D sera elle aussi consolidée, avec une fréquence à 1 minute 30 en heure de pointe.

La suite dans

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
de ce jour.

75705210.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×