Aller au contenu
IGS4

Actualité en Italie

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
(Région du Piémont).

Mercredi 23 mai.

Citation

Un train percute un camion dans le nord de l'Italie, deux morts

Deux personnes sont mortes et 18 autres blessées dans la collision mercredi en fin de soirée entre un train régional et un gros poids-lourd dans le nord de l'Italie, ont rapporté jeudi matin les services d'urgence.

Le poids-lourd, qui s'était engagé sur la voie, est resté bloqué à un passage à niveau, ce qui a provoqué la collision, entre les localités de Rodallo et de Caluso, dans le Piémont, a indiqué la compagnie nationale des chemins de fer italiens.

Les conducteurs du train, qui reliait Turin et Ivrée, et d'un véhicule accompagnant le poids lourds ont été tués dans la collision.

La suite dans

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
du jeudi 24mai.

challe10.jpg

Deux personnes sont mortes et 18 autres blessées dans la collision mercredi en fin de soirée entre un train régional et un gros poids-lourd dans le nord de l'Italie, ont rapporté jeudi matin les services d'urgence. /Photo prise le 24 mai 2018/REUTERS/Massimo Pinca.

Modifié par Roukmoute

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Destruction du Ponte Morandi à Gênes Situation Trenitalia ce 16 août à 14h30 

En Est Ouest, service "normal", plus mise en place d'un système de navettes entre Gênes Voltri côté Ouest (vers France) et  Gênes Brignole côté Est. Le pont ferroviaire sur la rivière est éloigné au sud de la zone de l'accident

En Nord Sud, entre Gênes et Turin / Milan, circulation reprise, avec limitations de vitesse, retards de 60minutes à prévoir. 

Condoléances aux familles des victimes décédées, courage à tous ceux qui souffrent ou qui collaborent aux secours et rétablissements divers 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

En voyageurs, une seule gare est inaccessible (Genova Rivarolo, trains régionaux, voyageurs renvoyés aux transports en commun urbains). Les navettes spéciales et les trains régionaux vers l'Ouest desservent la gare la plus proche de l'aéroport (Genova Sestri Ponente), avec service de bus gratuit préexistant, probablement renforcé (l'aéroport incite à l'utilisation des transports publics).

En fret, le triage-clé du secteur (port et zone industrielle associée), situé sous le pont effondré, est inutilisable. Pas trouvé de discours à ce sujet sur le site Mercitalia. Mais en fret, il est facile de contacter directement les clients

Les interviews (responsables économiques et "citoyens de base") montrent bien que seule la route est dans les esprits pour évaluer les conséquences prévisibles dans les mois à venir : à côté d'inquiétudes sérieuses d'industriels, j'ai particulièrement noté "comment vais-je passer mes vacances dans les Cinque Terre ?". Les 5 villages ont chacun une gare, et la desserte est fréquente !!! Bon, c'est sûr que la voiture était bien pratique pour aller de la ville de banlieue où on a trouvé son logement jusqu'à son emploi quelque part dans le "parc industriel" mal desservi par les transports publics. Le relief tourmenté et la place réduite le long de la côte n'aident pas.

 

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

les premières analyses arrivent et font peur pour les conséquences immédiates: avec l'effondrement du viaduc, le port de Gènes est quasi bloqué pour des années à cause des difficultés d'accès par voie routière et ferroviaire.

Pire, le reste de viaduc encore debout n'est plus stabilisé, la partie tombée faisant bloc face aux vents et intempéries: il risque de s'effondrer totalement à la moindre oscillation pouvant faire un train d'onde. Et il y a tout un quartier sous ce pont.

Le triage ferroviaire est neutralisé et les nombreux camions alimentant l' hinterland vont se trouver dans des embouteillages monstres. Difficile pour le trafic conteneurs mais aussi pour la compagnie de paquebot MSC. 

L'idéal est de construire en 2 ans la portion d'autoroute que proposait Autostrade per Italia en ...2008, et, refusé par les politiques de l'époque (et les écolos).

Savone va prendre du galon et Marseille peut tirer profit du malheur génois.

 

Modifié par ZorbecLeGras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, ZorbecLeGras a dit :

les premières analyses arrivent et font peur pour les conséquences immédiates: avec l'effondrement du viaduc, le port de Gènes est quasi bloqué pour des années à cause des difficultés d'accès par voie routière et ferroviaire.

Pire, le reste de viaduc encore debout n'est plus stabilisé, la partie tombée faisant bloc face aux vents et intempéries: il risque de s'effondrer totalement à la moindre oscillation pouvant faire un train d'onde. Et il y a tout un quartier sous ce pont.

Le triage ferroviaire est neutralisé et les nombreux camions alimentant l' hinterland vont se trouver dans des embouteillages monstres. Difficile pour le trafic conteneurs mais aussi pour la compagnie de paquebot MSC. 

L'idéal est de construire en 2 ans la portion d'autoroute que proposait Autostrade per Italia en ...2008, et, refusé par les politiques de l'époque (et les écolos).

Savone va prendre du galon et Marseille peut tirer profit du malheur génois.

 

C'est drôle j'ai l'impression de réentendre mot pour mot l'émission de C dans l'air de ce soir ! ;)

Tout n'est pas aussi simple  :

Savonne ne peut accueillir le trafic génois tant en passagers qu'en fret  : le port n'en n'a ni les capacités techniques ni les capacités logistiques et la place nécessaire que ce soit en paquebots ferrys  ou fret.

Marseille possède tout cela sauf que sur le plan économique et social le port de Marseille est loin d'offrir la "souplesse" et la "réactivité" de Gênes ...

donc pour l’international les armateurs auront tôt fait de redéployer leur logistique via d'autres ports italiens pour bon nombre de trafic.

Peut être Mercitalia ( FS)  en pleine reconquête du fret ferroviaire, trouvera t'elle un avantage en faisant le lien entre d'autres ports italiens et les destinations finales.

Rappelons enfin que le littoral italien est mieux équipé en port de commerce que ne l'est le notre...

Donc supputer sur le fait que nos ports et Marseille en particulier puissent tirer du malheur gênois me semble hasardeux, voir déplacé  ;)

Quant a revoir une noria de trains de fret sur le réseau paca azuréen ..... ;)

Peut être effectivement la ligne via Modane retrouvera t'elle un regain d'intérêt...

le tunnel routier du Mont blanc et celui du Mont Cenis vont eux profiter  d'une hausse de trafic,

ne serait ce que pour les touristes qui vont tenter d'éviter le goulot d’étranglement qu'est redevenu Gênes .

Les plus à plaindre dans cette affaire, outre les familles des victimes, sont les habitants des environs dudit pont...et dieu sait que ça en fait du monde....la densité au m² habitable dans ce coin la n'est pas celles de nos villes moyennes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Hupac tente depuis un certain temps de prendre une part du marché container à la relation bateau Gènes Barcelone . 

Possible que comme il se  dit « le malheur des uns fasse.......... »

Modifié par fby

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, capelanbrest a dit :

C'est drôle j'ai l'impression de réentendre mot pour mot l'émission de C dans l'air de ce soir ! ;)

...

Les plus à plaindre dans cette affaire, outre les familles des victimes, sont les habitants des environs dudit pont...et dieu sait que ça en fait du monde....la densité au m² habitable dans ce coin la n'est pas celles de nos villes moyennes !

désolé je n'ai pas regardé C dans l'air mais vit dans un port de commerce où les avis fusent en ce moment dans tous les sens car Gènes est quasi neutralisé le temps de re-construire ce viaduc.

Les italiens sont forts à trouver des solutions innovantes pour se sortir de pétrin pour leur principal port sur la Méditerranée. Les lignes de ferry et MSC-croisière pourrait faire partir de Savone (Costa), reste les conteneurs et Marseille peut gagner une part de marché.

Le quartier sous le pont doit être évacuer car la pile du pont supportant les haubans est complètement déséquilibrée depuis la chute de la partie centrale. Le moindre coup de vent enclenchant un phénomène d'onde sera fatale pour l'ouvrage et les nombreux immeubles situés en dessous.

Les ingénieurs d' Autostrada ont raison quand ils veulent reconstruire très vite le viaduc, avec une technique plus moderne; chiche en 9 mois ?

Espérons que les abrutis politiques qui ont bloqué la Gronda depuis 2008 seront enfin intelligents et que les écolos ferment leur grande gueule.

Entre temps le port de Gènes peut perdre quelques milliards €€€ en peu d'années.

Modifié par ZorbecLeGras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Le terminal croisières, le terminal containers et le terminal vers les îles sont tous trois côté Est de la rivière et l'autoroute A7 est toujours là vers Turin et Milan (rôle historique de Gênes via le col des Giovi). Par ailleurs, la Lombardie peut recevoir et évacuer par l'Est, vers Trieste, Koper (Slovénie) ou Rijeka (Croatie). A titre d'exemple, Maersk dessert les 3 ports cités en "grand international" vers l'Asie.

On peut suivre en direct le trafic sur l'A7. Pour l'instant, c'est la période de plus grand congés en Italie ("Ferragosto"). On verra les bouchons à la reprise. Côté Ouest sur A10, bouchon de 12km ce matin à la dernière sortie avant "feu le pont"  

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 2 heures, PN407 a dit :

Le terminal croisières, le terminal containers et le terminal vers les îles sont tous trois côté Est de la rivière et l'autoroute A7 est toujours là vers Turin et Milan (rôle historique de Gênes via le col des Giovi). Par ailleurs, la Lombardie peut recevoir et évacuer par l'Est, vers Trieste, Koper (Slovénie) ou Rijeka (Croatie). A titre d'exemple, Maersk dessert les 3 ports cités en "grand international" vers l'Asie.

On peut suivre en direct le trafic sur l'A7. Pour l'instant, c'est la période de plus grand congés en Italie ("Ferragosto"). On verra les bouchons à la reprise. Côté Ouest sur A10, bouchon de 12km ce matin à la dernière sortie avant "feu le pont"  

Tu as parfaitement résumé ma pensée, lorsque j'évoquais d'autres portes de sortie que Marseille....n'en déplaise aux uns et aux autres.

Pour la petite histoire une partie de ma famille vit à Gênes et je ne compte pas les séjours dans cette ville depuis bientôt 59 ans.

J'ai sillonné la ville et ses installations portuaires("totnton" fut le grand chef des gardes côtes basés à gênes durant 10 ans)  en long en large et en travers.....en vedette à l'époque où c 'était toléré avec "tonton", à pieds en voiture en trains et en "filobus" à l'époque où le réseau existait encore véritablement.

on a vu le trafic basculer de l'ancien aux nouveaux ports ....les petites rues se gentrifier, et devenir un peu plus salubres, à la faveur du déplacement du port pour laisser place aux installations économico touristiques d'aujourd'hui.

on a vu aussi depuis les années 75/80 des pans entiers de l'industrie s'écrouler et devenir des friches avec son lot de chômeurs particulièrement dans les quartier de Voltri Focce  Rivarolo Sampiedarena après l 'emploi facile lié au boom économie de l’après guerre etc etc etc....

Ancien fief socialo communiste la ville est passée à droite: centre droit  lors des dernières municipales.

Pour ce qui est des écolos, je dirais heureusement qu'ils existent en Ligurie sinon la région serait un vrai capharnaüm industrialo truc et d'avantage encore, bétonnée sur le littoral., souvent étroit .

cette ville a toujours été un foutoir côté circulation que ce soit avant la construction des ponts et autres "passagio sopraelevato "comme sur le port, et  renommé Stada Aldo Moro.

Enfin Gênes est sœur jumelle de Marseille.... , mêmes maux que Marseille sur le plan industriel et sociétal. ...et tout aussi rebelle. :)

Fin de l'aparté .

 

Modifié par capelanbrest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

on espère qu'en France nos ponts soient mieux entretenus...

2017: on peut leur reconnaitre que les responsables ont pris ds mesures de sécurité: on ne roule que sur une voie !

 

Modifié par ZorbecLeGras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, ZorbecLeGras a dit :

on espère qu'en France nos ponts soient mieux entretenus…

 

Le ‎18‎/‎08‎/‎2018 à 14:39, jackv a dit :

 nous ne sommes pas a l'abri Ponts, routes, rail : un inquiétant manque d'entretien en France

 Un tiers des ponts du réseau routier français devraient être réparés, 7 % présentent un risque d'effondrement : un audit du ministère des transports souligne le manque d'entretien des infrastructures….. Le réseau ferré et les voies navigables souffrent eux aussi d'un retard d'investissement. Il faudrait affecter aux transports 3 milliards d'euros par an, contre 2,4 milliards en 2018, pour inverser la tendance

lirelactu.fr/source/le-monde/c8053a73-d3e5-44f8-8086-6b6a28f8a059

Un réseau routier qui se dégrade Rendu public par le ministère des transports au mois de juin, l'audit effectué par deux sociétés suisses sur les 10 000  km et les 12 000  ponts du réseau routier national non concédé au privé est passé presque inaperçu jusqu'à la catastrophe de Gênes. Ses conclusions sont pourtant alarmistes : un pont sur trois à réparer, 17  % des chaussées qui nécessitent des réparations structurelles, des équipements menacés de vétusté…

Et les budgets ne suivent pas. La France investit 50 000  euros par kilomètre dans son réseau chaque année, quand le Royaume-Uni y consacre 80 000 euros. Dans l'Hexagone, un pont n'est réparé en moyenne que vingt-deux ans après l'apparition des premières dégradations, souligne l'audit.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On voit là les limites du "refiler la patate chaude" aux collectivités locales car cela ne fait que déplacer les problème et les coûts qui vont avec, si par suite d'un défaut d'entretien on peut fermer une ligne ferroviaire l ferait beau voir la fermeture pure et simple d'une route ou d'une autoroute et le prétexte de la dette est une foutaise sans nom... l’État n'a pas besoin des rentrées de certains impôts mais n'hésite pas à financer la dissuasion nucléaire par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, black5 a dit :

On voit là les limites du "refiler la patate chaude" aux collectivités locales car cela ne fait que déplacer les problème et les coûts qui vont avec, si par suite d'un défaut d'entretien on peut fermer une ligne ferroviaire l ferait beau voir la fermeture pure et simple d'une route ou d'une autoroute et le prétexte de la dette est une foutaise sans nom... l’État n'a pas besoin des rentrées de certains impôts mais n'hésite pas à financer la dissuasion nucléaire par exemple.

Theoriquement ce devrait etre le cas d'une partie de l'autoroute A31 ou, deja un pont sens Metz Luxembourg a été entièrement reconstruit il y a quelques années, le tablier de l'autre voie devait etre fermé, mais ils font des travaux de consolidation en limitant la vitesse sur l'ouvrage, et en mettant un radar de chantier et, au vue du trafic, les recettes du radar devrait permettre de payer un nouveau tablier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, fabrice a dit :

Theoriquement ce devrait etre le cas d'une partie de l'autoroute A31 ou, deja un pont sens Metz Luxembourg a été entièrement reconstruit il y a quelques années, le tablier de l'autre voie devait etre fermé, mais ils font des travaux de consolidation en limitant la vitesse sur l'ouvrage, et en mettant un radar de chantier et, au vue du trafic, les recettes du radar devrait permettre de payer un nouveau tablier

Hehe je m'en souviens, c'etait il y a bien 2 ans cette histoire. Le pont au dessus de la Moselle après Belleville en direction de Metz. Limitation a 50 km/h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Class66220 a dit :

Hehe je m'en souviens, c'etait il y a bien 2 ans cette histoire. Le pont au dessus de la Moselle après Belleville en direction de Metz. Limitation a 50 km/h.

Je parlais de celui de Richemont ( pres d'Uckange)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Ouest-France et Le Marin: scénario alarmant de la paralysie du port de Gènes.

une séparation du trafic routier marchandise et voyageur est à l'étude.

Le contournement de Gènes rallonge le trajet de ... 100 km ?  Est-ce possible ou une coquille du journaliste?

Gènes.png

gènes Le Marin.png

Modifié par ZorbecLeGras

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Italie : lancement d'un service de fret express en train à grande vitesse

La filiale du groupe Ferrovie dello Stato italiane (FS), équivalent de la SNCF, lance un service de fret et de fret express en train à grande vitesse entre deux villes italiennes.

L'exploitation du service Mercitalia Fast se fera avec une première paire d'ETR500 qui relieront le terminal de Caserta Marcianise, en Campanie près de Naples, et Bologne Interporto en 3 h 20, à une vitesse moyenne de 180 km/h et selon une capacité de transport qui équivaut à dix-huit camions TIR ou à deux Boeing 747 Cargo.

Les trains partiront du Sud à 20 h 50 et arriveront à Bologne à 0 h 10 ; dans l'autre sens, le train quittera Bologne à 2 h 50 et arrivera à Marcianise à 6 h 10. Les horaires sont étudiés afin de permettre la maintenance de nuit des lignes à grande vitesse.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Ils_sont_fous-2-df085.jpg.e8c5e8ba871915dd4abdeefc616b88c4.jpg

des colis en tgv pourquoi pas la poste pendant qu'ils y sont ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Point récent du ministre des transports italiens sur la situation au port de Gênes après l'effondrement du pont Morandi

Source : article en italien sur le site stradeeautostrade

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

"Je voudrais souligner que la fonctionnalité de l'infrastructure sera bientôt garantie à 100% grâce à un projet intégré de mobilité alternative à l'utilisation du pont Morandi".

C'est ce qu'a déclaré le ministre de l'Infrastructure, Danilo Toninelli, lors du rapport d'information présenté à la Chambre [des députés] sur l'effondrement du pont Morandi à Gênes, à propos du port de la ville. "Le corridor qui traverse l'usine Ilva de Cornigliano est dédié au trafic de conteneurs."

"À cela", a ajouté Toninelli, il faut ajouter un projet de transport de marchandises entre le port et trois zones équipées pour la collecte et le tri, ce qui vous permet d'éviter les interférences des TIR avec la circulation urbaine.

L'un de ces points cruciaux est disponible immédiatement, un autre sera prêt dans six mois environ et le troisième dans un an et demi. Naturellement, afin de rendre ce système plus efficace, les terminaux portuaires resteront ouverts 24 heures sur 24, point sur lequel il existe déjà une large base d’accord entre les opérateurs portuaires et, avec quelques précautions, parmi les transporteurs routiers. " a conclu le ministre.

 

J'avais oublié en août de citer le terminal conteneurs de Voltri, qui se trouve à l'ouest du fleuve. La desserte est possible en venant de Milan, par l'autoroute A26 et la voie ferrée venant d'Alessandria.

Je n'ai rien trouvé sur RFI ou Mercitalia concernant les mesures de substitution aux installations ferroviaires situées sous le pont. Côté routier, les mesures prises et itinéraires à suivre par les poids-lourds sont décrits très précisément sur plusieurs sites.

Côté mer, il y avait aujourd'hui deux super porte-conteneurs de grand parcours en escale à Voltri (NYK et MSC). Rien de mentionné concernant Gênes sur le site MSC Containers, calendrier affiché par exemple à 4/5 relations par mois (stable) de Gênes à Shanghai

 

 

 

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Gênes : Ponte Morandi

(Sources diverses presse et autorités)

Baisse du trafic portuaire estimée à 10% par L'Autorité portuaire (-5% par rapport aux valeurs 2017, et -5% au titre de la croissance annuelle espérée au vu des premiers mois qui ne sera pas faite)

Accélération de la réalisation du projet de mise à double voie de l'accès ferroviaire au faisceau de desserte du terminal container de Voltri (à l'ouest du pont écroulé, côté France), devant passer de 4 à 6 voies.

Demande de dégager au plus vite les décombres, sous lesquelles il y a le principal faisceau de voies fret de Gênes. Statu quo pour l'instant à ma connaissance

Renforcement du rôle du "port sec" (retroporto) existant de Rivalta Scrivia  , à l'est d'Alessandria : "port sec" = lieu terrestre de déchargement des conteneurs (essentiellement transportés aujourd'hui sur poids lourds) et d'accomplissement des formalités douanières et autres, pour ensuite acheminement par navettes, classées par navire, de conteneurs "prêts à l'embarquement". Les navettes seront des convois routiers, les navettes ferroviaires ne sont pour l'instant pas possibles, bien que la desserte ferrée existe côté Rivalta Scrivia, puisqu'il faut travailler le plus vite possible l'accès fer côté Voltri

Idée de faire passer de 15% à 30/35% la part du ferroviaire dans les acheminements terrestres.

Demande de prise en charge par l'Etat des coûts supplémentaires liés à l'organisation mise en place pour faire face au sinistre.

Les mesures routières immédiatement possibles (renforcement et marquage d'itinéraires réservés poids-lourds) avancent très vite.

 

Trieste : relation voyageurs par train entre Ljubljana (Slovénie) et Trieste Centrale (Italie) de nouveau ouverte depuis le dimanche 9 septembre 2018

 

Source : journal Il Piccolo

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

La relation recréée entre Villa Opicina et Trieste Centrale est assurée par deux AR journaliers, dont l'un poursuivant de et vers Udine (desserte de l'aéroport de Trieste).

 

Ljubljana 05:57 (MV***1824) 07:40 Sežana SLO 07:41 (MV1824) 07:51 Villa Opicina IT 08:05 (R***1824) 08:39

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
08:50 (R6020) 09:52 Udine

Udine 17:54 (R6024) 18:58 Trieste Centrale 19:09 (R1897) 19:36

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
19:58 (MV1897) 20:08 Sežana 20:09 (MV1897) 21:48 Ljubljana

Trieste Centrale 09:01 (R1825) 09:26

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.
09:57 (MV1825) Ljubljana 11:36

Ljubljana 16:10 (MV1896) 17:49 (Sežana) 17:50 (MV1896) 18:00 Villa Opicina 18:15 (R1896) 18:43 Trieste Centrale.

*** Désignation des trains MV = Mednarodni Vlak train international (Slovénie) R = Regionale (Italie)

 

Jusqu'ici, les trains régionaux slovènes (une petite dizaine par sens) avaient leur terminus en gare italienne de Villa Opicina (Italie et Slovénie appartiennent à l'espace Schengen), sans reprise ferroviaire côté italien. Opicina fait partie de Trieste (frazione selon appellation administrative italienne), mais la gare est très peu desservie par les bus urbains de Trieste.

 

La nouvelle relation emprunte la ligne historique de l'ancien Südbahn (section ouverte en 1857), qui, en raison de la présence de la barrière naturelle du plateau du Karst et de l'état technique de l'époque, fait un détour de 29km pour relier deux gares situées toutes deux sur la commune de Trieste et distantes de 4km environ à vol d'oiseau. La gare de Trieste Centrale est desservie par les trains du réseau des trains rapides italiens vers Milan et Rome.

 

Les relations créées sont régionales, avec arrêt à toutes les gares (on disait jadis "omnibus"). Les bus directs Ljubljana Trieste mettent 1h35 (sur autoroute A61)pour 90km environ : par exemple Ljubljana 7:40 Trieste Centrale 9:15. Les gares routières jouxtent les gares ferroviaires

 

Au-delà du symbole sympathique (mieux vaut coopérer que se massacrer, le secteur a une longue histoire de violences extrêmes), on verra à l'usage...

 

La question ferroviaire la plus importante pour la Slovénie touche le fret : servir de débouché maritime à l'Autriche et à la Hongrie, soit par le port de Koper (900 000 conteneurs EVP en 2017, 75% par rail) soit comme contributrice au port de Trieste (550 000 EVP en 2017).

La portion slovène de la ligne du Südbahn, à double voie, axe historique Vienne-tunnel du Semmering-Graz-Maribor-Ljubljana-Trieste ("Vienne sur Mer" à l'époque de l'empire Austro Hongrois disparu en 1918), fait actuellement l'objet de travaux de réfection très imortants (sujet "fiabilité", pas "vitesse", vu les reliefs, les courbes issues du tracé de 1857 et les moyens financiers, nationaux et Union Européenne, raisonnablement disponibles).

La ligne s'en séparant dans la gare de Divača vers le port de Koper est actuellement à voie unique, dans un profil "de montagne" difficile. La résolution des problèmes techniques, dont la mise à double voie, entraînera des besoins financiers importants. La Slovénie, indépendante en 1991 à la suite d'une guerre avec la "Yougoslavie", a fait le choix de l'UE en 2004, plus celui de la zone Euro et de Schengen, mais elle très dépendante financièrement de la vision que l'UE se fera de la zone au vu des évolutions politiques en Hongrie, Autriche et Italie et du vote européen de 2019.

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trieste : la gare de Villa Opicina / Opčine à de nouveau desservie par les bus urbains de Trieste

Complément à mon message précédent, qui n'avait "percuté" que sur un aspect de la question

Le ‎16‎/‎09‎/‎2018 à 19:20, PN407 a dit :

Trieste : relation voyageurs par train entre Ljubljana (Slovénie) et Trieste Centrale (Italie) de nouveau ouverte depuis le dimanche 9 septembre 2018

 

 

Jusqu'ici, les trains régionaux slovènes (une petite dizaine par sens) avaient leur terminus en gare italienne de Villa Opicina (Italie et Slovénie appartiennent à l'espace Schengen), sans reprise ferroviaire côté italien. Opicina fait partie de Trieste (frazione selon appellation administrative italienne), mais la gare est très peu desservie par les bus urbains de Trieste. 

 

 

 

Depuis le 10 septembre 2018, date de la mise en vigueur des horaires d'hiver de Trieste Trasporti, l'agence de gestion des transports locaux, des services de bus relient de nouveau le centre-ville à la gare voyageurs de Villa Opicina (Opčine en slovène, "langue minoritaire officielle" à Trieste / Trst avec des droits spécifiques). Cette gare, point frontière avec la Slovénie, est uniquement desservie par des trains régionaux slovènes (certains prolongés en Italie depuis le 9 septembre, cf. message précédent).

La réactivation du service de bus a été rendue possible grâce à une collaboration entre la région italienne Frioul-Vénétie julienne, Trieste Trasporti, les chemins de fer slovènes, RFI (équivalent italien de SNCF Réseau), la CEI (Central European Initiative, organe intergouvernemental de coopération regroupant 18 pays, UE ou non) et la municipalité de Trieste, dans le cadre du projet communautaire Connect2Ce, financé par l'UE et dédié à l'amélioration des transports, dont Trieste Trasporti est partenaire.

Les horaires des trains pour Ljubljana sont désormais disponibles sur le site de Trieste Trasporti (trilingue italien, slovène et anglais)

Le projet prévoit également qu'à partir de janvier 2019, à titre expérimental, un ticket électronique intégré sera créé entre les chemins de fer slovènes et le réseau Trieste Trasporti, afin de permettre à ceux qui achètent un billet de train vers ou depuis Ljubljana de voyager également dans les bus urbains.

Source : journal "Il Piccolo du 9 septembre 2018

Encore une fois, mieux vaut coopérer que se massacrer, même si certains sujets restent "tièdes", car les souvenirs familiaux restent et les commémorations sont délicates.

Modifié par PN407

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×