Aller au contenu
Dom Le Trappeur

Le Train Est En Retard: Un Adolescent Passe La Nuit Au Commissariat.

Recommended Posts

Franchement : c'est ça le service minimum ?

Le train est en retard:

un adolescent passe la nuit au commissariat

AFP - Samedi 4 août, 08h39PARIS (AFP) - Un adolescent a passé une nuit au commissariat de Toulouse début juillet après avoir raté sa correspondance à cause du retard de son train, a-t-on appris auprès de la SNCF vendredi.

Conformément à ce que fait la SNCF dans de tels cas, les passagers qui avaient raté leur correspondance ont été logés à l'hôtel, à l'exception du jeune homme.

Mineur, il ne pouvait en effet, selon la SNCF, passer la nuit seul à l'hôtel. Cela serait revenu à "abandonner un mineur sur la voie publique", a indiqué une porte-parole de la compagnie ferroviaire, confirmant une information du site internet de la chaîne LCI.

La SNCF "avait obligation légale de le remettre aux autorités" et "a fait ce qu'elle avait à faire", a ajouté la porte-parole.

Selon LCI.fr, la police ferroviaire a pris en charge l'adolescent à 20h30 avant de le remettre à une patrouille à 22H30, qui l'a alors emmené au commissariat central de Toulouse. Selon le témoignage du jeune homme, il aurait alors passé la nuit sur un banc, sans manger, sans couverture avant d'être mis dans un train pour Bayonne le lendemain matin.

La présidente de la SNCF, Anne-Marie Idrac, a téléphoné à la famille du jeune homme pour témoigner de sa "sollicitude", mais n'a pas présenté d'excuses, a ajouté la porte-parole de la société ferroviaire.

L'entreprise publique affirme également qu'elle n'a pas ouvert d'enquête interne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que c'est le service plus que minimum... :Smiley_24:

Mais ( je suis pas docteur en droit ), s'il y a impossibilité légale de loger ce gosse à l'hotel, que faire ? Si le chef d'escale passe outre cette règle et fournit tout de même une chambre d'hôtel au gosse et qu'il lui arrive quelque chose, que se passe-t-il pour le chef d'escale ?

Après pour le reste, pour l'instant, on n'a que la version de la famille... Qui dit, entre autre, que leur enfant est "traumatisé" ( mais ça je peux le comprendre, moi aussi je prendrais mal le fait de passer une nuit en cellule sans avoir rien fait de répréhensible ), et qu'il "ne prendra plus jamais le train, et d'ailleurs, il a fallu le chercher en voiture" ( ça, ça me laisse plus circonspect, surtout dans l'optique d'un éventuel procès contre la SNCF et lui demander du pognon, et ça par principe, je suis contre. mdrmdr )

PS : Avis aux Modos, ce topic ne serait pas mieux situé dans la rubrique Usagers/Clients ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il est vrai qu'on aurait dû lui donner à manger au gamin, mais par contre je suis desolé mais je ne suis pas la famille, il y a des lois elles sont respectées, le p'tit est bien plus en securité dans un poste de police plustot que livré à lui meme dans un hôtel....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A priori il s'agit d'un adolescent d'environ 16 ans à ce que j'ai pu voir à la télé.

La cause de la situation : un train en retard, pourquoi, comment la SNCF a-t-elle géré cette situation ?

Qu'il y ait des responsabilités légales : sûrement.

mais on peut se poser quelques questions :

- La famille a-t-elle été informée en temps réel, que lui a-t-on dit exactement, quelle a été son attitude ?

- Quitte à placer le jeune sous la responsabilité de la police, pourquoi en tout état de cause ne pas l'avoir logé à l'Hôtel en le plaçant sous la responsabilité de la police ?

- Pourquoi une telle attitude et acceptation de cette situation de la part de la police elle-même ?

et je suis sûr une fois encore qu'en grattant, on va découvrir pas mal d'autres questions.

Il paraît qu'IDRAC a téléphoné à la famille OK

mais quelle est sa position maintenant en interne avant qu'un cheminot du terrain soit confronté à nouveau à ce problème ?

Bien sûr qu'il n'est pas nécessaire de recourir à la justice pour cette histoire mais malheureusement c'est parfois la seule solution pour faire la clarté sur l'incident et faire bouger/avancer la loi.

Les médias soulève un problème réel. A suivre.

Modifié par Dom-trappeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A priori il s'agit d'un adolescent d'environ 16 ans à ce que j'ai pu voir à la télé.

La cause de la situation : un train en retard, pourquoi, comment la SNCF a-t-elle géré cette situation ?

Qu'il y ait des responsabilités légales : sûrement.

mais on peut se poser quelques questions :

- La famille a-t-elle été informée en temps réel, que lui a-t-on dit exactement, quelle a été son attitude ?

- Quitte à placer le jeune sous la responsabilité de la police, pourquoi en tout état de cause ne pas l'avoir logé à l'Hôtel en le plaçant sous la responsabilité de la police ?

- Pourquoi une telle attitude et acceptation de cette situation de la part de la police elle-même ?

et je suis sûr une fois encore qu'en grattant, on va découvrir pas mal d'autres questions.

Il paraît qu'IDRAC a téléphoné à la famille OK

mais quelle est sa position maintenant en interne avant qu'un cheminot du terrain soit confronté à nouveau à ce problème ?

Bien sûr qu'il n'est pas nécessaire de recourir à la justice pour cette histoire mais malheureusement c'est parfois la seule solution pour faire la clarté sur l'incident et faire bouger/avancer la loi.

Les médias soulève un problème réel. A suivre.

Faut arrêter de tout mettre sur le dos de la SNCF ! Notre entreprise n'est pas là non plus pour faire de l'assistanat à ce que je sache. Tu voulais quoi ? Qu'il y ai du personnel pour dormir avec le jeune à l'hotel ? La SNCF a respecté la loi. Et tu m'excuseras, quand tu fais faire le tour de la France à un gamin de 15 ans, tu ne le laisses pas seul. Car je ne vois rien dans tes propos concernant la famille....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut arrêter de tout mettre sur le dos de la SNCF ! Notre entreprise n'est pas là non plus pour faire de l'assistanat à ce que je sache. Tu voulais quoi ? Qu'il y ai du personnel pour dormir avec le jeune à l'hotel ? La SNCF a respecté la loi. Et tu m'excuseras, quand tu fais faire le tour de la France à un gamin de 15 ans, tu ne le laisses pas seul. Car je ne vois rien dans tes propos concernant la famille....

Un ado de 15 ans qui prend le train seul n'est pas en soi une aberration, surtout de nos jours où les jeunes s'émancipent de plus en plus tôt.

Par contre dans cette affaire les institutions (SNCF, police) ont-elles été à la hauteur de la situation... Si la justice doit être saisie pour qu'une telle mésaventure ne se renouvelle, alors pourquoi pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut arrêter de tout mettre sur le dos de la SNCF ! Notre entreprise n'est pas là non plus pour faire de l'assistanat à ce que je sache. Tu voulais quoi ? Qu'il y ai du personnel pour dormir avec le jeune à l'hotel ? La SNCF a respecté la loi. Et tu m'excuseras, quand tu fais faire le tour de la France à un gamin de 15 ans, tu ne le laisses pas seul. Car je ne vois rien dans tes propos concernant la famille....

Purée de petits pois...

C'est quand même incroyable cette absence de sens critique chez certains.

Je constate que ce sont toujours les mêmes qui s'y collent.

Je ne pense pas dans mes propos antérieurs avoir tenter "de tout mettre sur le dos de la SNCF".

Je pose des questions.

Notre entreprise n'est pas là pour faire de l'assistanat mais elle doit assumer ses responsabilités vis à vis des voyageurs surtout en cas de retard de train (ça fait d'ailleurs l'objet d'un référentiel interne...).

Que le responsable de service doive appliquer la réglemention (la loi) ne me pose pas de problème mais je m'interroge sur la réglementation elle-même et au-delà sur son application.

Tiens au fait la loi interdit-elle à un adolescent mineur de voyager seul (si c'est oui, on va être mal...)...

Quand au fait de faire le tour de la France, faut pas exagérer non plus. Une correspondance à Toulouse, c'est pas le désert, ni la zone, je pense...

Qu'est-ce qui a été dit à la famille ? qu'a-t-elle compris ? que le jeune était pris en charge par la SNCF et par la police ou autre chose ? Quelle a été la réaction de la famille ? pouvait-elle venir chercher le jeune ?

Tu en veux d'autres des questions ?

Tu ne veux pas qu'on critique la SNCF mais la famille on pourrait tout lui coller sur le dos !

C'est ça ta démarche et ton objectif?

Tous les jours, des centaines de milliers de jeunes voyagent par le train en TER, TGV, Grandes Lignes et je ne parle pas des lignes de la banlieue parisienne...

Faudrait peut être instaurer un couvre-feu ?

Et bien moi je commence par m'interroger sur la prise en considération humaine du jeune.

Que le responsable de service qui représente la sncf (à priori la police ferroviaire dans le cas présent selon l'article de presse) ne puisse le prendre en charge OK mais est-ce que ça justifie que le jeune se retrouve sur un banc au poste de police du coin pour y passer la nuit ?

Il y a là quelque part quelque chose qui me dérange dans la prise en charge par la SNCF et par la Police d'un voyageur mineur qui subit un retard de train.

Et n'oublions pas que nous sommes en 2007 quand même...

Nous ne sommes plus au moyen âge que diable !

Modifié par Dom-trappeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les parents ont prit le risque de faire traverser la france a leur fils en train tout seul , il y a eu un incident et ils viennent pleurer ?

c'est de leurs responsabilite de mettre leurs fils en securite , le confie a la sncf( a son insu) via un titre de transport n'est pas un contrat deleguant la responsabilite parentale.

en ce qui concerne cette responsablite en tant que pere j'aurais ete effraye qu'un inconnu (le cheminot) confie mon fils a un autre inconnu (l'hotelier ) dans un lieu inconnu lui aussi (l'hotel) .

-et le lendemain qui aurait mit l'enfant dans le bon train ? un cheminot serait il venu le chercher a l'hotel pour le guider jusqu'a la gare?

-si a l'hotel l'enfant a un probleme a qui va t'on reproche sa presence seul dans ce lieu , a ses parents ou a la sncf ?

- l'hotelier est il en droit d'acceuillir un mineur seul dans son etablissement?

au pays de la liberte , les citoyens ont des droits mais aussi des devoirs , les parents de ce garcons n'en ont visisblement pas consience

Modifié par bruyerois

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, ce qui me dérange, c'est qu'encore une fois, c'est un juge qui va mettre le nez là-dedans et qui va expliquer aux cheminots du cru comment ils auraient dû travailler... cartonrouge

Que la SNCF en prenne pour son grade, c'est fort probable, mais ça ne va pas empêcher nos chers super-directeurs de dormir. Par contre, le chef d'escale ( ou son ff ), s'il en prend aussi, à mon avis, il risque de fort mal le prendre... cartonrouge

Modifié par Roukmoute

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ibrahima

Dans le temps, on aurait mis ce gamin de 15 ans dans un foyer de roulant jusqu'au lendemain et avec un peu de bol, il aurait fini sa nuit dans les belles doudounes d'une contrôleuse de 3 ou 4 ans son aînée à qu'il aurait tapé dans l'oeil et tout le monde aurait été content. C'était la minute humoristique et romantique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au pays de la liberte , les citoyens ont des droits mais aussi des devoirs , les parents de ce garcons n'en ont visisblement pas consience

La SNCF n'avait-elle pas de devoir...

La police n'avait-elle pas de devoir...

Le jeune n'avait-il pas de droit, simplement celui du respect de la personne, celui de pouvoir se restaurer, celui de pouvoir se reposer dans de bonnes conditions...

S'il avait été responsable de quelque désordre son traitement n'aurait pas été pire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La SNCF n'avait-elle pas de devoir...

La police n'avait-elle pas de devoir...

Le jeune n'avait-il pas de droit, simplement celui du respect de la personne, celui de pouvoir se restaurer, celui de pouvoir se reposer dans de bonnes conditions...

S'il avait été responsable de quelque désordre son traitement n'aurait pas été pire...

le devoir des parents est de preparer le voyage et d'envisager ce genre d'aleas et ses consequences

il faut arreter de considerer les adolescents comme des adultes , mais les prendre pour ce qu'il sont des grands enfants.

il faut arreter de prendre des risques (surtout avec les enfants ) et demander aux services publics d'assumer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Consignes à appliquer: lorsqu'un mineur se retrouve en "rupture de correspondance" que ce soit ou non imputable à la SNCF, on DOIT le confier IMMEDIATEMENT à la police. Imaginez que le mineur raconte qu'on l'a maltraité voire violenté sexuellement....

La police quant à elle doit prévenir les parents et leur remettre leur enfant. Ou à défaut le confier aux services sociaux.

La question n'est pas de savoir si on peut mettre un adolescent seul dans le train (ma réponse: le service JVS indique pour moi jusqu'à quel âge il faut voyager accompagné) mais plutôt de connaître nos obligations vis à vis d'un mineur.

Rien n'interdit, en revanche, de donner à manger, mais peut être que la police est intervenue rapidement et là, c'est le fonctionnement de la police qu'il faut interroger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le devoir des parents est de preparer le voyage et d'envisager ce genre d'aleas et ses consequences

il faut arreter de considerer les adolescents comme des adultes , mais les prendre pour ce qu'il sont des grands enfants.

il faut arreter de prendre des risques (surtout avec les enfants ) et demander aux services publics d'assumer

2h30 de retard c'est prévisible, et faut en plus en assumer les conséquences.

La société envisage de descendre l'age légal de responsabilité pénal pour pouvoir mieux punir les ados. Mais quand les-dit ados veulent s'assumer en tant que jeunes adultes l'on doit encore les considérer comme des gosses.

C'est à qui d'assumer les manquements des pouvoir publics.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je ne comprends pas ce que l’on reproche à la SNCF.

Ok, le train a du retard. Mais, en confiant un mineur non accompagné à la police, la SNCF n’a fait que respecter la loi.

Par contre, le fait que personne ne lui est proposé à manger est choquant. Cela aurait du être pris en charge par la SNCF, l’adolescent n’ayant peut être pas d’argent.

Après, que la police le fasse couché sur un banc, sans couverture, est déplorable, mais ce n’est pas de notre ressort.

Chacun ses responsabilités.

Etant régulièrement présent au Centre Opérationnel Voyageur (anciennement CCV) de Montparnasse, je peut vous assurez que la gestion de ce genre d’incident n’est pas simple.

Mettons nous un petit peu en situation : un train arrive avec énormément de retard en gare. Il faut gérer les ruptures de correspondance.

Avec le régulateur, le COE essaye de reclasser les gens dans d’autres trains. Si cela n’est pas possible, il faut recenser les besoins, et trouver des chambres d’hôtels. Seront prioritaire les couples avec des enfants en bas age, les femmes enceintes, les personnes âgées. Un adolescent sera confié aux forces de l’ordre dans son propre intérêt. Quant on voit la ‘ faune’ qui squatte certaines gares, on comprend mieux.

Tiens, au fait, dans cette situation, confronté à ce problème précis, vous auriez fait quoi ?

xav

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais nous aurions appliqué la loi, toute la loi avec HUMANITE et discernement

et je ne dis pas que les agents de service ne l'ont pas fait

mais la loi est-elle adaptée et son application possible et réaliste ?

Ce qui veut dire se préoccuper des aspects légaux : remettre l'adolescent aux autorité de police

tout en assumant la charge financière dû au retard du train (à priori important): repas, chambre d'hôtel, petit déjeuner.

Egalement une question l'adolescent a été pris en charge vers 20h30 par la police ferroviaire puis remis aux autorités de police vers 22h30.

Que s'est-il passé pendant ce laps de temps ?

Ensuite quelles sont les consignes fixées à la police pour gérer ce type de cas ?

Dans la situation rapportée et sachant que nous n'avons pas tous les éléments (on sait que l'information initiale est rarement fiable), comme cheminot et comme citoyen, je suis en droit de me poser des questions parceque tout compte fait ce type de situation peut survenir à tout un chacun.

Qui n'a jamais vu une mère divorcée mettre son fils (mineur) tous les 15 jours dans un train et le père récupèrer l'enfant à l'arrivée plusieurs centaines de Km plus loin ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ioda ou sybic

Un ado de 15 ans qui prend le train seul n'est pas en soi une aberration, surtout de nos jours où les jeunes s'émancipent de plus en plus tôt.

Par contre dans cette affaire les institutions (SNCF, police) ont-elles été à la hauteur de la situation... Si la justice doit être saisie pour qu'une telle mésaventure ne se renouvelle, alors pourquoi pas...

Je pense pas qu'il y ai un rapport avec une émancipation, car si ça avait été le cas il aurait été logé en hotel. Et des enfants prenant le train seul ,c'est pas nouveau, ça fait depuis l'âge de 10 ans que je prends les transports en commun seule pour donner exemple. Et si il avait été plus jeune ce garçon la Sncf en aurai fait de même?

Mais c'est quand même culotté je trouve d'avoir remis cet enfant à la police, tout le monde sait que ce n'est jamais agréable d'aller dans un poste !

Alors en plus si c'est pour avoir eu un souci de correspondance, ce n'est vraiment professionnel, sur ce coup chapeau la boite ! mdrmdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'enfant est mineur, et dans ce cas il y a des règles à respecter.

D'une part la SNCF qui n'a pas le droit d'envoyer un mineur non accompagné dans un hôtel, puisque c'est considéré comme "abandon sur voie publique", mais peut-être aussi parce que celà engage la responsabilité de l'hôtelier qui ne peut pas, lui non plus, accepter un mineur seul. S'il arrive quelque chose à un mineur, l'hôtel aura à rendre des comptes, je pense.

Deuxième chose, d'après ce que j'ai compris, ce garçon a reçu un plateau repas à 20h30. Il a été pris en charge par la police plus tard, qui ne lui a pas donné à manger. Mais vous, si vous avez mangé à 20h30 vous refaites un repas pendant la nuit ? Moi non !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ioda ou sybic

L'enfant est mineur, et dans ce cas il y a des règles à respecter.

D'une part la SNCF qui n'a pas le droit d'envoyer un mineur non accompagné dans un hôtel, puisque c'est considéré comme "abandon sur voie publique", mais peut-être aussi parce que celà engage la responsabilité de l'hôtelier qui ne peut pas, lui non plus, accepter un mineur seul. S'il arrive quelque chose à un mineur, l'hôtel aura à rendre des comptes, je pense.

Deuxième chose, d'après ce que j'ai compris, ce garçon a reçu un plateau repas à 20h30. Il a été pris en charge par la police plus tard, qui ne lui a pas donné à manger. Mais vous, si vous avez mangé à 20h30 vous refaites un repas pendant la nuit ? Moi non !

Certes, mais avoue qu'un comissariat pour passer la nuit... mdrmdr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais nous aurions appliqué la loi, toute la loi avec HUMANITE et discernement

et je ne dis pas que les agents de service ne l'ont pas fait

mais la loi est-elle adaptée et son application possible et réaliste ?

Ce qui veut dire se préoccuper des aspects légaux : remettre l'adolescent aux autorité de police

tout en assumant la charge financière dû au retard du train (à priori important): repas, chambre d'hôtel, petit déjeuner.

Egalement une question l'adolescent a été pris en charge vers 20h30 par la police ferroviaire puis remis aux autorités de police vers 22h30.

Que s'est-il passé pendant ce laps de temps ?

Ensuite quelles sont les consignes fixées à la police pour gérer ce type de cas ?

Dans la situation rapportée et sachant que nous n'avons pas tous les éléments (on sait que l'information initiale est rarement fiable), comme cheminot et comme citoyen, je suis en droit de me poser des questions parceque tout compte fait ce type de situation peut survenir à tout un chacun.

Qui n'a jamais vu une mère divorcée mettre son fils (mineur) tous les 15 jours dans un train et le père récupèrer l'enfant à l'arrivée plusieurs centaines de Km plus loin ?

Bonjour,

Sur le principe nous sommes d’accord. Mais c’est contraire à la loi. Si tu prends la responsabilité de faire dormir seul un ado à l’hôtel, si il se casse la jambe, tu en es responsable. Et oui, c’est la loi !!

Dans un triage ou un dépôt, si tu croises un ‘promeneur’, tu en deviens légalement responsable. Tu es formé aux risques ferroviaire, pas lui. Donc, tu dois le protéger.

Nous avons eus une discussion avec nos dirigeants à l’atelier. Un voyageur qui s’endort dans le train et qui se retrouve au garage doit être accompagné par le premier agent qui le rencontre.

Pareil, si pendant ton service tu traverse les voies, alors qu’il existe un passage souterrain, si quelqu’un te suit, tu en deviens responsable. C’est la notion d’exemplarité. Nous nous devons en tant que professionnel de donner l’exemple.

Les lois peuvent sembler absurdes, mais ce sont les lois.

Au fait, je me répète, mais toi, tu aurais fait quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Sur le principe nous sommes d'accord. Mais c'est contraire à la loi. Si tu prends la responsabilité de faire dormir seul un ado à l'hôtel, si il se casse la jambe, tu en es responsable. Et oui, c'est la loi !!

Dans un triage ou un dépôt, si tu croises un "promeneur", tu en deviens légalement responsable. Tu es formé aux risques ferroviaire, pas lui. Donc, tu dois le protéger.

Nous avons eus une discussion avec nos dirigeants à l'atelier. Un voyageur qui s'endort dans le train et qui se retrouve au garage doit être accompagné par le premier agent qui le rencontre.

Pareil, si pendant ton service tu traverse les voies, alors qu'il existe un passage souterrain, si quelqu'un te suit, tu en deviens responsable. C'est la notion d'exemplarité. Nous nous devons en tant que professionnel de donner l'exemple.

Les lois peuvent sembler absurdes, mais ce sont les lois.

Au fait, je me répète, mais toi, tu aurais fait quoi ?

Tu lis les posts ou pas ?

Je n'ai jamais dit ou écrit que la SNCF devait d'elle-même et sous sa seule responsabilité installer l'ado à l'Hôtel.

Si la réglementation précise dans un référentiel (tiens au fait lequel ?) que le responsable SNCF (C'est qui dans ce cas le responsable SNCF ? ) doive remettre dans une telle situation l'adolescent à l'autorité publique (voir post d'Audrey) et bien il faut le faire.

Mais ensuite pour autant, la situation initiale résultant d'une cause SNCF (retard de train, raté de correspondance) c'est à celle-ci d'assumer financièrement ses responsabilités (repas, hôtel, petit déj : ce qu'elle a fait d'ailleurs pour d'autres voyageurs).

Mais le référentiel prévoit-il quelque chose ou sommes nous face à un vide réglementaire dans le cas d'un jeune adolescent remis à la police (n'oublions pas que je jeune n'a commis aucun acte illicite) ?

Maintenant qu'est-il vraiment et réellement prévu par la Police quand on lui remet un jeune dans une telle situation?

Au fait comme c'est la Suge qui a remis l'ado à la police, La Suge a-t-elle les compétences pour régler financièrement un repas ou une chambre d'Hôtel au nom de la SNCF en plaçant l'ado sous la responsabilité de la police ?

Pour HamstereJoviale :

Le jeune aurait donc eu droit à "un plateau repas à 20h30" : tu peux nous citer ta source et mettre un lien. Merci.

Modifié par Dom-trappeur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a rien de choquant dans cette annonce ! !

La SNCF a fait ce qu'elle avait a faire, aprés ce que je trouve absurde c'est le comportement de la Police vis a vis de cette personne...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sujet dans une rubrique un peu mieux adaptée.

En effet c'est étrange cette affaire.

@+ Marc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que c'est un exemple flagrant de l'imbecilité du systeme.....car

- a l'hotel cela aurait en effet pu presenter un risque pour ce jeune (peut-etre....)

- le remettre au la Suge puis a la police nationale.... ça risque de le marquer...surtout de la façon que cela c'est déroulé

Le plus gros probleme est de savoir comment ce cas sera gere a l'avenir....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que c'est un exemple flagrant de l'imbecilité du systeme.....car

- a l'hotel cela aurait en effet pu presenter un risque pour ce jeune (peut-etre....)

- le remettre au la Suge puis a la police nationale.... ça risque de le marquer...surtout de la façon que cela c'est déroulé

Le plus gros probleme est de savoir comment ce cas sera gere a l'avenir....

...et de la judiciarisation de la société :

aujourd'hui chacun ouvre le parapluie (le réglement, la loi...)

et après moi le déluge...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×