Aller au contenu
Le Web des Cheminots

Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement

  1. Aujourd’hui
  2. La prime de travail n'est-elle pas proportionnelle au salaire de base ?
  3. Effectivement, je parlais sur Bordeaux d'un aller retour soit 2 trains et sur Rennes et Nantes de trois trains, cela n'empêche pas que de mon temps, il n'y avait pas de temps maximum de conduite en 1 ou plusieurs trains, Didierd l'a d'ailleurs confirmé avec son BSM-Lille en 6h00
  4. Je pensais que tu parlais d'un temps de conduite maximum sur plusieurs trains au cours d'une seule et même journée de service mais pas d'un seul trait. Six heures me paraissaient beaucoup pour être consécutives mais fby a répondu: c'est sept le maximum.
  5. Je répète, je n'ai jamais connu de temps maxi de conduite d'un seul trait, pour le Brest de nuit le dimanche soir, on faisant parfois un peu plus de 6h00, avec un AICR ou juste un peu moins sans aide
  6. Plusieurs caisses de R.T.G. sont garées en juin 1997 au faisceau du Petit Saulon, en bordure des Ateliers de Nevers (58) dans l'attente d'une éventuelle réutilisation après remotorisation et reconditionnement, qui hélas n'aura jamais lieu.
  7. La CC6572 qui est arrivée quelques minutes plus tôt avec une rame en gare de Lyon-Perrache (69) rentre au dépôt de la Mouche ou Vénissieux et franchit le pont sur le Rhône en sortie de gare en octobre 1996.
  8. En fait, mon propos visait à demander quel est le temps maximum de conduite "d'un seul trait": il me semble que 5h30 est la limite qu'il y a. Ou qu'il y avait. Pour des raisons de satisfaire des besoins naturels, ou même de ne pas être soumis trop longtemps à un travail cérébral d'assiduité à la conduite. Il faudrait retrouver les durées de temps de trajet que ces trains avaient, mais je me rappelle que quand la L.G.V. Méditerranée a ouvert, les Parisiens pouvaient aller à Nice alors qu'auparavant, et justement pour des raisons de temps de conduite, ils étaient limités à Marseille (ou Toulon), tandis que les Marseillais ont pu aller à Lille alors qu'auparavant ils étaient limités à Paris.
  9. Autre accident vendredi dernier, sur l'axe Paris - Clermont-Ferrand: https://www.lamontagne.fr/saint-germain-des-fosses-03260/actualites/un-mort-sur-la-ligne-sncf-paris-clermont-a-saint-germain-des-fosses-allier_14033857/?xtor=AL-19
  10. Hier
  11. Bonjour, Pour la partie que je connais, un stage en gare au commercial est tout à fait possible. C’est courant. C’est aussi possible à la conduite, mais cela doit être moins évident. Je sais juste qu’il y a quelques mois, je me suis retrouvée passagère de mon train suite au fait qu’un formateur accompagné de deux stagiaires de 3ème m’a prévenue qu’il venait le faire à ma place pour mieux leur expliquer le travail.
  12. Effectivement, c'est ce que j'ai constaté sur les navettes en test à La Défense et à Lyon (Confluence) En revanche, ça ne se produit pas sur la navette de Rotterdam, peut être qu'au bout de 20 ans le jeu "on passe à coté de la navette pour l'arrêter" ne fait plus rigoler personne ?
  13. C'est bien ce qui se passe actuellement avec les navettes autonomes (navya et compagnie) : le problème n'est pas "voir" le danger mais d'identifier si c'est dangereux ou pas. D'où des freinages brusques dès qu'un piéton passe trop près ou qu'un automobiliste frustré dépasse, frustré par cet engin qui plafonne à 20 km/h ; à côté de ça le conducteur de bus humain c'est Pescarolo. Bref si on veut un train autonome qui ne fait pas de FU à tout bout de canton, je pense que c'est moins un problème de lidar que reconnaissance d'image ou d'intelligence artificielle. A moins de considérer qu'il n'a pas à se préoccuper de la présence éventuelle d'un arbre/sanglier/voiture sur la voie.
  14. Oui, mais ça se verra à l'usage ! Il y aura sans doute des réglages à effectuer et certaines zones à clôturer
  15. Bonjour ! Je m’appelle Julien et j’ai 14 ans , je suis en 3ème Année au collège dans le sud de Paris (a Igny plus précisément) et j’ai l’opportunité de faire un stage d’observation d’une semaine au début du mois de février prochain. Je suis passionné par les métiers autour du monde ferroviaire et des transports en communs (bus,tram,métro ect…). J’aimerais alors effectuer mon stage chez la SNCF (ou la ratp) mais je ne sais pas du tout vers ou me tourner , ou aller et ou déposer mon CV ect… J’aimerais bien effectuer ce stage avec un conducteur, en cabine mais je ne pense pas que cela soit possible , je ne sais pas si un stage en gare est possible ou alors un stage dans un dépôt / technicentre. Alors si qlq a des informations ici ! Merci d’avoir lu mon message. Cordialement.
  16. C'est bien ce qui risque de penaliser la solution fer compte tenu des distances de freinage, et la culture actuelle du "zero" risque.
  17. Bonsoir, Ce sujet m'interpelle, d'autant que je suis passé "du côté obscur de la force" en démissionnant de la SNCF en 2000 pour intégrer l'enseignement dans le Secondaire. Sans vouloir jouer les vieux schnocks adeptes du "avant c'était mieux" et "les jeunes ne savent plus rien", il est normal qu'une entreprise tienne compte de l'orthographe (et de sa petite sœur la conjugaison) dans une lettre de motivation à l'embauche. Nous faisons tous des erreurs d'orthographe (d'ailleurs ce ne sont pas à proprement parler des "fautes" mais des "erreurs"), mais il y a des situations dans lesquelles il faut faire un effort particulier : qui envisagerait de se présenter à un entretien d'embauche ou à un rendez-vous amoureux en slip et tongs (quoique...) ? L'orthographe est pourtant une discipline relativement simple, bien davantage que ce qu'elle ne paraît ou ce qu'on en dit parfois par paresse intellectuelle (je mets de côté les difficultés types "dys") : de la concentration, de la rigueur, une capacité minimale à l'introspection et un peu de bonne volonté suffisent. Outre la capacité à écrire en bon français, ce que les entreprises cherchent en plaçant l'expression écrite au niveau d'un prérequis dans leur recrutement, c'est l'aptitude à cette rigueur et à cette bonne volonté. Elles considèrent sans doute que si on est fainéant en orthographe, on le sera dans d'autres domaines (le débat est ouvert...). Nous avons totalement abandonné depuis un peu plus de vingt ans le niveau de rigueur en expression écrite à l'école (en réalité tout niveau de rigueur...), pour de mauvaises raisons (c'est astreignant, trop difficile, pas moderne, il y a les correcteurs informatiques, etc.). Nos dirigeants ont bêtement cru qu'en augmentant les heures de Français à l'école ça s'améliorerait mécaniquement (la France est le pays de l'OCDE qui assomme le plus sa jeunesse scolarisée sous des tonnes d'heures de Français et de Maths...). Aujourd'hui on paye, et on n'est pas près de retrouver de la sérénité dans ce domaine. J'ai été jury de CRPE (le concours de recrutement de nos professeurs des écoles) et j'ai halluciné. Même les jeunes collègues écrivent leurs bulletins trimestriels avec de grosses erreurs (à ce niveau on pourrait quand-même parler de "fautes" !...), y compris certains (peu nombreux heureusement) chargés d'enseigner le Français... Tout cela pour dire qu'il n'est pas anormal pour une entreprise de tester la rigueur d'un impétrant par ses capacités orthographiques. Pour une fois que je prends la défense d'une entreprise... ^^ Franck
  18. Le B 84507/508 assure le TER 849915 Paris Laon et est vu à Duvy entre Ormoy Villers et Longueil sainte Marie. Ce train a été détourné par Creil à cause de la panne d'un fret à Mitry ou des feuilles mortes (je ne suis pas sûr du motif) causant un retard de 35 minutes. Lorsque ces trains sont détournés, un rebroussement est obligatoire à Ormoy Villers (par les voies de service dans ce sens là) comme le raccordement a été déposé !
  19. Ces journaleux, quels bandes de .....n comme si les voyageurs d'un train percutant un piéton avaient le moindre risque. Qu'ils parlent plutôt de l'état psychologique du conducteur, chose qui n'est pratiquement jamais évoqué par ces pisses- copie en mal de sensationnel
  20. Patates (de la ferme) au hareng (pas de la ferme) et à l'oignon rouge (de la ferme). Le seul hic, c'est que Madame n'en mange pas....... Merdum, la photo ne passe pas, même après plusieurs tentative, je vais investiguer et insister
  21. Faute de frappe, ce sont des guillemets, les 2 touches sont l'une à coté de l'autre sur mon clavier ainsi que sur le tien, je suppose.
  22. Bonjour ! Mon statut est passé à "non retenu" et contre toute attente quelques jours plus tard, c'est repassé sur l'étape 1 ! J'ai eu l'entretien téléphonique, les tests et finalement un entretien P3 en visio. La psy me dit au tout début : "il n'y aura pas de questions pièges". Plus tard, le responsable TER me demande : "Comment va se passer la concurrence TER ?" Si ça c'est pas une question piège, je ne sais pas ce que c'est. Plus sérieusement, j'ai répondu que ça allait se faire par lots de lignes. Je ne sais pas si j'ai été clair... Sur le site de recrutement en revanche, toujours ce bug d'affichage : statut vide et état d'avancement à 0. Trois jours plus tard, réponse négative. See you next year !!!
  23. De passage dans la cité phocéenne, joyeux anniversaire TGV !
  24. Euh... des Duplex au lieu des Dasye HD, cela arrive presque chaque semaine !
  25. L'orthographe encore au gout du jour pour les employeurs https://actu.orange.fr/france/la-maitrise-de-l-orthographe-un-critere-de-taille-pour-les-employeurs-magic-CNT000001FNSwY.html
  1. Charger plus d’activité
×
×
  • Créer...