Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 18/07/2016 dans toutes les zones

  1. 11 points
    C'est chaud bouillant par ici... En même temps c'est tout à fait compréhensible tant la réflexion de départ est sans conteste liée à une grande méconnaissance du système reposant sur une envie de critique gratuite. Citer l'accident de Bretigny qui ne repose absolument pas sur un excès de vitesse est révélateur. Si on avait lancé un sujet sur les fonctionnaires juste pour dire qu'ils coûtent cher au contribuable sans se préoccuper s'ils ont des compétences ou non et en disant qu'ils se foutent que ça vienne de notre porte monnaie, les réactions auraient été toutes aussi vives. On pourrait même ajouter que si les fonctionnaires étaient contrôlés autant que nous le sommes à la conduite de nos trains, le budget de l'état s'en porterai bien mieux. je vous laisse juge pour savoir si ce que je viens d'écrire tiens la route ou non, c'est juste pour vous prouver qu'on peut critiquer un système sans savoir comment il fonctionne (et en plus vous ne me voyez pas mais je souris en écrivant). Trêve de plaisanterie, tout a bien été expliqué par la plupart d'entre-vous. Nous roulons en respectant des marches tracées sur des vitesses moyennes par des horairistes prenant en compte de nombreux critères évoqués plus haut. Lorsque nous sommes en retard, nous sommes autorisés a rouler aux vitesses limites définies par nos documents réglementaires. C'est au conducteur de savoir mettre en pratique ces vitesses sur le terrain et nous sommes formés pour cela. Les marches nous permettent donc de rattraper du temps sans engager la sécurité et nous le faisons uniquement que si nous restons dans ces normes de sécurité. Comme cela a bien été précisé, dans nos cabines nous sommes loin des histoires commerciales notre priorité c'est bien la sécurité. Les vitesses sont enregistrées en continu sur ce que le public appelle vulgairement une boîte noire. Elles sont en majorité contrôlées par des automatismes embarqués et quand il y a défaillance du conducteur (qui je rappelle n'est qu'un être humain avec tout ce que cela peut engendrer), il y a prise en charge par déclenchement de l'arrêt d'urgence. Sur le chapitre du GPS, ça occupe (ou préoccupe ?) bien des personnes parmi les voyageurs. J'ai toujours l'exemple d'un collègue qui s'est fait engueuler à l'arrivée au terminus en étant bien à l'heure car à aucun moment le smartphone d'un de ses voyageurs n'avait indiqué 300 alors qu'il avait acheté un billet pour rouler à grande vitesse. C'est bien là une preuve que quand nous sommes à l'heure, nous respectons les marches tracées et non les vitesses limites. Accessoirement nous nous faisons aussi engueuler quand nous arrivons en retard malgré une marche aux vitesses limites pour rattraper du temps en sécurité mais tant pis, je préfère me faire engueuler par une personne en retard en bonne santé.
  2. 9 points
    Moui. Si je suis à l'heure, je privilégie le confort. Je sais quelle courbe, quelle aiguille et quel secteur est moins stable, moins agréable, ce qui n'a rien à voir avec la sécurité. Tu peux rouler sur autoroute à 130 sur du goudron bruyant, moins bien stabilisé, mal aplani, sans que cela soit dangereux; c'est juste plus désagréable. En retard, je ne privilégie plus que la sécurité, je roule aux vitesses limites, qui sont d'ailleurs encadrées par une marge de sécurité hein, pour avoir fait du train d'essai (en accompagnement), on peut rouler bien plus vite, c'est juste moins agréable, là aussi. Enfin, oui, il peut y avoir un problème, un arbre en travers, un rail cassé, un bout de ciment. En voiture aussi. D'ailleurs tu peux même mourir dans ta maison parce que ton toit s’effondre, habiteras-tu dehors pour autant?
  3. 9 points
    L'ancien Secrétaire du CHSCT de la gare Montparnasse que je suis est en mesure d'apporter quelques éléments d'éclairage. La gare, bien entendu, est un établissement recevant du public. A ce titre, elle est soumise à un classement, validé par la Commission de Sécurité territorialement compétente. De ce classement découle l'obligation d'avoir un service de sécurité incendie (lire sécurité et incendie et non pas seulement incendie même si le nombre de départs de feux que comptabilise la gare chaque année est impressionnant et inattendu). C'est surtout sur la sécurité des personnes que ce service va être sollicité (malaises, blessures, accidents). Il intervient autant pour les voyageurs et usagers de la gare que pour les personnels présents sur le site (jusqu'à près de 3 000 tous établissements et prestataires confondus). Ce service de sécurité impute à Gares & Connexions. C'est une prestation commune pour tous les transporteurs, constituant d'ailleurs pour les nouveaux entrants (le moment venu) une facilité dite essentielle. Le service est coordonné par un cadre contractuel embauché par la SNCF. C'est un ancien militaire de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris. Le personnel est quant-à lui celui d'un prestataire. Le contrat change de mains régulièrement mais il y a quelques années c'était Challancin. Aujourd'hui, je ne sais pas si c'est encore cette société ou une autre du même genre. Vu le nombre d'années que j'ai passées dans cette gare, je l'ai connue sans ce type de service. Résultat : plusieurs appels par jour en direct au 18 ou au 15. Services publics de secours qui n'en pouvaient plus et qui poussèrent à ce que la gare se mette en conformité avec la réglementation (cela peut paraître incroyable mais il y a a quelques années encore certaines grandes gares étaient un peu en délicatesse avec leurs obligations en la matière). La question était : c'est bien beau tout ça mais qui paie ? Appeler le 18 ou le 15, c'est gratuit... Aujourd'hui, c'est Gares & Connexions qui paie. Et les transporteurs rémunèrent Gares & Connexions. Le protocole de sécurité sur le site (j'ai participé à son écriture dans le cadre du CHSCT) prévoit qu'on n'appelle jamais en direct le 18 ou le 15. Il faut d'abord appeler le PCSI (Poste Central de Sécurité et Incendie) de la gare. C'est ce poste qui répercute autant que de besoin auprès du 15 ou du 18. Selon la nature du signalement, ils le font parfois immédiatement avant même d'avoir dépêché une équipe sur place. En anciens pompiers, comme pour la plupart ils le sont, ils savent décoder les messages d'alerte et deviner ce qu'il y a derrière : urgence vitale ou simple bobo. Il est très important que les appels à secours passent par le PCSI. Certains services du site ont du mal à s'y conformer et croient mieux faire en appelant directement le SAMU pour un malaise qui leur semble sérieux. Ils croient gagner ainsi du temps. En fait, il ne font qu'en faire perdre. Car quand le SAMU (c'est pareil pour les pompiers) se pointe à l'entrée de la gare, il ne sait pas précisément où se rendre. Il est donc important que l'appel soit passé par un agent du PSCI qui non seulement dépêchera une équipe de première intervention auprès du blessé ou malade mais guidera aussi l'équipe médicale extérieure sur le lien de l'intervention (d'autant que parfois il faut un badge pour passer certaines portes). J'en aurais à raconter. Le non-respect du protocole d'appel a parfois failli tourner au drame. SAMU (ou pompiers) qui tournent autour de la gare sans savoir où aller... Ligne téléphonique ayant servi à passer l'appel à secours qui n'est pas maintenue libre tant que les secours ne sont pas arrivés (le B.A.-BA de n'importe quel secouriste !). J'ai un souvenir personnel (je suis encore là pour le raconter, donc finalement rien de grave mais quand même). Suite à un malaise, des collègues m'amènent au cabinet médical de la gare (très mal dimensionné et formé pour les urgences, mieux vaut le savoir !). Connu comme Secrétaire du CHSCT, j'étais un V.I.P. ! Deux médecins s'occupèrent de moi. Ils crurent bon de rendre compte au SAMU, lequel décida de m'envoyer une ambulance des pompiers pour me transporter en urgence auprès d'un service hospitalier. Eh bien, j'attends toujours les pompiers. Appel passé en direct du cabinet médical entre médecins et SAMU puis relayé aux pompiers. PCSI de la gare pas au courant. Quand l'ambulance des pompiers s'est pointée au PCSI, personne pour la guider ni lui indiquer où se trouvait le patient (moi). Dans un tel cas, les pompiers remontent la chaîne d'appel. Mais le numéro SNCF était toujours occupé. Et pour cause, c'était celui des prises de rendez-vous pour le cabinet médical ! Un heure plus tard, les deux médecins à mon chevet (plus quelques infirmières, j'étais un V.I.P.) font rappeler le SAMU pour leur demander ce qu'ils font. J'appris que les pompiers refusèrent de mobiliser une équipe une deuxième fois. Et comme un heure plus tard il ne m'était rien arrivé de fâcheux et que j'étais n'importe comment déjà entourés de médecins, c'est une ambulance privée qui fut mandatée pour me transférer à l'hôpital (d'où je suis sorti le jour même, il n'y avait donc rien de grave). Quand j'ai raconté cette mésaventure (arbre des causes) au responsable sécurité et incendie, les bras lui en sont tombés. Et il m'a révélé d'autres cas du même genre. C'est pour éviter ça (et continuer à le rappeler) que des numéros d'appel "pompiers de la gare" sont affichés un peu partout dans les services et aux yeux du public. Car parfois, c'est le public qui appelle en direct. Lors des tournées CHSCT sur ce thème, on vérifiait que le personnel connaissait par cœur le numéro d'appel interne ou tout au moins savait exactement où il était affiché sur son lieu de travail. Et on vérifiait aussi qu'ils avaient bien compris pourquoi il ne fallait pas appeler le 15 ou le 18 en direct. Car on n'applique bien une règle que si on en comprend l'utilité.
  4. 6 points
    La magnifique rame 234 !!!,au départ de Montpellier,avec la 28078 pour remplacer la feu (ça ne s'invente pas) 29068 qui a fini de vivre à Grenay : (Un tas de ferraille dans toute sa splendeur auditive )
  5. 3 points
    Bonsoir Une petite séries de photos entre Yverdon et Morges et Etoy Bonne soirée
  6. 3 points
    T'as pu faire caca dedans j'espère ? Se serait trop bête de louper une VO sans laisser son empreinte dedans...
  7. 3 points
    mouai enfin lorsque l'on lit l'article ça n'est pas la cause number one, mais juste un élément agravant. je lis également : ça c 'est à mon avis beaucoup plus grave ! l'histoire du téléphone portable mis en avant est un peu réductrice et surtout pas pro pour des journalistes.....mais ça incite le vulgum pequm à cliquer..... et dieu sait qu' un clic c'est important pour la régie pub de l'hebdo. .
  8. 3 points
    Oui pour la gare de Lyon avec même 2 équipes différentes : un PCIS pour la Sncf (gare de surface et salle Med - hall 3) et un PIC? pour la Ratp (salle d'échanges RER et gare souterraine). En surface les pompiers sont équipés d'un petit véhicule de secours également, moins impressionnant que celui de Montparnasse : plus "minimoke" pour se déplacer rapidement avec leurs agrès. Et ils en sont un autre pour le sablage des quais aussi (bien qu'il y ait un autre prestataire pour ça...).
  9. 3 points
    Il y a 106 ans jour pour jour, le Train jaune déraillait au Paillat http://www.lindependant.fr/2015/10/31/le-31-octobre-1909-le-train-jaune-deraillait,2106495.php ce n'est peut être pas tout a fait l'image du jour...
  10. 3 points
    pour la gare du nord ...il y a eu un PC sureté construit en même temps que la gare souterraine, mais a proprement parler pas de véhicule spécifique d'intervention pendant longtemps (maintenant ?) ,il faut dire que jusqu'en fin des années 2000 il y avait la caserne philippe le girard (dite chateau landon) a qq centaines de mètres de paris nord et paris est, et aux heures de pointe il y avait souvent un véhicule de 1ere urgence de cette caserne qui stationnait devant la gare..cette caserne est maintenant fermée depuis 7 ou 8 ans https://fr.wikipedia.org/wiki/Rue_Philippe-de-Girard construction 1865 Ancien nom Chemin des Potences rue de Chabrol petit souvenir de saison, l'avantage de cette caserne était aussi le 13 juillet au soir , a proximité de ceux qui terminaient en gare a 22h ou de ceux qui devaient commencer le 14 à 6h ..toujours une très bonne ambiance , calme puisque cela se passait dans la cours qui se trouve derrière cette superbe porte massive..
  11. 3 points
    Une vue de la 150 Ty2 6690 au passage en gare de Blendecques hier aprés midi
  12. 3 points
    Voyage à bord du TGV Atlantique au tout début de le mise en service de cette LGV. Dans notre groupe de cheminots, un conducteur dudit TGV. Alors que la rame est lancée à sa pleine vitesse, il nous signale à la cantonade (les autres voyageurs sont également attentifs) qu'à ce moment-là il lui faudrait 3 km, tant de mètres, tant de centimètres (je ne sais plus combien) pour s'arrêter. Les voyageurs témoins de notre discussion redressent la tête. Et notre agent de conduite de préciser avec un brin d'ironie dans la voix : "Ce sont les derniers centimètres les plus difficiles !". Sourires (quand même) des voyageurs.
  13. 3 points
    Photo : SNCF Source : http://www.gares-sncf.com/fr/gare/frpmo/paris-montparnasse/actualite/11086/pompiers-six-pompiers-gare-montparnasse-bientot-toit-leurope
  14. 3 points
    Mon retour de Brive cet après midi, malgré une allure d'enfer, au taquet tout le temps (mon GPS me l'a dit) , très peu de temps gagné. Je ne dirai plus que les marches sur Brive sont pour les débutants. J'ai même pas eu peur.
  15. 2 points
    Pour avoir énormément voyagé sur Paris - Rouen ces dernières années, j'ai personnellement du mal à comprendre cette croisade contre les voitures Haute Normandie... Cette rénovation est plutôt bien faite et vieillit fort correctement, ce qui n'est pas toujours le cas : cf Teoz 1ère génération). Les sièges sont effectivement plus durs que la fameuse banquette Corail, mais c'est dans les standards actuels. Il y a bien pire. Perso, je ne supporte plus cette banquette d'origine à l'assise trop molle (c'est fatigant pour le dos sur des longs parcours), au dossier trop épais et trop incliné, aux appuie-tête trop bas pour mon mètre 85... L'absence de marchepieds est aussi gênante. Concernant aux stores, c'est bien plus hygiénique que les rideaux à l'aspect crasseux des aménagements d'origine. Quant à se plaindre de la présence d'un rebord sur la tablette, ça relève plus du chipotage qu'autre chose... Je lis aussi la presse papier (sans être un vieux schnock), ça ne m'a jamais dérangé plus que ça... On ne peut pas adapter les sièges et ce qui les entourent à la morphologie, aux positions et aux habitudes de chacun ! Bref, ce plaidoyer à charge ne me fait venir qu'une chose à l'esprit : que le Français est effectivement toujours en train de râler et de se plaindre pour des futilités, lorsqu'on modifie ses petites habitudes... Habitant en Ile-de-France depuis peu, j'envie ceux qui ont la "malchance" de voyager dans ces vilaines voitures Haute-Normandie, qui font office de palace roulant à côté d'une Z2N ou d'une Z6400 (non climatisées, en ces températures presque caniculaires)...
  16. 2 points
    Ce n'est pas de la voie unique mais de la voie banalisée, c'est complétement diffèrent comme régime d'exploitation !!!!
  17. 2 points
    Bonsoir, Ensuite on aura droit à : IDRail, IDMotiv, IDBloc, IDtruit, IDescent, IDemonte etc etc c'est quand meme beau tout ces termes qui ne servent a rien. Enfin bon ca fait marché les boites de com. Amicalement
  18. 2 points
    Hello, Il me semble que la 234 a eu un départ d'incendie dans cette motrice aux environs de St Quentin Fallavier en Août 2015. Quant à la 218, elle avait tapé une voiture de police en décembre dernier quelques jours seulement après sa sortie d'OPMV. La motrice accidentée a été réparée à Bischheim, d'où elle est récemment repartie vers l'IDF, sans doute pour une remise en rame prochaine, si ce n'est pas déjà fait. A++
  19. 2 points
    Merci, Je viens de trouver des photos, ici : http://pinpon90.skyrock.com/3187456997-vehicule-service-incendie-gare-lyon.html
  20. 2 points
    Un PC sûreté n'a pas toujours les même missions qu'un PC sécurité. Il n'est pas dit qu'un PC sûreté (uniquement) sache toujours assurer le premier secours à un blessé ou malade. C'est justement ce service de garde à pied d'oeuvre que la Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris ne veut plus assurer pour les établissements recevant du public, dans la mesure où ces établissements on l'obligation de se doter de leur propre service de sécurité et incendie pour les interventions de premier niveau. A charge pour ce PCSI d'appeler ensuite le 15 ou le 18 si l'affaire est sérieuse. Il s'agit de faire le tri dans les demandes de secours. Sinon, effectivement il n'y a plus qu'à mobiliser une équipe de la caserne la plus proche à plein temps vu le nombre de sollicitations. L'intervention en première intention du PCSI évite d'avoir à mobiliser des moyens, parfois lourds dans le doute, pour en fait pas grand chose parfois (pas toujours !). J'ai été témoin une fois d'un truc moche. A l'époque, il n'y avait pas de PCSI. Jour de gros départs en vacances d'été. Malaise d'une voyageuse signalé par son époux à l'accueil. Appel des pompiers ou SAMU, je ne sais plus (à l'époque il y avait deux numéros selon l'appréciation à géométrie variable du cas par des agents SNCF totalement non qualifiés pour ça). L'opérateur du centre de secours refuse de donner suite à la demande. C'était le énième appel de la gare dans la période pour toutes sortes de malaises et bobos. Il exige que ce soit le Chef de gare qui appelle (comprendre un cadre). Le temps de trouver une autorité qui relaie l'appel, ce n'était plus la peine. C'est peu de temps après que la première équipe de pompiers de la gare a été mise en place.
  21. 2 points
    Normalement oui car ces gares sont par nature soumises aux obligations des établissements recevant du public. La mise en place d'un service interne de sécurité et d'incendie est déterminée par le nombre de personnes (clients ou personnels) susceptibles de se trouver sur le site simultanément. Mais, comme je l'écrivais plus haut, il y a de cela quelques années certaines gares importantes étaient encore un peu en délicatesse avec leurs obligations. Aujourd'hui, je ne sais pas. Mais à mon avis la pression des autorités (commission de sécurité) est de plus en plus forte. J'ai souvenir d'une grande gare à propos de laquelle les observations de la commission de sécurité auraient conduit n'importe quel autre type d'établissement accueillant du public à devoir fermer immédiatement. Cela dit, on ne ferme pas une gare comme ça ! Quand on entre dans un important centre commercial, on passe devant un PCSI. Ce sont les mêmes obligations que pour les gares en fonction du nombre de personnes reçues sur le site. Si des lecteurs de ce forum organisent à l'occasion des manifestations culturelles, sportives... ils savent aussi qu'en fonction de la masse de public attendue ils doivent prévoir un poste de sécurité (qui leur sera mis en place, moyennant facturation, par un organisme comme Croix Rouge, Protection Civile, Ordre de Malte...).
  22. 2 points
    Je suis un peu d'accord : quelque part ceux qui veulent flinguer le rail ont dû apprécier que les lignes auvergnates, dont ils ont eu la peau, soient restées exploitées en deux agents jusqu'au bout et avec du personnel dans les gares (au lieu d'une commande centralisée), ça a permis aux partisans des fermetures d'avoir de belles colonnes bien rouges dans la case dépenses. Pour la colonne recette , il y a des régions touristiques où il y a une demande de la part de touristes de billets de première sur les TER, là aussi les démagogues qui ont supprimé la première, pour promouvoir une égalité de façade, ne vont pas dans le bon sens... Mais quelque part ceux qui ont eu la peau de la taxe poids lourds, sont aussi responsables de ce désastre.
  23. 2 points
    Ornito, tu fais les questions et les réponses. Ça s'appelle un monologue. C'est très ennuyeux.
  24. 2 points
    Mais t'as craqué collègue. Arrête les produits psychotropes. S'il te plait, jeune pas du tout, mais dynamique ?? T'es sérieux ?? Dynamique quand dans certaines régions les agents en sont réduits à devoir se satisfaire à tirer que des trains de cailloux ou sables ?? Alors que ces mêmes agents avaient il y a 2 ans du container, pétrochimique ou des bagnoles peugeot ?? Dynamique quand très régulièrement 40 trains sont calés par jour ?? Arrivé il y a encore peu de temps ! Tu crois que les collègues de la concurrence voient comment le fait de voir 5 agents au sol pour faire un pauvre point pour réceptionner un train ? Il y a quelques années ECR faisait parler d'elle quand elle rapportait des très gros contrats, mais aujourd'hui, elle en a perdu la plupart de ces supers contrats ! Tu ne te doutes pas de la raison ? Sur le terrain tout se voit et tout se sait très vite, et nous ce qu'on voit c'est que quand une EF récupère un train tiré avant par ECR et bien ça roule !!
  25. 1 point
    C'était déjà le cas bien avant la fusion des deux Normandies . J'ai vu récemment une rame V02N + 15000. Je suis d'accord, même si personnellement je préfère les Corail rénovées Basse-Normandie, plus confortable à mon goût. Cela étant entre des TER2N NG et des Corail rénovées Haute-Normandie, je préfère les secondes pour leur espace à bord et le confort de roulement . Incomparables ces voitures Corail.
  26. 1 point
    Images de la veille : le chemin de fer côté pile... Je pense que vous reconnaitrez facilement l'endroit... Photos du jour à présent, le chemin de fer côté face (Bercy-Conflans) :
  27. 1 point
    Merci beaucoup pour ces infos on ne peut plus détaillé. J'ai le souvenir de quelques interventions en gare Montparnasse et de Paris Lyon, du temps où je travaillais au SMUR Necker et St Antoine, il y à déjà bien longtemps, dont un arrêt cardiaque récupéré à Montparnasse; Entrée en trombe par l'accès "commandant Mouchotte", puis guidage par les pompiers de la gare jusqu'au à l'intervention en bout de quai! Sinon, d'autant que je me souvienne, une de mes premières interventions au début des années 90 (j'étais bébé médecin); un infarctus massif chez un "roulant" de la poste dans une "allège" postale en gare d'Austerlitz. Bruno. Merci Pascal pour les photos et le lien. Bruno.
  28. 1 point
    un extrait de l'article de l'huma sans "interprétation dans un sens ou dans l'autre" sur ce point précis Le projet existe depuis 2007 et, depuis 2012, les fonds de l’Union européenne sont disponibles. Mais à cause de lenteurs administratives, il a pris du retard. Ce n’est que le 19 juillet prochain que les appels d’offres nécessaires au lancement des travaux seront clos ... pour l'instant ils n'en étaient qu'aux appels d'offre.. en complément libé La question reste : où sont passés les fonds alloués par l’UE ? D’après La Repubblica, ils ne seraient toujours pas dépensés. Après avoir été interrompu l'année dernière, le projet a redémarré sous l’impulsion du gouverneur Michele Emiliano, arrivé en poste en mai 2015. Ce dernier a demandé à insérer le projet dans la nouvelle programmation de fonds communautaires de l’UE 2014-2020. La Commission européenne l’a accepté. Quatre mois plus tard, le 19 avril, un appel d’offres est lancé pour un montant de 31 millions d’euros. Il n’a pour l’instant pas abouti, laissant cette catastrophe arriver trois mois plus tard. http://www.liberation.fr/planete/2016/07/13/collision-en-italie-un-retard-dans-les-travaux-mis-en-cause_1465937
  29. 1 point
    Bonjour, Tu as un sujet très intéressant, ici : http://www.cheminots.net/forum/topic/28600-elog-national-sujet-unique/
  30. 1 point
    Il est évident que la droite va hurler au copinage et à l'abus de pouvoir car chacun sait que la nomination de Cardo ne relevait absolument pas de cela (ben voyons...). Reste à espérer que Bernard Roman (s'il est effectivement nommé) se montre moins psychorigide que son prédécesseur et privilégie une approche pragmatique de sa nouvelle fonction à l'opposé l'action totalement idéologique qui a été la règle jusqu'à maintenant.
  31. 1 point
    les agents train parc sont une petite minorité a la sncf et lorsqu'ils rentrent chez eux aprés plusieurs jours de déplacement, ils ont surement autre chose a faire que de passer sur un forum..
  32. 1 point
    on peut aussi élargir le sujet aux gens du matériel et aux autres services, équipement, service intérieur,mais aussi aicr , apprenti, etc... en prenant en compte les machines avec ou sur lesquelles vous avez travaillé et pas spécifiquement de la conduite en ligne..... 040 D....141R....231K....150P. X 23000, X2400, X3000, X3800, X5500, X4500,4300.. Y 51000, Y 50100 (030DB), Y 2100,..Y2200 C 61000, BB63000 et 500, BB6600 et 400,CC65500 ,A1A 62000, A1A 68000(500), BB 67400, CC72000... BB16500, BB16000, BB12000,BB17000, BB 25500, BB 25100,BB 22200, BB26000, BB36000 Z 6100( 6000 ), Z6400, Z8100(400),Z 20500 je vous passe les cocottes minute (fourgon chaudière) ,et les rames banlieue , nord A et B, RIB C (3 premières serie ) et VB 2N
  33. 1 point
    gare avec deux Pk, il y en a plusieurs vient faire un tour à Gières, c'est même repris sur le même poteau si ma mémoire est bonne là il s'agit du kilomètrage d'origine et de celui d'après les J.O de 68 quand la ligne a été déviée pour desservir le village olympique.
  34. 1 point
    Bonsoir J'emprunte le parcours Coutances - Lison - Paris A/R à minima une la semaine. Je n'ai jamais senti la moindre anomalie dans les VL y compris dans la traversée de la gare de Lisieux ou ailleurs. Retard ou pas du train. C'est quoi ces accusations ??? Avec certaines rame attelées à une BB26000 on sent la montée à V200 en delà de Bernay. (PK 169 ?) jusqu'au voisinage de Lisieux puis sur la sur plaine de Caen. Et encore faut-il y faire attention. La voie est un billard sur ces zones. La voie ne semble pas préoccupante et est même entretenu régulièrement vu les nombreux chantiers que l'on voit dans le temps. Dernièrement ça bossait dans le tunnel de La Motte entre autre. SVP Guillaume
  35. 1 point
    A part çà tu ne reportes rien sur les agents A moins que s'investir c'est de faire ton travail
  36. 1 point
    J'ai laissé un peu de temps et je reviens Tu n'as toujours pas répondu aux 2 questions , vu que ce que tu as mis n'est pas une réponse mais un bottage en touche Je ne t'ai pas demandé les formalités, mais ce que tu en penses ( SIC!!!!!!!!!!!!!!) que l'état allemand a épuré totalement la dette, ce qui est, d'après tes dires, anti-concurrentiel Tout à fait , plus de 30 ans de chemin de fer, et on en sait moins que le débutant Ben voilà, par expérience, on sait que les plus passionné sont les plus destructeurs, d'ailleurs annoncer fièrement sa passion est quasi éliminatoire à la psycho Il n'est pas question d'encaisser ou non les réformes, mais plutôt de ton incapacité professionnelle Pour nous on a 13 min à la PS pour préparer notre/nos missions, alors s'il faut perdre du temps pour réparer tes conneries, je te dis pas la régularité, on en a eu un qui a essayé, il a vite été dégagé Je ne connais pas les critères psycho d'embauche chez ECR, mais à te lire cela fait peur
  37. 1 point
    Merci Pascal,je me doute d'ailleurs c'est interdit également dans mon travail, je dois juste mettre le produit en bouche pour une vérification. J'ai parcouru le forum, cela m'a éclairci sur de nombreux points.
  38. 1 point
    On peut devenir mécano tout en étant passionné... A la condition de rester humble.
  39. 1 point
    Bonjour, petite question à ceuzes qui saurait : quelles normes sont appliquées pour l'entretien de la LGV tour / Bordeaux, et, dans une moindre mesure à la RATP. En gros les normes de maintenance appliquées à ces lignes sont-elles plus ou moins contraignantes (ou les mêmes) que les normes SNCF (dont certaines dernières mouture en sont que des note de la direction, donc pas forcément diffusées ailleurs que chez nous)
  40. 1 point
    tu as raison 5121 c'est le meilleur celui la il y avait tout de même longtemps qu'on en avait pas eu un exemplaire de ce type..prendre JLC ,inharime et fabrice pour des rigolos c'est la meilleure.. et j'ai l'impression qu'il croit aux c*****ries qu'il énonce..
  41. 1 point
    Il y a eu des tentatives de ce genre de solutions sur certains x73500 : le scrubber. C'est un patin sur vérin qui se présente quelques secondes sur la roue de temps en temps pour la nettoyer. Ils ont tous été démonté, ça ne marchait pas bien. Souvent le scrubber restait sorti et ça fumait. Peut-être que des frotteurs sur rails comme sur certaines draisines (ca renvoit à certaines procédures du mémento conducteurs où il faut vérifier qu'ils sont baissés en BA ou BMCV) conviendraient mieux. Mais il est clair que l'on peut proposer toutes les solutions de la terre, politiques et directions qui sont les mêmes, sont trop contents de cet effet d'aubaine pour fermer des lignes, comme je l'ai déjà écrit.
  42. 1 point
    Comme tu le dis , on ne peut aller très loin dans la compréhension de l’accident (même en mettant de côté le problème de langue, il y a suffisamment de familles originaires de Corato en région grenobloise (Grenoble jumelée) pour trouver un(e) interprète bénévole : à ma connaissance, pas de victimes dans leur famille, seule une Coratine née à Chalon sur Saône a perdu la vie). Ci-après, quelques éléments glanés. Sécurité sur les réseaux autres que le Réseau National Italien Elle est du ressort des Uffici Speciali Trasporti a Impianti Fissi (USTIF), qui dépendent du ministère national des transports. Ce sont des Offices régionaux. Leurs compétences sont décrites au Journal Officiel italien de 2003 (lien fourni dans Wikipedia, fonctionne encore, mais rien ne dit que c’est le texte en vigueur aujourd’hui à la virgule près). http://gazzette.comune.jesi.an.it/2003/280/4.htm Celui des Pouilles, implanté à Bari, couvre aussi la Basilicate et la Calabre. Pas de site internet, donc pas moyen de chercher les règlements d’exploitation approuvés. Un document unifié national a été proposé par l’USTIF aux Régions responsables des services offerts sur les réseaux ferrés non nationaux : il a été unanimement rejeté comme trop coûteux pour les finances régionales. Les plus riches font, sans obligation légale, les plus pauvres cherchent des subventions, dont Union Européenne, laissent en l’état (si çà marche depuis longtemps, çà peut continuer, et çà fournit des emplois locaux qui manquent cruellement par ailleurs), ou passent au bus. Problème bien connu dans de nombreux pays. Auto-présentation de l’exploitant http://www.ferrovienordbarese.it/carta_servizi/carta_dei_servizi.pdf Le règlement d’exploitation ne figure pas sur ce document (SNCF Réseau et le Tramway du Mont Blanc ne publient pas le leur sur le net non plus). Il est peut-être très ancien, sans nécessité de le mettre à jour selon les procédures actuelles : dans toute l'union européenne, conformité supposée de toutes les règles existantes à la date d'établissement des nouvelles procédures d'agrément "en sécurité". Block téléphonique FS Rien ne dit que celui de la ligne Barletta Bari est exactement le même. C’est un block par dépêches systématiques de demande et accord de voie avant tout engagement de circulation). Il est présenté sur le site perso d’un cheminot italien http://www.segnalifs.it/it/bl/N_blocchi.htm#bt Derniers développements suivis dans La Stampa d'aujourd'hui. Pas trouvé de nouvelle conférence de presse officielle du procureur. Dans le cas de Bari Barletta, les crédits européens concernent la mise à double voie du tronçon actuellement à voie unique. L’enquête s’intéresse au motif de la non terminaison des travaux fin 2015 comme prévu par le calendrier du projet. L’enquête s’intéresse aussi à la falsification éventuelle des documents opérationnels de sécurité pour masquer l’erreur, et aux relations entre 6 intervenants de terrain (deux "chefs de gare", deux conducteurs, et deux chefs de trains). Je n’ai pas trouvé trace de l’existence d’un journal de train tenu par le chef de train comme dans certains réseaux. Elle s’intéresse aussi au texte de la convention passée entre la Région des Pouilles et la société exploitante (existence de clauses explicites touchant la sécurité des circulations)
  43. 1 point
    Dans notre cas le titre est surtout un moyen de responsabiliser les agents en les incitant à s'investir d'avantage dans le plan de transport. Les conducteurs constituent la dernière boucle de rattrapage d'un train, ils ont une responsabilité énorme sur les épaules et je considère donc que le titre de maîtrise pour eux n'est pas usurpé. En plus ce statut constitue un avantage au niveau du calcul de la retraite. Je sens que tu es à cran. Essaie de te calmer, on est sur le net sur un forum dédié à la détente et à la passion du rail. Cet endroit ne doit pas devenir le prolongement de l'entreprise dans la vie privée. Nous avons tous nos points de vue, le mien peut-être plus orienté vers la production, désolé si j'ais pu te vexer mais saches que je t'ais compris. Je voulais simplement t'amener à relativiser un peu plus, c'est tout.
  44. 1 point
    Ce frotteur sert aussi au shuntage. Je ne me serais pas permis, sinon
  45. 1 point
    Mais on te répondra qu'elle a un coût !
  46. 1 point
  47. 1 point
    Bonjour, J'étudie le coût pour une réhabilitation touristique (très faible circulation, très faible tonnage, très faible vitesse) d'une ligne de 12 km pour laquelle il y a semble t'il volonté de faire quelque chose. Tout est à changer (au moins pas d'hésitation à ce niveau). Les ouvrages d'art sont réputés sains. Comment obtenir une évaluation précise du coût ? Qui faire venir ? Des entreprises, RFF ???
  48. 1 point
    C'est une mauvaise organisation flagrante des organisateurs. Ils auraient dû mettre des barrières bien avant l'arrivée pour contenir ces décérébrés de pseudo-supporters, donc le seul but est de passer à la TV en faisant les idiots à poil ou déguisé.Quel manque de respect pour les coureurs de la part de ces individus. L'arrivée a été réduite de six kilométres, pour la sécurité des coureurs, à cause du fort Mistral en haut du mont Chauve. Hors dans toute arrivée au sommet, on place des barriéres au moins deux kilométrés avant. Au chalet Reynard, rien. La foule s'est donc amassée plus bas...... Perso, je ne supporte pas Chris FROOME, je préfére les outsiders (quel dommage pour l'abandon de CONTADOR) mais je respecte la personne. Il ne méritait pas d'avoir été pris dans ce fait de course...... Ce coureur a le Tour 2016 dans les jambes. Et je pense que même s'il avait perdu le maillot Jaune aujourd'hui, il aurait trés bien pu le récupérer dans le CLM en Ardéche, demain, ou sur une autre étape de montagne. PS: Pour "Le tirefond d'or" du déterrage du jour, il n'y a pas besoin de la photo finish pour désigner le gagnant.....
  49. 1 point
  50. 1 point
    Je cite l'excellent km315:Avant d'etudier le cout de la renovation, il est bien plus important d'etudier le potentiel. Pour tout dire , je suis très réservé par rapport aux 'sauveurs ' de ligne qui rapidement appellent Madame la contribuable pour 'les aider' à continuer leur 'sauvetage'. Pour répondre à ta question un remplacement complet de voie ( Rail+attaches+traverses+ballast+plate-forme+5% d'aléas) coûte en cette année 2010 , environ 600 000 Euros par km sur une voie peu circulée et 1 000 000 Euros sur une voie fortement circulée.


×
×
  • Créer...