Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation le 10/10/2018 dans toutes les zones

  1. 7 points
    Le mardi 2 octobre, c’était Koper ! Koper, c’est le port de Slovénie. La ligne de chemin de fer reliant Ljubljana à Koper connaît donc un important trafic fret. Cette ligne est d’autant plus remarquable qu’elle doit passer d’une altitude d’environ 500 m à 0 m en environ 2,5 km. Le tracé de la ligne est donc particulièrement impressionnant. Pour le début de journée, direction Zanigrad, un minuscule hameau. Le premier train à passer est tracté par la Brigitte 363-008 : Malheureusement, les deux seuls autres trains à être passé dans ce sens seront deux Taurus 541 Haut-le-Pied, qui assurent les pousses des trains lorsqu’ils remontent vers Ljubljana. D’abord la 541-009 : Puis la 541-006 : Après un bon petit restaurant, direction le célèbre coin de Črnotiče, qui correspond à la fin de la grosse grimpette. De là, on peut appréhender toute la ligne de chemin de fer et son tracé très tortueux. Une petite photo panoramique permet de bien s’en rendre compte : Le premier train à passer est tracté par deux Taurus menées par la 541-001 : Puis, trois Brigitte. La 363-021 : La 363-006 : La 363-004 : J’y serai resté des heures durant ! Voir tout le trajet des trains du bas vers le haut ou l’inverse, entendre les Brigitte cracher leurs poumons pour monter leur train, un régal ! Mais bon, il faut continuer, et se dire que l’on reviendra plus tard. Ceci dit, il faut quand même en profiter, une nouvelle ligne, beaucoup plus droite et utilisant des tunnels est sur le papier pour remplacer celle-ci. N’hésitez pas à aller spotter là-bas !!! Direction Dol pri Hrastovljah. Un gros mur de soutènement a été construit afin de franchir une vallée. La Brigitte 363-029 est sur le point d’affronter le dernière montée pour Ljubljana : Et la revoici, continuant son chemin : Puis, une Taurus 541-006 (déjà croisée le matin) monte à son tour de Koper vers Ljubljana : Pour finir la journée, retour à Zanigrad, mais de l’autre côté de la voie, pour profiter pleinement de la courbe. Deux Taurus descendent Haut-le-Pied : Enfin, voici la Brigitte 363-012 et son train de conteneurs, en route vers le port de Koper : @+ Pierre
  2. 4 points
    joli train de conteneurs que l'on aimerait bien aussi voir en France et non sur les routes .. il y a intérêt a avoir des murs de soutènement qui tiennent ,dans ces regions ,en plus montagneuses et rocheuses, au moindre gros orage ça ravine très fort et cela emporte la terre ,que ce soit sous les voies ferrées ou les routes pour completer , pour suivre. https://fr.wikipedia.org/wiki/Transport_ferroviaire_en_Slovénie
  3. 3 points
    Bien triste ... Sincères condoléances aux familles, aux amis(es) et aux collègues de travail.
  4. 2 points
    Voici un petit résumé ferroviaire de mon voyage en Slovénie, qui a eu lieu du 29 septembre au 4 octobre 2018. Mon premier jour en Slovénie, à savoir le samedi 29 septembre, m’a amené sur la ligne Jesenice - Nova Gorica. En effet, ce jour-là roulait une des deux locomotives à vapeur maintenues en service par les SŽ. Il s’agit de la 33-037, une locomotive de type Br52, bien connue en France sous le type 150 Y. Après avoir récupéré ma voiture de location, direction Log v Bohinju, un tout petit hameau. Voici le train qui passe, malheureusement tender avant et avec encore de la grisaille : L’un des points d’intérêts ferroviaire de cette ligne est l’Autovlak, un train de transport d’automobiles reliant les villes de Bohinjska Bistrica et Most na Soči. Ce train est très pratique, car il permet d’éviter une longue montée/descente dans le massif montagneux avoisinant (je confirme que la route de montagne est assez pénible !). Il effectue l’aller-retour entre 4 et 6 fois par jour, en fonction de la saison. Une voiture est adjointe à ce convoi, ce qui le rend particulièrement sympathique ! En voici un qui arrive tout juste en gare de Most na Soči, après le passage sur l’imposant viaduc en courbe. Il est tracté par la 664-111 (la série 664 des SŽ est surnommée Reagan à cause de son origine américaine) : Passage en gare, afin d’assister aux manoeuvres de mise en place du train : Je me rends à présent en gare de Podmelec pour voir le retour de ce train : Avant le prochain Autovlak, j’ai le temps de me rendre vers l’un des coins les plus célèbre de la ligne, à savoir le viaduc de Grahovo ob Bači. Un petit autorail, le 813-122, malheureusement copieusement tagué effectue un train Nova Gorica - Jesenice : Direction à présent Kneža pour voir à nouveau l’Autovlak. Un joli petit pont en pierre passe sur la voie ferrée : Il est temps à présent de voir le train à vapeur. Malheureusement, il est très difficile de l’avoir sans faire de contre-jour. Le voici donc, avec un beau contre-jour, que j’ai essayé de gérer tant bien que mal : Avant de partir, un autre autorail de la même série que le précédent, mais non modernisé, le 813-031, effectuant lui la liaison inverse Jesenice - Nova Gorica passe avec les tous derniers rayons de soleil. Il est malheureusement bien tagué lui-aussi : Le lundi 1er octobre, mon objectif était les trains de la ligne Ljubljana - Maribor. Direction Poljčane, entre Celje et Maribor. Le premier train qui est passé devant mon objectif est l’EC 158 Zagreb - Vienne, tracté par la Moped 342-005 : Ensuite, un train régional Zidani Most - Maribor est assuré par l’automotrice 312-013. Beaucoup de ces automotrices sont passées devant moi, je vous les épargnerai en partie pour éviter une certaine redondance ! Ensuite, une Brigitte, la 363-032 assure une train de conteneurs : Quel plaisir de voir rouler abondamment ces machines, qui nous rappelle nos CC 6500 ! Puis, voici deux petites draisines slovènes : la 935-004… … puis la 911-302 : Enfin, l’EC 247 Ljubljana - Budapest, tracté par la Moped 342-022 : Changement de coin, direction Križni Vrh. A la base, mon objectif était l’EC 151 Vienne - Ljubljana. Cependant, de nombreux travaux sont en cours sur la ligne Ljubljana - Maribor. Et ce coin n’échappe pas à la règle. Ainsi, le coin a changé par rapport à ce que je pensais. De plus, des ouvriers sont arrivés, ce qui m’a un peu gêné pour faire les photos. Je peux juste vous montrer cette 312 sur une navette Maribor - Zidani Most qui croise un train de boîtes, tracté par une Brigitte : Il est l’heure de trouver une Gostilna (auberge en slovène) pour le repas du midi. Le programme de l’après-midi était des photos sur le viaduc de Maribor. Malheureusement, les nuages se sont levés et aucun train intéressant est passé… L’autorail 813-113 vient de quitter Maribor pour Središče, à la frontière croate : Une autre machine qui a des formes bien connues en France, la 642-203 passe Haut-le-Pied sur le viaduc : Enfin, une autre navette Maribor - Zidani Most, toujours avec une automotrice 312 : Le dernier coin de la journée que je comptais exploiter est le célèbre coin de Marija Gradec. Cependant, d’une part, ça s’est couvert et d’autre part, le ligne, comme je le disais plus haut, connaît d’important travaux. Et sur ce secteur, la ligne est à une voie et de nombreux talus empêche les belles photos. Une petite photo sans autre intérêt que d’illustrer la situation pour ceux qui connaîtrait le coin : @+ Pierre
  5. 2 points
    Pithiviers (45) : Annoncé dans l'hebdomadaire "La Vie du Rail" 3697 du vendredi 12 octobre 2018 en page 36, les travaux pour transformer le bâtiment actuel de la gare de Pithiviers (45), en lieu de commémoration et de mémoire vont débuter. Les deux espaces bâtis, entourant le bâtiment central de la gare, vont être détruits. ... à vos appareils photo pour immortaliser une dernière fois le bâtiment actuel !
  6. 2 points
    bravo ......cette signalisation m'a toujours amusé...il n'y a plus qu'a trouver la ligne et la GAR
  7. 2 points
    Tragique Sincères condoléances aux familles et proches
  8. 2 points
    sortie de la gare sncf de rennes’ vers le parking souterrain après un dimanche pluvieux. il y a une rampe d.acces pour les UFR ( utilisateur fauteuil roulant) ensuite des portes qui faut ouvrir au lieu d.avoir des portes coulissantes, bizarre tout cela... Dans le parking de rennes côté SUD, pour aller au foyer ORFEA, le même jour, après une pluie
  9. 2 points
    Apres le film: G.Pépy voit des concurrents partout !
  10. 2 points
    Bonjour de Ho Chi Minh Ville. Il Y a 5H00 de decallage (il est 14h45). Il fait 26 et un chaleur humide. Vol d'approche en A350 avec la Vietnam Airlines. Compagnie de bon niveau avec PNC trés sympathique et attentionne.11H00 de vol jusqu'a Hanoi. Entre Hanoi et Ho Chi Minh, il y a un sorte de navette avec des vols toutes les 30 minutes. Du coup, j'ai pu prendre un des vols precedents, ce qui m'a evite une attente de presque 4H00 a Hanoi, comme prevu initiallement sur ma feuille de route. Je súis donc arrive a 9H30 a Ho Chi Minh.Je suis pase voir la patiente a l'hopital. Il s'agit d'une femme de 71 ans ayant fait un ìnfarctus. Les suites ont ete marquees par une hypertension et l'apparition d'un diabete. L'hopital ét d'un trés bon niveau, aux standarts ẻuopeens. Decoucher dans un hotel de tres bonne facture. Prise en charge de la patiente demain a 5H00 pour un decollage a 8H30 pour CDG. Arivee prevue a 16H45 puis tranfert en ambulance sur Bruxelles. Bonjour Jackv. Oui effectivement, j'ai entendu parle de ces magnifiques cascades d'Edessa sans pouvoir les voir, vu l'arivee tardive et le depart matinal! De memoire, un peu plus de 6H00 de route avec un petit arret "pipi". Les ambulanciers n'ont effectivement pas traine. Et oui il faisait super chaud. Heureusement l'ambulance etait climatisee. Pour rester dans le ferroviairement corect, hier lundi, j'ai effectue mon parcours d'approche vers Roissy en RER B, dans la matinee. Il y avait des travaux sur les voies bís. Du coup on a utilise les "principales". J'ai entendu parler de restituion tardive, suite a des travaux nocturnes. Oui effectivement, assez souvent, mes misions ont pour destination le "plat pays", avec un retour en Thalys, vu que notre principal client est une grosse societe d'asurance Belge. Je constate que Jack et Christophe sont au "taquet" concernant les assurances rapatriement et couvertures medicales ainsi que leurs exclusions. Bruno. '
  11. 1 point
    Création de la halte ferroviaire Le Mans Hôpital-Université Une étude des dessertes ferroviaires de l’agglomération du Mans a mis en évidence l’opportunité de créer une nouvelle halte, implantée au nord de la gare du Mans, secteur hôpital-université, sur la section commune des lignes Le Mans - Laval - Rennes et Le Mans - Alençon - Caen. La création de la halte ferroviaire Le Mans hôpital-université fait l’objet d’une concertation menée par SNCF Réseau, du 17 septembre au 19 octobre 2018, en application des dispositions des articles L103-2 et suivants du code de l’urbanisme. Celle-ci vise à informer le public sur l’aménagement de la future halte et à recueillir les avis et observations des riverains, des associations, des usagers des transports publics (trains et transports urbains) et des habitants des intercommunalités concernées. Calendrier 2017 - 2018 - Études d'avant-projet. 17 septembre - 19 octobre 2018 - Concertation préalable L103-2. 2019 - 2020 - Études de projet. 2023 - Mise en service prévisionnelle. Source (texte et infographie) : SNCF Réseau. Future Halte Le Mans Hôpital-Université (PK 213,7) Elle sera implantée à 2,700 km de la gare du Mans (PK 211) et à 1,300 km de la Bifur de la Petite Croix (PK 215).
  12. 1 point
    Là,je suis bien d’accord. D Trump parle comme il agit. Chez nous,on parle et on fait le contraire en se permettant de faire la morale......
  13. 1 point
    en realité, ce sont les ressorts de monté qui font lever le panto et qui lui donne une pression constante à la catenaire... l'air dans le cylindre pousse un piston comprime un ressort dans ce cylindre et par une bielle a boutonnière libère les ressorts de monter qui font monter le panto.. la bielle a boutonnière permet au panto d'absorber les différences de hauteur de la caténaire
  14. 1 point
    On peut voir ça comme ça ! On peut voir aussi autrement ! Moi ce que je vois ce sont les autorités de l'état qui se sont couchées devant le lobby de la route et ont refusé de mettre en place une redevance d'infra pourtant votée par l'Assemblée Nationale. Moi ce que je vois ce sont les mêmes autorités de l'état qui ont décidé, au lieu de baisser les péages ferroviaires, pour compenser le cadeau fait à la route, qui ont décidé d'augmenter les péages ferroviaires. Le message est clair :, le fret ferroviaire n'est pas le bienvenu en France et le réchauffement climatique on s'en fout !". Pas la peine de clouer Trump au pilori, c'est votre frère en matière de stupidité politique ! Honte à ces dirigeants politiques qui par lâcheté ou compromission nous précipitent vers la catastrophe. Qu'ils aillent griller en enfer !
  15. 1 point
    Source Perrier : un train direct de Vergèze au port de Fos-sur-Mer C’est nouveau : un train de fret relie directement depuis la semaine dernière le site de l’usine Perrier au lieu-dit Les Bouillens, à Vergèze, dans le Gard et le port de Fos-sur-Mer, aux portes de Marseille. Avec la remise en service du passage à niveau du quartier des Fès. La Région Occitanie continue sa politique de soutien aux Installations Terminales Embranchées (ITE). Après celui de Port-la-Nouvelle dans l’Aude, le Conseil régional a participé à hauteur de 200’000 € au financement des travaux de remise en état de l’embranchement ferroviaire de l’entreprise Nestlé Waters, qui exploite la source Perrier à Vergèze. Soucieuse de l’environnement et afin de répondre au développement futur de l’usine Perrier, Nestlé Waters vient donc de remplacer les 27’500 passages de camion entrants et sortants par an, par un train journalier de conteneurs à destination du port de Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône. Plan de croissance Perrier Cap 2020 Le retour du ferroviaire à Vergèze s’inscrit dans le plan de croissance Perrier Cap 2020. Il en est un des cinq piliers qui devront permettre d’atteindre 2 milliards de bouteilles d’ici deux ans. Ce plan s’est appuyé sur : Un investissement de 200 millions d’euros sur 5 ans, L’embauche de 200 personnes, L’ajout de 5 lignes de production à hautes cadences, La construction d’un bâtiment de stockage automatisé dernière génération, Et la réhabilitation de l’ancienne ligne ferroviaire, de nouveau en service depuis mercredi dernier. Pour permettre aux trains d’accéder au site d’embouteillage, les passages à niveaux vont être remis en service. Dès les premiers trains, 10 groupes de 5 à 6 wagons traverseront la route quotidiennement. Le passage à niveau du quartier des Fès, entre la Source Perrier aux Bouillens et la RD 613, à Vergèze en travaux depuis avril dernier a été remis en fonctionnement pour assurer la nouvelle ligne ferroviaire interne au groupe Nestlé Waters. Il est équipé de barrières, d’avertisseurs sonores et de panneaux réglementaires.
  16. 1 point
    On vient de réouvrir la "patinoire" sur Saintes--La Rochelle.... Avec un brouillard et les feuilles mortes, on a le cocktail pour des montées de stress. Les B84500, en condition d'adhérence dégradée, se situent, sans nul doute, dans le top des engins qui se comportent le plus mal....Une carta....
  17. 1 point
    Naviland arrête la rotation Cognac--Bordeaux(4 trains par semaine), en Décembre, et ferme la plateforme multimodale de la cité Cognaçaise. Pas assez rentable... Et ce sera 14 camions de plus sur les routes régionale, par jour...A l'heure du réchauffement climatique et du dévellopement durable, une chose est sûr, c'est le pognon qui gouverne le Monde... https://www.sudouest.fr/2018/10/08/naviland-cargo-suspend-le-fret-ferroviaire-a-cognac-5460813-10162.php
  18. 1 point
    L'essentiel est que tous ses cadres obéissent quand le chef et le chef du chef donnent des ordres. Ou alors, G. Pépy doit embaucher d'urgence et communiquer, communiquer, tout va se passer dans la communication. SNCF est une entreprise de communication. OK chef(s)!
  19. 1 point
    Effectivement on place des entretoises provisoires lorsque l'entretoise d'origine est trop oxydée pour supporter une manipulation sans se casser. L'entretoisage " de chantier" dépend de l'état de la traverse et n'est pas systématique, donc
  20. 1 point
    Tout faux Ce n'est pas une grosse rénovation (maintien des sièges notamment), tout au plus du cosmétique pour se mettre aux couleurs de Valérie Mobilités. Dès leur remplacement sur la ligne D, les Z20500 devraient aller remplacer les rames plus anciennes Z5600 et 8800. Pour ces dernières la rénovation s'est finie cette année je crois, d'ici 2024 elle aura quand même vécu.
  21. 1 point
    Parce que Mobilité était à l’époque Sncf, en charge de l’infra pôle, et que la surveillance et l’entretien de la signalisation est de sa responsabilité. Bon et puis après il y a toujours ce problème de la méconnaissance des délais, tout le monde voit que c’est court mais surestime fortement cette durée. La plus courte avancée par les témoins étant d’une minute, la plus longue quatre. En réalité la durée totale de la séquence est de 26 secondes entre le premier clignotement et le passage du train. Et puis il y a ça Et là je pense pareil que lui. Il n’y a que l’aspect financier qui empêche de prendre en compte l’erreur humaine. Or cet argument devient de moins en moins valable avec les avancées techniques et les solutions déjà existantes, car à ce compte là jamais la VA, le KVB ou la RSO n’aurait dû être installées. N’oublions pas que la SNCF a été condamnée pour la mort de ses propres passagers. Enfin le nombre de condamnations de la SNCF est indiquée, 3 entre 2004 et 2018. http://proces.fenvac.org/2018/04/19/compte-rendu-proces-de-laccident-du-pn-de-saint-medard/
  22. 1 point
    C'est un "boss" expert en communication, pour le reste un exécutant qui pourrait être mieux payé s'il était dans le privé! Pour la technique ferroviaire, on attendra patiemment.
  23. 1 point
    Bonsoir. Quelques photos de rames Réseau. Tout d'abord la version bicourant, avec la rame Réseau 540 assurant le TGV 5450 Strasbourg - Bordeaux-Saint-Jean: Marne-la-Vallée-Chessy, 29 novembre 2009 Puis en livrée Carmillon, avec la 544 sur le 2507 Paris-Est - Strasbourg via Nancy: Laneuveville-devant-Nancy, 18 mars 2018 Une rame tricourant maintenant, durant une période ces rames avaient en charge l'aller-retour Strasbourg-Marseille via Lons-le-Saunier; ici le train descendant 6836/37 assuré par la rame 4529: Liesle, 25 novembre 2013 Un tricourant Carmillon toujours sur le même train, mais photographié plus au nord, sur le viaduc de l'Ognon aval, juste avant de quitter la LGV Rhin-Rhône au raccordement de Besançon-Est: Voray-sur-l'Ognon, 31 décembre 2012 Et deux tricourant Italie pour finir, avec tout d'abord la rame 4504 sur le TGV 9239 Paris-Lyon - Milano-Porta-Garibaldi, juste avant la gare de Mâcon-Loché: Davayé, 18 mai 2014 Et enfin la même rame 4504 photographiée avec le pelliculage spécial qu'elle arbora à l'occasion de l'exposition universelle de Milan: Montanay, 2 août 2015
  24. 1 point
    La navette ferroviaire France Helvétie Express ouvre début septembre https://m.lantenne.com/La-navette-ferroviaire-France-Helvetie-Express-ouvre-debut-septembre_a44013.html
  25. 1 point


×