Aller au contenu

capelanbrest

Membre
  • Compteur de contenus

    11 811
  • Inscription

  • Jours gagnés

    68

capelanbrest a gagné pour la dernière fois le 25 mars

capelanbrest a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

14 012 Explosif

1 abonné

À propos de capelanbrest

  • Rang
    Mallard
  • Date de naissance 08/02/1960

Infos Métier

  • Entreprise
    Collectivité
  • Service
    non

Visiteurs récents du profil

33 474 visualisations du profil
  1. Non mais franchement, tu nous prends pour des lapins de 6 semaines ou quoi ? tu sais très bien que les raisons que cites ne sont pas, bien loin de là, les seules responsables du fait que le pays n'est plus un pays de transit, ni un pays où les chargeurs souhaitent décharger/charger leur fret !! Interroge un peu les compagnies maritimes elles te diront pourquoi elles évitent notre beau pays.......interroge des officiers de la marmar et ils te diront eux mêmes quand et comment les choix ont été faits.... interroge toi sur le pourquoi du comment, un conteneur du japon ou de chine à destination de Brest est plus intéressant à convoyer via Hambourg Rotterdam puis par la route vers Brest que de le déposer directement à Brest via la pseudo autoroute maritime pays bas Espagne qui fait halte à Brest.... Tu verras que causes sont multiples et nombreuses : politique (choix européens en leur temps avec la bénédictions des hommes politiques de l'époque) financiers (coût de la main d’œuvre, productivité, mouvements sociaux imprévisibles et donc inopportuns lorsque l'on fait du business) et en dernier les équipements.... si tu as des connaissances dans ce milieu ils t'expliqueront mieux que moi. le retard pris en 40 ans ne se rattrapera jamais sauf à investir des sommes faramineuses.... à multiplier ce que nos voisins ont sur faire, c'est à dire la concertation/négociation avec les partenaires sociaux pour ne pas foutre l'outil en l'air et semer le troubles chez les chargeurs. Une fois intégrer les routes maritimes dans la supply chaine transport, les habitudes prises...si on veut voir revenir les chargeurs il faudra investir beaucoup beaucoup dans l'humain les infrastructures(ports fer routes etc) ... autant dire que c 'est mal barré vraiment très mal barré.....y compris dans les ports raccordés au fer.... (tiens ces drôle, le port de Brest est raccordé électrifié et depuis que fret SNCF à lâcher l'affaire et fermé son agence soit env 2 ans je n'ai jamais vu d'OFP se précipiter pour reprendre les trafics.... pourtant que je sache les sillons vers la pointe extrême Ouest ne sont pas les plus couteux que je sache....et des conteneurs normaux peuvent y circuler..... c'est curieux que font leur commerciaux ? alors stop pour les cours d'économie à 2 balles et les grands idéaux ! relire l'histoire aide à comprendre beaucoup de choses qui aujourd'hui sont devenues factuelles.
  2. bah justement si, ils présent ceux que tu cites...vu les orientations sociétales/économiques/sociales actuelles.... faut être fort pour dire tout et son contraire en 3 lignes. Après la propagande des ministres autres dirigeants n'a rien de nouveau...ça a toujours été le vecteur de communication des dirigeants ou des gouvernement qui cherchent à faire la promotion de leur tambouille. le pire c 'est que ça marche depuis des siècles.... encore d'autres "lapalissades" au menu à venir ? à moins que ce soit l'aveuglement idéologique qui pousse à rabâcher les mêmes items sans discernement ni recul ? (bon je te chambre toi aussi tu défends à ta façon ton beefsteak, tes idéaux...faut juste pas nous prendre pour des incultes )
  3. ça n'est pas une histoire de sentimentalisme, c'est juste faire preuve de pragmatisme et la solution est connue : supprimer ce passage à niveau et faire en sorte que toutes les parties puissent y trouver avantages. après c 'est une histoire de volonté politique et de budget et c 'est là, qu'au delà des apparences et de tout sentimentalisme, que les avis risquent bien de diverger entre les parties que sont les collectivités et leurs représentants. les parents veulent que les moment puissent bénéficier d'un ramassage scolaire efficace et sécurisé, les usagers de la ligne revoir leur trains circuler et la vie retrouver un cours normal au quotidien. mais comment à quel prix et qui paie voila à quoi se résume froidement la problématique . (les actions en justice et le déroulé de l'enquête sont un autre versant de la problématique, pouvant notablement influer sur les solutions envisageables, mais par forcément possiblement réalisables si au bout du compte tout le monde ne se range pas à mon postulat de départ (pour différentes raisons principalement budgétaires).
  4. Politico émotionnelle serait plus convenant en la matière... on ne m'a toujours pas répondu : combien de trains/jour sur la ligne en question combien de voyageurs/jour sur la ligne en question quelle fréquence ? et surtout quel coût voyage/km et quelle valeur ajoutée apportée par le public qui l'emprunte ? la réponse de la survie de la ligne se trouve sans aucun doute là dedans sans que les responsables régionaux SNCF et Région ne veuillent l'avouer ouvertement. imaginons un tel accident sur un PN entre disons, Mantes la jolie et Rouen ou plus prés en région entre Perpignan et Rivesaltes y a bien longtemps que ça roulerait de nouveau. Je veux qu'il y ait de l'émotion dans cette affaire mais faut pas prendre le péquin lambda pour plus con qu'il ne l'est. Malgré tous les dires des uns et des autres, je reste convaincu que pour SNCF et la Région l'occasion est hélas trop belle pour fermer. après ça n'est que mon ressenti vu de ma fenêtre...
  5. Pourtant tôt ou tard on atteint tous les limites de notre incompétence...notamment professionnelle.... réfléchis bien ....tout le monde est concerné c 'est la vie. le must est de savoir s'arrêter au bon moment, c'est à dire avant d'atteindre les limites de son incompétences, que ce soit sur le plan professionnel ou politique.... Beaucoup n'ont pas cette intelligence...et c 'est bien dommage tant sur le plan professionnel que politique.
  6. oui je sais je déteste le TLG mais je le lis quand même pour avoir les potins du coins parfois bien gratinés. et puis j'en ai besoin entre autre professionnellement.... la charge de la cours des comptes est certes quelque peu partiale, mais lorsque l'on connait la loi du silence qui enveloppe conseil régional et métropole.....ponctuée de quelques communiqués officiels aux moments opportuns. les gens commencent à en avoir peu marre de ce style de gouvernance "has been", que ce soit à Brest ou en région, englués dans des affaires pas vraiment nettes côtés élus. la grande valdingue risque fort d'arriver au prochaines élection dans le droit fil de ce qui se joue actuellement... Quant au vice président aux transports de la région Bretagne, il est grand temps qu'il laisse la place....tant son discours est de plus en plus décalé.(et pourtant c 'est quelqu’un que j'estime mais comme tout à chacun, je crois qu'il a atteint les limites de son incompétence). bref....on en viendrait presque à souhaiter une alternance si seulement en face il y avait du répondant....mais c 'est mal barré.
  7. j'ai hâte de voir les réactions en conseil régional jeudi et vendredi.....la majorité actuelle mais mourante pourrait se prendre une bonne claque....pas vraiment piqué des vers. Entre le manque de transparence pour cette fameuse renégociation la future convention que 'l’on claironne vouloir faire avec SNCF a tout prix ça sent la fin de règne....
  8. Les régionales viendront vite et si aucune décision n'est prise d'ici là.....la majorité actuelle et ses bonnes intentions pourraient être balayées... comme plumes au vent. ça pourrait du reste être un sujet d'affrontement électoral le moment venu ...tout est bon en politique pour arriver à ses fins. Affaire à suive et donc patience jusqu'aux prochaines évolutions du dossier.
  9. je te renvoie à ma question juste au dessus.... : Tout le restant n'est à mon sens qu'emballage.....formalisme ....voir hypocrisie. Après comparer la piste d'un aéroport international de 1er rang avec une voie de chemin de fer qui dans tous les cas de figure coute trop cher au budget régional.....n' aucun sens sur le plan pratique et pragmatique. Avec ou sans cette voie ferrée cela ne remettra pas en cause la vie de la région...là est toute la différence. (pour se hâter ou pas)
  10. et permet à la région de faire de bonnes économies...et de faire entrer dans les tête la possible non réouverture de la ligne..... ! Ceci arrange cela ou ceux ci . Tiens au fait quel niveau de trafic sur cette ligne au quotidien fret et voyageurs.... avant l'accident ?
  11. Suite à l'accident de Millas....du point de vue du préfet les choses sont claires : https://www.lindependant.fr/2019/06/13/drame-de-millas-le-juge-dinstruction-assure-aux-familles-que-la-ligne-ferroviaire-restera-fermee,8254686.php
  12. peut être ...aurait....bref drôle de commentaires ! quand on ne sait pas mieux vaut s'abstenir. ceux qui ont pris la décision de reporter d'un an savent pourquoi ils l'ont fait. après entre la véritable raison et ce qu'il est de bon ton d'annoncer il y a tout un monde......et faute de presse indépendante et dite d'investigations, il saura bien difficile de savoir le fin mot de l'histoire. Au final que l'on sache pourquoi ou pas ça intéresse qui ? les voyageurs ? ils n'ont pas droit au chapitre ! les férus de chemin de fer ? ils sont considérés comme des compteurs de rivets .... donc les voyageurs devront patienter au final et point barre. Tout le reste, sauf documents étayés et sources sures, n'est que supputations et blabla....et France 3 n'a fait que se contenter de diffuser je ne sais quel communiqué de presse dicté par l'autorité regulatrice et/ou le maitre d'oeuvre de la région avec sans aucun doute l'assentiment des politiques aux affaires. Du petit lait pour abreuver le populo et faire causer au café du commerce...et ça marche la preuve !
  13. Les RH sont à l'image des français(en général) en la matière....! : surtout ne rien changer à l'ordre établi, aux méthodes devenues obsolètes, et encore bien moins aux valeurs dites de références. Une telle attitude implique qu'au final le système devient contre productif. Après on s'étonne que ceux qui sont diplômés par exemple (et surtout courageux, curieux) aillent chercher bonheur ailleurs...ou que des bacs +6 se retrouvent à passer le balais dans une entreprise de nettoyage (juste pour ne pas citer l'éternel cas des caissières de super marché bac +4 avec contrat à 25/30h contraint et forcé....ainsi corvéables à merci pour travailler le dimanche afin de faire bouillir la marmite.). On france, autres exemples : on enest encore à recruter via des concours....ainsi des bêtes à concours obtiennent des postes pour lesquels ils ne sont absolument pas fait....et les dégâts collatéraux que ça entraine derrière. L'administration en est la plus belle preuve dans certains services totalement sclérosés par un tel système....
  14. bon ben c 'est parfait...allez sujet suivant
  15. En France côté ferroviaire c 'est devenu comme dans les hypers marchés .....si la grande maison n'a pas envie de référencer telle ou telle prestation elle ne fait pas. et comme désormais on est plutôt sur le 20/80 du 20/80, c'est pas demain la veille que ça va changer....
×
×
  • Créer...