Aller au contenu

Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    4 234
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Mak a gagné pour la dernière fois le 13 septembre

Mak a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

3 063 Explosif

1 abonné

À propos de Mak

  • Rang
    Swissmetro
  • Date de naissance 15 mars

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    trac
  • Métier & Lieu
    conducteur

Visiteurs récents du profil

11 857 visualisations du profil
  1. Mak

    Actu RATP

    A noter qu'il y a déjà pas mal de bus Transdev aux nouvelles couleurs...
  2. Mak

    Accident de PN de Millas (66) le 14/12/2017

    D'autant plus que la stagiaire a eu un comportement héroïque et est restée à son poste jusqu'au bout pour tenter d'arrêter le train, alors qu'elle aurait pu se réfugier dans le couloir !
  3. Mak

    Trains autonomes

    Arguments peu pertinents, tu compares un trajet archi subventionné GDn Antony pour 2 euros (en GB le même trajet coûte 10 fois plus cher) et le VAL moins subventionné (et c'est normal)
  4. Mak

    Accident de PN de Millas (66) le 14/12/2017

    Avec les patins électromagnétiques, on peut s'arrêter aussi court qu'avec un car, voire plus court ! J'ai vécu ça dans un tram à Bruxelles, c'est plutôt violent...
  5. " Constater qu'à la base les RER étaient interconnectés pour aller d'est en ouest; du nord au sud. Mais ça c'était avant " Il me semble que ce qu'avait voulu soulever Bruno en le nommant à tort "interconnexion" c'était la notion de "Passe Paris" et c'est bien cela qui donne le label RER, par exemple lorsqu'il y a eu la jonction Invalides Orsay pour le C. La ligne de Sceaux (Métro S) devient RER B lorsqu'elle atteint la Gare du Nord grâce à un nouveau tunnel, (qui se souvient des antiques Z ex CMP à GDN) lequel RER B sera interconnecté lorsqu'il poursuivra vers Aulnay et CDG
  6. Mak

    Trains autonomes

    Pas tout à fait vrai les rames sont équipées de larges espaces pour les bagages... Une amélioration pourrai être apportée à condition d'enfreindre un tabou :pourquoi ne pas rétablir la 1° classe sur cette ligne ?
  7. Mak

    Trains autonomes

    Je dois avoir raté un épisode, avec le RER B C'est pas compliqué et pas cher d'aller à Roissy et avec le métro 7 + tram 7, idem pour Orly,(à part le parcours spaghetti surréaliste du T7 du coté de Rungis)
  8. Mak

    Trains autonomes

    Non pas « juste pour le plaisir de faire du chemin de fer » mais tout simplement pour proposer une alternative viable au tout voiture pour les gens de Gallardon qui souhaitent se rendre à Chartres étant entendu que même un minibus classique serait fortement déficitaire. "et bien ok ...aux risques et périls de l'exploitant, c 'est à dire sans subvention du contribuable....et on va voir si vraiment le système proposé est viable....." Pourquoi « aux risques et périls de l'exploitant », toutes les lignes d’autocar du coin sont subventionnées et d’après toi ce service innovant devrait lui être pénalisé par une absence de subvention ? Tu es partisan d’une expérimentation loyale et impartiale sous réserve que le véhicule innovant participe à la course avec des semelles de plomb ?
  9. Mak

    Trains autonomes

    Ce n'est un mystère pour personne qu'il n'y a pas beaucoup de monde dans les trains Chartres Courtalain et que cette ligne est sur la sellette. Je le redis la population de Gallardon est à peu près équivalente à celle d'Illiers Combray. Une réouverture "classique" ne semble pas économiquement envisageable, c'est donc la ligne de démonstration idéale pour un système bien plus économique et bien plus utilisable :plusieurs AR d'un engin léger et économique en remplacement de chaque AR par autorail "lourd"...
  10. Mak

    Trains autonomes

    Sous pas mal d’aspect la desserte Chartres Gallardon ressemble à celle de Chartres Illiers, toujours desservie par fer. A peu près la même distance, à peu près la même population (3600 pour Gallardon et 3400 pour Illiers) donc on peut s’attendre, logiquement, a, à peu près les mêmes chiffres : une cinquantaine de voyageurs aux heures de pointes et entre 1 et 4 (gloups)aux heures creuses. Avec quand même des nuances : une desserte par navette autonome cadencée à l’heure de Gallardon devrait être plus attractive que la desserte d’Illiers (Courtalain) avec 6 AR et des gros trous de desserte. Enfin, il ne faut pas oublier le coté expérimental, ce qui sera intéressant, ce sera le retour d’expérience, une navette électrique à batteries de 2 tonnes consomme une trentaine de Kw au 100 Km, ce n’est pas ruineux, même s’il n’y a que 2 voyageurs dedans. Il ne faut pas non plus sous- estimer l’induction générée par une desserte correcte : Acheter un pavillon pas cher à Gallardon et aller bosser en voiture à Chartres, là où il y a les jobs, ça fait 40km par jour et donc très cher à la fin du mois et donc pas jouable pour les petits salaires. S’il y a une desserte correcte par transport collectif, l’Abonnement Travail, change complètement la donne.
  11. Mak

    Trains autonomes

    Ce n’est pas couler un projet que d’essayer d’identifier ce qui pourra poser problème ! Des contributeurs comme ADC pensent que de telles navettes ne peuvent circuler qu’en site propre intégral avec accès interdit aux intervenants extérieurs. Le promoteur du projet breton quand à lui ne voit pas de problèmes avec les PN : on remplace les autorails par des navettes, pour lui c’est la même chose ! J’en doute ! La résistance au choc d’une navette de 2 tonnes, sans capot moteur, ni organes de choc, ni bouclier n’est pas la même qu’un 73500 et le bilan risque d’être mortel, même avec un choc contre un simple Duster, voire une vache. Par ailleurs, ce projet est une nouveauté, et certains ne veulent à aucun prix que l’expérience réussisse. Le gars n’a donc pas droit à l’erreur (*) et un accident à un PN pourrait être suivi d’un arrêté préfectoral ou ministériel mettant fin « sine die »à l’expérience. Moi je dis simplement qu’il faut éviter de se tirer une balle dans le pied, et que je verrais bien un premier essai sur une ligne comme Chartres Gallardon, inexploitée, et ne comportant aucun PN ,que sur une ligne comme Guingamp Carhaix où le promoteur va affronter à la fois le problème de la grogne, légitime, des conducteurs et celui des PN Pourquoi ce« quoique tu en dises... » ??? je suis totalement d’accord avec toi sur « ... à 9x.xx% les PN sont fiables et les accidents sont majoritairement des infractions au code de la route. » (*) un accident peut être fatal à une innovation : Les premiers trolleybus ont roulé dès le début des années 30 et leur déploiement a été stoppé net, très rapidement après l’électrocution d’un élagueur. Il a fallu attendre la pénurie de carburant des années 40 et une dictature, moins regardante sur la sécurité des ouvriers, pour que ce mode de transport se développe de nouveau...
  12. Mak

    Trains autonomes

    Alors là je suis complètement d’accord avec toi ! Et ça doit beaucoup surprendre les Bruxellois, Zurichois ou Munichois dont les trams traversent plein pot les carrefours et il s’embêtent pas non plus à mettre des feux comme à Paris sur les carrefours secondaires ! "pas sur, il prendra ce truc une fois ou deux et quand il s’apercevra que la voiture est plus performante en croisant le dit train, il fera quoi à ton avis ? " Ben ça dépend, s’il est cadre Sup il prendra sa bagnole ! S’il est « pommes de terre à l’eau » à partir du 15 du mois, il prendra un abonnement « Travail » pour la navette en râlant qu’elle va pas assez vite !
  13. Mak

    Trains autonomes

    Je crois qu’on se comprend mal, évidemment que si il y avait une directive genre Bussereau imposant des Zones de limitation à tous les PN, je trouverais ça navrant , je suis d’accord avec vous sur ce point. Mais nous sommes dans le sujet « trains autonomes » pas dans le sujet PN, la navette autonome du projet Breton citée plus haut circulera (si elle circule un jour) sur des lignes très secondaires du genre Chartres Dreux, Chartres Gallardon Brou Mondoubleau, Vitré Fougères , Pithiviers Etampes, sur ce genre de lignes actuellement abandonnées les options c’est la situation actuelle :pas de trains du tout ou les ascenseurs sur rail décrits plus haut. « A cheval donné on ne regarde pas les dents » et le voyageur qui bénéficiera d’une navette par heure, ne devrait pas faire trop le difficile si cette dernière doit ralentir à 2 ou 3 PN… Ci dessous le PN du Boulevard Fascinatio à Rotterdam avec la ligne 500 de navettes automatiques
  14. Mak

    Trains autonomes

    Bien entendu que ce n'est pas très juste de ralentir le train et de le pénaliser, pour minimiser les conséquences d'une faute des automobilistes, mais cela relève d'un certain pragmatisme ! On sait que statistiquement inévitablement on aura un zozo qui fera le zouave sur le PN, donc on fait ralentir les trains à titre préventif. Par ailleurs, sauf erreur de ma part, on trouve ce genre de zones uniquement sur des lignes secondaires "à 6 trains par jour" (*) et heureusement pas sur les lignes principales... (*) celles qui, hélas, se réduisent comme une peau de chagrin... Donc rassure toi le problème va se régler tout seul !
  15. Mak

    Trains autonomes

    Des zones à 40 pour franchissement de PN, il y en avait beaucoup sur les lignes du Massif Central, il y en avait également une à Saulnières sur la ligne de Chartres à Dreux (franchissement de la route nationale, devenue D 927)
×