Aller au contenu

Mak

Membre
  • Compteur de contenus

    4 699
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Messages posté(e)s par Mak


  1. il y a 45 minutes, ADC01 a dit :

    Sauf que les péages autoroutiers ne sont pas proportionnels au kilométrage comme, c'est le cas pour le fer, et il faudrait ramener ton calcul aux nombre de places offertes pour qu'il soit un peu plus en phase avec le terrain

    "Sauf que les péages autoroutiers ne sont pas proportionnels au kilométrage "

    Je ne comprends pas ce que tu veux dire, ils donnent leur tarif sur le site APRR, catégorie 3 c'est 0,2€ du km, 100 km: 20 €, 200=40€

    Tu payes cette somme que ton autocar ait 10 ou 50 passagers, exactement comme pour les trains, tu payes 4 € du km que ton train soit vide ou complet.

    C'est exactement la même chose, que l'infra soit routière ou ferroviaire !

    Sauf que l'autorail de 50 places paye 4 €, là où l'autocar ne paye que  0,2 €, c'est ce qui s'appelle favoriser le report modal (mais pas dans le bon sens !)


  2. Le ‎19‎/‎04‎/‎2019 à 14:54, jackv a dit :

    il faut comparait ce qui existe ...thello paie moins que le TGV..et pourtant mobilité est équilibré.... si mobilité remet des trains de nuit..= investissement matériel neuf..+ loc ( il y en a de moins en moins) péages idem que thello..... donc déficit ,au minimum comme thello..une niche qui coûterait alors qu'il y a d'autres investissements plus importants et plus rentables.. le SNCf ne regorge pas d'argent pour le jeter par les fenêtres des trains de nuits..

     

     

    "moi ce qui intéresserait pour la rentabilité train de nuit et autre transport ferroviaire,c'est le poids de ce péage par rapport aux TGV  autocars"

     

    J’ai donc fait quelques petites recherches...

    Pour le train on est sur du 4 € le kilomètre, par train (Merci Assouan ).

    Pas de distinction entre le train de 15 voitures ou le train de 5 voitures, voire 2 voitures.

    Pour l’autocar de 50 places (catégorie 3) sur le site de APRR c’est 0,20 € du kilomètre.

    Concrètement si tu as 500 voyageurs à transporter, avec 10 autocars à la queue leu leu, tu es sur du 2 € le km en péage contre 4 € pour le train de 4 ou 5 voitures.

     

    Concrètement l’Etat est propriétaire des infrastructures routières et ferroviaires : il fait un prix d’ami aux transporteurs  routiers et il matraque les transporteurs ferroviaires.

    Ca ce sont les faits…

     

    Baratiner le bon peuple sur la transition écologique, c’est bien faire passer le péage autocar de 0,20€ Km à 1 € tout en abaissant le péage fer de 4 à 2 €, voilà une réelle mesure écologique, simple à mettre en œuvre…


  3. Le ‎21‎/‎04‎/‎2019 à 16:48, BAISIN a dit :

    La disposition coach, depuis plus de 70 ans, les Suisses sont habitués, et pas que les Valaisans !:Smiley_26:

    A tel point que la ligne Lyon-Genève a été l' apanage des ancêtres des Corail: Les " voitures fauteuils " idée élaborée par Louis BRUHAT( moins spartiates que les BRUHAT de  2eme classe avec portes coulissantes au milieu.)

    Un problème: Je me demande si les CORAIL n' ont pas un petit peu d' amiante ?

    Les RRR, RIO, RIB, en étaient truffées !

     

    L' UIC ne veut plus un seul µ d' amiante !

     Les " voitures fauteuils "

    Tu veux dire les ANF sans compartiments ?


  4. Il y a 18 heures, williamcau a dit :

    Oui c c'est vrai, je n'ai pas réfléchi. C'est comme si chaque foyer de particulier pouvait choisir son fournisseur d'électricité. C'est complètement impossible, il faudrait installer un compteur par logement. :Smiley_15:

    Plaisanterie ?

    Car s'est pourtant bien le cas, cependant ça se fait par compensation : si tu as choisis l'énergie 100% verte, il est probable que tu sois quand même alimenté par la centrale à charbon voisine et le gars qui a choisi l'électricité 100% polluante peut très bien être alimenté en fait par les panneaux solaires du hangar voisin !

    • Like 1

  5. Le ‎06‎/‎04‎/‎2019 à 07:21, capelanbrest a dit :

     

    effectivement lorsque l'on voit que 75 % des radars sont inopérants depuis les actes gilets jaunes.....c'est à croire que l'Etat malgré le discours, ne considère pas la sécurité routière comme une priorité nationale.....sinon ils seraient réparés quasiment au jour le jour....

     

     

     

     

    Du coté de chez moi, réparé, barbouillé 3 jours plus tard.

    Ces radars vont certainement être remplacés par des tourelles, beaucoup plus difficiles à vandaliser !


  6. il y a 2 minutes, jackv a dit :

    il faut comparait ce qui existe ...thello paie moins que le TGV..et pourtant mobilité est équilibré.... si mobilité remet des trains de nuit..= investissement matériel neuf..+ loc ( il y en a de moins en moins) péages idem que thello..... donc déficit ,au minimum comme thello..une niche qui coûterait alors qu'il y a d'autres investissements plus importants et plus rentables.. le SNCf ne regorge pas d'argent pour le jeter par les fenêtres des trains de nuits..

    En l'absence de chiffres, ton argumentation n'a aucun sens.

    Je n'ai aucune idée du montant des péages de Thello, mais c'est une composante très importante de l'équilibre ou non du train.

    Donc en l'absence de cette donnée, on ne peut pas se prononcer dans un sens ou l'autre...


  7. il y a 24 minutes, jackv a dit :

    moi ce qui intéresserait pour la rentabilité train de nuit et autre transport ferroviaire,c'est le poids de ce péage par rapport aux TGV .... et il est sûrement moins élevé que sur les LGV et pourtant bien que sur un bon créneaux pour un tarin de nuit avec du matériel assez ressent, peu de charges se structure et d'effectif... thelo n'équilibre pas..

    Il est certainement moins élevé que sur les lignes TGV.

    Mais reconnait que s'il y a 20 000 € de recettes par train, s'il y a 10 000 € de péages , c'est pas la même chose que 2000 !


  8. Il y a 4 heures, jackv a dit :

    Oui pour certains trajets longs donc plutôt au delà des frontières ou jusqu'à celles ci cela pourrait être utile pour certains mais quel potentiel,  quel investissement, quel remplissage, des couchettes à 2 ou 3 ne rapportent rien l exemple thelo c'est malgré un chiffre d'affaires en hausse sur des trajets cohérents par rapport au TGV avec ce type de transport 7,7M de déficit.. La c est l actionnaire qui paie.... Et emprunte.. Mais cela ne durera qu un temps 

    Ce qui serait intéressant dans ton exemple Thello, c'est de voir le poids des péages et des sillons dans les postes financiers de coûts.

    Peut être sont t'ils plus élevés que dans d'autres pays ?


  9. Le ‎16‎/‎04‎/‎2019 à 15:54, Bibloc a dit :

    merci pour ce texte instructif.  Par deux fois, il y est question de sabotage :

    c'est bien mon avis, et depuis un certain temps. Quand ces malfaisants auront-ils à rendre des comptes ?

    On ne fait pas boire un âne qui ne veut pas boire, GIBELIN a fait preuve d'angélisme, un saboteur restera toujours un saboteur, et on ne peut lui faire confiance.

    La seule option c'est la lettre recommandée et les poursuites pénales pour les saboteurs, et trouver des interlocuteurs sérieux...


  10. Il y a 17 heures, ADC01 a dit :

    Je préfère me taire parce que là, c'est fort.

    BAISIN exagère un peu, certes, mais ...

    .... Oui, en cas de remplacement d'un train par un car, il y a toujours une forte baisse du nombre de voyageurs, et même s'ils ne sont probablement pas 100% à boycotter le car, ils ont  bien 100% raison, d'être mécontents !


  11. Il y a 19 heures, assouan a dit :

     

    Puisqu'on en parle je confirme que l'historique du transport et de la vente d'électricité est HS.

    Pas complètement, quand même !

    Parce que les réformes, tant du ferroviaire que de l'électricité ressortent de l'application des principes de l'UE de briser les monopoles d'Etat et d' ouvrir les infrastructures de transport, y compris transport d'énergie à de multiples opérateurs..

    • Like 1

  12. Le ‎14‎/‎04‎/‎2019 à 11:12, Floppy36 a dit :

    L'ouverture à la concurrence pour le gaz et l’électricité concerne la partie production et fournisseur d'énergie.

    La partie transport (RTE et GRTgaz) n'a pas de concurrence.

    La partie distribution concerne principalement Enedis et GRDF, toutefois comme l'a indique ADC01 certaines régies exploite en gaz ou et électricité certain réseau (Strasbourg, Grenoble, Maurienne :Smiley_04:, Haute-Alpes, Vienne, Deux-Sèvres, etc).

    Tout à fait, c'est la mise en application des dispositions européennes : la mission régalienne des Etats est de fournir des réseaux de transport d'électricité, de gaz, des routes, des voies d'eau , des voies ferrées...

    C'est le monopole naturel des Etats.

    En revanche, l'Europe estime que ces infrastructures de transport doivent être accessibles à tous et ne pas être réservées à un seul opérateur national.

    Le ‎13‎/‎04‎/‎2019 à 18:34, jackv a dit :

    Liste des fournisseurs d'électricité...cela ne ressemble plus vraiment a un monopole...

    Les fournisseurs ayant signé un contrat GRD-F avec Enedis (ex-ERDF - Electricité Réseau Distribution France) peuvent proposer aux clients un contrat unique pour la fourniture d'électricité et son acheminement sur le réseau public de distribution.

    Les fournisseurs d'électricité ayant signé un contrat GRD-F avec Enedis :

    • AKUO MARKET FRANCE
    • ALA ENERGY
    • ALPIQ ENERGIE FRANCE
    • ALPIQ SOLUTIONS FRANCE
    • ALSEN
    • ALTERNA
    • ANTARGAZ FINAGAZ
    • AXPO SOLUTIONS AG
    • BCM ENERGY
    • BUDGET TELECOM – MINT ENERGIE
    • COMPAGNIE NATIONALE DU RHONE (CNR)
    • DIRECT ENERGIE
    • E-PANGO
    • EBM
    • EBM ENERGIE France
    • EDSB L’AGENCE
    • ELECOCITE
    • ÉLECTRICITÉ DE FRANCE (EDF)
    • ENALP
    • ENERCOOP
    • ENERGEM
    • ENERGIES DU SANTERRE
    • ENERGIES LIBRES
    • ENERGIES LIBRES GRANDS COMPTES
    • ENGIE
    • ENI GAS & POWER FRANCE
    • ENOVOS LUXEMBOURG
    • ES ÉNERGIES STRASBOURG
    • Gaz de Bordeaux
    • GAZENA
    • GEDIA ÉNERGIES & SERVICES
    • GEG SOURCE D’ÉNERGIES
    • GREEN YELLOW VENTE D’ENERGIE – Cdiscount Energie
    • GROUPE BUTAGAZ – GAZ DE PARIS
    • HYDRONEXT
    • HYDROPTION SAS
    • IBERDROLA CLIENTES
    • IBERDROLA ENERGIE FRANCE
    • ILEK
    • JOUL – ekWateur
    • LUCIA
    • NextEarth
    • NLG (URBAN SOLAR ENERGY)
    • OHM ENERGIE
    • OPERA ENERGIE
    • OVO ENERGY
    • PLANETE OUI – OUI ENERGY
    • Plüm Energie PARTICULIERS
    • PLÜM ENERGIE – XELAN
    • PROXELIA
    • QUADRA ENERGIE GMBH
    • SAVE 
    • SELIA
    • SOCIETE D’IMPORTATION LECLERC (SIPLEC)
    • SOLVAY ENERGY SERVICES
    • SOWATT
    • SOWEE
    • SUN’R SMART ENERGY
    • SYNELVA (EX RSEIPC 1)
    • TENERGIE DISTRIBUTION
    • TOTAL ENERGIE GAZ
    • Total Spring France
    • Union des producteurs LOCAUX D’ELECTRICITE (UPLE) – ENERGIE D’ICI
    • UNIPER FRANCE ENERGY SOLUTIONS (EX E.ON FRANCE ENERGY SOLUTIONS)
    • VALORIS ENERGIE
    • VATTENFALL ENERGIES
    • VATTENFALL EUROPE SALES
    • WEKIWI
    • YOU ENERGY

    https://www.enedis.fr/liste-des-fournisseurs-delectricite

    mais nous ne sommes plus vraiment dans le sujet...

     

    et que depuis 1946 il est passer de l'eau  sous les ponts.. dans les turbines.....

    Ta liste est largement incomplète, :Smiley_26:tu oublies le million de micro producteurs (panneaux solaires, éoliennes, turbines) qui sont également sous contrat avec Enedis, d'ailleurs sans contrat, tu ne peux pas injecter du jus dans le réseau (et être payé !)


  13. Il y a 3 heures, capelanbrest a dit :

    Pas plus que SNCF ou Trenitalia : ils sabrent les trains de nuit tout simplement c'est ainsi.

    C'est une tendance générale en Europe disons de l'ouest...

    aprés sauf avoir des billets fip quelle idée de vouloir faire de nos jours Paris Berlin en train....l'offre n'est plus appétissante. ;)

     

    Au hasard :

    https://phys.org/news/2019-04-flight-shame-swedes-rethinking-air.html

    On emprunte cette planète à nos petits enfants, la saloper pour gagner quelques heures est honteux et criminel !

    • Upvote 1

  14. Il y a 14 heures, Blofeld a dit :

    Le monopole n’est pas sur la production d’électricité, mais sur son transport.

    Et sur la vente également !

    Tu ne pouvais pas vendre ta production à ton voisin, du fait du monopole EDF.

    Tu ne peux toujours pas aujourd'hui, mais comme EDF t'achètes ton courant à un prix super avantageux, il vaut mieux le revendre, cher, à EDF qui le revendra, pas cher, au voisin, ou à toi même !


  15. il y a 9 minutes, Bibloc a dit :

    :Smiley_05:

    néanmoins ....  EDF a bien souvent racheté leur électricité à des petits producteurs et ce,  à un prix supérieur à celui de sa propre production.

    Il me semble d'ailleurs ne pas me tromper en rappelant que la SNCF était, avec ses différentes filiales (entre autres la SHEM) , un gros producteur. Quel barrage a été construit pour électrifier Paris-Lyon ? ce ne serait pas Génissiat par hasard ? 

     

    Tout à fait !

    C'était surtout les micro producteurs qui étaient pénalisés.:Smiley_29:

    Mais " Happy End", ces derniers peuvent de nouveau vendre leurs kilowatts  à EDF OA (Obligation d'Achat) à 30 ct le Kw , ce qui est vraiment une bonne affaire, surtout quand eux mêmes achètent  le KW à EDF aux alentours de 15cts !


  16. il y a 2 minutes, ADC01 a dit :

    S'il existe des régies et autres compagnies de production et de distribution d'électricité, il ne faut pas alors parler de monopole.

    On peut ergoter sur le terme "monopole" ou pas !

    Toujours est-il que le cadre juridique a été beaucoup plus restrictif, avec comme toujours des exceptions ou peut être des subtilités juridiques, un peu comme les CFTA exploitant des lignes en Bretagne malgré le monopole de la SNCF, en tant que "fermiers" de la SNCF.


  17. Il y a 15 heures, Blofeld a dit :

    Ne commentez pas des domaines que vous ne connaissez pas, cela vous évitera d’écrire des bêtises......

    Merci pour le commentaire sur les bêtises !

    Je maintiens que même si certaines installations moyennes, telles que par exemple les centrales électriques des chemins de fer ou du métro, ou quelques centrales régionales (CNR, SHEM, Centrales de Bretagne et de Mayenne, etc merci à Jacqv pour RET Thones) ont pu subsister, du fait du monopole EDF beaucoup de micro centrales ont dû fermer.


    C'est ainsi que M Bourgeois, de la minoterie Bourgeois à Verdelot, expliquait aux visiteurs qu'après guerre, n'étant plus autorisé qu'à utiliser son électricité exclusivement pour la minoterie et toute revente excédentaire étant interdite du fait du monopole, la minoterie c'est résolue à fermer sa micro centrale et à donc été alimentée en électricité en thermique (probablement depuis Vaires)
    A coté des effets bénéfiques indéniables d'EDF, ce manque de souplesse vis à vis des micro centrales ayant conduit des usagers à abandonner l'hydraulique pour le thermique est à mettre au passif d'EDF.


    En quoi est ce une "bêtise" de rappeler ces faits ?


    A moins , qu'exprimer la moindre opinion divergente, ne soit une bêtise pour mon honorable contradicteur ?


  18. il y a 2 minutes, Bibloc a dit :

    à l'époque,  pour l'écologie, il n'était question que d'hydraulique. EDF est allée au bout du bout des possibilités d'équipement de nos fleuves et rivières. Tu as l'air de l'avoir oublié !

     

    Mais non, avant guerre il y avait beaucoup de micro centrales, souvent des anciens moulins, ces micro centrales n'ont pas été reprises par EDF et ont été interdites de  fonctionner à cause du monopole.

    Depuis les panneaux solaires, il est de nouveau possible pour un particulier de produire de l'électricité et de le revendre, donc les microcentrales sont de nouveau autorisées, après avoir longtemps été interdites du fait du monopole EDF.

    • Like 1

  19. Il y a 2 heures, Bibloc a dit :

    Oublier que grâce à la nationalisation de la multitude d'entreprises électriques petites et moyennes (plus de 1000 !), on a créé un moyen extraordinaire de développement de la production et du transport de l'électricité  sur lequel on continue à vivre au jour d'aujourd'hui. Mais chut ! il ne faut pas parler de nationalisations !!!

    Ca se discute !

    Avec le monopole de la production d'électricité une multitude de micro centrales privées ou municipales on été carrément interdites et ont été supprimées, cette électricité écologique a donc été remplacée par du fossile, et l'obsession d'EDF pour le nucléaire, qui est maintenant plus cher que le renouvelable, est largement contestable...


  20. Il y a 16 heures, TER200 a dit :

    Ah bon ?

    C'est toujours marqué EDF sur mes factures, je ne suis pas le grand public ? Ou tu as confondu avec ERDF ?

    EDF entreprise de vente d'électricité

    ERDF   qui s'appelle maintenant ENEDIS : distribution électricité

    RTE transport électricité à haute tension

    C' est l'application des dispositions européennes, ENEDIS distribue le courant quelque soit l'opérateur (Powéo, Total etc)

    C'est symétrique avec SNCF /RFF et SNCF Réseau devrait changer de nom, de même qu'ERDF avait été trouvé trop proche d'EDF


  21. Il y a 16 heures, jackv a dit :

     

    et pour le médoc en plus c'est une électrification trés particulière , déjà existante, renforcée  et qui servait pour des essais...

    Pour le Médoc, on a la chance d'avoir un LAC, même une déselectrification partielle avec maintien de la LAC au terminus ou sur une section  centrale permettrait de faire rouler des trains à accumulateurs: les accus modernes se chargent à 80% en 30 minutes , par exemple durant un stationnement en gare.

    Avec les accus 20% de l'énergie est perdue contre 75% avec l'hydrogène.

    Qu'un député LREM comme SIMIAN, soit présenté comme un grand spécialiste du ferroviaire, qui préconise l'hydrogène, fait très peur, ce gars là ne semble pas connaître grand chose et profite de sa position de député pour faire passer ses lubies...

×
×
  • Créer...