Aller au contenu

jackv

Membre
  • Compteur de contenus

    31 931
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    645

jackv a gagné pour la dernière fois le 22 octobre

jackv a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

31 927 Explosif

À propos de jackv

  • Rang
    Mallard
  • Date de naissance 21/11/1944

Infos Personnelles

  • Ville
    neuf trois

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    trac
  • Métier & Lieu
    retraité

Visiteurs récents du profil

37 700 visualisations du profil
  1. oui,mais une image qui change si l'intendance ne change pas ....ça va pas loin ,ni longtemps c'est retour a la case depart
  2. : l’identité visuelle du supermétro se prépare aujourd’hui Le designer Ruedi Baur est chargé d’imaginer la charte graphique du système d’orientation pour les voyageurs du futur réseau. La couleur assignée à chacune des lignes n'est pas encore arrêtée. En revanche, la typographie du Grand Paris Express est choisie. Elle a été imaginée par Peter Bil'ak, un célèbre créateur de police de caractères. « C'est une fusion des polices utilisée par la SNCF et la RATP », décrit Ruedi Baur. Les messages seront rédigés en quatre langues, en plus du français : anglais, espagnol, arabe et chinois. http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/grand-paris-express-l-identite-visuelle-du-supermetro-se-prepare-aujourd-hui-21-10-2019-8177271.php Voici la première gare (presque) terminée du supermétro Le gros œuvre de la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart, sur la ligne 15 du Grand Paris Express, est achevé. Cette cathédrale souterraine en béton est la plus avancée des 68 gares du futur réseau. La gare de Fort d'Issy-Vanves-Clamart, que nous avons pu visiter, est en effet terminée… du moins pour le gros œuvre. C'est-à-dire les murs, les sols et les plafonds en béton de cette gigantesque cathédrale souterraine, une « boîte » énorme de 110 m de long et 26 m de large, sur 4 niveaux, à 30 m de profondeur. cela fait penser aux gare intra-muros de la ligne E http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/voici-la-premiere-gare-presque-terminee-du-supermetro-11-10-2019-8171289.php Les obligations vertes financeront le super-métro du Grand-Paris Express Dans la nécessité de trouver des financements complémentaires au crédit, la Société du Grand Paris (SGP) propose des placements basés sur des obligations vertes. Car pour couvrir les besoins de la construction du super-métro, non moins de 35 milliards d’euros seront nécessaires, en plus des prêts de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de la Caisse des Dépôts. https://www.lejournaleconomique.com/2019/10/08/obligations-vertes-grand-paris-express/
  3. Courrier contre courrier, lettre à en-tête contre lettre à en-tête… L’affaire du « droit de retrait » à la SNCF tourne à la bagarre générale juridico-administrative impliquant, pêle-mêle, les syndicats, l’inspection du travail de la région Grand-Est, la direction de l’entreprise et les services du gouvernement. Selon nos informations, la direction générale du travail (DGT) s’apprête, mardi 22 octobre, à contredire publiquement – et de façon cinglante – ses propres inspecteurs du travail d’Alsace et de Champagne-Ardenne, qui avaient préconisé la suspension de la conduite des trains par un agent seul à bord. https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/10/22/bataille-juridique-autour-de-la-greve-surprise-de-la-sncf_6016423_3234.html L’acte 2 de l’affaire commence avec la riposte de la SNCF, dans un courrier adressé hier lundi au directeur général du travail. La lettre, apporte les réponses du DRH de la SNCF, aux recommandations des inspecteurs du travail... La SNCF dénie d’abord aux inspecteurs du travail une quelconque autorité en droit sur la façon dont on fait rouler des trains. « Les règles d’exploitation ferroviaire sont régies par et sous le contrôle de l’Etablissement public de sécurité ferroviaire (…). C’est dans ce cadre qu’est autorisée l’exploitation en situation de conduite [par un] agent seul. »(de s fois que la direction du travail n'aurait pas compris) Le ministère du travail valide la position de la sncf : « 1, l’entreprise n’est pas tenue de se conformer aux recommandations de l’inspecteur du travail, sa préconisation n’engage que lui ; 2, la loi ne prévoit pas de suspension dans de telles circonstances et seul le juge judiciaire saisi en référé peut enjoindre à la SNCF de suspendre son activité. 3, il serait erroné de se focaliser sur la seule présence d’un second agent, il faut prendre en compte l’ensemble de l’organisation du travail ; 4, l’employeur reste maître de l’organisation du travail, mais doit mettre en œuvre l’évaluation des risques et les mesures de prévention. » La SNCF se sent désormais les mains libres pour sanctionner ceux qu’elle considère comme des grévistes cachés et illégaux. Donc pour la SNCf la circulation des trains , leur securité et celle des personnels et des voyageurs, n'est plus du ressort de l'inspection du travail ..de plus s'il y a des victimes le seul responsable sera " l’Etablissement public de sécurité ferroviaire" et non la SNCf... joli tour de passe passe..
  4. jackv

    Le Brexit

    Nouvelle journée, nouveaux votes cruciaux et un certain air de déjà-vu au Parlement britannique. la décision des députés ce mardi soir devrait apporter une première certitude sur la date du Brexit. Si le gouvernement remporte les deux votes prévus, une sortie de l’Union européenne le 31 octobre sera hautement probable. Si au moins un des deux votes est perdu, une extension au-delà sera inévitable. C’est ce second scénario qui semblait, mardi à la mi-journée, le plus probable, avant que le Premier ministre, Boris Johnson, n’en suggère un troisième au début des débats à la Chambre des communes. https://www.liberation.fr/planete/2019/10/22/johnson-face-au-parlement-le-spectre-de-henry-viii_1759044
  5. le ferroviaire est toujours un eternel recommencement..faire ;défaire; refaire..
  6. ça y est pascal.. ça recircule (manque la sucrerie)
  7. une simple je ne connaissais pas ce coin et les particularités de cette ligne.
  8. pascal tu n'as plus qu'a faire un saut la bas ...manœuvre a pied d’œuvre !..
  9. ce n'est pas un probleme d'institution mais humain chaque inspecteur peut avoir en plus des textes une manière de les interpréter de les faire appliquer ou des pressions qu'ils peuvent recevoir comme tout un chacun et meme comme les juges. ,mais ils sont tenus a justifier leurs décisions, et a chaque fois que j'ai travaillé avec l'inspection du travail ils ont de bons conseils et ils (elles) veuillent pour la securité des opérateurs..
  10. tout a fait un systeme de stationnement fixe serait la solution..mais ou sur la route sur le trottoir ? Ces engins n'ont pas fini de poser des problemes
  11. rue du patis.... Montier en der ? avant travaux ,
  12. un peu douteux comme réflexion lorsqu'il s'agit de vies humaines que ce soit sur la route ou les trains ?
  13. ce qui était prevu en 2019 https://www.sncf-reseau.com/sites/default/files/2019-03/SNCF_MEP_Chantiers2019_80x120_BD OK DEF.pdf https://www.sncf-reseau.com/sites/default/files/2019-03/A3_IDF_2019 OK.pdf
  14. pour eviter les feuilles et les arbres sur la caténaires IG94589
×
×
  • Créer...