Aller au contenu

parisse

Membre
  • Compteur de contenus

    96
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

58 Relevé

À propos de parisse

  • Rang
    Automotrice Z2

Infos Métier

  • Entreprise
    -
  • Service
    non

Visiteurs récents du profil

2 573 visualisations du profil
  1. Oui, mais il est toutefois impossible d'acheter un aller-retour avec tarif TER avantage+international, par exemple Grenoble-Lausanne, alors que c'est possible avec la carte week-end.
  2. J'ai sous les yeux un billet de train datant de 2 ou 3 ans St Léonard 13h41-Epinal 14h38, donc 57 minutes de St Léonard à Epinal, on ajoute 8 minutes pour St Léonard-St Dié, ca nous fait 1h5 minutes. Avec les ralentissements en moins, il me semble possible de faire le trajet St Dié-Epinal en 1 heure en desservant les arrets habituels. Je ne vois pas l'interet de mettre en avant un temps de 53 minutes en desservant uniquement Bruyères, au détriment des autres arrets, ni d'avoir des trains ominubus vs directs sur un nombre de liaisons qui ne dépassera sans doute pas la dizaine. Par contre, il faudra faire un peu de pub pour que les habitants connaissent l'existence de la gare la plus proche de chez eux.
  3. Quand on lit les détails, le temps de 53 minutes annoncé serait avec un unique arret à Bruyères et 5 AR par jour. Mais alors quid des autres gares de la ligne? Il vaut beaucoup mieux conserver un temps de parcours de quelques minutes de plus et desservir les gares intermédiaires, on ne va quand meme pas conserver des cars omnibus en parallèle! Et 5 AR par jour c'est vraiment peu: 2 le matin, 1 vers midi, 2 le soir, insuffisant pour capter des clients au-delà des captifs. Vu le cout de la rénovation, il faudrait plutot envisager une dizaine d'AR (au moins 8 en tout cas) si on veut avoir un minimum de fréquentation.
  4. Concernant les politiques de transports, mon insatisfaction ne concerne pas que les cartes de réduction loin de là, mais tout le système de transports en commun francais qui n'a aucune gouvernance et est en train d'éclater encore plus, alors que c'est le contraire qui est souhaitable si on veut diminuer notre dépendance à la bagnole. En France, il est essentiellement impossible d'avoir un titre de transport unique de porte à porte, or c'est un obstacle important au développement des TC, et que l'on pourrait résoudre sans investissements importants (en tout cas sans investissements comparables aux infrastructures/matériel). En Suisse, je peux acheter un unique billet de porte à porte (i.e. comprenant les trajets en bus urbains, des trajets en auto postale, des trajets en train de différentes entreprises ferroviaires avec autant de correspondances que nécessaire et non cette limitation absurde à 2 correspondances imposée par la SNCF hors guichets), avec aussi une unique carte de réduction valable partout (chaque transporteur peut bien sur adapter la réduction pour son réseau). En France, il faudrait faire de meme pour inciter l'usage des TC. Meme en-dehors de toute considération environnementale, je pense que tout le monde y gagnerait, les clients comme les transporteurs, ces derniers tout simplement parce que la simplicité augmenterait le nombre de passagers : il y a plusieurs facons d'avoir plus de clients, la concurrence entre TC en est une, prendre des parts de marché aux autres modes (en particulier la bagnole et l'avion bien plus polluants) en est une autre. Sur la carte avantage week-end, bien sur que c'est un bug, puisqu'on peut obtenir la réduction à un guichet.
  5. N'importe quoi. Je souhaite juste pouvoir voyager simplement (donc avec une seule carte de réduction valable partout, et pas une par région et une pour les trajets nationaux), comme c'était le cas il y a peu. Je préfère payer une unique carte plus cher (par exemple 100 euros), plutot que de devoir trimbaler 3 cartes pour le meme prix et risquer d'en oublier une. Ensuite, je ne suis pas sur d'avoir bien compris, pensez-vous, ADC01 ou/et capenlanbrest, que c'est un privilège de pouvoir acheter une carte de réduction et qu'il faudrait l'abolir ? Enfin, pour en revenir au premier post de ce fil, ce serait souhaitable qu'on corrige enfin le(s) bug(s) qui affectent le choix des trajets avec la carte Avantage week-end, ca fait quand meme bientot 2 mois que cette carte existe et que le problème a été signalé. On frise la publicité mensongère.
  6. Et pourtant ADC01, il y a des pays où une unique carte permet d'avoir des réductions chez plusieurs sociétés de transport ferroviaire, il suffit d'avoir un protocole pour répartir les recettes entre les différents transporteurs. Evidemment, ce sont des pays développés en terme de transports en commun, alors que la France est en train de revenir à des concepts qui font moyenageux, avec des baronnies indépendantes (les régions) et bientot plus rien pour les coordonner. Personnellement, j'ai 3 cartes de réduction (2 régionales, et 1 nationale), alors qu'il y a quelques années une seule suffisait.
  7. Si j'ai bien compris, pour les trajets *en correspondance avec TGV ou Intercité*, la réduction est encore la meme partout sur les segments TER (application du calendrier bleu/blanc). Or c'est eux qui posent problème, il n'y aura pas d'indisponibilité si l'aller est en TER sec et le retour aussi. Donc il devrait etre facile d'utiliser la solution provisoire "faire comme avec l'ancienne carte week-end en remplacant 25 par 30" en attendant d'avoir une solution qui tient compte des nouvelles règles, plutot que d'avoir des retours indisponibles. Et c'est quand meme pas sorcier de tenir compte des nouvelles règles, meme sur TER sec, il suffit d'associer à chaque gare sa région et de comparer les régions des O/D. J'ai quand meme du mal à croire qu'il n'y a pas disons une certaine désinvolture...
  8. OK, la carte week-end ancienne a un taux de réduction uniforme sur toute la France, ce qui ne sera pas le cas pour la carte Avantage en correspondance TER si la liberté tarifaire totale est appliquée par une région. Mais ce n'est pas encore le cas si je ne m'abuse, donc qu'est-ce qui empeche d'utiliser la solution que je propose (i.e. algorithme carte week-end ancienne avec 30% au lieu de 25% sur TGV et Intercités) en attendant d'avoir une version qui prend en compte la complexité à venir correctement ? C'est une solution provisoire qui devrait pouvoir etre mise en place en quelques heures (vu que c'est testé pour la carte week-end ancienne) et serait certainement appréciée par les possesseurs de carte avantage week-end et famille, alors qu'ils voient Indisponible à la réservation pour une partie des retours sur Internet, et que meme si par chance ils savent pouvoir obtenir leur billet à un guichet, les guichets disparaissent comme neige au soleil.
  9. Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est pourquoi on n'a pas tout simplement fait appel au meme code source que pour l'ancienne carte week-end, en changeant juste le taux de réduction de 25 à 30% (sauf sur les segments TER dont le taux de réduction reste inchangé pour le moment).
  10. Actuellement, il est impossible de réserver un retour si les segments aller ne sont pas compatibles sur Internet. Par exemple un aller TER+TGV doit correspondre à un retour TGV+TER avec le meme segment TER (O/D échangées). Il parait qu'au guichet on peut acheter un aller TER+TGV et un retour TGV direct, à tester (perso j'ai l'ancienne carte week-end qui n'est pas affectée par ce bug). Ce n'est pas la première fois que les possesseurs de carte week-end subissent ce genre de problème, de mémoire ca prend 3 à 6 mois à etre corrigé, ce n'est sans doute pas une priorité (trop de souplesse = risque de voir des voyageurs pro prendre la carte week-end?)
  11. @Bibloc: la superficie de la Suisse est de 41285 km^2, contre 12011km^2 pour l'ile de France, donc non ce n'est pas comparable! Ce serait plutot avec Rhone-Alpes (sans l'Auvergne, 43698km^2) que la comparaison est pertinente, la Suisse est un peu plus dense que Rhone-Alpes, avec du relief dans les deux cas, mais nettement moins dense que l'Ile de France, ce qui est bien sur un paramètre essentiel si on veut comparer deux systèmes de transport ferroviaire. @Magorino: 7.79 euros/100km sans carte de réduction en France? Certainement pas sur du tarif normal TER ou TGV pro, seul tarif comparable au plein tarif suisse. Donner un seul chiffre n'a guère de sens tant les situations sont différentes. En Suisse, le pourcentage de détenteurs de l'abonnement 1/2 tarif n'a rien à voir avec celui de l'offre équivalente en France (Fréquence 50 1ère France entière).
  12. Le prix donné pour la Suisse de 28.57 euros/100km c'est du plein tarif en seconde. Si on veut comparer ce prix avec la France, il faut comparer avec le plein tarif kilométrique national, voire régional (souvent un peu plus cher), ou le TGV Pro 2nde. On ne trouve alors pas 7.79 euros pour 100km, c'est plutot 17 euros (TER) ou presque 21 euros (TGV Paris-Lyon). Si on veut comparer les 7.79 euros en France avec la Suisse, il faut tenir compte du 1/2 tarif, de l'AG, des prix dégriffés CFF, des cartes journalières (avec ou sans 1/2 tarif), et des conditions d'échange et d'après-vente. Le train est plus cher en Suisse mais certainement pas avec un rapport 4, mais en contrepartie on achète en général son billet le jour meme, on a rarement besoin de réserver, on monte dans le premier train qui va dans la direction souhaitée sans passer par un portique d'embarquement, si on rate un train, on prend le suivant, au plus tard 1 heure après. Malheureusement, tout le contraire de la direction prise par la SNCF depuis plus de 30 ans.
  13. Du coup est-ce autorisé ou pas d'utiliser deux titres de transport dans le meme train ? Si c'est interdit, on ne voit pas bien pourquoi justifier l'interdiction du cas particulier évoqué dans ce fil par l'existence de subventions pour les abonnements de travail. La seule et vraie raison serait de faire payer le client au maximum, et de mon point de vue ce serait une clause abusive. Est-ce une spécificité francaise?
  14. On peut avoir interet à utiliser 2 titres dans un meme train: la tarification TGV fait que si un petit morceau de votre trajet se trouve sur un segment déjà très occupé, alors on paie l'ensemble du trajet au tarif fort. Ou bien le tarif Prems n'est pas proposé sur l'ensemble du trajet, il manque une petite partie (par exemple Lyon-Metz mais pas Lyon-Thionville). Ou bien on effectue un aller-retour au tarif week-end qu'on complète sur un des trajets parce qu'on ne part pas/arrive pas exactement a la meme gare. Si j'ai bien compris la restriction sur l'abonnement de travail ne s'applique pas ici et c'est donc possible. Mais il me semblait avoir lu quelque part qu'on ne pouvait pas utiliser 2 titres de transport sur un meme train, d'où ma question.
  15. C'est parfaitement normal que ca soit difficile à expliquer puisque ca n'est absolument pas logique. Ce qui est étonnant c'est que personne n'ait jamais contesté cette clause comme étant une clause abusive. Existe-t-il une clause analogue qui interdise d'utiliser deux billets sur un meme train à des tarifs différents ?
×
×
  • Créer...