Aller au contenu

gilles_tagada

Membre
  • Compteur de contenus

    1 056
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

603 Explosif

À propos de gilles_tagada

  • Rang
    Orient Express

Infos Personnelles

  • Ville
    Toulon

Infos Métier

  • Entreprise
    associationfr
  • Service
    non

Me Contacter

Visiteurs récents du profil

9 793 visualisations du profil
  1. Pour être certain de recevoir la réponse exacte et adaptée à votre situation personnelle, pourquoi ne pas aller poser la question directement à vos RH?
  2. Il ne faut pas mélanger les choses : l'aptitude médicale et la possibilité d'être embauché. Si c'est le RH, comme vous l'indiquez, qui vous envoie de nouveau à la visite médicale et que celle-ci constate que les problèmes ont disparu, et surtout que rien ne s'oppose à l'embauche, pourquoi voulez-vous que ce même RH vous dise ensuite qu'il ne va pas vous embaucher?
  3. Dans les textes officiels, il faut prendre en compte l'ensemble du texte, et pas seulement quelques mots : "dans la limite du temps ... accompli s'il n'avait pas contracté d'engagement". Si vous avez passé 3 ans et 2 mois dans l'armée au titre d'un contrat d'engagement, cela ne compte pas. Seules comptent les périodes liées à "l'accomplissement de l'une des formes du service national actif ou de périodes de mobilisation ou de volontariat civil".
  4. Bonjour, J'ai trouvé en ligne le référentiel IN 1520 qui donne la liste des symboles à utiliser dans les schémas de détournement (entre autres). J'y ai découvert des plaques B, RA et RP, je suppose qu'il s'agit de plaques, mais sans en être certain. Sur une vidéo, j'ai vu un "B" lumineux à l'entrée d'au moins une voie de Versailles -Chantier. Que signifient ces "plaques" et s'agit-il bien de plaques ou d'autre chose?
  5. Et pas l'ensemble des services : uniquement les TER Intercités (17000) si j'ai bien compris. Les TER omnibus "pourraient" être attribués en option.
  6. Effectivement. Mais la mise en concurrence sera mesurée : seule la ligne Marseille - Nice sera concernée dans un premier temps.
  7. Si justement : le matériel a été retiré à une association qui n'était pas assez sérieuse, il a été confié à une autre association.
  8. Pour bien connaître le sujet, il est certain qu'il faut bien bétonner son dossier. La SNCF ne confie pas son matériel à n'importe qui. Elle s'assure du sérieux de l'association, du projet et de l'adéquation entre celui-ci et les moyens mis en oeuvre. La préservation n'est pas un droit : ce n'est pas parce qu'on dit "je voudrais préserver tel engin" que la SNCF va le confier. Et on a déjà vu des associations qui avaient eu les yeux plus gros que le ventre se faire retirer le matériel par la SNCF. Rien n'est définitivement acquis.
  9. Il faut surtout un document officiel signé entre l'association et le responsable du lieu. Un simple accord verbal n'est pas suffisant.
  10. Donc c'est 4.500 plus les frais de dossier. Là, je ne sais pas. Et ça dépendra de paramètres qui sont très variable d'une association à l'autre : ce que vous voulez comme couverture, l'endroit où l'engin est garé...
  11. Frais de dossier 1.400 € HT (à payer à chaque renouvellement de la convention), frais convention pour un autorail multi-caisse : 4.500 € HT (payable sur 5 ans).
  12. Tant que l'association n'est pas déclarée, elle n'a pas d'existence légale : impossible d'avoir un compte en banque pour réunir les fonds, impossible de se faire attribuer du matériel... S'arranger avec ses chefs peut-être, mais il va falloir un écrit officiel pour monter le dossier. Les frais de dossier de la convention sont à payer en une seule fois. Seul le montant correspondant à la préservation en elle-même est réparti sur 5 ans. Je pense que, plus que le nombre, ce sont les compétences réunies qui vont jouer. Pour monter les circulations, ça ne peut pas se faire en douce : il faut passer par la voie officielle, au minimum 3 mois à l'avance et c'est pas donné, surtout si vous ne bénéficiez pas du tarif négocié par l'UNECTO.
  13. Bonjour, effectivement, c'est un sacré défi. Et en plus des points cités par @P'tit gris du sud, il ne faut pas oublier le principal : l'argent! La SNCF ne confie pas du matériel à n'importe qui. Il faut donc démontrer que l'association a les moyens financiers, administratifs et humains de ses ambitions. Sans parler de la remise en état, du stationnement, de la formation... bref de tout ce qu'il va falloir payer pour la préservation en elle-même, il faut prévoir les frais de mise à disposition frais de dossier et d'acheminement). Pour une rame à 4 caisses, ça doit déjà tourner dans les 5 à 6.000 € si ce n'est plus. Pour que le projet soit accepté, il va aussi falloir parler de l'avenir, qu'allez-vous faire de la rame : allez-vous la stocker au fond d'un hangar (peu de chance que ça soit accepté) ou voulez-vous la faire rouler? Là aussi, il faudra montrer que l'association a déjà réfléchi, qu'elle aura les moyens financiers, humains, de réaliser ses projets.
  14. Pour ceux qui souhaitent se faire leur propre idée et consulter les 2 documents officiels, vous les trouverez ici : http://www.securite-ferroviaire.fr/reglementations/rc-b-2c-ndeg-2-processus-depart-des-trains-v2
  15. Les réservoirs de carburant moteur étaient indiqués par ce marquage. Je recherche le marquage des réservoirs de csp pour le chauffage, presque identique sauf que le cylindre moteur est remplacé par un serpentin.
×
×
  • Créer...