Jump to content

Gabri

Membre
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About Gabri

  • Rank
    Aérotrain

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    mat
  1. Merci @ tous pour vos réponses! C'est vrai et c'est étrange, il n'existe aucune référence, aucune base à ce sujet. Il me parait pourtant judicieux de savoir déterminer le nombre de cales à disposer lors d'une recherche de blocage sur forte déclivité. Ne serait-ce que pour avoir l'esprit tranquille. Encore merci.
  2. Bonjour @ tous, Est-ce que quelqu'un connait la valeur en "poids-frein" d'une cale anti-dérive? Par avance, merci! :)
  3. Pardon, je crois que j'ai compris. Un S de BM se franchira avec un bulletin S "OU" MV (mais pas les deux ensembles) tandis qu'un carré de BM aura nécessairement un bulletin C "AVEC" éventuellement un MV. Et pour répondre à Géant Vert, pour une évo il faut un ordre écrit! ;)
  4. Bonjour Laurent, Si je peux me permettre, l'article A11.13 du RCL (franchissement d'un sémaphore de BM fermé) dit que trois types d'autorisations peuvent être délivrées par le garde: le bulletin S, le bulletin MV si l'on a pas l'assurance que le canton est libre et l'ordre écrit. C'est pas moi c'est la bible! Peut-être as-tu un argument que je n'ai pas? Cordialement.
  5. Bonsoir Nelsonlink, Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, j'ai pu voir sur le forum que tu semblais connaître (participer à?) la formation. Mon but n'est pas de griller les étapes et d'étaler une quelconque avance si jamais j'étais accepté dans un stage mais je suis "malheureusement" émerveillé par ce boulot et m'y intéresse peut-être plus que je ne devrais. Je sais aussi que ce genre de "profil" n'est pas nécessairement un avantage aussi je me garde bien d'avancer la moindre connaissance dans mes demandes répétées de reconversion. Non, je me m'intéresse juste, je suis curieux! Et surtout je prends garde de ne pas "imprimer" un mauvais schéma de compréhension comme tu dis. Aussi je tente de me renseigner beaucoup avant d'imaginer comprendre ce que le référentiel mécano laisse comme ambiguïtés ou autre zones d'ombres (et il y en a je trouve). Je tente juste de regarder un peu derrière le rideau pour décoder les bases de certaines procédures. Mais je n'ai ni l'envie ni la prétention de commencer un stage en rêvant tout connaître! Je réalise qu'on ne peut pas apprendre un métier comme celui-ci en autodidacte, qu'il y a une rigueur et un ordre des choses à respecter! Mais comment faire quand on s'intéresse à quelque-chose pour s'empêcher de mettre un peu le nez dedans! J'espère que mon heure viendra, ou peut-être pas, mais je m'intéresserai toujours aux trains! Merci pour tes conseils cependant Nelsonlink! @ bientôt.
  6. Bonsoir Nico, Un très grand merci pour tes réponses claires et rapides et pour le temps que tu as pris pour y répondre! En effet dans mes exemples sur les signaux de BAPR il s'agit bien de la variante simplifiée. J'ai d'ailleurs un peu de mal à en saisir l'utilité compte tenu que les règles de l'avertissement et du disque de VU continuent d'y être appliquées et qu'il est formellement interdit de pénétrer en canton occupé de soi-même en cas d'impossibilité de se faire reconnaitre et après 15 minutes. Alors d'accord, les modalités de franchissement sont peut-être plus souples (plus d'ordres écrits à délivrer) mais du coup c'est marche à vue sur tout le canton. Et des cantons de BAPR, ça peut être bien long là où bulletin S autorise à reprendre sa marche normale au dégagement des appareils de voie tenus par la gare ou un poste. Je fais la transition sur le bulletin S car finalement, le BAPRs n'est que du BMVU déguisé? Où se trouve l'intérêt? La sécurité des circulations en "pseudo-automatisant" le cantonnement? Supprimer des agents-circu? Je trouve ça étrange. Installer des cantons intermédiaires en pleine campagne? Concernant le franchissement intempestif je trouve tout ça un peu ambigu aussi. Encore merci à toi Nico!
  7. Bonjour, Je suis un petit nouveau sur le site (que je trouve vraiment sympa en passant!) et je me pose pas mal de questions sur la conduite, la signalisation et l'implantation de celle-ci. Je suis du matériel et j'aimerais beaucoup passer du coté de la traction. Mais pas facile de trouver une place en stage. Et encore moins d'être libéré de mon établissement, mais ça tout le monde ici doit connaître la rengaine... Passons. Ça fait un moment que je cherche à connaître le pourquoi du comment des signaux matérialisant les sorties de gares. Notamment en voie unique et voie banalisée. En effet pourquoi par exemple dans une gare sur ligne une voie banalisée BAL avec voie d'évitement on trouve un signal de sortie sur chacune des voies (directe et déviée) alors qu'en BAPR, de manière générale s'entend on trouve de la signalisation similaire à la voie unique (panneau circulaire et surtout le but de ma question QU'UN SEUL signal commandant la sortie après l'aiguille?). Le BAPR que je prends pour référence n'est pas du circuit de voie mais du comptage d'essieux, y'a-t-il quelque chose par rapport à ça? Pourquoi utiliser un carré d'entrée dans certaines gares de BAPR annoncé par un panneau circulaire plaqué A alors qu'un disque semblerait faire aussi bien (je n'ai pas toutes les clés hein, d'où mes questions!)? Autre question, pourquoi certaines gares de VB BAL, en plus donc des deux signaux de "sorties" propres à chaque voie disposent d'un autre signal carré plus loin une fois passé les aiguilles de sortie? Quel est le véritable signal de sortie? Car dans le règlement conducteur il est dit qu'en cas de franchissement intempestif d'un signal de sortie donnant accès à une VB ou VU il s'agit de protéger le train comme un obstacle vis à vis des circulations de sens contraire (ce que je conçois aisément). Mais donc, quel est véritablement le signal matérialisant la sortie de la-dite gare? Et enfin, pourquoi certains signaux de sortie (oui je suis pénible avec ces signaux de sortie!) sont des sémaphores et d'autres des carrés. Il y a parfois des signaux de sortie carrés après les aiguilles et je ne comprends pas bien leur rôle de protection (plus d'aiguilles, pas de PN, pas de caténaire...). Je comprends bien qu'en BAL on ne retient pas les trains avec un sémaphore, mais en VU par exemple? Un sémaphore de VU ne se franchit que sur autorisation? Avec un bulletin S éventuellement combiné à un MV. Ce signal retient les trains (d'autant plus qu'il soit équipé DAAT), alors pourquoi parfois utilise-t-on le carré alors que derrière il n'y a plus rien à protéger? J'ai conscience que ça fait beaucoup de questions, mais si une âme charitable déniait éclairer ma lanterne je lui serais infiniment reconnaissant! Gabriel
×
×
  • Create New...