Jump to content

GG78

Membre
  • Content Count

    44
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutre

About GG78

  • Rank
    Talgo III
  • Birthday 04/22/1960

Infos Personnelles

  • Ville
    Seine et Oise
  • Hobbies
    Rugby, VTT, balades et Informatique ...

Infos Métier

  • Entreprise
    sncf
  • Service
    inf
  • Métier & Lieu
    Infra Equipement PSL

Recent Profile Visitors

5634 profile views
  1. Un bon rétablissement ... CRL COOL Aldo500 Natman ADC01 Arlanda Express Ae 8/14 nobodyuse Technicentre _Nox_ Inharime Nipou Olihqt rv.marliere stephou29 Lao She CC 72041 Assouan Gom Pascal 45 Ossoue/Gaube Michael02 Gnafron 1er Audrey kerguel SilviodeNice Jackv DOUBLET cheyenne44 chevelu82 JLChauvin 5121 ruddyman Tophe CORSO Z2N Tuning Bougie Verane12 Anaur FloBarr nicopasta dav1077 PAZ fby Rail Cassé SATANAS DU 94 LGV chalut Fabr Mikado 74 GG78
  2. De belles photos ... Une bien belle région, vivement la retraite que je retrouve mes racines et les belles montagnes ... Le Morgon qui domine le Lac, majestueux ...
  3. Ici la carte est de meilleure qualité ... http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fa/Serre-Pon%C3%A7on-01.png Et ici l'article http://fr.wikipedia....0_Brian%C3%A7on
  4. La meilleure période de l'année pour voir les anciens vestiges de la ligne et du vieux village de Savines inondé ... Un vieux film L’Eau Vive retrace de la construction du barrage de Serre-Ponçon sur la Durance ...
  5. Bon anniversaire ...

    EMF val de durance ca n'existe plus ?

  6. GG78

    Salut le Nordiste d'Aulnoye...

  7. Très belles photos d'une lointaine époque ... ;)
  8. Bonjour, Cherche un peu vers ROLLIN & DUPRET à ARC LES GRAY (70) La fabrique se situe près de la Saône Bonne journée à toi GG
  9. Entre la gare du Cateau et la gare d'Ors au lieu dit du pont Noir ... Je connais un peu le coin ... Bonne journée à tous
  10. Merci beaucoup , mes rugbymans n'ont pas cette allure, dommage ... A mon avis on aurait beaucoup plus de spectateurs ... Bonne soirée à vous tous et merci Kerguel
  11. Merci beaucoup et bon anniversaire à tous les autres Niko(23), fimilfinfaon(28), fred84(23), PK50(59), antara(23), GMPE(46), v150(45), soukouss3(30)
  12. Bonjour, Une petite idée, pour la protection du Personnel dans le tunnel (annonce d'un train, garage dans les niches) ? Bonne soirée GG
  13. Bonjour, Merci beaucoup pour le très intéressant scan de la ligne, je vois que tu possèdes l'ouvrage "l'étoile de Veynes", on m'a souvent parlé du livre mais je n'ai jamais eu la chance de l'acheter ni de le lire. Gérard
  14. Bonjour, J'ai remis la main sur un article Un extrait d'un article de l'étude Socio Culturelle du territoire Francais "Sur le territoire du programme Man and Biosphère MontViso" Dès avant l‘arrivée du train à Briançon, en 1884, les habitants de la haute Durance se sont plaints de leur enclavement, d‘habiter dans un bout du monde. Comparée à celle de l‘Ubaye sa situation paraît pourtant enviable. On ne sait quels mots utiliser pour qualifier la situation dans laquelle se trouvait cette dernière. Certains cols avaient été ponctuellement aménagés à l‘occasion des passages de troupes et de l‘artillerie qui exige des chemins praticables. Cela n‘avait pas d‘effets sur les communications avec la vallée de la Durance ou avec Digne. C‘est seulement en 1883 qu‘une route relia la vallée à la gare de Prunières. Dix ans plus tard, la liaison vers Seyne-les-Alpes et Digne était ouverte. Le chemin de fer aurait pu être l‘occasion pour l‘Ubaye de rattraper son retard. Le projet d‘une ligne de Digne à Barcelonnette, prévu par la loi du 7 juillet 1879, fut rapidement abandonné. Celle de Prunières à Barcelonnette, prévue par la même loi, ralliait les espoirs des édiles. Son intérêt stratégique renforçait ses chances de réalisation. Mais, d‘études en études, de ministre en ministre, les décisions traînèrent. Ce n‘est qu‘en 1902 que la concession fut attribuée à la compagnie P.L.M. L‘adjudication eut lieu en 1909. Les premiers coups de pioche furent enfin donnés tandis qu‘on étudiait les variantes de tracés rendus nécessaires dans l‘éventualité dela réalisation du barrage de Serre-Ponçon. Les adjudications des différents ouvrages d‘art auront lieu en 1913. Interrompus par la guerre, les travaux ne reprirent qu‘en 1915, avant d‘être à nouveau arrêtés, faute de main d‘Œuvre et de matériaux, en 1917. En 1919, les chantiers redémarrèrent. Ceux des tunnels et des viaducs progressaient lentement. Finalement, en 1937, le Conseil général des Basses-Alpes prononça l‘abandon des travaux. Plusieurs raisons peuvent être invoquées pour expliquer cet échec, comme le développement du transport automobile (par la même compagnie P.L.M.), l‘argument militaire à nouveau ou encore l‘action occulte de certains émigrés mexicains actifs à protéger leur berceau familial des injures du progrès. Faute d‘une liaison ferroviaire, les liaisons routières entre massifs, vers le Queyras et le val d‘Allos (Verdon) furent facilitées grâce à la rocade militaire des Alpes qui, à la fin du XIX° siècle, met en continuité les grands cols parallèles à la frontière italienne, Izoard (1887), Vars (1891), Allos et le versant nord de Restefond. La route et le tunnel du Parpaillon (1892-1900) assuraient, au cŒur du dispositif, une sortie sur l‘Embrunais. En 1920, l‘ouverture aux automobiles de la route du col de la Cayolle et l‘organisation en circuit de la Route des grandes Alpes,de Nice au lac Léman, desservie par cars complétaient cette liaison entre les massifs... On peut retrouver cet extrait dans le fichier PDF suivant : Fichier PDF Bonne lecture Gérard
×
×
  • Create New...