Aller au contenu

CedricG

Membre SNCF
  • Compteur de contenus

    84
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

104 Fort

À propos de CedricG

  • Rang
    Automotrice Z2
  • Date de naissance 11/10/1990

Infos Personnelles

  • Ville
    St Cyr l'Ecole (78)
  • Hobbies
    Simulation ferroviaire et aérienne

Infos Métier

  • Entreprise
    Systra
  • Métier & Lieu
    Ingénieur signalisation ferroviaire

Visiteurs récents du profil

2 220 visualisations du profil
  1. C'est parce-qu'en fait la TVM300 ne sera pas "démontée" immédiatement sur la LGV PSE (tout comme sur les LGV BPL et SEA). En effet, beaucoup de rames ne sont compatibles que TVM (TGV Duplex 200, TGV Réseau) et ce sera toujours le cas en 2025, date de mise en service des nouveaux équipements. Ou pire, certaines rames pourront toujours être en ETCS baseline (version) 2 qui est partiellement compatible (donc comprendre incompatible) avec les équipements sol baseline 3. Pour récapituler les systèmes mis en oeuvre dans le cadre de LGV+ : en 2025, on aura la mise en service des postes SEI-TVM30
  2. Sur la justification de la dépense, c'est une dépense déjà engagée (avec les coûts pour rompre les contrats avec Hitachi et Alstom...) et quand le projet est financé par l'Union Européenne, on ne va pas renoncer à le faire. De plus, la crise sanitaire est, on l'espère, passagère (enfin, elle se terminera au moment où on trouvera un vaccin et qu'il sera déployé). On peut donc penser à un retour au trafic normal en 2021 ou 2022... donc ce n'est pas déconnant de mettre en service le nouveau système de signalisation en 2025. Le besoin sera là. Oui, c'est bien cela que je voulais dire.
  3. Bonjour, Non, la TVM430 n'aura pas d'évolutions dans le futur. Et il n'y a pas d'intérêt à la faire évoluer. La TVM est basée sur une séquence de ralentissement où l'on réduit la vitesse d'un cran à chaque canton. Cela est moins performant que l'ERTMS qui établit un ralentissement direct de la vitesse max à la vitesse but au bout d'une distance but. De plus, du fait des directives et spécifications européennes, il est évident que l'ERTMS est la solution d'avenir pour assurer une bonne interopérabilité. Ainsi, la formule retenue à la SNCF est : - Informatisation des postes d'aigui
  4. Bonjour, Il est clair qu'il y a des informations et méthodes qu'on ne peut pas divulguer directement. En fait, il faudrait comprendre le contexte pour suggérer la meilleure démarche : Es-tu chez SNCF Réseau ? Es-tu dans un bureau d'études privé agréé ? Autre cas ?
  5. Bonjour, Le problème de tout mettre dans un seul sujet, c'est qu'un nouveau sujet risque d'être noyé dans tout le reste. Une baseline (ou base de référence) pour l'ETCS est un ensemble de spécifications cohérentes. Ce n'est pas spécifique au niveau 2 mais concerne le système ETCS entier. Pour le moment, il existe 3 ensembles de spécifications autorisés (voir https://www.era.europa.eu/Core-Activities/ERTMS/Pages/Current-Legal-Reference.aspx) : n°1 : ETCS baseline 2 et GSM-R baseline 0 n°2 : ETCS baseline 3 (version 1) et GSM-R baseline 1 n°3 : ETCS baseline 3 (v
  6. Bonjour, Mise en service de Rennes P26 (et donc désaffectation du poste central de Rennes) prévue en mai 2018 et non pas mars.
  7. Oui, sauf qu'on désactive encore le KVB/COVIT/FU ETCS lors des essais en survitesse. Désormais, il y a un équipement de contrôle de vitesse spécifique pour les essais : l'ESVE développé par l'AEF.
  8. Ahh... ils ne sont pas encore allés assez loin... ils n'ont pas encore renommé le TER en OuiRegion, le RER et le Transilien en OuIDF, Intercités en OuiTrain, et SNCF en Oui tout court. Ceux qui proposent ces noms devraient être virés et interdits d'emplois pendant quelque temps...
  9. Je suis utilisateur des transports en commun (que ce soit le métro de Lyon ou les TGV) et, en période de forte chaleur, j'embarque toujours de l'eau avec moi (en général, une 50cl pour aller au boulot, une 1,5L quand je prend le TGV). Suis-je normal ? (Question rhétorique... chacun doit prendre ses responsabilités...)
  10. En même temps, ils font passer des trains pendant la nuit pour stabiliser tout ça. Bon courage au conducteur qui doit probablement se faire chier à faire des allers-retours entre le PRS 45 et le SEI 51 !
  11. Il s'agit bien d'un poste informatisé : ce qu'on voit sur l'image est le TCO mural du PCD de Pagny-sur-Moselle, qui télécommande les SEI de la LGV EE. L'image montre en fait les signaux du raccordement de Baudrecourt. Tu ne peux pas le voir sur la vidéo. Ce qu'on te montre sur l'écran est l'image programmation du MISTRAL (et non pas SAAT). L'enclenchement de sens ne semble pas avoir été prévu sur le TCO mural. Il peut être affiché sur l'image globale. Il est alors représenté par une flèche A (Arrivée) et une flèche D (Départ).
  12. Euh, là pour le coup, ça c'est un cas particulier de chez particulier. Je ne sais pas ce qu'ils ont mis en oeuvre à cette frontière.
  13. Ça me rappelle un cas similaire qu'il y a eu sur la LGV Atlantique à Marcoussis.
  14. Ce cas n'arrive jamais au vu des dispositions prises dans les postes. Pas d'annulation de sens possible sur un poste de ligne classique. Sur un poste LGV, tu as une commande d'annulation au PCD qui fait passer l'enclenchement de sens à l'état "Annulation de sens" qui fait tout simplement remonter le KSS (donc sens libéré vu du poste adjacent). En fait, c'était clair dans ma tête, mais je me suis mal exprimé. Voici la formulation exacte dans la : "Après dégagement de la voie intéressée par les mouvements circulant à contre-sens, l’orientation pour les circulations en sens
  15. A priori, un PAI 2006 de type Ansaldo STS SEI 2006 pour Toulouse (même technologie que Paris Gare de Lyon). Pour Vierzon, je ne sais pas.
×
×
  • Créer...