Aller au contenu

Walouze

Membre
  • Compteur de contenus

    158
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

32 Chaleureux

À propos de Walouze

  • Rang
    Anticonformiste

Infos Personnelles

  • Ville
    Puteaux
  • Hobbies
    Kayak (dans les deux sens)

Visiteurs récents du profil

2 499 visualisations du profil
  1. C'est ça, le gars déjà est casse ******** alors qu'il.n'est toujours pas rentré. Et comme je l'ai indiqué, deux candidats ont commis cette erreur de demander à changer de région car "ça les.arrange. géographiquement" De plus, lorsque tu as postule tu as indiqué que la mobilité géographique ne.te dérangeait pas, donc si,tu exposes ta situation, les RH vont y très gentiment te rappeler que tu avais indiqué "je suis apte à la mobilité géographique" :/ Selon moi vraiment n'en parle pas, tu n'en seras que perdant ;)
  2. @momo, je pense qu'helas la SNCF s'en tamponne de ce que tu préfères :/ Et surtout ne demande pas à changer d'UP (ni même demander des.renseignements) lors du recrutement. Un gars avait demandé s'il était possible de switcher de région avec un autre candidat de la même session, les 2 se sont fait stopper. Mais bon mieux vaut être à PSL plutôt que pas du tout être à la SNCF :)
  3. Je te conseille de leur faire comprendre que la SNCF doit s'adapter à toi (donc pas de decouches, surtout pas de travail le week-end, explique leur qu'il faut que ça soit toi qui puisses choisir ton UP et ton CPFT). Explique leur aussi que la conduite des trains est une passion, que tu es très fort sur train simulator et que limite il n'est pas nécessaire qu'un pauvre moniteur t'apprenne ce métier. Si avec ça tu n'es pas pris, j'en mange mon chapeau! ;)
  4. De toute manière, si on t'a contacté pour PSL, tu seras recruté sur PSL (donc ne t'attends pas à pouvoir changer ton possible lieu d'affectation)
  5. Le consultant de recrutement peut tout aussi bien se dire "un gars qui va sûrement se former chez nous, rester quelques temps et se barrer chez VFLI ou ECR des qu'il pourra" tout est possible... Les joies du recrutement
  6. Bonjour, je vais essayer de faire part de mes impressions et des différents témoignages recueillis dans ce forum et autres pour essayer d'aider un maximum de futurs candidats. Je prendrai ici l'exemple de recrutement pour être CRL jusqu'à la réponse du chargé de recrutement. - Les phases de pre-entretiens téléphoniques ne doivent pas être négligés; en effet, c'est le premier contact (et donc le premier avis) que va se faire l'entreprise sur vous. - Les fameux tests psychotechniques décriés par les recalés. Beaucoup ne comprennent pas comment un test de calcul mental ou de pliage peut être un indicateur sur nos performances futures... FAUX. Il faut savoir que les psychologues, ergonomes et ADC effectuent une analyse du travail très poussée (et vu la teneur des tests je pense que que leurs analyses sont étalées sur des années et prennent en compte les modifications des conditions du métier) qui fait émerger des CRITÈRES pour ce métier. (ex: la capacité à traiter RAPIDEMENT l'information est une composante ESSENTIELLE du métier de CRL. Pour la mesurer, on la retrouve dans les tests de lecture des graphiques pour ceux qui s'en souviennent etc...). Donc beaucoup ne comprennent pas comment une simple batterie de tests peut permettre une évaluation pour un métier, et bien sachez que ces tests là sont les meilleurs indicateurs possibles sur un métier. Ainsi, soit vous remplissez les conditions en terme de critères, soit non. C'est une réalité très dure, mais lorsque vous êtes face à un test, c'est hélas comme ca, soit ca passe soit ca casse, pas de juste milieu, pas de 'J'étais trop bon' ou de 'mais ces tests n'évaluent rien'. - Les 190 questions de personnalité jouent un rôle tout aussi important; je remarque que bien souvent, les différents témoignages ne mettent pas assez en valeur ce questionnaire. Sachez que dès lors où vous rentrez dans le bureau du psychologue, celui-ci connait déjà une part de votre personnalité (il a un profil de votre personnalité selon 5 gros facteurs pour faire simple) basé sur ce questionnaire!! Donc n'essayez pas de fausser celui ci, il vous sera très difficile de vous en sortir, surtout que vous ne saurez certainement pas quels facteurs de la personnalité ce questionnaire mesure... - L'entretien avec le psychologue, un gros gros morceau! De par les témoignages que j'ai pu lire (et mes propres entretiens avec les psys), le seul conseil que je peux donner c'est: n'essayez pas de devenir le candidat parfait. J'ai commis cette erreur de vouloir avoir un discours qui puisse plaire au psychologue, mais cela ne fonctionne pas. Je me disais 'ouh lala si la psychologue n'entend pas de ma bouche le terme sécurité au moins 50 fois, je ne serai jamais pris.. (petite astuce de psychologue/consultant beaucoup utilisée en entretien: ceux qui en parlent le plus, ce sont ceux qui en font le moins; donc celui qui insiste trop sur la sécurité c'est qu'il n'a pas du tout compris ce concept...) Pourquoi? Est ce parce que le psychologue (parlons de consultant de recrutement) a des capacités psychanalytiques métaphysiques de lire et nous cerner tel un mentaliste et nous manipuler..... FAUX selon moi! Rappelez vous, le psychologue a déjà sur lui votre profil psychologique! Ainsi, tout discours déviant/ pas naturel va de suite ressortir et discorder avec le profil. (ex: Vous dîtes au cours de l'entretien que vous êtes quelqu'un de très solitaire mais le profil dégage qu'au contraire vous ne pouvez pas vivre seul, le consultant va immédiatement en déduire que le discours que vous lui tenez ne tient pas la route) Donc, allez y au naturel! Montrez au consultant vos réelles qualités et défauts, sans vouloir essayer d'avoir un discours plaisant (ne vous inquiétez pas, l'équipe recrutement sait que le candidat parfait n'existe pas!!) L'entretien mené avec le chargé de recrutement a la même teneur, mais bien évidemment comprenez que le chargé RH est là pour vous évaluer et qu'il n'hésitera pas à vous mettre dos au mur. - Je tiens également à mettre en lumière un point essentiel: les entretiens sont avant tous des échanges! Donc dites vous bien que vous entrerez dans le cadre d'un échange courtois mais au cours duquel vous serez évalué. (toujours avoir en tête qu'on est pas au café du coin mais dans une évaluation) - Enfin, je voudrais terminer en parlant des réponses négatives reçues après des tests/entretiens ratés. Il est important de comprendre pourquoi on s'est loupé (pour ne pas rester sur un sentiment d'inachevé) et surtout pour se poser les bonnes questions! C'est triste à dire mais nous ne sommes pas tous faits pour être des CRL.... C'est un constat absolument terrible que je me suis fait après un (nouvel) échec: comme dans le monde de la mode (mensurations précises), de la vente, des banques etc... ils recherchent un profil et parfois c'est juste que nous n'avons pas le profil adéquat. Cela ne veut pas dire que nous devons considérer cela comme un échec, mais juste comme une évaluation concluant sur un 't'as pas le bon profil, tu n'es pas nul hein mais c'est juste que pour ce poste à cet instant précis tu ne remplis pas les conditions que l'ON IMPOSE'. Mais, il faut savoir être également obstiné et surtout se remettre en question après cet 'échec', essayer de comprendre pourquoi cela n'a pas fonctionné et ne pas remettre en question un processus de recrutement très efficace selon moi. Une fois ce travail sur vous même fait, vous aurez parcouru une bonne partie du chemin pour peut être intégrer un jour la SNCF. PS: Les conseils n'engagent que moi, n'ayant jamais eu l'occasion d'aller plus loin que la réponse du chargé RH, je ne peux m'exprimer sur l'habilitation. Bien évidemment et il est du droit de chacun de ne pas y être d'accord.
  7. @Soad, j'ai une licence de psychologie avec spécialisation psychologie du travail, et je n'ai jamais eu cette sensation du psychologue capable de te cerner en quelques minutes...
  8. Autre détail: "le psychologue capable de cerner en quelques minutes, limite le mythe du personnage capable de rentrer dans ta tête tel un mentaliste" est une aberration selon moi.
  9. Ou le fameux "j'ai demandé aux RH, le psychologue a trouvé que je me rongeais trop les ongles donc ma stoppé" Que tu sois déçu OK, mais ne crois pas que le psychologue tait arrêté à cause de ton soit disant "body langage". La raison est autre et effectivement peut être que tu n'es pas fait pour ce métier. Walouze
  10. " on les connaît.les raisons très.cher.ami à chaque fois! C'est toujours le recruteur!
  11. Petite excuse qui traine souvent sur le forum "Bien sur, à chaque fin d'entretien je demandais des conseils pour m'améliorer et j'ai demandé au service recrutement mais selon le résumé des entretiens, doute de la psychologue parce que je semblais trop à l'aise au cours de l'entretien, limite trop sur de mes choix, donc possible fausse personnalité donnée au psy (déduction très.étonnante, surtout qu'ils ont.un profil présenté grâce aux 190 questions...)"
  12. J'ai surtout l'impression que ce talent machin est une passerelle entre le candidat et la SNCF. Après ce qui m'étonne, c'est que d'un côté on te dise 'Ca passera' sans jouer le rôle de filtre et que la SNCF te stoppe immédiatement (cela décrédibilise totalement talent people pour le coup...), et au vu de ton mail, ta candidature SEMBLE poser problème
  13. Il souhaite être technicien ferroviaire donc la licence pro passe (source: emploi SNCF). Mais la ou je suis d'accord c'est que si la SNCF a bloqué c'est qu'il y avait une raison. As tu reçu un mail de la .sncf? Si oui quel en est le contenu?
×
×
  • Créer...