Aller au contenu

Renaud

Membre
  • Compteur de contenus

    232
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par Renaud

  1. Si tu ne comprends pas lorsque je mets un , alors tu fais partie de ceux que tu vises: Quel type de sous titrage te faut il?
  2. Ben voila, tu as trouvé la solution, pour limiter les travaux il faut limiter l'utilisation...et pour les supprimer totalement il faut tout fermer. C'est d'ailleurs ce que Macron (entre autres) propose pour les "petites lignes". Sans doute avant de s'attaquer aux autres…
  3. peut être est il destiné à d'autres utilisations Ce renouvellement n'aurait il pas quand même eut lieu sans le projet Roissy Express?
  4. C'est l'éternel problème des travaux. Effectués de nuit cela gène les riverains et coûte plus cher, effectués de jour cela gène les utilisateurs, pas effectués du tout cela conduit à la fermeture pure et simple...mais quoi qu'il en soit cela n'empêche pas les râleurs de râler ni les donneurs de leçons de donner des leçons. C'est pas simple mon pauv' monsieur...
  5. Récolte de tomates aujourd'hui... 27 tomates pour 58 grammes. Pour faire des tomates farcies ça va être coton
  6. Renaud

    indicateur chaix

    Aujourd'hui il y a un transbordement à la frontière franco-espagnole. J'ai fais ce voyage en 2004 jusqu'à Coimbra. La voiture dans laquelle j'ai voyagé était une voiture inox en tous points semblable à celles qui ont circulé en France jusque dans les années 90 (même l'odeur dans les toilettes ) . Sauf que celle là était une voiture couchettes de seconde ce qui n'a pas, je crois, existé en France. J'ai vu il y a peu une vidéo sur YouTube, aujourd'hui cette relation est assurée par une rame Talgo.
  7. Renaud

    indicateur chaix

    Au service d'été 1975 le train "Sud Express" reliait directement Paris (9h15) à Lisbonne (11h35...le lendemain) via Hendaye/Irun, Burgos, Salamanque, Vilar Formoso et Pampilhosa (où étaient différées les voitures pour Porto). Ce train comportait des voitures lits, des voitures de 1ère classe en places assises (pour Lisbonne) et des voitures couchettes de seconde classe (pour Porto et Lisbonne). Les voyageurs en places assises de seconde, eux, ne parvenaient à Lisbonne qu'à 13h00 ces voitures étant acheminées par un second train au départ de Vilar Formoso.
  8. Oui, mais quand on voit les projets (et débuts de réalisation) des gares du grand Paris express on peut penser qu'il y a des centaines de millions d'€uros et autant de coups de pieds au c** qui se perdent. Les transports en commun c'est pour transporter au moindre coût et préserver la planète, pas pour satisfaire l'ego d'architectes en plein délires ni la vanité de certains politiques.
  9. Naturellement puisque ça signifiera Opérateur Universel en Intermodalité…
  10. Faire une idée toute faite (dans un sens ou dans l'autre) à partir d'une seule photo c'est peut être aller un peu vite
  11. Il y a comme une contradiction entre le titre de l'article et l'article lui même où il est écrit que "la compagnie ferroviaire n'y est, si l'on comprend bien, pour rien". Il faut donc commencer par faire l'effort d'essayer de comprendre. Si on y parvient on s'aperçoit que les responsabilités sont multiples et qu'elles sont, pour l'essentiel, le fait des politiciens qui ont décidé cette infrastructure (Sarkozy), l'on modifié (Frêche) ou ont laissé faire (Hollande). Quant à Yves Crozet économiste et spécialiste des transports (!) qui siégeait à l'époque au conseil d'administration de RFF il semble qu'il ait été d'une parfaite inutilité. L'actuel président de la République, en ne conduisant pas ce projet a son terme ce qui lui donnerait toute sa valeur et son utilité fait, lui aussi, preuve d'une complicité coupable. Et que penser de Jean Botella qui, dans son article, explique le contraire de son titre sinon qu'il participe allègrement au dénigrement de la SNCF?
  12. La durée du voyage (2h10 pour Paris - Bordeaux en TGV contre 6h00 pour Paris - Nice) est différente. Si, effectivement Paris - Bordeaux en train de nuit ne risque pas d'attirer la clientèle il y a peut être une demande sur Paris - Nice (le 1er TGV direct entre Paris et Nice n'arrive qu'à 13h07) pour les personnes souhaitant arriver dans la matinée. Si Flixtrain a manifesté un intérêt pour cette relation c'est sûrement qu'il pense y trouver son compte. Je ne crois pas que cette entreprise fasse dans la philanthropie
  13. Quand on parle d'un train entre Paris et Nice tu prends l'exemple d'un Paris - Bordeaux. Tu as perdu ta boussole?
  14. Un jour quelqu'un a dit: pour aller en Inde yaka partir vers l'ouest… Et c'est comme ça qu'a été découverte l'Amérique Donc oui il y a des yaka qui méritent d'être tentés, même s'ils ne donnent pas le résultat escompté, mais pour cela il faut avoir une certaine ouverture d'esprit et ne pas avoir un porte monnaie en peau de hérisson
  15. Tu es obsédé par les impôts Une meilleure utilisation des deniers publics et, surtout, un meilleur aménagement du territoire devrait, à terme, résoudre ce type de problème. Je ne sais pas quel type de voiture tu possèdes mais comme râleur tu ne donnes pas ta part aux autres… Mais revenons à nos moutons et au matériel léger
  16. Je ne demande rien "aux autres" mais considère que l'Etat, en tant que responsable de l'aménagement du territoire et à défaut d'avoir une politique du logement cohérente, doit permettre à chacun de pouvoir se déplacer facilement et tout mettre en œuvre pour cela. En laissant les territoires se développer de façon anarchique, en ne faisant rien pour que chacun puisse habiter à un prix raisonnable au plus près de son lieu d'emploi, en ne développant pas des modes de transport efficaces les technocrates ont une large responsabilité car, encore une fois, pour de nombreux citoyens le choix du lieu et du type de logement est un choix par défaut, faute de moyens financiers suffisants.
  17. L'IDF est assez bien desservie si tu n'es pas trop loin d'une gare mais, comme toi et d'autres sur ce site ne cessez de dénoncer les retards, incidents et déplorables conditions de transport par le train ça ne donne pas du tout envie de s'y installer Pour les grandes villes de province ce n'est guère mieux. Pour les HLM j'ai donné. Quand on voit la liste d'attente on sait tout de suite qu'il faudra être très très patient, surtout pour un célibataire comme c'était mon cas à l'époque.
  18. Cherche un logement à Paris, même modeste… (mais c'est aussi valable à Nantes, Bordeaux, Toulouse…) Et je pensais d'avantage aux locataires qu'aux accédants à la propriété. Il reste toutefois un constat: il est de plus en plus difficile de se loger dans une partie de la France (c'est à dire là où il y a des emplois) et il appartient à l'Etat, incapable de gérer la crise du logement, d'apporter les moyens d'en limiter les conséquences. Et cela passe aussi par l'amélioration des conditions de déplacement. Une anecdote pour finir: j'ai travaillé dans une entreprise qui, un jour, a décidé de se délocaliser. J'ai effectivement eu le choix: faire soixante kilomètres pour continuer à aller travailler (et autant pour revenir) ou démissionner. Et j'ai eu de la chance, cette entreprise aurait pu aller s'installer en Pologne ou chez les Papous
  19. Tout à fait d'accord avec toi. Mais tu as eu la possibilité de faire ce choix, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Nombreux sont ceux qui, faute de moyens financiers suffisants, sont obligés d'habiter loin de leur lieu de travail et sont donc victimes d'une "double peine" et je trouve normal que la société, au nom de l'égalité des territoires (et de l'égalité tout court) compense en partie ce désavantage. Certes c'est là un acte de solidarité qui déplait aux TPMG et autres égoïstes de tout poil mais c'est ce qui fait encore la valeur de notre société. Pour peu de temps je le crains
  20. Quand tu n'as pas les moyens de te loger là où tu veux tu le fais là où tu peux. Ce n'est pas un choix personnel, c'est une contrainte. Et il n'est pas anormal que la collectivité, incapable d'empêcher la spéculation immobilière, compense cette contrainte d'une façon ou d'une autre en facilitant les déplacements par exemple. L'individualisme n'est pas forcément là où tu le prétends..
  21. Simples suppositions de ta part. Tu prêtes (sans intérêts j'espère) à la présidente de Région une attitude que rien n'étaye et tu anticipes la position de la Région après les futures élections, position que rien ne permet de deviner (à moins que tu ne sois une nouvelle Mme Soleil). Que la Région se plie au bon vouloir (ou à la mauvaise volonté) de la justice, il n'y a là rien que de très normal et totalement démocratique et c'est tout à son honneur. Quant à la ligne de Canfranc j'ai lu aujourd'hui même sur le site "espacetrains" (que je te conseille de consulter chaque jour) que le président de la région Nouvelle Aquitaine avait relancé le dossier. Cela aura, certes, prit du temps mais tout arrive pour qui sait attendre. Et c'est la preuve que, contrairement à l'Etat, les Régions continuent à miser sur le rail, n'en déplaise à certains. Enfin, tu voudras bien me permettre d'avoir, sur l'avenir du ferroviaire en France, un avis plus positif que le tien. Non?
  22. La Région est favorable à la réouverture. C'est la justice qui prend son temps. C'est là qu'il faut chercher les véritables raisons et je ne sais pas s'il y a des conseillers en communication dans cette vénérable institution .
  23. Relis le message de PN407 du 19 Juin. Tu verras qu'il n'y a pas là, de la part de la Région en tout cas "une occasion de se débarrasser de la ligne". La raison de la fermeture prolongée de cette ligne est à chercher ailleurs.
  24. ...il me semble qu'au chemin de fer il y a parfois des dérives. Et qu'un sujet en entraîne un autre est ce aussi dramatique?
×
×
  • Créer...