Jump to content
Sign in to follow this  
Guest necroshine

Nomimation futur(e) President(e) SNCF...

Recommended Posts

Guest necroshine

http://www.lesechos.fr/info/marches/468513...m?xtor=RSS-2054

Nicolas Sarkozy doit choisir le futur patron de la société dans les dix prochains jours. Celui-ci devra redresser le fret et accompagner l'ouverture à la concurrence. Anne-Marie Idrac semble bien placée pour conserver son poste.

Parmi les dizaines d'invités d'Alstom qui admiraient mardi dernier l'AGV, le nouveau train à grande vitesse du constructeur, se trouvaient Anne-Marie Idrac et Guillaume Pepy, respectivement présidente et directeur général exécutif de la SNCF. Etonnant, quand d'habitude, dans de telles occasions, un seul des deux responsables se déplace. Mais, à quelques jours de la nomination du nouveau patron de la compagnie ferroviaire, ceux-ci se devaient d'être là, en présence de Nicolas Sarkozy. Car c'est bien au président de la République qu'il reviendra de désigner le futur président de la SNCF. L'échéance est proche, puisque le 24 février au plus tard le décret de nomination des nouveaux administrateurs - parmi lesquels figurera le nom du successeur désigné - devra être signé, afin de permettre la tenue d'un conseil d'administration extraordinaire de la SNCF avant le Conseil des ministres du 27 février.

Selon nos informations, le président de la République, qui n'a pour l'instant pris aucune décision, a prévu de se pencher sur le dossier cette semaine. Outre Guillaume Pepy et Anne-Marie Idrac, les candidatures n'affluent pas. Des rumeurs ont couru sur l'intérêt montré par Jean-Paul Bailly, le président de La Poste, Stéphane Richard, le directeur de cabinet de la ministre des Finances, Christine Lagarde, et même Dominique Bussereau, le secrétaire d'Etat aux Transports. Mais les intéressés ont démenti.

Quels seront les critères retenus par le président pour effectuer son choix ? Difficile de le savoir car cette première nomination n'a, par définition, été précédée d'aucune autre. Si, comme Nicolas Sarkozy s'y était engagé pendant sa campagne, les candidats avaient pu expliquer leur stratégie devant le Parlement, chargé de rendre un avis, tout aurait été plus clair... Ce le sera à l'avenir avec la réforme constitutionnelle en cours.

Profil type

Dominique Bussereau s'est néanmoins laissé aller la semaine dernière à décrire de quelques phrases le profil type du futur président de la SNCF, « quelqu'un qui redresserait le fret » et qui parviendrait à « faire une meilleure coopération avec Geodis », comme « le fait Railion (groupe Deutsche Bahn, NDLR) avec Schenker ». « La priorité du gouvernement est que le fret regagne des parts de marché », ne cesse-t-il d'ailleurs de marteler, ajoutant que « la SNCF a une obligation absolue de réussite ».

Primordial, le redressement du fret ne sera pas le seul enjeu de la période à venir pour le nouveau patron du groupe. Après une décennie de restructuration qui lui a permis de retrouver une situation financière saine, la SNCF doit entamer une nouvelle phase de développement. Face à son concurrent allemand Deutsche Bahn, qui multiplie les acquisitions dans le fret mais aussi désormais dans le transport de voyageurs, le groupe français doit repartir à l'offensive. D'autant que l'ouverture à la concurrence du transport international de voyageurs en 2010, qui permettra aussi aux opérateurs de faire du transport domestique sur une ligne internationale, risque aussi de le fragiliser sur son activité aujourd'hui la plus lucrative.

A priori, Anne-Marie Idrac semble en bonne position pour conserver ses fonctions. Arrivée à la tête de l'entreprise en juillet 2006, en remplacement de Louis Gallois, appelé chez EADS, elle a réussi à mener à bien deux dossiers particulièrement sensibles chez les cheminots, la mise en place du service minimum et la réforme du régime spécial de retraite, tout en engageant une nouvelle réorganisation du fret. « Elle n'a pas démérité. Il n'y a pas de raison qu'elle ne conserve pas son poste », indique une source ministérielle.

De son côté, Guillaume Pepy pourrait également prétendre au poste de président de la SNCF. Numéro deux du groupe depuis plus de dix ans, il a été de toutes les décisions. A l'origine de nombreux succès (voyagessncf.com, iDTGV), et initiateur de Railteam, une alliance d'opérateurs ferroviaires à grande vitesse en Europe, il est aussi celui sans qui la réforme du régime spécial de retraite aurait été plus compliquée. Très bon négociateur, il est estimé des organisations syndicales. Beaucoup regrettent dès lors la fin d'un tandem « qui marchait bien ».

Cependant, Guillaume Pepy avait été clair lors de l'arrivée d'Anne-Marie Idrac. Alors qu'il briguait déjà le poste, il avait accepté de l'accompagner encore un an et demi. Mais, après, il reprendrait sa liberté. S'il ne devient pas président de la SNCF, il a déjà prévenu qu'il partirait, au plus tard, au printemps.

LUCILE CHEVALLARD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand patron de la finance !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, DIDIERD a dit :

Un grand patron de la finance !

... Picsou ... :jesuisdehors: ... :Smiley_39: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Farandou est au moins un vrai cheminot depuis longtemps.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, assouan a dit :

L 'effacement progressif de Transilien et de son logo, est un peu, malheureusement de sa responsabilité... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, jackv a dit :

L 'effacement progressif de Transilien et de son logo, est un peu, malheureusement de sa responsabilité... 

Je ne serai pas catégorique sur ce coup, la région IDF préparerai l'arrivée d'un transporteur alternatif à la SNCF que je ne serai pas surpris.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, jackv a dit :

L 'effacement progressif de Transilien et de son logo, est un peu, malheureusement de sa responsabilité... 

Non. Comme dit ADC01 c’est Île de France Mobilités qui reprend la main, ça vaut pour la RATP d’ailleurs... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, assouan a dit :

Non. Comme dit ADC01 c’est Île de France Mobilités qui reprend la main, ça vaut pour la RATP d’ailleurs... 

Pour transilien c était vers 2007 qu'il voulait l effacer il devait être alors à proximité TER  et il me semble qu'il a toujours été voyageurs et pas Fret 

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, assouan a dit :

Non. Comme dit ADC01 c’est Île de France Mobilités qui reprend la main, ça vaut pour la RATP d’ailleurs... 

Et de plus, il me semble bien qu'en région, c'est un peu la m^me chose sur certains EX TER rebaptisés 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fumée blanche est sortie des cheminées de l'Elysée, le nouveau 1er Cheminot est connu ! okok

Jean-Pierre Farrandou sera le 22ème Président de la SNCF, il succédera à Guillaume Pépy qui laissera sa place le 1er janvier 2020.

Citation

Jean-Pierre Farandou est l'actuel PDG de l'opérateur de transport public Keolis, filiale de la SNCF. À 62 ans, il a effectué toute sa carrière au sein de la société ferroviaire en commençant chef de gare en 1981. C'est probablement pour cette raison qu'il a été choisi, un profil rassurant pour une partie des troupes de la SNCF, syndicalistes en tête.

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/sncf-jean-pierre-farandou-va-succeder-a-guillaume-pepy-a-la-tete-de-la-compagnie-7798350991?fbclid=IwAR2J8-KhB78_xfYuavaIh5UA4MKnCDXoao7r79C_yZlozPMl3qjdRMYZpb4

Résultat de recherche d'images pour "jean pierre farandou"

Source : Déplacements pros

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Greg4546 a dit :

Jean-Pierre Farrandou sera le 22ème Président de la SNCF, il succédera à Guillaume Pépy qui laissera sa place le 1er janvier 2020.

A condition que cette nomination soit approuvé par la commission ad hoc, ce qui ne devrait pas poser de soucis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ADC01 a dit :

Et de plus, il me semble bien qu'en région, c'est un peu la m^me chose sur certains EX TER rebaptisés 

Oui :

TER Grand Est = Fluo

TER Centre Val de Loire = Rémi

TER Bourgogne Franche-Comté = Mobigo

TER PACA = Zou

TER Occitanie = Lio

J'en ai sans doute oublié.

Ces renommages se justifient par le transfert des lignes de car interurbaines aux régions (création de réseaux de transport multimodaux uniques) et par le fait que la marque TER appartient à SNCF. D'ailleurs, celle-ci est très connotée "train" : beaucoup oublient que TER ne veut pas (plus ?) dire "Train Express Régional", mais "TRANSPORT Express Régional".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, assouan a dit :

 ça vaut pour la RATP d’ailleurs... 

Mais cela a toujours été plus dur vis à vis de la RATP... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, jackv a dit :

Mais cela a toujours été plus dur vis à vis de la RATP... 

Mais... non plus ? Tu vois dans Paris les bus en livrée bleue Idfm ? Etc...

Enfin, si tu veux vraiment chercher un pou dans la tête du nouveau patron, franchement il y a d’autres casseroles ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un président, non énarque, et âgé 62 ans et des poussières, est très bien choisi pour achever la grande réforme technique de SNCF en appliquant les règles sociales de Keolis aux cheminots, domaine où Farandou a un peu d'expérience et plutôt réussi sans oppositions syndicales. Un choix de transition écologique vers l'autocar et l'autobus domaines du rayonnement de Keolis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, assouan a dit :

Non. Comme dit ADC01 c’est Île de France Mobilités qui reprend la main, ça vaut pour la RATP d’ailleurs... 

Je n evoquais pas l'affichage transilien/stif mais transilien /sncf c'est à dire un problème 100%sncf.... Et à cette période (vers2007)il s'agissait d une remise dans les rangs, pas une tête ne doit plus dépasser, cela a été rapidement visible pour l externe sur le terrain en particulier dans les signalétiques des gares ou la feuille (qui devait faire de l ombre à certain)été remplacée par le carmillon sncf..

Mais c'est loin d'une casserole comme tu l evoques

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jean-Pierre Farandou était le chef de gare de Rodez (source Midi Libre)

Jean-Pierre Farandou alors numéro 2 du groupe, s'exprimait ainsi dans les colonnes du journal "Midi Libre" de Rodez, en septembre 2011 :

Citation

La ligne Nîmes-Perpignan sur la bonne voie ...

https://www.midilibre.fr/2011/11/09/sncf-la-ligne-nimes-perpignan-sur-la-bonne-voie,415065.php

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Pascal 45 a dit :

Jean-Pierre Farandou était le chef de gare de Rodez (source Midi Libre)

Jean-Pierre Farandou alors numéro 2 du groupe, s'exprimait ainsi dans les colonnes du journal "Midi Libre" de Rodez, en septembre 2011 :

https://www.midilibre.fr/2011/11/09/sncf-la-ligne-nimes-perpignan-sur-la-bonne-voie,415065.php

 

Un chef de gare ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieures des Pines de Paris, il faudrait rappeler la durée dans ce poste et les postes tenus en suivant. Sinon, c'est une caricature.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, zorba a dit :

Un chef de gare ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieures des Pines de Paris, il faudrait rappeler la durée dans ce poste et les postes tenus en suivant. Sinon, c'est une caricature.

Un communiqué de presse SNCF va paraître ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Pascal 45 a dit :

Un communiqué de presse SNCF va paraître ...

Ca va rassurer les personnels inquiets avant le sac à dos social...

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, zorba a dit :

Ca va rassurer les personnels inquiets avant le sac à dos social...

:Smiley_58:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le message du Président de la Ripoux Blique est clair maintenant, on va tordre le bras des cheminots en laissant Keolis prendre le plus d'appel d'offres au détriment de la SNCF.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zorba a dit :

 l'Ecole Nationale Supérieures des Pines de Paris

Qu'on me donne l'adresse de cette école! Est ce qu'ils prennent les toubibs?:Smiley_17:

Bruno.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...