Jump to content
Sign in to follow this  
zoreglube

Prolongement du CEVA (Genève Annemasse) en France/Léman-Express

Recommended Posts

Je prêche le faux pour savoir le vrai... :Smiley_15: Désolé pour le hors sujet et les poils hérissés...

Si il suffit de se baisser pour ramasser l'oseille des résidents étrangers indélicats, et bien tant mieux ! :Smiley_25:

Et pour les 80 milliards de fraude fiscal estimée par an ? Fake news ou vrai problème de recouvrement ? À l'heure où on est à la compression de personnel de l'administration fiscale, la Haute-Savoie ne fait pas exception. Et comme je le dis plus haut, grande densité de population, proche de la Suisse, on devrait embaucher plus que débaucher... Et payer raisonnablement les agents car la vie est chère ici !

Et dire qu'on aurait des infrastructures au top avec cet argent et des billets à prix réduits voir la gratuité dans certaines agglomérations... On peut toujours rêver...

Pour revenir (un peu) au sujet : 14,5 Milliards CHF (13,5 Milliards EUR), c'est ce que réclame la présidente de la confédération suisse pour la maintenance de l'infrastructure ferroviaire pour la période 2021-2024. Rappelons que le réseau CFF c'est 3000 km de voies, donc 4,5 M€ par km.

Sortons la calculette : c'est comme si notre président réclamait 135 milliards EUR pour la même période en France (30000 km), ça laisse songeur... 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Haute-Savoie : un mois après son lancement, le Léman Express ne fait pas l'unanimité parmi les voyageurs

Plus d'un mois après le lancement du Léman Express, les voyageurs haut-savoyards travaillant à Genève ne sont pas entièrement convaincus par les horaires de la liaison ferroviaire transfrontalière. La fréquence des passages leur paraît insuffisante. 

France 3 Auvergne-Rhône-Alpes du jeudi 30 janvier 2020

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pas compris la subtilité "On a eu la mauvaise surprise de voir qu’on n’a pas un train à la demi-heure, mais deux trains par heure", renchérit une autre passagère.

:Smiley_23::Smiley_29:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, jybert a dit :

J'ai pas compris la subtilité "On a eu la mauvaise surprise de voir qu’on n’a pas un train à la demi-heure, mais deux trains par heure", renchérit une autre passagère.

:Smiley_23::Smiley_29:

2 trains par heure peut vouloir dire un train à H+10 et un autre à H+25, ce qui ne fait pas un train à la demi heure, c'est pourtant simple.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui oui, c'était juste pour la blague...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des annulations et des retards de trains fâchent les voyageurs

Mis en service le 15 décembre, le Léman Express subit des perturbations depuis une semaine: des trains sont retardés ou annulés. Il faudra attendre quelques semaines pour aboutir à une exploitation stabilisée.

"Conscientes des problèmes rencontrés, les entreprises ferroviaires mettent en place les mesures nécessaires pour normaliser la situation au plus vite", indiquent jeudi Lémanis SA, les CFF et la SNCF dans un communiqué commun. Une task force transfrontalière a été mise sur pied pour trouver des solutions.

Swissinfo.ch du jeudi 30 janvier 2020

image_11.jpg

Photo Keystone - Martial Trezzini.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, IGS4 a dit :

Une task force transfrontalière a été mise sur pied pour trouver des solutions.

 

si une Task Force a été mise en place ...c'est que c 'est la guerre....

Bref les journaleux (une fois de plus) ne mesurent pas leurs écrits.... ;);)

Bien évidemment chacun aura compris qu'il était totalement impossible d'y réfléchir avant et d'anticiper les soucis....sans doute ça ne faisait pas partie du cahier des charges  ;) 

Comme je l'ai déjà dit encore un truc mal goupillé dés le départ....et qui en fait les frais les usagers comme d'hab....

suis pas étonné au final que malgré les paroles d'autosatisfaction des médias, on ne se bouscule pas vraiment (en tous cas en haute Savoie) pour prendre ce train....tant le service est mal fagoté ;)

fallait il créer une Sa (Lemanis) pour un tel résultat  et incapable de s'affranchir au final des frontières ne serait ce que sur le plan des moyens humains ?

 

 

Edited by capelanbrest

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, capelanbrest a dit :

si une Task Force a été mise en place ...c'est que c 'est la guerre....

Bref les journaleux (une fois de plus) ne mesurent pas leurs écrits.... ;);)

[...]

Bonsoir,

 

Task force, comme de nombreux termes militaires, est passé dans le langage civil voire courant.

Le journaleux (sic) mesure très bien ses écrits puisqu'il cite la société Lémanis. 

 

Si l'article ne rappelle pas pourquoi 2 matériels différents circulent sur cette ligne, il donne d'autres motifs de rupture du service (le conflit social toujours en cours à la SNCF, des accidents de personnes...). 

On pourrait se réjouir (ou au mois apprécier) que l'exploitant a conscience et prend le problème à bras le corps plutôt que de faire son français... 

 

Je ne me prononcerai pas quant à la trame et au service prévus car je ne suis pas de la région.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Christophe a dit :

Bonsoir,

 

Task force, comme de nombreux termes militaires, est passé dans le langage civil voire courant.

Le journaleux (sic) mesure très bien ses écrits puisqu'il cite la société Lémanis. 

 

Si l'article ne rappelle pas pourquoi 2 matériels différents circulent sur cette ligne, il donne d'autres motifs de rupture du service (le conflit social toujours en cours à la SNCF, des accidents de personnes...). 

On pourrait se réjouir (ou au mois apprécier) que l'exploitant a conscience et prend le problème à bras le corps plutôt que de faire son français... 

 

Je ne me prononcerai pas quant à la trame et au service prévus car je ne suis pas de la région.

pour une fois nous partageons les mêmes points de vues sur le sujet.

là où l'on peut se poser des questions c'est sur le fait de créer une SA Lemanis pour l'exploitation sans avoir bordé le volet social.

chacun connait ici la capacité des agents français à perturber l’organisation pour des raisons sociales(peu importe le bien fondé ou non, tel n'est pas le sujet).

le facteur risque est donc connu....

quitte à faire une Sa exploitante ne fallait il pas recruter des agents aptes aux deux réseaux sans distinction et négocier une garantie de circulation du point de vue de infrastructure dans le cadre de cette exploitation ?

Quand SNCF est en gréve bizarrement Thalys circule à peu prés normalement sur ses principales OD alors pourquoi pas  Lemanis ?

Finalement c 'est pas mieux que dans le fonctionnement normal et ordinaire d'un service transfrontalier ou la relève se fait à la frontière....( le changement de loc en moins) donc ça apporte peu de valeur ajoutée hormis d'avantage de circulations/Od mais pas nécessairement garanties chez nous...

Beaucoup de "tam tam" pour ce qui est loin d'être une révolution comme tentait de nous l'affirmer la presse outre Léman .....

Le covoiturage et les personnes seules dans leurs bagnoles entre France et Suisse ont encore de beaux jours devant eux....et on est loin d'un RER optimisé dans les faits ....dans ce coin là . ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, capelanbrest a dit :

Quand SNCF est en gréve bizarrement Thalys circule à peu prés normalement sur ses principales OD alors pourquoi pas  Lemanis ?

Parce que Thalys est une EF, ce qui n’est pas le cas de Lémanis.

Edited by Blofeld

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, Blofeld a dit :

Parce que Thalys est une EF, ce qui n’est pas le cas de Lémanis.

et bien oui...donc encore un truc mal boutiqué et qui sera toujours soumis aux aléas sociaux...par chez nous.

donc aléatoire en terme de service rendu.

c'est un choix.

bref merci pour votre éclairage :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, capelanbrest a dit :

et bien oui...donc encore un truc mal boutiqué et qui sera toujours soumis aux aléas sociaux...par chez nous.

donc aléatoire en terme de service rendu.

 

C’est dû à la loi suisse. C’est pour cela que Lyria n’est pas non plus une EF.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Blofeld a dit :

C’est dû à la loi suisse. C’est pour cela que Lyria n’est pas non plus une EF.

ok merci pour cet éclairage :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas exactement dû à la Loi mais aussi à une volonté politique.

Si l'on a du personnel transfrontalier, avec service de desserte et pas juste de la circulation jusqu'à la 1ère gare (La Plaine-Genève étant un cas particulier puisque ce fut la France qui construisit la ligne), quel salaire et quelle loi seront en force?

Je rappelle qu'un mécano suisse gagne aux alentours des 6000chf/mois, avec les primes. Par ailleurs, nous avons une loi spécifique au temps de travail du personnel des transports, et de manière amusante sachez que les stations de ski sont au courant et que le personnel des installations y est aussi soumis, d'où le maintient de contrats suisses et français avec poste de travail fixe d'un côté ou de l'autre de la frontière sur des domaines transfrontaliers.

Il a été décidé, à l'interne, que rouler l'entier du réseau était un risque social et donc politique trop grand. Nous connaissons Keolis et la RATP Dev, il y en a déjà à Genève et cela a donné la dernière grève des TPG, un vrai choc chez nous.

Et donc il a été décidé que oui, une relève à la frontière suffirait largement et permettrait aussi de ne pas trop heurter la politique genevoise avec celle de la région Aura : le matèriel en Suisse est propriété de l'exploitant, le politique a donc moins sont mot à dire dans cette histoire.

Par ailleurs les goûts pour la libéralisation de Wauquiez sont connus et peu partagé, tout le monde s'attend donc à ce qu'il ouvre une appelle d'offre coté France en 2023 pour l'exploitation  du LEX, la séparation le permettant sans que nous ayons a céder.

Pour fini, chacun savait que le début serait laborieux. Entre l'infrastructure à voie unique, la formation du personnel a la ramasse (chez nous aussi), et des procèdures incompatibles, nous savions que ce serait le bordel. Mais le bordel, il faut le rencontrer et non tout ne peut pas être anticipé, surtout pas avec une frontière y compris linguistique au milieu.

Je rappelle que notre PAC, il est a Berne, tout le monde m'y parle pas français. Que fait un mécano SNCF fasse à un dérangement sur une Flirt CFF et tombant sur un germanophone? Comment réagi-t-il fasse aux nombreuses pannes dont la traduction sur le logiciel de dépannage est incompréhensible ou manquante?

Comme il peut.

Comment fait l'agent SNCF qui n'a pas le temps dans sa journée de service de préparer le train "à la Suisse", donc en faisant les essais dans chaque cabine d'extrémité?

Comme il peut.

Etc... etc...

Le mot "task force" est officiellement utilisé aux CFF. On parle toujours ainsi. Faut arrêter de s'offusquer des mots avec un opèrateur non francophone, Mario Werren même - directeur de Lémanis - n'est pas francophone de naissance.

Edited by likorn

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, VTT37 a dit :

et tant que les contentieux sociaux ne seront pas résolus côtés français, ça risque de durer....et comme ont dit chez nous "c 'est parti pour durer "

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, capelanbrest a dit :

et tant que les contentieux sociaux ne seront pas résolus côtés français, ça risque de durer....et comme ont dit chez nous "c 'est parti pour durer "

Les problèmes sont beaucoup plus techniques que sociaux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zobos a dit :

Les problèmes sont beaucoup plus techniques que sociaux

??? Merci de développer. Si tu as des infos, partage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zobos a dit :

Les problèmes sont beaucoup plus techniques que sociaux

Je plussoie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a déjà un problème de téléphonie mobile a Annemasse. Il n'y a et de loin pas le réseau partout, et en tous cas pas le Suisse. Pas pratique pour joindre les agents dans les voies.

Il y a un problème opérationnel, le court-terme, c'est 10mn chez nous. On peut modifier très tardivement un roulement de véhicule, la SNCF imprime les roulement la veille au soir, tout en acceptant des changements postérieurs qui ne sont pas communiqués à ses conducteurs. Donc on doit tout rechanger en opèrationnel dans la journée.

Annemasse est surchargée, il y a très clairement une sous-capacité en terme de voies et d'itinéraires. À la sortir du tunnel, il y a un petit bout à "simple voie", chaque entrée entre en conflit avec toute autre sortie direction suisse (ou vice-versa).

Les Flirts LEX sont assez à la ramasse, tant au niveau de l'ETCS made-in Stadler que de la transition de courant.

Par ailleurs, les temps de rebroussement à Coppet sont à la seconde et la ligne aussi à voie unique.

Il y a trois interlocuteurs, CFF, SNCF et le Colex Lémanis, et ça patauge un peu dans la semoule surtout qu'aux CFF en sort d'une réorganisation et que plus personne ne sait qui fait quoi ni comment le faire.

Enfin, on manque de personnel au point de supprimer des trains et pas qu'à Genève. Ce weekend, un Fribourg-Romont est tombé, tout comme deux IC Genève-Genève Aèroport.

Edited by likorn

Share this post


Link to post
Share on other sites

 le gouvernement valide un projet autoroutier qui doublonne un train express

Quelques semaines après la mise en service du Léman Express, le gouvernement français a donné son feu vert à un vieux projet autoroutier dont le tracé s'avère quasi identique. Craignant une mise en concurrence en défaveur du train, la ville de Genève et deux associations françaises ont déposé un recours devant le Conseil d'État. 

https://www.novethic.fr/actualite/environnement/pollution/isr-rse/haute-savoie-le-gouvernement-valide-un-projet-autoroutier-qui-doublonne-un-train-express-148105.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi les ZGC sont limitées à Delle ? Non habilitées au 15 kv / 16,7Hz ? :Smiley_41:

De l'autre coté, pourquoi les "Flirt France" ne vont pas plus loin que la halte de Méroux alors qu'elles sont (à priori) autorisées France et pourraient pousser jusqu'à Belfort TGV et Belfort Ville ? :Smiley_41:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Greg4546 a dit :

De l'autre coté, pourquoi les "Flirt France" ne vont pas plus loin que la halte de Méroux alors qu'elles sont (à priori) autorisées France et pourraient pousser jusqu'à Belfort TGV et Belfort Ville ? :Smiley_41:

Parce que l'AOT Bourgogne Franche Comté, c'est des c.....

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, Greg4546 a dit :

De l'autre coté, pourquoi les "Flirt France" ne vont pas plus loin que la halte de Méroux alors qu'elles sont (à priori) autorisées France et pourraient pousser jusqu'à Belfort TGV et Belfort Ville ? :Smiley_41:

Elles vont bien jusqu’à Belfort TGV, puisqu’elles vont jusqu’à Meroux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...