Aller au contenu
BB4100

Montréjeau - Luchon: Linea Non Grata?

Recommended Posts

Il y a 6 heures , Fabr a déclaré:

Et toi à la mienne.... que fais t'on des emplois Cheminots supprimés grâce aux bus, et notement Nantes Bordeaux que tu enterres très vite....!!!

Fabrice

J'y ai répondu :

Citation

Je doute que les cars grandes lignes en open access précipiteront grandement ce déclin (à part pour les axes qui étaient déjà désespérés avant, tels que Lyon - Bordeaux ou Nantes - Bordeaux) : ça reste un coup d'épée dans l'eau dans bien des cas... Et il est certain que la frénésie qu'on connait actuellement (ouverture de lignes à tout va) va rapidement cesser, au regard des résultats commerciaux et économiques de cette nouvelle activité. D'ailleurs, ça commence déjà avec la disparition prochaine d'un des acteurs (Starshipper "mangé" par Ouibus). Je suis curieux de voir combien de lignes auront été pérennisées d'ici deux ans, et quels acteurs auront survécu (je parie sur Ouibus et Transdev (Isilines/Eurolines), qui aura absorbé les activités françaises de Flixbus)

Ce que je prédis, c'est que les lignes qui subsisteront seront les radiales doublant un axe ferroviaire fort (type Paris - Lyon/Marseille/Montpellier/Strasbourg/Lille/Rouen/Caen/Rennes/Nantes/Bordeaux/Limoges/Toulouse/Clermont) et quelques transversales majeures, où l'équilibre économique peut être atteint. Soit un coup d'épée dans l'eau dans bien des cas, au regard des capacités offertes par les cars vis à vis de celles du train sur ces axes là. Car n'oublions pas que ces cars sont opérés en open access, donc tout ce qui n'est pas rentable finira par disparaître un jour où l'autre vu que ces sociétés ne sont pas là pour perdre de l'argent.

Sinon, dans le cas de Nantes - Bordeaux (qui n'est pas une généralité non plus hein, ni le centre du monde), il me semble qu'il y a un gros programme de rénovation de l'infrastructure qui est en train d'être monté... Mais bon, je connais désormais ton pessimisme maladif : à tous les coups, tu vas me dire que tu n'y crois pas, donc ce n'est pas la peine de disserter sur ce sujet... Je concède juste qu'il aurait été plus inspirer de lancer ce programme un peu plus tôt, mais il semble que les Régions concernées, qui étaient pourtant les deux de gauche à l'époque (donc du côté "ami des cheminots" et de la "bien pensance", vu qu'ici, être de droite, c'est le mal absolu et la pensée de Satan), ont longtemps rechigné à sortir le chéquier...

Pour terminer, un petit mot de politique d'ordre général puisque tu m'as tendu la perche : au risque de me faire incendier ici, je milite dans un grand parti d'opposition où tous les "gros candidats" à la prochaine présidentielle à travers une primaire estiment que la réduction des dépenses publiques passe par la diminution du nombre d'emplois publics. Ça ne me fait évidemment pas plaisir à lire, mais j'assume totalement car je partage cette dure réalité. Je veux juste qu'on ne touche pas à la fonction publique hospitalière et à l'éducation nationale, qui sont les deux services publics de première importance.

Il y a 5 heures , Fabr a déclaré:

Et j'en ai plus qu'assez de vos morales à deux balles, vous les politiquement corrects, Arnaud et consorts, sur la pensée raisonnable, que le rail est sur le declin, et que c'est ainsi...

Je vous dedicace ce cliché du jour de la Nouvelle Republique, sur un enième accident mortel entre un poid lourd, et une voiture, choses devenues quotidiennes et qui ne peuvent que s'amplifier à la mesure de la defaisance du rail...

Votre morale sinistre, essayez donc de la faire comprendre au mari et enfants de la conductrice decédée...et si vous etes croyants, priez pour n'etre point touchés à votre tour...

Fabrice

Le-camion-coupe-l-A-10-une-automobiliste-tuee_image_article_large.jpg

Tu veux que je te montre des photos de l'accident de Saint-Jacques-de-Compostelle (une vraie boucherie) ? Ou, plus proche de chez nous, de ceux de Brétigny et d'Eckwersheim ? Dans le passé, il y a Melun, la gare de Lyon souterraine, Flaujac, Eschede chez nos voisins d'outre-Rhin...

PS : je ne suis pas anti-train : j'en suis un fervent utilisateur... Plus que de la voiture, à titre personnel. Et je n'ai JAMAIS pris un "car Macron" à l'heure actuelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, Arnaud68800 a déclaré:

... Je veux juste qu'on ne touche pas à la fonction publique hospitalière et à l'éducation nationale, qui sont les deux services publics de première importance ...

... et les autres, on privatise ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
Il y a 2 heures , Pascal 45 a déclaré:

... et les autres, on privatise ?

 

il y a 52 minutes, Arnaud68800 a déclaré:

Merci de ne pas déformer mes propos, je ne suis pas allé jusque là.

 

Ben si, puisque tu veux diminuer le nombre d'emplois de "fonctionnaires". Je te cite:

Il y a 2 heures , Arnaud68800 a déclaré:

...

Pour terminer, un petit mot de politique d'ordre général puisque tu m'as tendu la perche : au risque de me faire incendier ici, je milite dans un grand parti d'opposition où tous les "gros candidats" à la prochaine présidentielle à travers une primaire estiment que la réduction des dépenses publiques passe par la diminution du nombre d'emplois publics. Ça ne me fait évidemment pas plaisir à lire, mais j'assume totalement car je partage cette dure réalité. Je veux juste qu'on ne touche pas à la fonction publique hospitalière et à l'éducation nationale, qui sont les deux services publics de première importance.

...

Ou est la cohérence dans tes écrits? Faut les assumer jusqu'au bout...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, JLChauvin a déclaré:

 

 

Ben si, puisque tu veux diminuer le nombre d'emplois de "fonctionnaires". Je te cite:

 

Ou est la cohérence dans tes écrits? Faut les assumer jusqu'au bout...

Entre réduire les effectifs d'emplois publics et privatiser totalement, il y a une nuance, que tu fais certainement exprès de ne pas saisir.

En matière de réduction d'effectifs, je pense surtout à la fonction publique territoriale.

Mais ici n'est pas le sujet, et puisque nous ne seront jamais d'accord de par nos engagements "opposés", revenons à la ligne Montréjeau - Luchon.

Modifié par Arnaud68800

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr
Il y a 2 heures , Arnaud68800 a déclaré:

 

Tu veux que je te montre des photos de l'accident de Saint-Jacques-de-Compostelle (une vraie boucherie) ? Ou, plus proche de chez nous, de ceux de Brétigny et d'Eckwersheim ? Dans le passé, il y a Melun, la gare de Lyon souterraine, Flaujac, Eschede chez nos voisins d'outre-Rhin...

.

Helas, mille fois hélas, cette photo on en trouve à l'identique tous les jours, un peu partout en France... Tous les jours, des familles perdent leurs^proches, c'est très très loin d'être le cas des utilisateurs du rail, fort heureusement.

...seulement, ces accidents là ne sont pas vendeurs...imaginez les JT commencer leurs unes, avec un petit recapitulatif quotidien des accidents de la route, à la manière de la litanie quotidienne en faveur des journalistes retenus en otage il y a quelques années..( des vrais otages, pour le coup....). Allez, un simple resumé par semaine serait suffisant, on y trouverait la population d' un avion regional....

..nul doute, ce ne sera jamais le cas....

Fabrice

Il y a 2 heures , Arnaud68800 a déclaré:

. Je veux juste qu'on ne touche pas à la fonction publique hospitalière et à l'éducation nationale, qui sont les deux services publics de première importance.

 

Pas de bol....là aussi c'est la defaisance....

je partage totalement ton avis sur le fait que ce sont des services publics cruciaux, et qu'il faille tout pareil les defendre...

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
Il y a 3 heures , Arnaud68800 a déclaré:

...

Tu veux que je te montre des photos de l'accident de Saint-Jacques-de-Compostelle (une vraie boucherie) ? Ou, plus proche de chez nous, de ceux de Brétigny et d'Eckwersheim ? Dans le passé, il y a Melun, la gare de Lyon souterraine, Flaujac, Eschede chez nos voisins d'outre-Rhin...

...

Puisque tu mets toi-même ça sur le tapis, Saint Jacques et son absence de signalisation de limitation de vitesse à distance, Brétigny et l'état déplorable du réseau ferré français (pour Eckwersheim l’enquête est en cours, on pourrait avoir des surprises...) sont les exemples même où mène la politique de petits comptables si cher à ton libéralisme adoré. Intéressant aussi le cas de la Gare de Lyon, de ses procédures foireuses sur du matériel mal repéré et prêtant à confusion, intéressant la gestion à l'époque de ce genre de dérive tant du point de vue conduite que du point de vue circulation intéressant la façon de travailler "sans filet" de l'époque par soucis "d'économies". Intéressant le cas de Flaujac et son système de signalisation à investissement minimal, "sans filets" là encore. Pour Eshede aussi, cas intéressant "d’innovation" mal maitrisée de bandages "en plastique" pour faire plus "moderne"... tu vois, finalement on en reviens toujours à la volonté d'investir et de rester à la pointe de la sécurité que ce soit sur terre dans les airs ou sur l'eau, ce qui est la totale antithèse du courant de pensée dominant actuel.

Et puis tu vas être content, maintenant que les conducteurs ferroviaire vont pouvoir travailler aussi "souplement" que les conducteurs routiers il n'y aura plus d'accidents de chemin de fer... ou alors on en parleras autant que de l’hécatombe routière si unanimement acceptée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures , JLChauvin a déclaré:

Puisque tu mets toi-même ça sur le tapis, Saint Jacques et son absence de signalisation de limitation de vitesse à distance, Brétigny et l'état déplorable du réseau ferré français (pour Eckwersheim l’enquête est en cours, on pourrait avoir des surprises...) sont les exemples même où mène la politique de petits comptables si cher à ton libéralisme adoré. Intéressant aussi le cas de la Gare de Lyon, de ses procédures foireuses sur du matériel mal repéré et prêtant à confusion, intéressant la gestion à l'époque de ce genre de dérive tant du point de vue conduite que du point de vue circulation intéressant la façon de travailler "sans filet" de l'époque par soucis "d'économies". Intéressant le cas de Flaujac et son système de signalisation à investissement minimal, "sans filets" là encore. Pour Eshede aussi, cas intéressant "d’innovation" mal maitrisée de bandages "en plastique" pour faire plus "moderne"... tu vois, finalement on en reviens toujours à la volonté d'investir et de rester à la pointe de la sécurité que ce soit sur terre dans les airs ou sur l'eau, ce qui est la totale antithèse du courant de pensée dominant actuel.

Et puis tu vas être content, maintenant que les conducteurs ferroviaire vont pouvoir travailler aussi "souplement" que les conducteurs routiers il n'y aura plus d'accidents de chemin de fer... ou alors on en parleras autant que de l’hécatombe routière si unanimement acceptée.

Si on pouvait éviter de systématiquement faire porter aux uns ou aux autres des sentiments qu'ils n'ont pas exprimé.... ce serait reposant mais bon...

 

Sur le fond : donc tu dis que depuis au moins 1985 (Flaujac) le libéralisme oeuvre à la défaisance du ferroviaire ? Ca fait 30 ans quand même et la boîte est toujours là non ?

(sinon il va peut être falloir ouvrir un sujet parce que dans "Montréjeau-Luchon" les échanges vont se perdre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

le Liberalisme œuvre à ce que ça lui rapporte, c a d privilegier les trains vu commes rentables, par l'analytique ( le petit bout de la lorgnette...), et d'arreter les autres trafics, moins ou pas rentables, mais tout aussi utiles au niveau du transport...cf equilibre du territoire vs competition des territoires...

..le train rentable aujourd'hui, ce sont quelques places chèrement vendues à une clientèle type entreprises, sous couvert de rapidité, et des bétaillères rapides elles aussi, pour une clientèle plus modeste acceptant de voyager "au juste prix".....le service public, ce qu'il en reste, est cantonné au cas extrême de dessertes des très grandes agglomérations.

..le reste est voué, par le liberalisme, à l'abandon, parceque jugé à la seule aune de l'economie...

..il en est ainsi de Montrejeau Luchon, où une frequentation modeste n'est plus jugé utile au titre du droit au transport sûr, confortable et ecologique, qu'est le rail...

 

Oui, la SNCF est toujours là, en tant qu'entreprise, mais son champ d'action s'est developpé vers le commercial pur, et fermant ses activités de services, elle prospecte et ouvre d'autres activités commerciales ailleurs, guidée par la rentabilité, les autres EF historiques faisant de même, le terrain de la bataille economique semble être Européen.. son perimetre Français ferré lui, a bien retreci, depuis les années 70....

 

Fabrice

Modifié par Fabr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin
Il y a 1 heure , assouan a déclaré:

Si on pouvait éviter de systématiquement faire porter aux uns ou aux autres des sentiments qu'ils n'ont pas exprimé.... ce serait reposant mais bon...

 

Sur le fond : donc tu dis que depuis au moins 1985 (Flaujac) le libéralisme oeuvre à la défaisance du ferroviaire ? Ca fait 30 ans quand même et la boîte est toujours là non ?

(sinon il va peut être falloir ouvrir un sujet parce que dans "Montréjeau-Luchon" les échanges vont se perdre)

Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.

Je rappelle à ceux qui n'ont pas connu ou qui ont oublié qu'il a fallu attendre les années noires en catastrophes ferroviaires pour que des investissement (minimaux...) soient fait en matière de sécurité des circulations, KVB, CAPI, systématisation des signaux de sortie sur voies uniques. Alors oui, les énormes problèmes que nous connaissons aujourd’hui découlent directement de la politique déjà menée dans ces années là, avec une accalmie très partielle et très provisoire du début des années Tonton, par exemple la "fercamisation" et son lot de fermeture d’embranchements particuliers (j'utilise à dessein l'ancien terme), politiques largement amplifiées depuis avec les fabuleux résultats que l'on peut observer présentement.

Désolé de te contredire encore une fois, mais la SNCF des années 80 est morte à la création de RFF, ça commence quand-même à faire un bail, non? Un peu plus de vingt ans, il serait temps de voir la vérité en face et d'appeler un chat un chat, non? Aujourd’hui nous avons un groupe transnational largement tourné vers le privé qui se cache encore un peu sous l'ancien sigle, la "gestion" des filiales et autres faux-nez passant largement devant la mission "principale" du métier ferroviaire. D'ailleurs, qui peut nous expliquer à quoi correspondent aujourd’hui les lettres S, N, C et F?

Et nous sommes en plein dans le sujet, la pure logique comptable à l’œuvre depuis des décennies, logique qui conduit à favoriser toujours plus les intérêts particuliers du lobby routier au détriment d'un transport ferroviaire collectif au service des territoires et accessible par tous. Le cas Montréjeau-Luchon n'est que la énième manifestation de défaisance ferroviaire voulue et exécutée aux plus hauts niveaux de l'état.

Modifié par JLChauvin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Montréjeau-Luchon, c'est une voie dans un état lamentable, dont la remise en état n'est cependant rien par rapport à celles des ouvrages d'art / ouvrages en terre, le tout pour un traffic en cul de sac qui ne cassera jamais des briques. A comprendre pourquoi la collectivité ne veut pas mettre de pognon dessus. Dans la même région en l'occurence, y a déjà beaucoup à faire sur la "ligne-mère" Toulouse-Bayonne, en bien malheureux état. Bien sûr qu'on aimerait ne pas avoir à choisir ... Au moins ça évitera de fermer une voie neuve comme au-delà de Volvic.

En termes purement ferroviaires tout cela est bien triste. Après, tout en se lamentant qu'on manque de thunes sur le reseau ferroviaire, on peut comparer avec les montants investis sur la route parrallèlle ... :'-(

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De toute façon des problèmes y'en a pas 36 mais un seul : le pognon !!! Et le pognon on la sauf qu'on le gaspille ailleurs voila!!!! Après libéralisation pas libéralisation .....ffff.....suffit de se rendre en Allemagne en Suisse ou en Autriche pour comprendre que c'est un faux problème.....bref tant qu'on aura pas des politiques avec des couilles pour re-nationaliser les autoroutes ou faire payer les poids lourds par exemple et re-investir dans le ferroviaire on en sera au même stade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures , Wessstcoast G'z a déclaré:

De toute façon des problèmes y'en a pas 36 mais un seul : le pognon !!! Et le pognon on la sauf qu'on le gaspille ailleurs voila!!!! Après libéralisation pas libéralisation .....ffff.....suffit de se rendre en Allemagne en Suisse ou en Autriche pour comprendre que c'est un faux problème.....bref tant qu'on aura pas des politiques avec des couilles pour re-nationaliser les autoroutes ou faire payer les poids lourds par exemple et re-investir dans le ferroviaire on en sera au même stade

tout a fait

tout est question d'équilibre...... et de monnaie..... monnaie..  impôts directs ou taxes ,payées par, salariés, entreprises (ou et) consommateurs....et de choix dans l'utilisation de la monnaie.. monnaie..

malheureusement pas si simple que cela...puisque tout le monde dépend de tout le monde et que les structures industrielles,commerciales etc...  ne sont plus celles des années 50/60/70

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sur ‎23‎/‎06‎/‎2016 at 00:17 , Wessstcoast G'z a déclaré:

De toute façon des problèmes y'en a pas 36 mais un seul : le pognon !!! Et le pognon on la sauf qu'on le gaspille ailleurs voila!!!! Après libéralisation pas libéralisation .....ffff.....suffit de se rendre en Allemagne en Suisse ou en Autriche pour comprendre que c'est un faux problème.....bref tant qu'on aura pas des politiques avec des couilles pour re-nationaliser les autoroutes ou faire payer les poids lourds par exemple et re-investir dans le ferroviaire on en sera au même stade

:Smiley_25::Smiley_26:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut!
Un petit déterrage de fil en règle...
Mais ce soir, Carole Delga, présidente du conseil régional Occitanie rendait les conclusions des assises du ferroviaire, résultat d'une énorme enquête et de multiples réunions publiques.
La ligne de Luchon fait partie des lignes qui seront sauvées par la région, ainsi qu'Alès - Béssèges et Rodez - Séverac.

Ce genre de nouvelle n'arrive pas tous les jours et ça fait du bien d'entendre ça de temps en temps :Smiley_29:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec le Cévenol, l'Aubrac et maintenant le "Luchon Express", une série d'annonces de sauvegarde de modernisation des infrastructures, Noël, c'est dans 10 jours, et les élections présidentielles dans 5 mois.... :dry:

Après, il s'agit d'annonces, et il conviendra d'apprécier leur pleine application... :Smiley_41:

Modifié par Greg4546

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le moment la dame signe et persiste :

Ligne ferroviaire Luchon-Montréjeau : la réouverture se précise

"(...) Les travaux devraient débuter en 2019 et s’achever fin 2020. Il y aura cinq allers et retours par jour en ligne ferroviaire."

http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/12/2573427-ligne-ferroviaire-luchon-montrejeau-la-reouverture-se-precise.html

Modifié par assouan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ligne de train Montréjeau-Luchon : Carole Delga s'insurge contre le coût avancé par la SNCF

La SNCF estime les travaux à 59 millions et non plus à 36. Je suis en complet désaccord. Nous avons signé un financement à 36 millions, avec une participation de la Région à hauteur de 70 %, de 17 % pour l'Etat et de 13 % pour la SNCF. Il est impossible d'avoir un doublement des coûts en deux ans. J'ai rencontré le directeur national de la SNCF Réseau. Devant mes arguments, il a accepté de lancer une contre-expertise indépendante pour avoir le vrai montant des travaux.

Pour Carole Delga, la réhabilitation de la ligne sera le reflet de la politique du gouvernement face à l'aménagement des territoires ruraux et de montagne

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/29/2858699-ligne-train-montrejeau-luchon-carole-delga-insurge-contre-cout-avance.html?google_editors_picks=true

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A lire les commentaires, il y a beaucoup d'opposition pour ne pas dire d'hostilité, alors que cette ligne jouerait pleinement son rôle dans le cadre du développement durable sur en zone de basse/moyenne montagne. 

Ce sont surtout des arguments financiers et de fréquentions qui sont opposés.

Dans 5/10 ans, lorsque le prix à la pompe aura atteint un niveau qui ne sera plus supportable pour de plus en plus d'automobilistes, ce raisonnement tiendra-t-il toujours ?:Smiley_41:

Le trajet en bus, entre Montréjeau et Luchon, pour l'avoir fréquenté à maintes reprises, il faut avoir le cœur bien accroché lors de la traversée des villages avec les ralentisseurs. Par ailleurs, il faut prendre de la marge si une correspondance est prévue vers Bayonne ou Toulouse, surtout les Week end d'hiver et d'été où la circulation est très dense.

 

Modifié par Greg4546

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/08/2018 à 14:53, jackv a dit :

Ligne de train Montréjeau-Luchon : Carole Delga s'insurge contre le coût avancé par la SNCF

La SNCF estime les travaux à 59 millions et non plus à 36. Je suis en complet désaccord. Nous avons signé un financement à 36 millions, avec une participation de la Région à hauteur de 70 %, de 17 % pour l'Etat et de 13 % pour la SNCF. Il est impossible d'avoir un doublement des coûts en deux ans. J'ai rencontré le directeur national de la SNCF Réseau. Devant mes arguments, il a accepté de lancer une contre-expertise indépendante pour avoir le vrai montant des travaux.

Pour Carole Delga, la réhabilitation de la ligne sera le reflet de la politique du gouvernement face à l'aménagement des territoires ruraux et de montagne

https://www.ladepeche.fr/article/2018/08/29/2858699-ligne-train-montrejeau-luchon-carole-delga-insurge-contre-cout-avance.html?google_editors_picks=true

Montréjeau- Luchon : quel juste prix ?

 

L'étude menée en 2015 par Egis Rail pour le compte de SNCF Réseau avait évalué le coût de réouverture de la ligne Montréjeau - Luchon à 36 M€ soit environ 1 M€ / km. Deux ans plus tard, SNCF Réseau réévalue le coût à 59 M€. Evidemment, la réaction de la Région n'a pas été franchement enthousiaste. Il y a de quoi... du moins en apparence

http://transportrail.canalblog.com/archives/2018/09/06/36684361.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...