Aller au contenu
Invité necroshine

Fret SNCF, la fin ?

Messages recommandés

Là d'accord, c'est plus compréhensible, merci :)

Mais comme tu dis, il aurait fallu prendre une partie de l'investissement du TGV pour l'appliquer au Fret. Déshabiller Pierre pour habiller Paul... Cela n'aurait-il pas simplement déplacé le problème ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En parallèle chez nous, on préfère t'arrèter 45min dans un triage pour te lacher un omnibus derrière qui tu vas te trainer à 40km/h sur 100km. Et pourquoi ?

Les pénalités en cas de retard du dit voyageur, on préfère éliminer tout risque éventuel que le dit ter arrive à la bourre, aussi minime soit il...

Après ca dépend toujours des régions et des réguls, certains n’hésiteront pas a utiliser les installations en place (je pense a Chambery, des pros des ICS okok ), et d'autres auront peur d'appuyer sur le bouton "contre sens". C'est un débat que l'on a déjà eu ici...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les pénalités en cas de retard du dit voyageur, on préfère éliminer tout risque éventuel que le dit ter arrive à la bourre, aussi minime soit il...

Après ca dépend toujours des régions et des réguls, certains n’hésiteront pas a utiliser les installations en place (je pense a Chambery, des pros des ICS okok ), et d'autres auront peur d'appuyer sur le bouton "contre sens". C'est un débat que l'on a déjà eu ici...

Tout à fait et il n'est pas fini...

Parce que bon, le porte auto de 750m qui vient tout juste de sortir de son ITE 5km en amont, on le fait passer en gare de Rennes pile poil à l'heure de départ du TER qui va se prendre 10min de retard, ça se fait aussi. Chaque conducteur, qu'il soit Fret SNCF ou privé, TER, grandes lignes voire TGV, aura une anecdote de régulation hasardeuse à apporter... Il ne faut pas oublier que ça reste des humains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Là d'accord, c'est plus compréhensible, merci :)

Mais comme tu dis, il aurait fallu prendre une partie de l'investissement du TGV pour l'appliquer au Fret. Déshabiller Pierre pour habiller Paul... Cela n'aurait-il pas simplement déplacé le problème ?

Déplacer le problème, ou équiliber les investissements ? Certaines LGV étaient-elles vraiment prioritaires ? Toujours les mêmes questions. Des choix politiques qui dépassent mes piètres compétences lol.

Les pénalités en cas de retard du dit voyageur, on préfère éliminer tout risque éventuel que le dit ter arrive à la bourre, aussi minime soit il...

Après ca dépend toujours des régions et des réguls, certains n’hésiteront pas a utiliser les installations en place (je pense a Chambery, des pros des ICS okok ), et d'autres auront peur d'appuyer sur le bouton "contre sens". C'est un débat que l'on a déjà eu ici...

Les pénalités réclamées par les chargeurs peuvent vite grimper également (surtout pour du combiné).

Si à Chambéry ils se débrouillent bien, c'est loin d'être le cas à Toulouse.

Comme Gom le dis, on à tous nos anecdotes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déplacer le problème, ou équiliber les investissements ? Certaines LGV étaient-elles vraiment prioritaires ? Toujours les mêmes questions. Des choix politiques qui dépassent mes piètres compétences lol.

Les pénalités réclamées par les chargeurs peuvent vite grimper également (surtout pour du combiné).

Si à Chambéry ils se débrouillent bien, c'est loin d'être le cas à Toulouse.

Comme Gom le dis, on à tous nos anecdotes.

et avec des si on en ferait des choses en lisant les uns et les autres....

pour autant il faut voir dans le contexte actuel et faire avec l'existant.....et pour le coup reconnaissons que c 'est mal barré....depuis quelques années.

Lorsque je lis que sur telles régions les régulateurs appliquent telles ou telles règles en matière de contre sens, de dépassements etc et que dans d'autres on pratique différemment , on poue s'interroger sur l'unification des procédés (gestion)d'exploitation.....

1938 2014 ça fait quoi ? 76 ans de Société nationale et toujours des disparités dans les méthodes de gestion, d'une région à l'autre(Chambéry Toulouse) ?

Quelle entreprise normalement constituée résisterait à de telles disparités de nos jours ?

Pour celui qui est en dehors du système c'est incompréhensible..... :Smiley_04:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1938 2014 ça fait quoi ? 76 ans de Société nationale et toujours des disparités dans les méthodes de gestion, d'une région à l'autre(Chambéry Toulouse) ?

Quelle entreprise normalement constituée résisterait à de telles disparités de nos jours ?

Pour celui qui est en dehors du système c'est incompréhensible..... :Smiley_04:

Non, dans d'autres grands groupes industriels, il y a des cas de gestion un peu hasardeuse dans une usine, mais nickel-chrome dans l'autre à 300 km de là. Mais on fait les investissements et les formations nécessaires pour que tout le monde y arrive, et parfois je me demande si c'est le cas à la SNCF...

Mais bon, quand on voit les grands investissments réalisés actuellement pour le Fret, comme Serqueux-Gisors et sa capacité, maximale et inextensible, de 25 trains par jour (2 sens confondus)... c'est pas avec des sparadraps qu'il va se faire, le report modal !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non, dans d'autres grands groupes industriels, il y a des cas de gestion un peu hasardeuse dans une usine, mais nickel-chrome dans l'autre à 300 km de là. Mais on fait les investissements et les formations nécessaires pour que tout le monde y arrive, et parfois je me demande si c'est le cas à la SNCF...

Mais bon, quand on voit les grands investissments réalisés actuellement pour le Fret, comme Serqueux-Gisors et sa capacité, maximale et inextensible, de 25 trains par jour (2 sens confondus)... c'est pas avec des sparadraps qu'il va se faire, le report modal !

hélas mais dans la vraie vie le report modal ne se fera que si l'entrepreneur y trouve sont compte c 'est à dire qu'à prestation égale ça ne sera pas plus cher.....

or les règles aujourd'hui en vigueur dans le monde du transport n'y sont pas pour que ce le soit......

faut pas se voiler la face :

le camion fait tout, tous les jours et partout....

le rail ne fait plus tout, ni tous les jours, ni partout....donc dés le départ les dés sont pipés.....

si on oublie les pondéreux solides ou liquides et les autoroutes ferroviaires subventionnées restent plus grand chose à sa portée....

c'est toute les chaine logistique approvisionnement/distribution qu'il faudrait revoir......créer des supply chain gagnantes gagnantes route/fer/route.....hélas même sur ce sujet Fret est parti très en retard et n' a pas voulu vraiment faire.....en plus l'outil rails installations matériels étant devenu obsolète.....quel investisseur du monde actuel, voudra s'y coller, vu les sommes colossales nécessaires ?

Une anecdote vieille de 20 ans :

Des opérations commerciales régionales nécessitant 2 wagons de carrelages .

un fabricant italien embranché(Pouilles)...un entrepôt de centrale d'achat embranché(Ile sur la Sorgues).

je fais partie des acheteurs chargés de la négo.....

la livraison dudit carrelage entre l’Italie et la France par train : 9 jours prix rendu centrale d'achat X franc à l'époque.

la livraison dudit carrelage entre l’Italie et la France par camions : 72h (3 jours) prix rendu direct par magasin X Francs - 25%.

Résultat une livraison au point de vente directement pour 25% de moins et plus rapide pour le chargeur et le client (imputation de stock minorée, pas de transferts etc etc...)

quant t'es acheteur(même si tu veux à tout prix favoriser le train) le calcul est vite fait....la marge (ce pour quoi tu es payé au final) elle ne vient pas toute seule.

Faute d’efforts de Fret et en partie à cause de sa condescendance de l'époque, c 'est ainsi que la livraison de carrelage par fer pour une grande centrale d'achat du sud est à pris fin dans les années 90....

30 ans plus tard il ne faut pas s'étonner du résultat......

cette anecdote vielle de 20 ans n'est qu'une anecdote....mais combien d'entreprises se sont elles retrouvées dans ces situations.....on allait tout de même pas commander un train complet de carrelage, pour avoir un prix comparable à celui de l'équivalent de deux wagons acheminés par la route....

:Smiley_39: :Smiley_39:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

. En parallèle chez nous, on préfère t'arrèter 45min dans un triage pour te lacher un omnibus derrière qui tu vas te trainer à 40km/h sur 100km. Et pourquoi ? On ne prend pas de risque, principe de précaution

Ca, c'est parce que les réguls n'ont plus de coui.les au Q !!! nonmais

Mais officiellement, EUX, ils ont une vision d'ensemble que toi, le larbin d'executant tu ne peux pas avoir !!!!

Je ne vais pas me faire des amis moi la !!!!! arrrfffff !!!

Et puis entre la séparation des activités, et surtout l'ouverture du rail au concurrent, plus personne ne veut jouer.... Car ca pleure pour réclamer des pénalités....

Modifié par necroshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le fait qu'un train paie nettement plus cher pour rouler (frais d'entretien du réseau) par rapport à un camion.

.

Le péage pour un train transportant 50 caisses de camions est beaucoup moins élevé, que les 50 tickets de péages des camions.

Le train revient nettement moins cher .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca

Mais officiellement, EUX, ils ont une vision d'ensemble que toi, le larbin d'executant tu ne peux pas avoir !!!!

Je ne vais pas me faire des amis moi la !!!!! arrrfffff !!!

C'est que nous mécanos, on ne voit que notre train et le bout de voie sur laquelle on circule, il nous est facile de casser du régu à l'instant T, on ne sait pas si les garages en aval sont libres par exemple ou on ne connait pas le plan de circulation, voir même si tout est à l'heure, bref chaque mécano voit midi à sa porte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le péage pour un train transportant 50 caisses de camions est beaucoup moins élevé, que les 50 tickets de péages des camions.

Le train revient nettement moins cher .

Et pour des camions n'empruntant pas l'autoroute ? Genre les milliers qui empruntent la RCEA (Route Centre Europe Atlantique) ? 11402 véhicules/jour en 2003 dont 29% de poids lourds sur le « tiers central » ( http://www.arcea.asso.fr/securite_circulation.html )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut voir aussi comment le réseau routier/autoroutier s'est développé en 30 ans!

Une entreprise se construit, un raccordement routier se fait, un rond point, élargissement de routes, etc....l'argent on sait le trouver là!

Avec tous les triages ou des embranchements fermés alors qu'on pourrait y faire implanter une entreprise qui serait directement reliée au réseau ferroviaire, par exemple pour des plates formes dans la grande distribution(notamment aux portes de Paris), y aurait de quoi faire mais vu qu'en France on soutient que la route......et on ne veut pas mettre au chômage des routiers sinon ils risqueraient de bloquer le pays.....surtout dans la situation actuelle...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Et pour des camions n'empruntant pas l'autoroute ? Genre les milliers qui empruntent la RCEA (Route Centre Europe Atlantique) ? 11402 véhicules/jour en 2003 dont 29% de poids lourds sur le « tiers central » ( http://www.arcea.asso.fr/securite_circulation.html )

Pour eux, on a failli faire une taxe specifique à l'usage, et surtout l'usure, de ces routes là, l' Ecotaxe, qu'elle aurait du s'appeler......

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il faut voir aussi comment le réseau routier/autoroutier s'est développé en 30 ans!

Une entreprise se construit, un raccordement routier se fait, un rond point, élargissement de routes, etc....l'argent on sait le trouver là!

Avec tous les triages ou des embranchements fermés alors qu'on pourrait y faire implanter une entreprise qui serait directement reliée au réseau ferroviaire, par exemple pour des plates formes dans la grande distribution(notamment aux portes de Paris), y aurait de quoi faire mais vu qu'en France on soutient que la route......et on ne veut pas mettre au chômage des routiers sinon ils risqueraient de bloquer le pays.....surtout dans la situation actuelle...

la route a toujours été soutenue dans notre pays (avec l'assentiment à peine voilée du chemin de fer du reste..... :Smiley_04: )...

bref.....

Implanter des usines comme tu le dis ne se fait pas en coup de baguette magique...et les entrepreneurs ne sont pas prêts à modifier un système de transport qu'ils ont mis au point ces 30 dernières années du jour au lendemain sans assurance pour l'avenir.....et sans, comme tu le précise, s'attirer les foudres de leurs "partenaires".....

C'était il y a 30 ans qu'il fallait se mettre à jour en terme de logistique coté chemin de fer....hélas pour de multiples raisons ça n' a pas été fait ou pas comme il l'aurait fallu....à cette époque là...!

Sauf révolution intellectuelle à marche forcée....(ce quies t mal barré) j'ai bien du mal à voir comment inverser les choses..... :Smiley_41:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est que nous mécanos, on ne voit que notre train et le bout de voie sur laquelle on circule, il nous est facile de casser du régu à l'instant T, on ne sait pas si les garages en aval sont libres par exemple ou on ne connait pas le plan de circulation, voir même si tout est à l'heure, bref chaque mécano voit midi à sa porte.

+1 bien dit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ils ont de moins en moins la main les pauvres reguls dans la république (bananière) des activités reines, et des DFC/EIC soit-disants indépendants...

Une seule certitude : cette politique est un échec, la gestion par activité une conn... :Smiley_17: Et l'épouvantail de la concurrence ferroviaire une malhonnêteté, car la vraie concurrence c'est le camion ou l'autocar, bien souvent filiales SNCF d'ailleurs ! Et le système D pour le français qui veut économiser des sous, c'est de plus en plus le covoiturage qui devient lui aussi une vraie concurrence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf révolution intellectuelle à marche forcée....(ce quies t mal barré) j'ai bien du mal à voir comment inverser les choses..... :Smiley_41:

La Taxe poids lourds (TPL ou écotaxe) c'était un bon début qui automatiquement provoquait un basculement d'une partie des tonnes –kilomètres du rail sur la route, étant entendu que le transport routier sera toujours nécessaire, ce n'aurait pas été une inversion mais un basculement concernant peut être 2 ou 3% mais c'est mieux que rien.

Si on veut réellement augmenter la part du rail, il faut faire œuvre pédagogique et faire accepter à l'opinion publique l'utilité de cette taxe, de manière qu'elle ne soit pas rejetée la fois suivante.

En même temps il y a un minimum de diplomatie à mettre en œuvre : par exemple, faire du lobbying auprès des acteurs susceptibles de faire barrage à la TPL et leur proposer des arrangements.

Pour ceux qui sont hostiles à tous arrangements, mettre en œuvre des contre mesures pour les empêcher de nuire le cas échéant (les contrôles fiscaux, ou les menaces de contrôles, ne sont pas faits pour les chiens.

Pourquoi pas des conférences des débats à la télé, etc ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Fabr

Pourquoi pas des conférences des débats à la télé, etc ?

Parceque cette télé, si elle a existé un jour ???? ne serait pas lobbying-ment correcte, et bien incapable de tirer un maximum de 5% de l'audimat....

Des meurtres, du cul et du bling bling... voilà à quoi on fait aspirer le telespectateur.... Reflechir... :Smiley_41::Smiley_41: n'y pensez pas.....

Fabrice

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Retour de Fret SNCF ce mois-ci à Cercy-la-Tour ! Ainsi que sur la VUSS Cercy-la-Tour - Corbigny. Il y a des ART pour tout le mois de janvier déjà.

Les dernières dessertes des carrières du Morvan étaient à Luzy (DV Nevers - Chagny) jusqu'en 2007.

J'ignore combien de temps cela va durer, mais quoi qu'il arrive...Il y en a qui doivent l'avoir mauvaise... hin hin hin ! :Smiley_28:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourquoi tant de haine ? :Smiley_04:

....envers ses anciens employeurs.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité necroshine

Retour de Fret SNCF ce mois-ci à Cercy-la-Tour ! Ainsi que sur la VUSS Cercy-la-Tour - Corbigny. Il y a des ART pour tout le mois de janvier déjà.

Les dernières dessertes des carrières du Morvan étaient à Luzy (DV Nevers - Chagny) jusqu'en 2007.

J'ignore combien de temps cela va durer, mais quoi qu'il arrive...Il y en a qui doivent l'avoir mauvaise... hin hin hin ! :Smiley_28:

De qui parles tu ?

D'un Baron qui utilisait sa tuture pour faire 200m et venir au taf !!! W o u a r f f f .....

CFR a rempli ses fouilles en facturant les études de lignes....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...