Aller au contenu
ada

ARAFER - Autorité de régulation ferroviaire (et de la route)

Recommended Posts

il y a 36 minutes, Mak a dit :

Si tu fixes un prix qui "couvre les frais" il est tellement élevé qu'aucun train ne peut circuler !

On tourne en rond !

Tout à fait et on en est à la situation d'aujourd'hui: un conflit entre un gouvernement autoritaire et de mauvaise foi et une corporation qui en a ras la casquette de devoir subir une politique qu'elle a toujours dénoncée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Inharime a dit :

Tout à fait et on en est à la situation d'aujourd'hui: un conflit entre un gouvernement autoritaire et de mauvaise foi et une corporation qui en a ras la casquette de devoir subir une politique qu'elle a toujours dénoncée.

Black5 explique ça mieux que moi :

"une infrastructure avec un gestionnaire qui la maintient en état, fixe les règles d'utilisation et les péages y afférents, contrôle l'observation des règles de sécurité, les dits péages ne devant pas être fixés à la tête du client. Le rail étant une question de capitaux, il est normal que ce gestionnaire de réseau soit en déficit, les péages ne couvrant pas les charges. L’État doit assumer ces déficits au même qu'il les assume pour le réseau routier même s'il se défausse sur les collectivités sachant qu'en agissant ainsi il s'agit de "cacher la merde au chat" en l’occurrence Bruxelles... "

L'ARAFER est dans son rôle de dénoncer des péages trop élevés, ce n'est pas à Réseau de les augmenter pour couvrir ses frais, c'est à l'Etat de donner de l'argent à Réseau (comme il le fait pour les routes) ça fait partie de ses missions régaliennes !

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mak a dit :

Black5 explique ça mieux que moi :

"une infrastructure avec un gestionnaire qui la maintient en état, fixe les règles d'utilisation et les péages y afférents, contrôle l'observation des règles de sécurité, les dits péages ne devant pas être fixés à la tête du client. Le rail étant une question de capitaux, il est normal que ce gestionnaire de réseau soit en déficit, les péages ne couvrant pas les charges. L’État doit assumer ces déficits au même qu'il les assume pour le réseau routier même s'il se défausse sur les collectivités sachant qu'en agissant ainsi il s'agit de "cacher la merde au chat" en l’occurrence Bruxelles... "

L'ARAFER est dans son rôle de dénoncer des péages trop élevés, ce n'est pas à Réseau de les augmenter pour couvrir ses frais, c'est à l'Etat de donner de l'argent à Réseau (comme il le fait pour les routes) ça fait partie de ses missions régaliennes !

Certes, mais l'Etat n'a pas du tout envie d'assumer le financement du réseau ferré et l'ARAFER, en parfait hypocrite, se garde bien de le rappeler à ses obligations. 
Et comme le gouvernement a décidé de lui retirer ses prérogatives, là les choses sont claires, l'ARAFER est un truc inutile. :Smiley_19:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Inharime a dit :


Et comme le gouvernement a décidé de lui retirer ses prérogatives, là les choses sont claires, l'ARAFER est un truc inutile. :Smiley_19:

Complètement inutile !

Tout comme la Justice, ça éviterait tellement de frais si on supprimait ,aussi, tous ces juges inutiles, le Ministre de la Justice n'aurait juste qu'à signer les décrets d'embastillement !

Il y a 11 heures, Inharime a dit :

et l'ARAFER, en parfait hypocrite, se garde bien de le rappeler à ses obligations. 
Et comme le gouvernement a décidé de lui retirer ses prérogatives:Smiley_19:

Moi je trouve plutôt que l'ARAFER est courageux et rappelle  l'Etat à ses obligations (même si c'est en langage diplomatique) et c'est bien pour se débarrasser de cet empêcheur de tourner en rond, que "le gouvernement a décidé de lui retirer ses prérogatives"

Modifié par Mak

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Mak a dit :

Complètement inutile !

Tout comme la Justice, ça éviterait tellement de frais si on supprimait ,aussi, tous ces juges inutiles, le Ministre de la Justice n'aurait juste qu'à signer les décrets d'embastillement !

On n'en est pas encore là mais on en prend peut être le chemin...

Ce gouvernement envisage la création de tribunaux criminels qui se substitueraient aux cours d'assises pour les crimes relevant d'une peine de prison inférieure à 20 ans. Cette nouvelle juridiction fonctionnerait avec des effectifs allégés et des procédures accélérées tout en supprimant les jurés populaires.
Et quand "on" commence à alléger et supprimer...ce n'est pas forcément bon signe.
 

Il y a 3 heures, Mak a dit :

Moi je trouve plutôt que l'ARAFER est courageux et rappelle  l'Etat à ses obligations (même si c'est en langage diplomatique) et c'est bien pour se débarrasser de cet empêcheur de tourner en rond, que "le gouvernement a décidé de lui retirer ses prérogatives"

Le courage c'est bien, l'utilité c'est mieux. Il reste donc au patron de l'ARAFER de s'interroger sur son avenir.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Troisième rapport annuel sur le transport routier de voyageurs en France – Bilan 2017 (source ARAFER - 25/07/2018)

Citation

L’Arafer publie aujourd’hui son troisième rapport annuel sur le marché du transport par autocar et sur les gares routières en France. Ce rapport dresse un panorama détaillé du marché des services librement organisés (SLO) et conventionnés de transport par autocar en 2017 et fait un bilan de l’action de l’Autorité dans le domaine du transport routier de voyageurs : régulation des SLO sur des liaisons de moins de 100 km et de l’accès aux gares routières et autres aménagements de transport routier.

Ce rapport propose une analyse de la complémentarité des offres de transport interurbain, ainsi qu’une estimation du manque à gagner, pour les services ferroviaires, lié à l’exploitation des SLO. S’agissant des gares routières, il revient sur l’activité de l’Autorité en matière de contentieux. Enfin, ce bilan est complété par 12 fiches régionales interactives qui fournissent les principales statistiques sur l’offre de transport interurbain de voyageurs dans les régions métropolitaines : infrastructures de transport, dessertes par les SLO et offres de transport alternatives ...

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Rapport complet, à lire ici ...

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, Pascal 45 a dit :

Troisième rapport annuel sur le transport routier de voyageurs en France – Bilan 2017 (source ARAFER - 25/07/2018)

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Rapport complet, à lire ici ...

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 

Une première estimation de la ponctualité des services librement organisés a pu être réalisée sur la base de données relatives au 2nd semestre 2017.

Il ressort qu’environ 1 autocar sur 5 rejoint son terminus avec un retard de 15 minutes ou plus. Le taux de retard augmente avec le nombre d’arrêts desservis par ligne…….. soit 20% 
 
En moyenne en 2017, la recette par passager aux 100 km atteint 4,7 euros hors taxes. Cette hausse de 17,5 % sur une année, conjuguée à la hausse de 14,5 % de la fréquentation, permet aux opérateurs de dégager un chiffre d’affaires de 105,4 millions d’euros hors taxes en 2017 pour des trajets réalisés en France, soit 26 % de plus qu’en 2016.

(bénef ou pas ?)

et de fiches interactives

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pourtant la fréquentation augmente

Une augmentation de la fréquentation de 7%.

En 2017, "tous les services ferroviaires ont vu leur fréquentation progresser, avec les TGV domestiques en tête (+9,7%), puis les services internationaux (+6,8%), les TER (+5%), les Intercités (+3,3%) et enfin les Transiliens (+1,7%)", . De façon globale, la fréquentation ferroviaire a rebondi de 7% l'an dernier, alors que le transport de voyageurs, tous modes confondus augmentait de seulement 1% (+4% pour l'aérien, +0,4% pour la voiture),

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jackv a dit :

et pourtant la fréquentation augmente

Une augmentation de la fréquentation de 7%.

En 2017, "tous les services ferroviaires ont vu leur fréquentation progresser, avec les TGV domestiques en tête (+9,7%), puis les services internationaux (+6,8%), les TER (+5%), les Intercités (+3,3%) et enfin les Transiliens (+1,7%)", . De façon globale, la fréquentation ferroviaire a rebondi de 7% l'an dernier, alors que le transport de voyageurs, tous modes confondus augmentait de seulement 1% (+4% pour l'aérien, +0,4% pour la voiture),

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

ça peut augmenter de 20% pourquoi pas

mais sur le plan comptable ça donne quoi.....?

faire du client, du chiffre c 'est bien......voir même encourageant, faut juste que rapidement ça fasse du résultat...sinon ça veut dire que les frais sont supérieurs à la valeur ajoutée......et ça ne fait pas vivre une boite loin s'en faut...!

ça concourt à aller directement tôt ou tard dans le mur....et c 'est sans doute cette situation qui   rend la gestion de SNCF délicate, voir inefficiente.....

Toute la problématique est là....actuellement  : un réseau qui coute plus cher qu'il ne rapporte.

Dans un autre monde .....c'est dépôt de bilan ;)

Donc arrêtons avec la sélection des chiffres....mieux vaudrait une croissance zéro et 3 ou 4 points de marge supplémentaire.

D'autant qu'avec une mauvaise exploitation et d'avantage de clients l’effet dévastateur de l'insatisfaction est exponentiel et la chute à retardement pourrait être douloureuse, si on n'y prend pas garde. ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, capelanbrest a dit :

ça peut augmenter de 20% pourquoi pas

mais sur le plan comptable ça donne quoi.....?

faire du client, du chiffre c 'est bien......voir même encourageant, faut juste que rapidement ça fasse du résultat...sinon ça veut dire que les frais sont supérieurs à la valeur ajoutée......et ça ne fait pas vivre une boite loin s'en faut...!

ça concourt à aller directement tôt ou tard dans le mur....et c 'est sans doute cette situation qui   rend la gestion de SNCF délicate, voir inefficiente.....

Toute la problématique est là....actuellement  : un réseau qui coute plus cher qu'il ne rapporte.

Dans un autre monde .....c'est dépôt de bilan ;)

Donc arrêtons avec la sélection des chiffres....mieux vaudrait une croissance zéro et 3 ou 4 points de marge supplémentaire.

D'autant qu'avec une mauvaise exploitation et d'avantage de clients l’effet dévastateur de l'insatisfaction est exponentiel et la chute à retardement pourrait être douloureuse, si on n'y prend pas garde. ;)

 

ça dépend si on voit seulement cela du point de vue capitaliste ou du point de vue service public  et TER 5% et idf 1,7%...là il y a équilibre par les régions… oui le réseau coûte comme toutes les infrastructures en france ce n'est pas un cas particulier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, jackv a dit :

ça dépend si on voit seulement cela du point de vue capitaliste ou du point de vue service public  et TER 5% et idf 1,7%...là il y a équilibre par les régions… oui le réseau coûte comme toutes les infrastructures en france ce n'est pas un cas particulier

Rectificatif "du point de vue "capitaliste" crétin, genre Trump.

Parce qu'un capitaliste intelligent, sait très bien qu'il a besoin d'infrastructures publiques pour que sa boite tourne .

Dans le même genre, les capitalistes que sont les promoteurs immobiliers, ne doivent pas être trop contre les nouvelles lignes de métro ou tram (même déficitaires) qui augmentent les prix de leurs appartements et de leurs bénefs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, jackv a dit :

ça dépend si on voit seulement cela du point de vue capitaliste ou du point de vue service public  et TER 5% et idf 1,7%...là il y a équilibre par les régions… oui le réseau coûte comme toutes les infrastructures en France ce n'est pas un cas particulier

Sauf qu'il est difficile de tenir un double langage....notamment du côté de SNCF....

Difficile de réclamer la rentabilité et de faire du service public.....comme on le conçoit  en France (ou plutôt comme certains le conçoivent encore).

Du TER pas de soucis, si les régions en ont les moyens et si le contribuable l'accepte, que ce soit intellectuellement ou grâce à l'impôt.

idem pour la partie dite grandes lignes....

C'est le serpent qui se mord la queue.

C'est actuellement toute la problématique du service public à la française....

Enfin n'oublions pas non plus que les services nécessaires en quantité en RP ou sur Paca, ne sont absolument en rien comparables avec ceux nécessaire au centre Bretagne ou du Massif Central...et l’acceptation sera par les ménages sera différente selon qu'ils seront en pleine Beauce  ou à 10 mn de Paris ou Lyon ....

Donc avant de parler de service public encore faudrait il y mettre une définition qui soit actualisée au 21éme s et non à celle du 19ème voir même de 1945.

Éternel débat.   service public quand ça arrange, vision capitalistique quand ça rapporte....! ;) la gestion de TGv au travers des années en est l'illustration la plus parfaite.

Service "public" hier boite à fric aujourd'hui  :)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, capelanbrest a dit :

Sauf qu'il est difficile de tenir un double langage....notamment du côté de SNCF....

Difficile de réclamer la rentabilité et de faire du service public.....comme on le conçoit  en France (ou plutôt comme certains le conçoivent encore).

Du TER pas de soucis, si les régions en ont les moyens et si le contribuable l'accepte, que ce soit intellectuellement ou grâce à l'impôt.

idem pour la partie dite grandes lignes....

C'est le serpent qui se mord la queue.

C'est actuellement toute la problématique du service public à la française....

Enfin n'oublions pas non plus que les services nécessaires en quantité en RP ou sur Paca, ne sont absolument en rien comparables avec ceux nécessaire au centre Bretagne ou du Massif Central...et l’acceptation sera par les ménages sera différente selon qu'ils seront en pleine Beauce  ou à 10 mn de Paris ou Lyon ....

Donc avant de parler de service public encore faudrait il y mettre une définition qui soit actualisée au 21éme s et non à celle du 19ème voir même de 1945.

Éternel débat.   service public quand ça arrange, vision capitalistique quand ça rapporte....! ;) la gestion de TGv au travers des années en est l'illustration la plus parfaite.

Service "public" hier boite à fric aujourd'hui  :)

 

 

là tu veux te faire plus bête que tu n'es a moins que ce ne soit pour m'asticoter comme tu le fait régulièrement actuellement. Depuis que tu suis ce forum tu as bien sur intégré les particularités des différentes activités voyageurs par rapport au principe de service public..

(ou plutôt comme certains le conçoivent encore).bien sur nous ne sommes plus au 19emme mis après guerre...

Comme tu l'écris pour les Transports Régionaux cela fait 20 ans au moins que les élus par l'intermédiaire de conventions organisent , suivent et co financent les transports … ce sont bien des transports organisés par des instances publiques , payés en grande partie par ses instances publiques et qui sont jugés par ces instances pour un bien public, c à d …. aménagements …. vie de tous les jours.(en vulgarisant,c'est un peu la definition du service public du 21emme).....avec en plus bien sur une gestion financière proche de l'équilibre pour cette activité de la SNCF..

Meme chose pour les Transports Iliens…( mais TER pour l'IDF cela manquait de…..)

Les TET nous sommes dans le meme schema a part que l'instance publique organisatrice est plutôt le ministère des transports celui ci  ; comme tous ministère veux mettre son nez sans payer pour le service qu'il demande de maintenir..

 les TGV et autre IC c'est la loi du marché, le prix de revient doit être équilibré avec les rentrées, recettes , tarifs spéciaux ... des élus pouvant demander des services particuliers a condition qu'ils les financent et que ses demandes ne soient pas

Dans toutes les activités il y a pour la sncf un but d'équilibre quelque soit les sources de revenu (voyageurs, état, regions et meme départements) le seul double langage provient de l'actionnaire qui parfois a des volontés qu'il ne finance pas ..ce qui brouille l'image..

 après reste le réseau ou déjà la dette, ses intérêts ,et là non prise en compte par l'état de l'aménagement du territoire comme pour les autres infra, plombent la gestion..

mais tu sais tout cela aussi bien que moi tu es juste dans le registre provoc..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, capelanbrest a dit :

Sauf qu'il est difficile de tenir un double langage....notamment du côté de SNCF....

Difficile de réclamer la rentabilité et de faire du service public.....comme on le conçoit  en France (ou plutôt comme certains le conçoivent encore).

Du TER pas de soucis, si les régions en ont les moyens et si le contribuable l'accepte, que ce soit intellectuellement ou grâce à l'impôt.

idem pour la partie dite grandes lignes....

C'est le serpent qui se mord la queue.

C'est actuellement toute la problématique du service public à la française....

Enfin n'oublions pas non plus que les services nécessaires en quantité en RP ou sur Paca, ne sont absolument en rien comparables avec ceux nécessaire au centre Bretagne ou du Massif Central...et l’acceptation sera par les ménages sera différente selon qu'ils seront en pleine Beauce  ou à 10 mn de Paris ou Lyon ....

Donc avant de parler de service public encore faudrait il y mettre une définition qui soit actualisée au 21éme s et non à celle du 19ème voir même de 1945.

Éternel débat.   service public quand ça arrange, vision capitalistique quand ça rapporte....! ;) la gestion de TGv au travers des années en est l'illustration la plus parfaite.

Service "public" hier boite à fric aujourd'hui  :)

 

 

L'Etat est en faillite, donc on demande au fonctionnaires supérieurs qui gèrent la SNCF de racler les fonds de tiroir, en même temps il faut faire passer un message contraire.

Un exercice de danse sur le fil du rasoir difficile à exécuter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Mak a dit :

L'Etat est en faillite, donc on demande au fonctionnaires supérieurs qui gèrent la SNCF de racler les fonds de tiroir, en même temps il faut faire passer un message contraire.

Un exercice de danse sur le fil du rasoir difficile à exécuter...

cet exercice est le meme pour bien des entreprises et pas seulement de transport ...que ce soit en France ou ailleurs.. nous sommes dans des entreprises avec des infra du 19mem siècle qui bien souvent ne sont plus idéalement adaptées et il faut faire avec…(c'est le meme cas de figure que le réseau routier, des auto route et qq route a 4 voies nationales et a coté des routes départementales ou très locale qui ne permettent pas un trafic très important ni de grosses vitesses ni de grosses charges... )

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...