Aller au contenu
Invité JLChauvin

Informatisation des installations de sécurité

Messages recommandés

Bruit de couloir lors des réunions techniques signalisations: Principe retenu: Partie IHM "vendue pour 25 ans" campagne vendue pour 50 ans. L'interface poste/campagne doit permettre la réalisation des "sauts technologique" (on ne reproduit pas "l'erreur des PAI SSI avec  leurs campagnes particulières)

Le PRS informatisé redevient une option envisageable en neuf pour les petites gares

L'interface poste/campagne se fera sous les principes des MES (modules entrées sorties) actuels et devra comporter une partie "relayage" adaptable aux "nouvelles technologies.

En projet, un BAL "migrable" à base de fibre optique avec transmission des données de signal à signal non plus basée sur des paires de cuivres ZPFU mais sur des liaisons via des modules fibre optiques permettant entre autre une compatibilité avec l'ETCS de niveau 2.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sauf que le PRS et meme le PRSI neuf ne sont plus vraiment dans les tuyaux certes on garde la DES 288 sur le PRSI mais la DES 78 est abrogé et comme on va dire qu'il y a 80% des principes du PRSI qui sont dans le PRS on va se retrouver a faire du PAI partout sauf a faire des principes particuliers pour tous les postes tu me diras on peut tout faire ca fera du boulot en plus. On verras bien ce qui va arriver.

Amicalement
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Loc,

Merci pour les précision.

Quant je dis PRS "option envisageable", c'est bien entendu sur des petites gares et au cas par cas. Le PAI est le poste généralisé lors de toute modernisation (avec comme dit plus haut une campagne indépendante de la technologie de la couche informatique pour pouvoir moderniser si besoin celle ci sans tout refaire).

Sur ce dernier point, il faut noter les travaux de gare de LYON: un PAI dernière génération avec des installations en campagne qui pour beaucoup d'entre  elles, ont été conservées sans être modernisées.

De toute manière, vu la multitudes de postes et de technologie sur le réseau, la modernisation prendra des dizaines d'années!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Info du jour: Le "BAL MIGRABLE" est en projet entre BRETIGNY et BOISSEAUX sur la POLT.

Je vais bientôt créer un sujet pour vous le présenter.

Pour LOC:confirmation de ses infos: un PRS I était envisagé à BRETIGNY mais c'est un PAI qui sera construit.

Modifié par viveletrainavierzon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, viveletrainavierzon a dit :

Info du jour: Le "BAL MIGRABLE" est en projet entre BRETIGNY et BOISSEAUX sur la POLT.

Je vais bientôt créer un sujet pour vous le présenter.

Pour LOC:confirmation de ses infos: un PRS I était envisagé à BRETIGNY mais c'est un PAI qui sera construit.

Bonjour,

Tu parles d'une limite à Boisseaux pour le "BAL MIGRABLE", alors qu'il existe une IPCS voie 1 de Toury à Angerville.

N'y a t'il pas incompatibilité entre les deux systèmes et ce chevauchement ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir Pascal. Il n'y a pas d'incompatibilité. Les modules PAI prennent en charge les enclenchements de sens. Pour faire "simple" on "transforme" des IS de pleine voie en IS dépendant d'une "pseudo gare" automatisée (sans AC). Les enclenchements entre postes (IPCS, banalisation, voie unique...) étant repris via les modules PAI (commande via des modules entrés/sortie). Dans l'absolu, le renversement d'un levier mécanique peut être associé via des "capteurs adéquats" (bague, contact de verrou) à un ordre ou une information électrique transmis à un module entrée/sortie (MES) envoyant des informations à un module PAI de niveau 1. Le module de niveau 1 gérant ensuite les ordres de commandes aux signaux de pleine voie (via les modules PAI de niveau 2).

Je ne suis pas expert en module PAI, mais je connais des exemples d'enclenchements de poste à poste entre un PAI et un poste mécanique (le PAI via un module entrée/sortie verrouille un levier d'un autre poste ou la clé d'une autorisation prise dans une serrure S électrique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, viveletrainavierzon a dit :

Bonsoir Pascal. Il n'y a pas d'incompatibilité. Les modules PAI prennent en charge les enclenchements de sens. Pour faire "simple" on "transforme" des IS de pleine voie en IS dépendant d'une "pseudo gare" automatisée (sans AC). Les enclenchements entre postes (IPCS, banalisation, voie unique...) étant repris via les modules PAI (commande via des modules entrés/sortie). Dans l'absolu, le renversement d'un levier mécanique peut être associé via des "capteurs adéquats" (bague, contact de verrou) à un ordre ou une information électrique transmis à un module entrée/sortie (MES) envoyant des informations à un module PAI de niveau 1. Le module de niveau 1 gérant ensuite les ordres de commandes aux signaux de pleine voie (via les modules PAI de niveau 2).

Je ne suis pas expert en module PAI, mais je connais des exemples d'enclenchements de poste à poste entre un PAI et un poste mécanique (le PAI via un module entrée/sortie verrouille un levier d'un autre poste ou la clé d'une autorisation prise dans une serrure S électrique).

Merci pour ta réponse détaillée ...

okok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...