Aller au contenu
Invité PAZ

Pool Fac

Messages recommandés

il y a une heure, Silverstar a dit :

@ADC01 je disais 500 pour dire qu'un jour ils seront plus nombreux qu'aujourd'hui. Mais l'objectif c'est 200. Apparemment c'est la région où le STIF qui paye les déplacements, et ils sont content du service, c'est donc eux qui "commandent de nouveaux mécanos".

Si l'objectif c'est 200, pourquoi écrire 500 ?  C'est une fake, ni plus n ni moins.   T'es pire que les journaleux .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 02/12/2019 à 13:34, ADC01 a dit :

A conditions que ce soit à jour......................

Bonjour

Et correctement fait : le nombre d’erreur de retranscription de signalisation était impressionnant (faut dire que l’on comprenait rien qu’à voir dans certains dépôts qui était en charge de sa réalisation) J’utilise également les schémas de signalisation (quand digidoc fonctionne) pour les grandes gares, c’est un peu lourd mais plus précis.

Modifié par Fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/12/2019 à 09:02, Fred a dit :

Bonjour

Et correctement fait : le nombre d’erreur de retranscription de signalisation était impressionnant (faut dire que l’on comprenait rien qu’à voir dans certains dépôts qui était en charge de sa réalisation) J’utilise également les schémas de signalisation (quand digidoc fonctionne) pour les grandes gares, c’est un peu lourd mais plus précis.

A l'origine chaque ET était responsable de la réalisation du schéma d'une ligne ou 2 après réalisation d'un projet et vérification du projet en ligne, puis après tenu à jour avec les avis SM et vérification régulière en ligne. Un CTT étant responsable du produit par ET. Le tout sous la responsabilité de l'ADQS de cet ET 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, starway366 a dit :

Et quand tu as fait 8 jours de grève sur 10, tu as 80% des avantages?

Plus compliqué que cela.

 

Mais en gros

Quand il y a une greve en Allemagne, la puissance augmente par palier, vu que la bas, les syndicats doivent compenser les salaires ( d'où un interet a etre syndiqué et donc  que ce ne sont que les 1ere a entrer dans la danse qui auront 100% de journées en gréve). Ce qui fait que le patronat allemand  a tendance à vraiment s'assoir à la table de négociation pour eviter le pourrissement de la situation. Il est bien rare que l'état s'en mele

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 De près de 10 % en France ou en Pologne, il frôle les 20 % en Allemagne et en Espagne et culmine à près de 70 % en Suède et Finlande.

Or l'ampleur de la syndicalisation a un impact sur l'égalité sociale

En tête, les pays nordiques, où, comme en Belgique, les allocations de chômage et d’autres prestations sociales sont versées par le syndicat (sauf en Norvège), et où la syndicalisation fait quasiment partie de l’emploi.

https://www.lepoint.fr/economie/des-syndicats-europeens-affaiblis-mais-essentiels-pour-les-salaries-27-04-2018-2214050_28.php

14648823lpw-14648879-embed-libre-jpg_5198917.jpg.149dd9a51716ec854d3be7331f1e3309.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, jackv a dit :

Or l'ampleur de la syndicalisation a un impact sur l'égalité sociale

La preuve en Suède...

https://www.challenges.fr/patrimoine/retraite/en-suede-le-big-bang-des-retraites-a-un-gout-amer-vingt-ans-apres_678053

Ou pas !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Gom a dit :

oui mais l'égalité sociale ce n'est peut etre pas que les retraites ?

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, jackv a dit :

oui mais l'égalité sociale ce n'est peut etre pas que les retraites ?

Pas que. Mais ça en fait partie. A moins qu'une fois en retraite, on finisse par s'en foutre de celle de ses enfants.

Lis l'article, avec la petite mention sur les femmes qui y ont majoritairement perdu. C'est ça l'égalité sociale, faire en sorte que les femmes aient moins à la retraite que les hommes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Gom a dit :

Pas que. Mais ça en fait partie. A moins qu'une fois en retraite, on finisse par s'en foutre de celle de ses enfants.

Lis l'article, avec la petite mention sur les femmes qui y ont majoritairement perdu. C'est ça l'égalité sociale, faire en sorte que les femmes aient moins à la retraite que les hommes ?

l'article indiquait que les pays  a la plus forte syndicalisation avait plus d'égalité sociale, il n'est donc pas impossible que si la syndicalisation avait était du meme niveau qu"en France les conséquences auraient été encore pire...et  a l'origine  ce devait être pas mal comme système  pour pouvoir encaisser une baisse de 700€ ...sans vraiment de mouvement social de forte intensité..

il faut voir tous les systèmes sociaux qui existent dans ce pays.. et rien n'indique dans l'article que "A moins qu'une fois en retraite, on finisse par s'en foutre de celle de ses enfants"  "pas plus que je n'ai jamais écrit cela"..bien au contraire ,je prêche pour qu'il y ait plus de syndicalisation pour pouvoir avoir un contre pouvoir..

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le couplet à propos des enfants pourrait nous être épargné car il a souvent bon dos et fait parti d'une rhétorique bien huilée, reprise par les militants de telles et telles organisations.

nos grands parents et arrières grands parents se sont ils souciés de l'avenir de leurs enfants et petits enfants dans leur quotidien une fois les gosses dans la vie active et après qu'ils eussent quittés le domicile familiale ?

j'en doute fortement....la meilleurs preuve est celle des bayboomers qui ont profité, voir abusés de la vie offerte lors des 30 glorieuses, se souciant peu de savoir de ce qu'il adviendrait a force de développement outrancier du consumérisme éffreiné, du bétonnage à outrance, voir de la destruction des lieux naturels de l'avenir de leur descendance?

De mon temps, les années 60/70 la rhétorique entendue était plutôt : on tout fait pour que tu ne manques de rien(tant que tu seras à la maison) pour te payer tes études(dans la mesure de nos moyens) pour te donner une éducation afin de te donner les bases indispensables à pouvoir te démerder dans la vie...etc....et invariablement ça se terminait par par : après quand tus seras chez toi(sous entendu lorsque tu seras indépendant) tu feras bien ce que tu voudras.

Force est bien de constater que la génération issue des babyboomers a bien fait ce qu'elle a voulu....(dans l'ensemble).

Consumérisme éffreiné, enfants souvent faits rois, carrière correcte (même si depuis 1975 les difficultés ont commencé à se faire sentir pour bon nombre d'entre nous, avec l’apparition d'un chômage de masse touchant les moins armés en matières d'études ou d'apprentissage inachevés,  bâclés ou inappropriés face au changement de notre société...).

La différence avec aujourd'hui ? c'est que les babyboomers devenus grands parents avaient encore quelques sous et biens, pour dépanner leurs enfants/petits enfants dans la difficultés passagère voir durable.

La génération quinqua d'aujourd'hui n'en n'a plus forcément les moyens....ayant été d'avantage cigale que fourmi ....en partie à cause d'une situation économique, dont on a jamais vu le bout du tunnel, et dont on nous parlait tant durant les années 78/80.

C'est pourquoi je n'ai aucun espoir sur le fait que les parents d'aujourd'hui fassent mieux que leur aïeux. Les quinqua d'aujourd'hui comme leurs parents se soucieront bien d'avantage de leur fin de vie professionnelle et personnelle, que ce que l'ont voudrait nous faire croire en rabâchant à qui veut l'entendre  : mais qu'est ce que l'on va laisser à nos enfants en matière de culture sur la retraite et de droits acquis à nos enfants?

Ceux qui sont proche de la retraite mais pas suffisamment auront d'autres chats à fouetter.

Ceux qui en sont très très loin géreront leur vie différemment faute d'alternative.

 

Les grands perdants : la génération actuelle des actifs entre 35 et 55 ans, qui n'ont plus forcément le temps ni les moyens d'épargner pour un complément de retraite acceptable et qui se retrouvent pris de cours.

mes explications que certains trouveront simplistes, expliquent sans doute en partie la participation réduite à ce grand mouvement contre la réforme des retraites, tant la situation des uns et des autres est différnetes selon la classe d'âge et la situation personnelle/professionnelle.

Le seul sujet actuellement fédérateur et intergénérationnel (à mes yeux)  c'est sans doute la protection de l’environnement....

nul doute que dans les années à venir, ce sera l'élément capital qui fera changer les mentalités et les modes de vie...mais il faudra sans doute encore une génération pour en voir les prémices

Pour les reste et surtout pour ce qui concerne les retraites, j'ai hélas bien peur que

les jeunes ne soient complément déconnectés (Moi même à l'age de 20/25 ans la retraite, je n'y pensais pas et pourtant déjà à l'époque, on nous proposait de constituer un capital retraite complémentaire ...

et que ceux qui sont en approche imminente (donc non impactés pensent d'avantage) à ce qu'ils vont faire de "leur reste à vivre" une fois le jour du départ atteint, qu'à leur enfants ou petits enfants..

Ainsi est faite la société d'aujourd'hui ....illustrée par le fossé qui ne cesse de se creuser entre le discours "bien veillant" des uns et des autres et la réalité de nos véritables comportements.

c'est sans doute triste à constater mais c 'est bien réel....(sauf bien évidemment à ce que nous n’habitions pas la même planète ce dont je doute un peu).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, capelanbrest a dit :

le couplet à propos des enfants pourrait nous être épargné car il a souvent bon dos et fait parti d'une rhétorique bien huilée, reprise par les militants de telles et telles organisations.

nos grands parents et arrières grands parents se sont ils souciés de l'avenir de leurs enfants et petits enfants dans leur quotidien une fois les gosses dans la vie active et après qu'ils eussent quittés le domicile familiale ?

j'en doute fortement....la meilleurs preuve est celle des bayboomers qui ont profité, voir abusés de la vie offerte lors des 30 glorieuses, se souciant peu de savoir de ce qu'il adviendrait a force de développement outrancier du consumérisme éffreiné, du bétonnage à outrance, voir de la destruction des lieux naturels de l'avenir de leur descendance?

De mon temps, les années 60/70 la rhétorique entendue était plutôt : on tout fait pour que tu ne manques de rien(tant que tu seras à la maison) pour te payer tes études(dans la mesure de nos moyens) pour te donner une éducation afin de te donner les bases indispensables à pouvoir te démerder dans la vie...etc....et invariablement ça se terminait par par : après quand tus seras chez toi(sous entendu lorsque tu seras indépendant) tu feras bien ce que tu voudras.

Force est bien de constater que la génération issue des babyboomers a bien fait ce qu'elle a voulu....(dans l'ensemble).

Consumérisme éffreiné, enfants souvent faits rois, carrière correcte (même si depuis 1975 les difficultés ont commencé à se faire sentir pour bon nombre d'entre nous, avec l’apparition d'un chômage de masse touchant les moins armés en matières d'études ou d'apprentissage inachevés,  bâclés ou inappropriés face au changement de notre société...).

La différence avec aujourd'hui ? c'est que les babyboomers devenus grands parents avaient encore quelques sous et biens, pour dépanner leurs enfants/petits enfants dans la difficultés passagère voir durable.

La génération quinqua d'aujourd'hui n'en n'a plus forcément les moyens....ayant été d'avantage cigale que fourmi ....en partie à cause d'une situation économique, dont on a jamais vu le bout du tunnel, et dont on nous parlait tant durant les années 78/80.

C'est pourquoi je n'ai aucun espoir sur le fait que les parents d'aujourd'hui fassent mieux que leur aïeux. Les quinqua d'aujourd'hui comme leurs parents se soucieront bien d'avantage de leur fin de vie professionnelle et personnelle, que ce que l'ont voudrait nous faire croire en rabâchant à qui veut l'entendre  : mais qu'est ce que l'on va laisser à nos enfants en matière de culture sur la retraite et de droits acquis à nos enfants?

Ceux qui sont proche de la retraite mais pas suffisamment auront d'autres chats à fouetter.

Ceux qui en sont très très loin géreront leur vie différemment faute d'alternative.

 

Les grands perdants : la génération actuelle des actifs entre 35 et 55 ans, qui n'ont plus forcément le temps ni les moyens d'épargner pour un complément de retraite acceptable et qui se retrouvent pris de cours.

mes explications que certains trouveront simplistes, expliquent sans doute en partie la participation réduite à ce grand mouvement contre la réforme des retraites, tant la situation des uns et des autres est différnetes selon la classe d'âge et la situation personnelle/professionnelle.

Le seul sujet actuellement fédérateur et intergénérationnel (à mes yeux)  c'est sans doute la protection de l’environnement....

nul doute que dans les années à venir, ce sera l'élément capital qui fera changer les mentalités et les modes de vie...mais il faudra sans doute encore une génération pour en voir les prémices

Pour les reste et surtout pour ce qui concerne les retraites, j'ai hélas bien peur que

les jeunes ne soient complément déconnectés (Moi même à l'age de 20/25 ans la retraite, je n'y pensais pas et pourtant déjà à l'époque, on nous proposait de constituer un capital retraite complémentaire ...

et que ceux qui sont en approche imminente (donc non impactés pensent d'avantage) à ce qu'ils vont faire de "leur reste à vivre" une fois le jour du départ atteint, qu'à leur enfants ou petits enfants..

Ainsi est faite la société d'aujourd'hui ....illustrée par le fossé qui ne cesse de se creuser entre le discours "bien veillant" des uns et des autres et la réalité de nos véritables comportements.

c'est sans doute triste à constater mais c 'est bien réel....(sauf bien évidemment à ce que nous n’habitions pas la même planète ce dont je doute un peu).

 

je souscris entierement..et pour le sujet fédérateur ,la protection de l'environnement je n'ai pas tes certitudes..fédérateur " si cela ne me gêne pas" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, aldo500 a dit :

Ils prennent des vieux au pool fac? Je vais bientôt avoir que ça à faire moi?:Smiley_39:

oui mais des vieux en état !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, aldo500 a dit :

Ils prennent des vieux au pool fac? Je vais bientôt avoir que ça à faire moi?:Smiley_39:

 

il y a 4 minutes, jackv a dit :

oui mais des vieux en état !

Des vieux peut être mais pas des très vieux.  :Smiley_17:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 29/11/2019 à 15:49, yienyien89 a dit :

Ils sont autour de 120 chez transilien et on peut pas dire que le rh soit suivit scrupuleusement... avec ça tu peux deja faire rouler un paquet de train sur les pointes!

Salut, tu le sors d’où ce chiffre de 120 ? Car ils ne sont même pas une centaine à ma connaissance ( et encore ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 14 minutes, Mecano a dit :

Salut, tu le sors d’où ce chiffre de 120 ? Car ils ne sont même pas une centaine à ma connaissance ( et encore ).

C'est comme les 500, cela sort de nulle part.:Smiley_19:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  Effectivement leur nombre a augmenté ces dernières années ( environ une centaine mais pas plus d’après les sources d’un collègue ), mais les chiffres que tu avances me semblent un peu exagérés, surtout quand tu parles d’un objectif de 500 personnes sachant que certaines UP Franciliennes souffrent d’un sureffectif chronique.

  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, yienyien89 a dit :

500 vient pas de moi...

Non, le message qui nous en parle.

Le 01/12/2019 à 15:14, Silverstar a dit :

Les mercenaires te diront qu'ils roulent en Porsche Cayenne, que leur maison est payé et qu'ils s'en foutent de bosser pendant les grèves. Ils recrutent de plus en plus, bientôt ils seront au moins 500 et là les grèves ne serviront plus a rien.

Ce sont des cheminots vénaux à la botte de leur hiérarchie tout simplement...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour info, il y a eu un mini sujet à propos du pool Fac Transilien dans le JT de TF1 ce soir ( que vous pouvez donc regarder en replay sur le web ) le sujet initial concernait le harcèlement subit par certains ADC non grévistes. Ça ne nous apprends rien mis à part qu’ils sont bel et bien au nombre d’environ une centaine...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


×
×
  • Créer...