Aller au contenu

Ça sent la greve chez EUROCARGORAIL


Messages recommandés

class66 si tu fais un pas en arrière c'est que tu cèdes et tes rangs vont se fissurer, je te souhaite le contraire mais par expérience moi je te re-dis que vous êtes foutus, je vois que vous concentrez tous les syndicats mais il y en a un qui a toujours marché avec les primettes ( qui rime avec alouette et à cette dernière tu sais ce qu'on lui fait ).

Bon courage tout de même, amicalement

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

class66 si tu fais un pas en arrière c'est que tu cèdes et tes rangs vont se fissurer, je te souhaite le contraire mais par expérience moi je te re-dis que vous êtes foutus, je vois que vous concentrez tous les syndicats mais il y en a un qui a toujours marché avec les primettes ( qui rime avec alouette et à cette dernière tu sais ce qu'on lui fait ).

Bon courage tout de même, amicalement

La direction ne veut pas discuter sous la menace de la grève, donc l'assemblée générale a voté la suspension, mettons nous autour de la table pour négocier. Si la direction ne nous respecte pas, nous serons moins gentleman pour la suite des évenements, croyez-nous ! L'intersyndicale sera toujours d'actualité.

Modifié par clAss66
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous êtes en train de comprendre ce qu'ils appellent le "dialogue social"... ceux à qui nous avons eu a faire pendant tant d'années! Même personnes, même méthode! Avoir foutu le boxon et saboté l'entreprise historique ne leur suffisait pas, ils sont venus vous emmerder à vous aussi.

Et dire que durant tout ce temps ils ont fait passer les cheminots de la SNCF pour des "gréviculteurs"... incapables de discuter, alors qu'ils sont eux même d'un autisme affligeant!

vous voyez que dans le privé vous avez herité de cadres qui etaient a la sncf, meme mentalité, toujours a exploiter les mecanos et les autres, on les connait ils sont arrivés a veolia, ecr,naviland dans un seul but: profit a court terme et tant pis si les exploités, pardon, les salariés ne suivent pas, le dialogue social c'est " je parle et t'ecoute point barre".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A contrario le direction vous a poussé à la grève car je pense que cela fait des années que vous leur faites remonter votre mécontentement non ? Vous êtes tombés dans le panneau, ce n'est que mon avis mais on en reparle dans quelques heures :

Résultat des négos ===> 2 cacahouètes pour les mécanos et hop tout le monde au taf

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Face au blocage de la direction, les marseillais ont l'intelligence d'effectuer un pas en arrière. Notre fierté n'est pas touchée mais si ECR ne nous donne pas satisfaction, vous allez entendre parler encore de nous.

ça serait sympa de pas oublier la quarantaine de crl de Nancy et Chalons qui ont été en grève également pendants ces 8 jours ...

Je dirai donc les UO encore gréviste ont l'intelligence etc etc ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne comprends pas la solidarité, l'unité, ou encore la complicité du personnel ECR / SNCF / VEOLIA sur les sujets traitant de la grève ces jours ci alors que le forum déborde, que dis-je EXPLOSE de sujets ou tout le monde se tire dans les pattes et passe son temps à descendre son "collégue" sur lui a fait ceci... lui a dit cela... voleurs de trafics... négligance de la sécurité par untel... chez nous c'est comme ci... les privés c'est des nuls... la SNCF c'est des bons à rien... les histoires de "sabotage"... ou alors quand ce n'est pas ouvertement des insultes !!!

j'ai du mal à comprendre là nonmais

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité JLChauvin

Je ne comprends pas la solidarité, l'unité, ou encore la complicité du personnel ECR / SNCF / VEOLIA sur les sujets traitant de la grève ces jours ci alors que le forum déborde, que dis-je EXPLOSE de sujets ou tout le monde se tire dans les pattes et passe son temps à descendre son "collégue" sur lui a fait ceci... lui a dit cela... voleurs de trafics... négligance de la sécurité par untel... chez nous c'est comme ci... les privés c'est des nuls... la SNCF c'est des bons à rien... les histoires de "sabotage"... ou alors quand ce n'est pas ouvertement des insultes !!!

j'ai du mal à comprendre là :blink:

Tu ne comprends pas? Relis Astérix... :Smiley_35:

Cela doit faire un bail que tu n'es pas venu ici, parce que depuis pas mal de temps les "tirages de bourre" entre salariés des différentes EF se sont très nettement calmés. Les intéressés se parlent entre eux, avec une bonne dose de "courtoisie" même quand il y a divergence de vue.

A part çà, quel est le but de ton message? Que cherche tu en postant ces contre-vérités? Recréer la zizanie? nonmais

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça serait sympa de pas oublier la quarantaine de crl de Nancy et Chalons qui ont été en grève également pendants ces 8 jours ...

Je dirai donc les UO encore gréviste ont l'intelligence etc etc ...

On ne vous a pas oublié, t'inquiète pas.

Un grand merci pour votre mobilisation efficace.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, je pense également et malheureusement que vous vous êtes fait avoir...

On ne peut obtenir quelque chose de conséquent QUE sous la pression de la grêve!!!

J'espère pour vous me tromper mais...

Bravo quand même pour avoir eu le courage de partir!

Tenez-nous au courant et BONNE CHANCE.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, je pense également et malheureusement que vous vous êtes fait avoir...

On ne peut obtenir quelque chose de conséquent QUE sous la pression de la grêve!!!

J'espère pour vous me tromper mais...

Bravo quand même pour avoir eu le courage de partir!

Tenez-nous au courant et BONNE CHANCE.

Je pense que malheureusement qu'un mouvement de gréve chez ecr n'aura jamais le même impact et donc le même pouvoir de négociation qu'un mouvement à la sncf , et se même si on était aussi nombreux que vous.

Pour la simple et bonne raison que pendant notre mouvement , seul les bouteilles d'eau ou le charbon arrêté au triage de tataouine-les-bains sont enmerdé par le mouvement , alors pour un peu que les stocks ont été fait avant ...

Alors que si c'est des voyageurs qui subissent un mouvement de gréve c'est beaucoup beaucoup plus médiatiques , et donc beaucoup plus facile de négocier.

Même sans parler des gréves sncf , celle des transports Lyonnais actuellement , je suis sur qu'ils sont moins de gréviste , en grève en meme temps que nous et on en parle tous le temps à tous les JT ... Nous pour avoir eux 30s sur FR3 région il a fallu qu'on harcéle la chaine pour venir ...

Par contre je suis sur que si les négociation de demain ne devaient pas aboutir le mouvement reprendrai , les Marseillais sont chaud comme de la braise pour obtenir quelques choses , et à Nancy-Chalons c'est pareil , ceux l'ayant fait 8 jours sont pret à reprendre ,et même d'autre qui ont fait confiance à la direction pour reprendre avec cette promesse , et qui serait les 1er à reposer le sac si ils s'étaient fait berner ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme remède au sommeil, je ne connait QUE la solution d'un bon lit ( enfin presque.. lotrela )....les billets n'ont jamais fait une bonne literie, à ce que je sache....

Fabrice

Pourtant y'a encore pas mal de vieux qui dorment sur un matelas bien rempli de billets...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pourtant y'a encore pas mal de vieux qui dorment sur un matelas bien rempli de billets...

La nature est ainsi faite que personne n'est égal devant la capacité de récupération: certains se contentent de peu, d'autres ont plus de besoins...

On peut raisonner en se disant, je m'aligne, de manière à être sûr que toute l'équipe suive, sur le cas le plus demandeur en terme de repos, ce qui pénalise ceux qui "préfereraient travailler plus, donc gagner plus...", et en même temps pénaliser l'entreprise par des coûts en personnel supérieurs.

On peut aussi raisonner à l'inverse, c a d ce que l'on connait maintenant, je fixe une barre maxi pour les coûts en personnel, ce qui permet à l'entreprise d'être plus competitive, de faire plaisir aux mêmes qui "prefereraient travailler plus, pour....", et prendre des risques avec ceux qui ont physiologiquement besoin de plus de récupération.

On pourrait extrapoler sur l'équivalence RH 077 du premier schéma que j'indique, pourtant, un GM qui connait son RH sur le bout des doigts peut aussi fabriquer des Zombies....Alors, le RH est il un dogme à abattre ? un symbole ?

Vu la politique de gestion des personnels en EF, on s'approche grandement de la deuxième explication que je donne, avec une "expérience par itération" : si la barre fixée permet de circuler sans trop d'histoires, on la monte encore un petit peu plus et l'on voit ce qui se passe ( journée plus longues, conduite de nuit augmentée, nouveaux clients à effectifs fixes, etc.. ).

les Directions, partant donc du principe qu'il faille faire chaque son expérience, ne voulaient se fier à un RH leur semblant trop figé. Ne pas oublier que dans les réunions logistiques, concernant les employés, le modèle référence est la route ( en négligeant volontairement les risques sociétaux que son abus engendre sous l'argument de la competitivité économique, et du maintien de l'emploi local ).

L'expérience nous montre aussi que face à ce deuxième scénario, les EF, compte tenu du risque limité, mais probable, qu'elles prennent et font prendre à leurs agents, doivent pouvoir se defausser en cas d'incident grave, voire d'accident.

Vu de certaines Directions, la présence d'un (sur le lot) employé n'est pas "indispensable", le cas souvent ici évoqué du conducteur-fusible n'est que l'application à notre corps de metier de stratagèmes déjà bien ancrés jusqu'aux hautes sphères des Directions.

Les multiples demandes d'explications sont un exemple, parmi d'autres, de la traçabilité des erreurs pouvant être imputés à un agent et qui peuvent constituer un dossier à charge, si besoin était, de même qu'un moyen de pression aussi, aux mains de responsables les moins regardants, en terme de conscience.

Les textes, les lois, peuvent ils être les gardes-fous que l'on nous donne comme solutions-miracle, je ne le crois franchement pas tant les événements réçents nous prouvent qu'en toute bonne conscience économique, l'humain préférera transgresser ces valeurs pour son porte monnaie...

inutile donc d'essayer de faire la morale aux Directions, elles sont aussi fragiles que nous en ce domaine. Et l'expérience des "cow boys" les confortent dans cette pensée....

conséquence: je préfére de loin un responsable "responsable" avec qui discuter, que des textes innapliqués.

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les multiples demandes d'explications sont un exemple, parmi d'autres, de la traçabilité des erreurs pouvant être imputés à un agent et qui peuvent constituer un dossier à charge, si besoin était, de même qu'un moyen de pression aussi, aux mains de responsables les moins regardants, en terme de conscience.

Fabrice

Fabrice, peux tu préciser ta pensée, merci? lapleunicheuse

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu de certaines Directions, la présence d'un (sur le lot) employé n'est pas "indispensable", le cas souvent ici évoqué du conducteur-fusible n'est que l'application à notre corps de metier de stratagèmes déjà bien ancrés jusqu'aux hautes sphères des Directions.

Fabrice

Les chouchous des chefs seront considérés comme « méritants » les agents disciplinés qui ne font pas grève, ne se syndiquent pas (ou seulement là où il faut CFTC) et n’insultent pas leurs supérieurs quand ils s’entendent dire qu’il faut « être rentable pour être concurrentiel »

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fabrice, peux tu préciser ta pensée, merci? helpsoso

La constitution d'un dossier "à charge" contre l'agent, recapitulant les soucis principaux qu'a pu connaitre l'agent: soucis de sécurité, de comportement, voire (trés litigieux) familiaux.

Elements qui n'ont pas à sortir de l'Entreprise, mais qui peut peser pendant des négociations de départ, par ex....

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les chouchous des chefs seront considérés comme « méritants » les agents disciplinés qui ne font pas grève, ne se syndiquent pas (ou seulement là où il faut CFTC) et n'insultent pas leurs supérieurs quand ils s'entendent dire qu'il faut « être rentable pour être concurrentiel »

Sans doute vrai avec certains chefs, mais l'inverse existe aussi, il ne faut pas juger trop naivement, et apprehender au mieux son interlocuteur.

Ne pas oublier non plus que les chefs ont leurs comptes à rendre à leurs supérieurs, qui eux mêmes vivent sous la pression des financiers...Donc malgré les consignes à passer, les décisions à faire appliquer, leur boulot quoi !! ils restent avant tout des hommes, avec leur capacité de reflexion et d'analyse.

Quelquefois, la distinction entre fonction et personnalité est évidente.

On peut être en colère, ou fonciérement d'avis différent avec son supérieur, on devrait quand même pouvoir discuter sans s'insulter...ce qui ne veut pas dire sans s'engueuler ( avec modération )

Fabrice

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les copains du rail, un p'tit nouveau de l'est

apparement les discussions sur l'accord ont été dures et pleines de tentatives d'entourloupes de la part de notre direction, mais nos représentants de l'intersyndicale ont bien résisté et n'ont rien laché. "Wait and see" comme dirait nos amis EWSI.

Sur Nancy la réponse à cette journée est éloquente sur la manière d'embobiner les copains en faisant croire qu'un document intitulé: "communiqué et relevé de décision de fin de grève" (émanent de la direction) va être signé par toutes les parties laissant croire que le mouvement est terminé et qu'il ne s'agit plus que d'une question administrative.

Mr le Directeur Général, je sais que vous êtes informé sur les dicussions de ce forum, alors permettez moi de vous dire que ce genre de méthodes ne fait que renforcer l'image négative que vous nous renvoyez :) , à moins que ce ne soit une initiative personnelle d'un management de proximité qui frise l'incorrection controleursncf , voir l'incompétence lotrela .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut les copains du rail, un p'tit nouveau de l'est

apparement les discussions sur l'accord ont été dures et pleines de tentatives d'entourloupes de la part de notre direction, mais nos représentants de l'intersyndicale ont bien résisté et n'ont rien laché. "Wait and see" comme dirait nos amis EWSI.

Est-ce à dire que les négos ne sont pas terminées?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, Zobos,

Ah pour communiquer, ils communiquent (1 communiqué en une semaine de mouvement) mdrmdr .

Eux comme tu les nommes, en effet, reste sur la même longueur d'onde, continus à rendre la réouverture d'un dialogue , pourtant réclamé par eux, difficile. Le chaud-froid soufflé par eux (je te donne un peu, tu me dois beaucoup après) ne rend pas la tâche facile, et les arguments avancés pour régler les problèmes sont parfois fantaisistes, à la limite de nous prendre pour des débiles.

Alors oui, les négociations ne sont pas clauses, contrairement à ce que certains laisseraient supposer.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A) Il est convenu de mettre en place un groupe de travail sur la compréhension de la Convention Collective Nationale (CCN) avec 4 attendus :

 Ce qui n’est pas interprétable

 Ce qui est soumis à interprétation

 Ce qui a du sens en exploitation

 Ce qui n’a pas de sens en exploitation

ATTENTION danger !

Sur les deux premiers point, il ne faut retenir que ce qui est renvoyé à un accord d'entreprise. Rien n'est interprétable ! Mettez vous d'accord sur les mots et leur sens (définitions), là déjà, lorsque vous aurez fait ce travail, vous pourrez poursuivre... pour info, c'est précisément ce travail qui a été entrepris chez nous depuis plusieurs mois. Comme quoi, même en prenant le temps, on arrive à être en désaccord, alors faire ça à l'arrache, tenu à un délai légal, ça va être chaud !

Sur les deux derniers points, c'est le monde à l'envers ! Une convention collective n'a pas vocation à s'adapter à une façon de travailler... ce sont les entreprises qui ont obligation à respecter la convention qu'elles adoptent (ou sont tenues d'adopter au niveau de leur branche).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut, Zobos,

Ah pour communiquer, ils communiquent (1 communiqué en une semaine de mouvement) :) .

Eux comme tu les nommes, en effet, reste sur la même longueur d'onde, continus à rendre la réouverture d'un dialogue , pourtant réclamé par eux, difficile. Le chaud-froid soufflé par eux (je te donne un peu, tu me dois beaucoup après) ne rend pas la tâche facile, et les arguments avancés pour régler les problèmes sont parfois fantaisistes, à la limite de nous prendre pour des débiles.

Alors oui, les négociations ne sont pas clauses, contrairement à ce que certains laisseraient supposer.

vous pouvez m'expliquer je ne comprends pas tout, qui communique en une semaine ? lotrela

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×
×
  • Créer...