Aller au contenu

Recommended Posts

Posté(e) (modifié)

La sensibilité des appareils photos de cette époque était médiocre et les poses était longues, c'est pourquoi tous les personnages en mouvement n’était pas imprimés, on voit souvent sur les anciennes photos peu de personne.

Modifié par Yoakam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas quelle bombe ils utilisaient dans l ’infanterie  en 1871, mais ça cassait déjà pas mal!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Il y a 22 heures, Yoakam a dit :

Je ne sais pas quelle bombe ils utilisaient dans l ’infanterie  en 1871, mais ça cassait déjà pas mal!

déjà en 1870 nous étions en retard sur les prussiens en nombre ils devaient avoir 2000piéces et nous un petit mille

au niveau qualité ils avaient déjà de canon Krup en acier avec culasse mobile calibre 78,5 et 91, 5 avec ce système ils pouvaient tirer des salve jusqu’à  470 coups (ça tombait comme à Gravelote) et avaient aussi une portée supérieure aux canons français

nous en étions encore au système Gribeauval qui dataient de la révolution vers 1750 canons de bronze  non rayés chargement par le bouche  ,ce n'est qu'en 1860 que fut commencer la rayure des canons système le hitte, et les culasse mobiles ont commencer à apparaître sur les canons français vers 1871   a l’époque les canons suivant le calibre tiraient des obus de 4 ou 12 KG

 le fameux canon de 75 français qui a toutes les modernisations est né en 1897

 

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jack! pour l'explication sur les Obus.

Vente de charbon  à la gare des charbons, rue de l’Évangile. (14/18).

© Préfecture de Police, Service de l'Identité judiciaire.

ark__73873_pf0001841230_0003_v0001.jpg

ark__73873_pf0001841230_0002_v0001.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
Le 11/03/2019 à 20:19, Yoakam a dit :

La sensibilité des appareils photos de cette époque était médiocre et les poses était longues, c'est pourquoi tous les personnages en mouvement n’était pas imprimés, on voit souvent sur les anciennes photos peu de personne.

l'avantage pour la netteté , a l’époque, on utilisait comme appareil photo une chambre photographique de grand format (au moins équivalent de A4) et la sensibilité était basse donc pose importante mais plus de netteté pour ce qui est fixe.

en 1870 nous sommes dans la grande modernisation de la photo..

en 1841 le calotype vient d’être inventé par henry fox talbot  c'est le premier procédé négatif /positif , mais le négatif doit etre ciré ou huilé pour devenir un peu transparent.

vers 1847  Niépce mais au point le négatif sur verre albuminé Un négatif à l'albumine est composé d' une plaque de verre est recouverte d'un mélange d'albumine(blanc d'oeuf) comprenant de l'iodure et du bromure de potassium. Elle est ensuite séchée puis immergée dans une solution de nitrate d'argent et d'acide acétique puis rincée. La tonalité de l'image obtenue va de l'ocre-orangé au vert olive selon le développement.

vers1850 arrive le procédé au collodion nettement plus sensible....  c'est une solution de nitrate de cellulose dans de l'alcool et de l'éther, de Frederick Scott Archer. L'avantage de ce procédé est un temps de pose infime, se comptant en secondes. Son inconvénient, dû à l'utilisation du collodion humide, est l'obligation de développer dans les minutes suivant l'insolation......un procédé aussi sensible avec une péremption moins rapide sera recherché et portera le nom de collodion sec.Les négatifs  collodion se rayent facilement et des craquelures peuvent apparaître sur les bords entraînant des écaillements de l'image.

c'est avec ce genre de matériel que dés "reporteurs photographiques " couvent la guerre de Crimée 1854/6 et celle de session aux USA 1861/5..

vers 1871 Maddox et Burgess créent le procédé gélatino -bromure d'argent toujours utilisé actuellement.

en 1878 Bennett découvre le procédé de maturation des plaques négatives qui permet de faire des instantanés.

en 1888 Eastman commercialise la pellicule souple sur celluloïd de  John Carbutt et l'appareil a main KODAK

le forma des plaques est standardisé .Ces plaques  gélatinobromure d’argent étaient livrées dans des formats qui ont été normalisés au cours du Congrès photographique international de Bruxelles en 1891.

Formats de plaques les plus courants :
– plaque normale : 18×24 cm
– demi-plaque : 13×18 cm
– quart de plaque : 9×12 cm
– huitième de plaque : 6,5×9 cm
– seizième de plaque : 4,5×6 cm

 

il s'agit là des négatifs pour les tirages sur papier c'est une autre histoire

 voilà j'ai révisé mon cours de photographie...

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 11/03/2019 à 16:15, Yoakam a dit :

Gare et pont d'Auteuil. Chemin de fer de petite ceinture.

Détruite en 1871, la commune de Paris.

Source : Ville de Paris / BHVP / Roger-Viollet

ark__73873_pf0001685348_0001_v0001.jpg

ark__73873_pf0001685350_v0001.jpg

ark__73873_pf0001685360_0002_v0001.jpg

ark__73873_pf0001685352_v0001.jpg

 

 as tu essayer de retrouver sur les plans actuels de paris ou se situait cette gare pont d'auteuil et la pont...au environ de "point du jour ?"

 c'est cette partie a l’époque..

pc.jpg.be2a8ec7e64bd1becb7ce261b0cdd2cd.jpg

111111.thumb.jpg.3971f0ec8f642a86513b7cce5b44d1d3.jpg

le tracé correspondrait aux Bd exelmans, montlorency, augier... et quel serait le pont ?? emplacement de celui de garigliano ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, c'est ça, peut être légèrement décalé vu que l'accès à la PC du 15ème est légèrement décalé par rapport au pont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Je pense que c'est la gare actuel Auteuil - Boulogne, le pont (en rouge) c’était pour traverser le boulevard de la place d'Auteuil, qui n'existe plus depuis longtemps.

Sur la CP on reconnait les immeubles en arrière-plan.

 

 

Sans titre.png

1463933819-PARIS-908-LL.jpg

Modifié par Yoakam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

la voila en 1920

auteuilGNF_PVA_1-0__1920.thumb.jpg.9207092b4787b00c3a7f8f5713ca228f.jpg

il y a meme un tram qui tourne pour passer sous le pont..

 et il semble qu'il y ait un dépôt devant la gare...en tout cas des voies en impasse a une époque

330278921_auteuilboulognei.jpg.10b50e79ee61eb2c5ab775593e6b39df.jpg

1493277836-P-Gare-d-Auteuil-47-H.V..jpg.eef528c6283e152d75c377bda684c5c7.jpg

-Gare-Auteuil-Boulogne-2.thumb.jpg.8e3b09b5cebd7e34bf6e77cdbfba94e8.jpg

1491811861-P-Gare-Auteuil-Boulogne-en-1934-1-.thumb.jpg.7ad722da2c20a2a6c5269a732d5a0762.jpg

 

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Pour les cartes postales des gares de la PC

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

 la meme avant destruction

aet.thumb.jpg.9179f5a07dcab592a3addbdcfe3c43e9.jpg

 

et maintenant

emprise d'environ 1 000 m² est aujourd'hui propriété de Paris Habitat. Dans le prolongement du sentier nature aménagé sur la petite ceinture, cette emprise offre la possibilité d'un développement en sous-sol de la petite ceinture, au niveau du Boulevard de Montmorency, et en partie supérieure, au niveau de la petite ceinture.

Veuillez vous connecter ou vous inscrire afin de voir le contenu masqué.

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

en mai 1950

 la gare est un terminus les trains ne continuent pas vers le point du jour et la seine.la partie de voie semble démontée,mais le pont sur le boulevard existe  toujours .on voit a quai 2 éléments d'une rame standard ouest ...... sur les photos aérienne de 1961 le pont sur le boulevard a été démonté

IGNF_aut__1950-05-30_copie.thumb.jpg.25fbb6116f6c70c7384da1518d1d1028.jpg

200328929_LJ__Cie_-_La_Seine__travers_Paris_-_Le_Viaduc_dAuteuil.thumb.JPG.2c62a1a83ec2f2eb5851a09ced729c2f.JPG

en 1960 le viaduc d'auteuil a 2 niveaux qui enjambait  la seine "au point du jour" est détruit ( remplacé par le pont de Garigliano) il avait été endommagé en 1943 c'est une des causes de transformation de la gare d'auteuil en terminus..

 

Modifié par jackv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Le viaduc du Point du Jour (Auteuil) avait aussi été  bombardé par les Versaillais, sur la 1ère photo on peut voir un disque de la PC qui a résisté aux canons.

De la gare d'Auteuil au pont du Point du Jour la plateforme était complétement artificiel avec un nombre important d'arches maçonnés. Voir le schéma (date inconnue).

 La rue sous le pont que l'on a analysé s'appelait "Grande Rue d'Auteuil"

Sur la 3e photo le projecteur servait à protéger la Tour Eiffel en 1914.

Photo 4 : Gravure, aspect de la Gare avant sa destruction.

Source : Ville de Paris / BHVP

ark__73873_pf0001685330_v0001.jpg

ark__73873_pf0001120532_0005_v0001.jpg

ark__73873_pf0001875218_v0001.jpg

ark__73873_pf0002032196_0001_v0001.jpg

Modifié par Yoakam

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Créer...