Jump to content
Sign in to follow this  
kerguel

Ca patine et ça enraye

Recommended Posts

Pour essayer de rester clair et faire simple, un enrayage est dit « important » lorsque tous les moyens à la disposition de l’ADC lorsqu’ils,ils sont mis en œuvre ne permettent pas d’atteindre l’objectif souhaité.

Si l’objectif est atteint, l’enrayage est dit simple...

Le soucis pour certains de nos « décideurs » c’est que si un ADC confirme un enrayage important, des mesures strictes et restrictives s’appliquent à l’ensemble des circulations.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Pepe a dit :

Pour essayer de rester clair et faire simple, un enrayage est dit « important » lorsque tous les moyens à la disposition de l’ADC lorsqu’ils,ils sont mis en œuvre ne permettent pas d’atteindre l’objectif souhaité.

Si l’objectif est atteint, l’enrayage est dit simple...

Le soucis pour certains de nos « décideurs » c’est que si un ADC confirme un enrayage important, des mesures strictes et restrictives s’appliquent à l’ensemble des circulations.

Pour bien comprendre : les moyens à disposition ce sont l'adaptation du freinage et le sablage ? (et si ça, ça ne marche pas : enrayage important - ayant nécessité le BP urg ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Pepe a dit :

Pour essayer de rester clair et faire simple, un enrayage est dit « important » lorsque tous les moyens à la disposition de l’ADC lorsqu’ils,ils sont mis en œuvre ne permettent pas d’atteindre l’objectif souhaité.

Si l’objectif est atteint, l’enrayage est dit simple...

Le soucis pour certains de nos « décideurs » c’est que si un ADC confirme un enrayage important, des mesures strictes et restrictives s’appliquent à l’ensemble des circulations.

 

Bonjour.

Cela me parait adéquat du point de vue "philosophique" en ce qui concerne la sécurité des circulations. Mais n'étant pas de la "partie", peut être n'ai je pas tout compris, auquel cas tes explications seront les bien venues.

En clair, du moins c'est ce que j'ai cru comprendre, un enrayage est considéré comme important si malgré les gestes métiers réalisés dans les règles de l'art par l'ADC, celui si n'arrive pas à arrêter sa rame ou son train à quai ou avant un signal (sémaphore ou carré fermé). Dans ce cas n'est il pas raisonnable de prendre des mesures sécuritaires vis à vis des autres circulations dans le secteur concerné, au nom du "sacro-saint" principe de précaution si à la mode ces temps si?

Je pose la question sans aucune arrière pensé, étant béotien en la matière.

Bruno.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, bruno a dit :

Bonjour.

Cela me parait adéquat du point de vue "philosophique" en ce qui concerne la sécurité des circulations. Mais n'étant pas de la "partie", peut être n'ai je pas tout compris, auquel cas tes explications seront les bien venues.

En clair, du moins c'est ce que j'ai cru comprendre, un enrayage est considéré comme important si malgré les gestes métiers réalisés dans les règles de l'art par l'ADC, celui si n'arrive pas à arrêter sa rame ou son train à quai ou avant un signal (sémaphore ou carré fermé). Dans ce cas n'est il pas raisonnable de prendre des mesures sécuritaires vis à vis des autres circulations dans le secteur concerné, au nom du "sacro-saint" principe de précaution si à la mode ces temps si?

Je pose la question sans aucune arrière pensé, étant béotien en la matière.

Bruno.

 

 

avec un probleme supplémentaire c'est a dire  le constat ou le ressenti réel de la décélération...puisque (cela dépend des engins et des essieux enrayés) on peut avoir:

- l'indicateur de vitesse qui tombe rapidement à zéro l'essieu ou est repris cet indicateur étant un des essieux enrayés, reste a évaluer si la décélération réelle  et proche de la normale ou pas ..

- l'indicateur fonctionne mais la vitesse diminue lentement voir presque pas et donc apprécier quelle est cette diminution par rapport au freinage habituel en ce lieu..

 et tout pour tout cela il ne faut pas réfléchir des heures ni meme des minutes..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, assouan a dit :

Pour bien comprendre : les moyens à disposition ce sont l'adaptation du freinage et le sablage ? (et si ça, ça ne marche pas : enrayage important - ayant nécessité le BP urg ?)

Moyen à disposition, il y a d'abord l'anticipation. Le BP URG fait parti des moyens mis à disposition du mécano.

Si enrayage lors d'un arrêt à quai, l'arrêt s'effectue au bp urg mais au bon endroit, on a un enrayage simple.

Si malgré l'urgence et tout le reste, on dépasse le quai, on a un enrayage important.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, yienyien89 a dit :

 

Si enrayage lors d'un arrêt à quai, l'arrêt s'effectue au bp urg mais au bon endroit, on a un enrayage simple.

 

Enrayage simple...

... mais néanmoins roues carrées !:Smiley_33:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est intéressant ce concept, ça dépend fortement de l'expérience et de la sensibilité.

D'ailleurs cette notion n'existe pas en Suisse. On connait les coins chiants, au pire on appelle la gare plus bas pour faire ouvrir les signaux et tourner l'aiguille.

Déjà vécu ça en redescendant de la vallé de Joux. C'était formateur. Cela dit, et malgré plusieurs kilomètres de glissade (attendus), je me suis arrêté à quai au Day : enrayage simple?

Edited by likorn

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, likorn a dit :

 

D'ailleurs cette notion n'existe pas en Suisse.

 

Tu parles, rien qu'à évoquer le sablage, ils attrapent la danse de St Guy sur la zone de Basel

D'ailleurs la 2eme chose qu'on fait quand on arrive sur le reseau CFF, nous désactivons le sablage auto. et on a des restrictions assez pointues pour son usage

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/11/2019 à 21:58, jackv a dit :

 en conservant les souches et aprés le grand nettoyage fait ces dernières années pas de coulée de boue

 

.C'est que le traitement des talus s'améliore 

Ca a toujours été fait comme ça  ! (préservation des souches)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Mak a dit :

Ca a toujours été fait comme ça  ! (préservation des souches)

 

Au moins un savoir faire qui n'a pas été perdu, comme quoi les "sangliers" n'ont pas toujours les mains dans les pochesokok

Edited by Laroche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce matin le "Raton laveur" était de retour a Ascq , la semaine dernière c'était 2 BB 60000 jaunes INFRA aujourd’hui"hui 2 BB 66000 bleues !!

DSC_5744.thumb.JPG.345dcb3083123cf8db651c066468b0ed.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trains Paris-Limoges : nouvelle galère pour les passagers

contraint de stopper à hauteur de Celon dans l'Indre en raison d'un défaut d'adhérence sur les rails.

Pour tenter de faire repartir le convoi, le conducteur du train, aidé d'une contrôleuse, a pris l'initiative de verser du sable sur les rails, sur une distance de près de 600 mètres..... c'était sans compter sur un arrêt plus...  définitif, quelques dizaines de kilomètres plus loin en gare de Saint-Suplice-Laurière.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/trains-paris-limoges-nouvelle-galere-passagers-1753473.html

Edited by jackv

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jackv a dit :

Trains Paris-Limoges : nouvelle galère pour les passagers

contraint de stopper à hauteur de Celon dans l'Indre en raison d'un défaut d'adhérence sur les rails.

Pour tenter de faire repartir le convoi, le conducteur du train, aidé d'une contrôleuse, a pris l'initiative de verser du sable sur les rails, sur une distance de près de 600 mètres..... c'était sans compter sur un arrêt plus...  définitif, quelques dizaines de kilomètres plus loin en gare de Saint-Suplice-Laurière.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/limoges/trains-paris-limoges-nouvelle-galere-passagers-1753473.html

J'ai subis le meme probleme il y a pratiquement 2 ans jours pour jours (nuit du 12 au 13 /11/2017) arrivée a Toulouse avec le train de nuit avec plus de 5 heures de retard suite a patinage ayant entrainé une DDS au Nord de Limoges 

2 Ans plus tard rien n'a changé !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et à cette heure là, trouver deux bouteilles de champagne à St Sulpice, pas évident!

Ca devrait faire partie de l’outillage de bord. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça arrive. En voyageur c'est rare mais ca arrive. Je suis déjà monté à Vallorbe en me trainant à 5km/h, la régul' ayant trouvé marrant de me faire monter un 221 avec une seule Re420.

Et ces dernières semaines, deux marchandises sont restés planté à Choindez dans le Jura, le premier ayant même bien creusé le rail dans ses tentatives...

C'est la vie du fer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, DIDIERD a dit :

J'ai subis le meme probleme il y a pratiquement 2 ans jours pour jours (nuit du 12 au 13 /11/2017) arrivée a Toulouse avec le train de nuit avec plus de 5 heures de retard suite a patinage ayant entrainé une DDS au Nord de Limoges 

Bonjour Didier.

Je ne savais pas qu'Eurostar desservait  Toulouse. Petit cachotier.:jesuisdehors:

Bruno.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...