Jump to content
Sign in to follow this  
philippedt

essai de freins ecr

Recommended Posts

Monsieur Le Baron a peur quand il lit ici que des gens habilités à la fonction de conducteur ne comprennent pas pourquoi une VFF est moins sécuritaire qu'un essai de freins. Celà prouve que ces personnes n'ont RIEN compris à ce que c'était qu'un essai de frein (et par conséquent une VFF), donc que ces gens-là n'ont rien à faire en tête d'un train (à part une catastrophe), et que le premier des fautifs est celui qui a délivré habilitation !

totalement ok avec monsieur le baron parcontre je suis choqué par les propos de lecoquin, tu ne sait meme pas faire un essaie de frein, c'est grave.

la vff est fait lors d'un incident en cour de route et quand tu est seul, tu verifie le serrage uniquement et la continuité de la conduite general.

tu oublie la verification du deserage des wagons pour l'essaie de continuité et la verification de la continuité de la conduite general.

ou tu voit l'essaie de roulage dans l'article de la vff ?

c'est eurocargo qui rajoute ca pour pas que tes wagons serres lors de la remise enroute du train.

tes propos sont identique de nos responsable.

c'est leur boucle de ratrapage.

c'est une honte de lire ce que tu vient d'ecrire.

Cherche et tu trouveras jeune Padawan. (la parti essai de frein en dehors du lieu de formation)

Réponse de l'epsf affichée dans tous les établissement :

Le règlement ne prévoyant AUCUN essai de frein réglementaire EN DEHORS du lieu de formation , on ne peut reprocher à ECR d'être plus restrictif que le règlement ...

Une VFF étant effectué (dans le réglement) lorsque le conducteur veut/doit vérifier seul le fonctionnement du frein , il n'est donc pas illogique qu'une VFF soit effectué pour vérifier le fonctionnement du frein pour un stationnement inférieur de 12h..."

Alors spécial dédicaces à tous ceux qui m'ont pris pour un meurtrier , à tous ceux à qui j'ai fais des frissons dans le dos en disant que pour moi une VFF n'étais pas "anti-sécuritaire" ...et au personne qui me demandait de chercher dans le règlement ou étais spécifié ces essais de frein en me prenant pour un idiot , j'ai envie de le dire ... "et toc"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Réponse de l'epsf affichée dans tous les établissement :

Le règlement ne prévoyant AUCUN essai de frein réglementaire EN DEHORS du lieu de formation , on ne peut reprocher à ECR d'être plus restrictif que le règlement ...

Une VFF étant effectué (dans le réglement) lorsque le conducteur veut/doit vérifier seul le fonctionnement du frein , il n'est donc pas illogique qu'une VFF soit effectué pour vérifier le fonctionnement du frein pour un stationnement inférieur de 12h..."

Alors spécial dédicaces à tous ceux qui m'ont pris pour un meurtrier , à tous ceux à qui j'ai fais des frissons dans le dos en disant que pour moi une VFF n'étais pas "anti-sécuritaire" ...et au personne qui me demandait de chercher dans le règlement ou étais spécifié ces essais de frein en me prenant pour un idiot , j'ai envie de le dire ... "et toc"

Je suis d'ailleur un peu surpris que le réglement ne prévoie aucun essai de frein en dehors des lieux de formation alors que pour la rat oui... Il y a rat AVANT acheminement (lieu de formation) et rat en cours d'acheminement... Les freins sont donc plus fiables que des portes, des ranchers, des attelages etc etc...??!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque l'EPSF considère que dans le "règlement ne prévoyant AUCUN essai de frein réglementaire EN DEHORS du lieu de formation , on ne peut reprocher à ECR d'être plus restrictif que le règlement".

Par contre, je peux me tromper ou dire des bêtises car je ne suis pas avocat, mais ça peut être très pertinent et à réfléchir.

L'IN1674 étant un texte de loi ayant valeur juridique, le Vide Juridique doit pouvoir être caractérisé et appliqué.

En droit français, le vide juridique n'existe tout simplement pas, car s'il est vrai qu'il peut ne pas exister de normes précises répondant à une situation inédite ou particulière, il y aura de manière systématique une législation applicable au cas d'espèce. Le droit français en est un bon exemple, puisque toutes les différentes normes sont classées par degré de supériorité, avec une obligation de conformité aux normes supérieures.

Donc puisqu'il n'y a pas d'essai de frein en dehors d'un lieu de formation, alors les règles du lieu de formation doivent s'appliquer en dehors d'un lieu de formation.

Pour résumer si j'ai raison, l'EPSF est entrain de proposer quelque chose d'illégal.

Maintenant c'est au syndicats, de récupérer ceci pour annuler cette note de service.

Car n'oublions pas une chose, demain ce sont toutes les autres Entreprises Ferroviaires qui seront concernés.

Edited by Marcel_Patulacci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous met la page concernée, dont tout le monde parle

et comme ca tout le monde verra de quoi on parle sur ce post .

Pages de IN-1674-12 S7C Attelages organes freins PAGE ESSAIFREIN.pdf

C'est une documentation opposable, c'est a dire qu'en cas d'incident ou accident, l'EF en cause devra

demontrer que ses documentations et ses procedures sont conforme a ce texte, approuvé par les ministres concernés

Edited by km315

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque l'EPSF considère que dans le "règlement ne prévoyant AUCUN essai de frein réglementaire EN DEHORS du lieu de formation , on ne peut reprocher à ECR d'être plus restrictif que le règlement".

Par contre, je peux me tromper ou dire des bêtises car je ne suis pas avocat, mais ça peut être très pertinent et à réfléchir.

L'IN1674 étant un texte de loi ayant valeur juridique, le Vide Juridique doit pouvoir être caractérisé et appliqué.

En droit français, le vide juridique n'existe tout simplement pas, car s'il est vrai qu'il peut ne pas exister de normes précises répondant à une situation inédite ou particulière, il y aura de manière systématique une législation applicable au cas d'espèce. Le droit français en est un bon exemple, puisque toutes les différentes normes sont classées par degré de supériorité, avec une obligation de conformité aux normes supérieures.

Donc puisqu'il n'y a pas d'essai de frein en dehors d'un lieu de formation, alors les règles du lieu de formation doivent s'appliquer en dehors d'un lieu de formation.

Pour résumer si j'ai raison, l'EPSF est entrain de proposer quelque chose d'illégal.

Maintenant c'est au syndicats, de récupérer ceci pour annuler cette note de service.

Car n'oublions pas une chose, demain ce sont toutes les autres Entreprises Ferroviaires qui seront concernés.

Houla trop compliqué pour moi ça ... Mais je suis bien d'accord , ça parait logique qu'il y ai des "normes" sur les essais de frein lors de stationnement prolongée...

D'ailleurs ils (l'EPSF) pour l'argument qu'on (agent ecr) troue pas normal de faire cette VFF que pour economiser un agent vu que pour un essai de frein complet parteil ou autre il faut etre deux , réponds "deux agents n'est pas une boucle de rattrapage et n'est donc pas un gage de sécurité , la présence d'un seul agent est donc assez ..."

Me souvien plus des mots excats mais en gros c'est ce que ça veut dire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un pourrait poster la réponse de l'EPSF.

Merci, d'avance.

Ben ça aurait été volontiers mais pour ma part elle est afficher sous cadre fermer à clef ... Donc c'est mort de mon coté Désolé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Ben ça aurait été volontiers mais pour ma part elle est afficher sous cadre fermer à clef ... Donc c'est mort de mon coté Désolé

fais une tite photo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le règlement ne prévoyant AUCUN essai de frein réglementaire EN DEHORS du lieu de formation , on ne peut reprocher à ECR d'être plus restrictif que le règlement ...

Une VFF étant effectué (dans le réglement) lorsque le conducteur veut/doit vérifier seul le fonctionnement du frein , il n'est donc pas illogique qu'une VFF soit effectué pour vérifier le fonctionnement du frein pour un stationnement inférieur de 12h..."

Il y a vraiement quelque chose qui me derange si cela est la veritable phrase, si il voulait etre plus restrictif, pourquoi ne pas utiliser un essai de frein.

En plus il y a quelque chose que je ne comprends pas, depuis que je fais des trains, on a toujours appliqué une continuité si le train était garé pour des travaux, greve de longue durée, accident de personnes, etc..... (+2H, -24H).

Pour repartir lorsqu'une relève arrivait, il devait faire une continuité, le fait que ce soit en dehors ou dans un lieu de formation n'a pas d'importance.

De plus, pourquoi, avoir pondu une telle note de service, maintenant ?

Qu'est ce qu'il leur est passé dans la tête ?

En gros qu'elle est le "mobile du crime", je sais ce n'est qu'une expression ?

Et là, ou je suis vraiment decu, c'est l'EPSF, pourquoi ils ont validé une telle procedure, pour moi ils n'ont plus aucune credibilté.

Edited by letraintrain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a vraiement quelque chose qui me derange si cela est la veritable phrase, si il voulait etre plus restrictif, pourquoi ne pas utiliser un essai de frein.

En plus il y a quelque chose que je ne comprends pas, depuis que je fais des trains, on a toujours appliqué une continuité si le train était garé pour des travaux, greve de longue durée, accident de personnes, etc..... (+2H, -24H).

Pour repartir lorsqu'une relève arrivait, il devait faire une continuité, le fait que ce soit en dehors ou dans un lieu de formation n'a pas d'importance.

De plus, pourquoi, avoir pondu une telle note de service, maintenant ?

Qu'est ce qu'il leur est passé dans la tête ?

En gros qu'elle est le "mobile du crime", je sais ce n'est qu'une expression ?

Et là, ou je suis vraiment decu, c'est l'EPSF, pourquoi ils ont validé une telle procedure, pour moi ils n'ont plus aucune credibilté.

L'onjet du crime et pourquoi maintenant ? on faisait comme tus continuité , mais pour ça faut être deux , VFF seul ..

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'onjet du crime et pourquoi maintenant ? on faisait comme tus continuité , mais pour ça faut être deux , VFF seul ..

En gros si je comprends bien et je pense qu'on l'a tous compris comme ça.

L'EPSF donne un accord à Euro Cargo Rail pour réduire ses cout financiers, c'est à dire utiliser moins d'agents sur le terrain. dans certains établissement.

Donc ses fameuses 10H (+2H et -12H) correspondent donc bien à moins d'un RHR.

En gros et c'est une question que je me pose l'EPSF et Euro Cargo Rail doivent certainement manger à la même table.

J'espère que vous comprenez ce que je veux dire.

Tout cela est bien entendu écrit au conditionnel. ;-)

Edited by letraintrain

Share this post


Link to post
Share on other sites

hello! c'est bien ce que je craint et dit depuis des années, on adapte la règlementation aux besoins du marché, et on nous vends cela pour les " besoins pratiques du terrain". A quoi pondre des normes si c'est pour les changer tous les 4 matins pour rendre plus conpétitif tel type de travail. Intolérable, et en plus ça craint!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je pense surtout qu'ils jouent avec le terme "lieu de formation". Si l'on se réfère à la page de l'in postée par km315, il semblerait qu'effectivement en dehors de ce lieu de formation il y ai une sorte de vide règlementaire comblé en pratique par le fait que l'on considère que l'on est toujours dans le cas du lieu du formation.

Me suis-je fait comprendre, j'ai un doute lotrela

Edited by zobos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les EF "mangent" toutes a la table de l'EPSF au cours du seminaire REX, ou des reunions trimestrielles ou chacun

expose ses REX , pour que cela profite a l'ensemble du systeme ferroviaire. lotrela

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

merci l'ami !

si je comprends bien , chacun fait ce qu'il veut au final ..... aucune règle n'est fixée, et il n'y a même pas besoin de deux agents !!!

c'est quoi le sigle EPSF ??? Et Puis on S'en Fout ????

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça, puisque aucun texte ne régit en dehors du lieu de formation. En pratique on se comporte comme si c'était a chaque fois un lieu de formation, mais ce qui est inquiétant c'est que quelqu'un qui partirai sans essai de frein après un stationnement prolongé hors lieu de formation ne serait pas inquiété si il se passait quelque chose ensuite.

Alors maintenant deux solutions, soit on reste comme c'est, dans le vide règlementaire complet concernant ce cas précis et chacun fait ce qu'il veut, soit celui-ci est comblé avec pourquoi pas la solution proposée par ecr. J'ai la naïveté de croire que ce ne sont pas des charlots à l'epsf et qu'ils savent ce qu'ils font.

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est quoi le sigle EPSF ??? Et Puis on S'en Fout ????

Je ne connaissais pas cette expression mais elle est bien trouvée.

La question que je me pose, est ce qu'il n'y a que la FGAAC qui a denoncé cette note de service ?

Si oui, qu'attendent les autres syndicats, il faut que ca soit unitaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Fabr

Raaaahhhh...... Le bouclage de sécurité....

la phrase qui tue. Ainsi donc d'être comme on dit quelquefois quatre yeux et deux cerveaux ne servirait à pas grand chose... Soit !!!

En condition normales, c'est à dire dans la quasi majorité des cas, tout ce passe comme ce qui est attendu..parfait, un seul gus pourrait faire l'affaire.

Mais où cette logique se prend les pieds, c'est en cas de situation dégradé, quand les emmerdes s'accumulent et que Murphy traine, comme par hasard, dans le coin. Franchement dans de tels cas, on ne regrette nullement d'avoir un collégue dans la boucle, car les procédures occasionnelles sont loin d'être famillières, surtout les opérations sols pour des conducteurs, et "bouffent" pas mal les capacités du monogars multitaches...

D'où l'on retorque que dans les cas "en ligne" aprés un incident de frein, le conducteur procéde seul à une VFF, mais rien ne lui interdit d'être assisté par le collégue du train suiveur ( qq soit son EF ). En cas de pb, rien ne vaut une seconde vision des choses... Puis n'oublions pas que le cas ECR évoqué est une situation d'exploitation courante, parfaitement prévisible par une EF dans la grande majorité des cas.

La seule explication de ce raisonnement, c'est une volonté d'économie de personnel ( mal placé dans ce cas particulier )

Puis n'allez pas dire à AF qu'une seule personne est necessaire pour des opérations de sécurité, sinon ils vont vraiment finir depressifs, les CdB....

Fabrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...