Jump to content
Sign in to follow this  
martin

uni et conti sont sur un bateau

Recommended Posts

Bonsoir à toutes et à tous ,

En premier lieu, bien qu'inscris depuis un bon moment déjà et puisque c'est mon premier post, je tiens à féliciter l'ensemble des intervenants habituels ainsi que l'équipe des modérateurs pour la qualité de ce forum.On s'informe, on voit de belle chose et bien sur on plaisante dès qu'on peut .La vie des hommes quoi...

revoltages

Ceci dit,voila ce qui amene le béotien que je suis à vous soliciter.

Quelle est vraiment la différence entre régime continue et régime unihoraire ? J'imagine que le régime continue correspond à l'utilisation normal du ou des moteurs ( respect des intensités maxi pendant la monté en vitesse et maintient d'une vitesse de définition x pour un poid de rame z ) .

donc je peux supposer que le régime unihoraire serais la réserve de puissance et de force de la motrice et permetrait donc le dépassement des intensités recomandées pendant un moment plus ou moins long.

Prenons la courbe d'effort de la bb 7200 (sous réserve mais ça doit etre à peut près cela)

Force: 190Kn à 100k/h en unihoraire 135Kn en continue, la difference est donc significative.Un autre truc me chagrine, la notion de plein champ et champ minimal ? Quezako? cestachier S'agit il du passage en serie à série/parallèle et parallèle ? Ou bien la place qu'il faut au bestiau pour s'étendre et ruminer... le mystère s'épaissit.

Bon ben voila j'ai fait le tour de la question pour l'instant,je peux vous mettre un graphique éventuellement. Sur ce bien le bonsoir;

à plus Martin

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Plein champ" et "champ minimal" : cela correspond au shuntage ou non de l'inducteur. Sur une 7200 GV, les moteurs sont plein-champ jusqu'à environ 90/100 km/h, puis un hacheur commence à shunter l'inducteur, le champ d'induction diminue, donc le couple mais la vitesse augmente.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir, merci de ta réponse Roukmoute.

Bien bien, ça n'a donc rien a voir avec le passage en série à paralèlle... ou alors j'ai rien compris, ce qui est bien possible voir certain ( ouais je sais : puré quel beuf ! )

bon je vais continuer à investiguer de mon coté.

Mais mon brave monsieur, quid de mes petits régimes uni et conti siouplait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir, merci de ta réponse Roukmoute.

Bien bien, ça n'a donc rien a voir avec le passage en série à paralèlle... ou alors j'ai rien compris, ce qui est bien possible voir certain ( ouais je sais : puré quel beuf ! )

bon je vais continuer à investiguer de mon coté.

Ben non, puisque grâce aux thyristors, la tension aux bornes des moteurs peut varier de 10 à 1500V. Donc ils sont montés en parallèle en permanence.

Mais mon brave monsieur, quid de mes petits régimes uni et conti siouplait ?

Désolé, je passe... okok

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello tout le monde,

Ben non, puisque grâce aux thyristors, la tension aux bornes des moteurs peut varier de 10 à 1500V. Donc ils sont montés en parallèle en permanence.

Ok, j'avais pas saisie la subtilité, c'est beau la n'électronique ! controleursncf

Alors en ce qui concerne les différents régimes :

continue: puissance maximun utile pouvant etre maintenue indéfiniment sans échauffement néfaste de la chaine de traction. ( température stable )

note: c'est le régime de puissance de réference pour les notices des engins moteur dit "puissance nominal UIC".

ET donc pour le régime unihoraire : puissance maximun pouvant etre produite pendant une heure avant que la température maximale d'utilisation de la motrice soit atteint.

Note: ce régime fait partit des régimes dit de surcharges qui, si vous poussez tout dans le rouge peut aller de quelques minutes à quelques secondes avant que puffff...

note:ceci est valable pour tout ce qui convertit de l'énergie en puissance ( P nominale d'un ampli+P en crète,P nominal d'un moteur thermique+max en zone rouge ect...)

Pourquoi: à cause de la resistance des materiaux au passage des electrons (pour l'électricité)ou du frottement des materiaux entre eux, voir des deux combinés.

Voila, sous reserves de corrections, je ne prétant pas avoir la science unfuse.

Par ailleurs, je pense que les differents régimes doivent etre indiqués dans les manuels d'utilisation des motrices et je serais curieux de savoir si l'est indiqué plusieur régime de surcharges ? histoire de calculer les puissances et surtout les effort de traction possibles ( mais il faut l'ampèrage et la vitesse ).

Voila,c'est tout pour aujourd'hui, à délevopper si vous voulez et ( mode Lucien Jeunnesse ) à lundi si le coeur vous en dis !

Martin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...