Jump to content
Sign in to follow this  
zoreil41

Quid du ferroutage ?

Recommended Posts

Voila, sa fait plusieurs fois que en repas famillial on me prend a partis sur le ferroutage ...

Alors je viens vers vous pour avoir de vraies infos !

Pourquoi sa ne marche pas ?

Je sais c'est très vaste comme question mais :

est-ce un manque de ligne (je n'ai entendu parler que de la ligne Bettemcourt - Leboulou) ?

Est-ce un manque de matériel (le coup des wagon modalhor ...) ?

Une volontée d'une EF de pas en faire (ne veut pas rentrer en concurrence avec le lobby routier ? aie pas taper ...) ?

Un problème législatif (temps de repos des chauffeur lorsque le camion est sur le train ... taille des essieux des wagons ...)?

Un problème de temps (durée du trajet superieur a la route)?

Un problème de cout (sa coute plus cher de prendre le train ... on pollue tant que ca avec le train ...)?

Quand je vois ce que fais la suisse sa fait mal au coeur ... (ils sont bons les suisses) !

Un truc con mais bon dans mon esprit je voyais ça :

le camion il monte en bout de wagon, il va jusqu'au bout du train (on detache rien, pas besoin de grue, systeme de levage ...), le chauffeur va dans un wagon voyageur ... et hop depart du train .... (un peu comme le shuttle ....) et a l'arrivée ressort rapidement sans perdre trop de temps a l'autre bout du train.

Il ya tellement de camions qui traverse la France que je me pose des question ! (et je ne pense pas etre le seul ...)

Merci pour vos reponses

helpsoso PS si le sujet est mal placé, déjà traité, messieurs les administratrice et administrateur je m'excuse d'avance ! helpsoso

Edited by zoreil41

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest necroshine

Il y a 1000 explications :

Volontés economiques et politiques :

- il faut vendre du camion, il faut vendre du carburant... et surtout le dilemme de mettre X nombre d'entreprises et de personnels sur le carreau...

Le Fret est cassé, de nmbreuses lignes sont fermées, donc le camion connait ses heures de gloire... Du moins pour le routier roumain et polonais...

La facture demandé par RFF pour un sillon marchandises est un frein extraordinaire au developpement du ferroutage...

Comme je le mentionne dans un aure sujet, est il moralement concevable de voir des camions turques, polonais sur nos routes ????

Avec une reelle volonté, une politique forte (décisions et accompagnement)...

On pourrait imposer le ferroutage, avec des dizaines d'autoroutes ferroviaires, les camions ensuite ne ferraient plus que les dessertes terminales.... Qui osera prendre ces decisions concertées par l'ensembles des professions ???

Décisions qui seraient positives environnementalement parlant, et socialement parlant...

Edited by necroshine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'instant, il existe 2 relations en France : Bettembourg-le Boulou et l'autoroute ferroviaire alpine par le Fréjus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On pourrait imposer le ferroutage, avec des dizaines d'autoroutes ferroviaires, les camions ensuite ne ferraient plus que les dessertes terminales.... Qui osera prendre ces decisions concertées par l'ensembles des professions ???

Décisions qui seraient positives environnementalement parlant, et socialement parlant...

C'est exactement ce a quoi je pensais.

Je me pose juste la question du économiquement viable : Le cout d'acheminement en train ne doit pas depasser celui du cout d'achemeinement par la route (sauf si les temps de livraisons sont vraiment reduit). Mais quelqu'un a t'il des chiffres las-dessus ? Ya t'il eu des études sérieuse sur ce cas ?

Le cout du social :

Cela ferait disparaitre les chauffeurs routiers longue distance pour seulement faire du trafic journalier (départ et retour à la maison le même jour et tout les soirs chez soi, vie de famille ...). Seulement comme cité, de plus en plus de longue distance sont de nationalité est-européenne a cause de leur main d'oeuvre. Le fait de passer en journalier va concurrencer ces chauffeurs est-européens à l'avantage des chauffeurs locaux (cout de faire venir un gars de l'autre bout de l'Europe pour un trajet d'une centaine de Kms).

Le cout environnemental :

Quel serait le cout carbonne au Km d'un convoi ferroutage ? As t'on a disposition de quoi comparer le cout cO2 de la tonne de marchandise transporté au Km entre un convoi Fret, un cnovoir ferroutage+desserte locale, et convoi routier.

Je sais sa fait beaucoup de chose demandée mais bon j'aimerai savoir ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi aussi je me demande pourquoi on utilise par le systeme de ferroutage classique plutôt que le modhalor et ces processus de coupe et raccord tracteur/remorque et qui prennent de ce fait un wagon chacun au lieu de 1 pour 2 sur le system classique?

Share this post


Link to post
Share on other sites

moi aussi je me demande pourquoi on utilise par le systeme de ferroutage classique plutôt que le modhalor et ces processus de coupe et raccord tracteur/remorque et qui prennent de ce fait un wagon chacun au lieu de 1 pour 2 sur le system classique?

Si je ne me trompe (corrigez)

Le modhalor nécessite de détacher la remorque du tracteur, et nécessite une grue pour charger ou décharger l'ensemble ... Apres je crois qu'il y a une histoire de longueur de camion incompatible avec la remorque, et aussi un coup de changement de legislation qui a changé quelque année plus tard rendant moins aisée l'utilisation de cette remorque

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Le modhalor nécessite de détacher la remorque du tracteur, et nécessite une grue pour charger ou décharger l'ensemble ... Apres je crois qu'il y a une histoire de longueur de camion incompatible avec la remorque, et aussi un coup de changement de legislation qui a changé quelque année plus tard rendant moins aisée l'utilisation de cette remorque

quelques réponses : sur Modalhor, il n'y a pas besoin de grues, les plateformes des wagons pivotent pour un accès latéral. Chaque wagon double comporte deux berceaux. Chaque berceau peut recevoir une semi-remorque ou deux tracteurs. Un ensemble de 6 wagons peut donc transporter quatre semi-remorques et leurs tracteurs. Il faut détacher les semi-remorques des tracteurs, puis rassembler les morceaux à l'arrivée. (photo 3).

Faire comme ça immobiliserait 1/3 de la capacité à transporter des tracteurs qui ne seraient en fait utiles qu'à un petit routier n'ayant pas de parc à dispo à l'arrivée. Mais ceux-là ne prennent pas l'autoroute ferroviaire ! Les entreprises plus grosses ont soit des tracteurs aux deux extrémités du trajet, soit concluent des accords d'entraite mutuelle. De fait, on ne voit voit pas tellement de tracteurs sur les trains Modalhor, presque seulement des remorques.

moi aussi je me demande pourquoi on utilise par le systeme de ferroutage classique plutôt que le modhalor et ces processus de coupe et raccord tracteur/remorque et qui prennent de ce fait un wagon chacun au lieu de 1 pour 2 sur le systeme classique?

Pourquoi ne pas utiliser la route roulante classique ? la réponse sur la photo 1 qui montre le gabarit UIC de la voiture d'accompagnement .. et celui des camions montés sur les plateformes pourtant équipées de roues de 350 mm !!

On a laissé les camions grandir démesurément. Les kangourous c'est fini. (photo 2)

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici un graphique que j'ai déjà montré, mais apparemment il faut rafraîchir certaines mémoires :

en bleu le franc d'après l'INSEE

en blanc le prix du voyageur-km : il suit l'inflation

en jaune le prix de la tonne-km : elle a décroché d'un facteur 3

En même temps Z 5121 (j'ai du la conduire celle là), ton graphique explique aussi pourquoi le ferroutage ne monte pas en puissance : avec un prix de la tonne-km aussi bas, les seuls qui peuvent s'aligner ce sont les Willi Betz et autres avec leurs camions conduits par des roumains, pour le ferroutage à grande échelle, il faudra attendre que le prix de la tonne-km revienne à une valeur normale...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Monsieur Le Baron

Tiens tiens tiens... Un conducteur de VFLI qui aurait conduit la Z5121... Encore un retraité parti à la concurrence, et çà se réclame libéral après s'être gavé du système SNCF pendant des années ! Beuuuuuuuuuuuuuuuuuurk ! Monsieur Le Baron en a rendu tout son 4 heures et taché sa redingote...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Tiens tiens tiens... Un conducteur de VFLI qui aurait conduit la Z5121... Encore un retraité parti à la concurrence, et çà se réclame libéral après s'être gavé du système SNCF pendant des années ! Beuuuuuuuuuuuuuuuuuurk ! Monsieur Le Baron en a rendu tout son 4 heures et taché sa redingote...

5121 07.54 Villeneuve 04.57 PSO 03.66 Villeneuve 09.80 Montrouge 02.82 TSP 05.82 Montrouge 10.86 Villeneuve 03.92 TSP 09.94

en effet , ça n'est pas tout jeune .. mais il a peut-être commencé dessus ... 15 ans déjà !

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens tiens tiens... Un conducteur de VFLI qui aurait conduit la Z5121... Encore un retraité parti à la concurrence, et çà se réclame libéral après s'être gavé du système SNCF pendant des années ! Beuuuuuuuuuuuuuuuuuurk ! Monsieur Le Baron en a rendu tout son 4 heures et taché sa redingote...

Ne dis pas çà à un dirigeant de la boite.... VFLI, c'est dans l'EPIC SNCF, donc, ce n'est pas de la concurrence....

Cà, c'était une version "officielle", hein.... parce que dans la forme, je suis d'accord avec toi. C'est même le pire des concurrents ferroviaires.

Sur plusieurs marchés perdus par la SNCF et captés par d'autres EF, certains sont revenus à la SNCF... mais pas à l'opérateur historique: les trafics sont partis chez VFLI....

edit: en lisant çà, j'espère que Mr le Baron digèrera quand même son Brandy... :blush:

Edited by CRL COOL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de tracteur sur le modhalor, les routiers ammène leur remorques et les garent à une place de parking attitrée. Ensuite ils récupèrent souvent une autre remorque arrivée sur les trains précédent.

Certaines entreprises font appellent à des transporteurs indépendant, donc pas besoin de mettre les tracteurs sur le train car c'est Dupont qui amènent les remorques de l'entreprise X au Boulou et Martin qui les récupèrent à Bettembourg.

Sur la plateforme on peut rentrer maximum une demi rame de 10 wagons, donc 20 coques. Il existe également des rames de 8,7,6,5 wagons... Mais en générale ce sont des demi rame de 10 ou 8.

En effet le gabarit à l'air plus important. espérons que les futur tunnels soit constuit sur la base de ce gabarit.

Il n'y a pas que les tunnel, il y a aussi les quais de certaines gares.

http://www.rail.lu/lorryrail.html

http://www.lorry-rail.com/gallerie/

Edited by luz

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Pas de tracteur sur le modhalor, les routiers ammène leur remorques et les garent à une place de parking attitrée. Ensuite ils récupèrent souvent une autre remorque arrivée sur les trains précédent.

Modalohr a été prévu pour les emmener aussi, par deux sur une coque. C'est simplement que les petits routiers indépendants qui auraient besoin de trimballer le tracteur avec la remorque n'utilisent pas ce service .....

voir cette animation attrapée sur http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/modalohr.htm

question partie basse, il n'y a pas non plus que les quais de gare, mais beaucoup d'appareils. Avant d'ouvrir un itinéraire, il faut les recenser tous et les déplacer.

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos reponse !

Je reste quand meme sur ma faim, car économiquement c'est viable, techniquement sa ce fait (avec quelques hum hum quand meme ...), ...

J'en ai appris une autre concernant la législation des routiers qui pourrait etre une explication à son non developpement :

- lorsque le conducteur est dans la train et qu'il voyage avec son camion ou sans avec un autre train , il est considéré comme en train de conduire, il a droit (et obligation) de repos en arrivant ... a peu pres 9h une fois arrivée a destination ! ce qui plombe les temps final de parcourt !

Et j'attend aussi une décision politique forte qui répercutera le vrai prix des autoroutes aux routiers ... histoire de ne pas fausser la concurrence rail/route

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens tiens tiens... Un conducteur de VFLI qui aurait conduit la Z5121... Encore un retraité parti à la concurrence, et çà se réclame libéral après s'être gavé du système SNCF pendant des années ! Beuuuuuuuuuuuuuuuuuurk ! Monsieur Le Baron en a rendu tout son 4 heures et taché sa redingote...

Monsieur Le Baron est bien peu accueillant et fort agressif, Monsieur Le Baron ferait bien de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de critiquer sans connaître les tenants et les aboutissants.

Puis je faire remarquer à Monsieur Le Baron qu'il y a de multiples manières de se retrouver à VFLI et qui ne sont point toutes déshonorantes

-on peut avoir été dans sa jeunesse un agent SNCF, puis avoir démissionné et être rembauché plus tard chez VFLI

- on peut avoir été détaché d'office de la SNCF et remplir une mission pour VFLI

- on peut après avoir été agent SNCF être sollicité par la SNCF pour participer en tant que formateur à la transmission de savoir.

Enfin, même dans le cas que Monsieur Le Baron jugerait le plus déshonorant, c'est à dire travailler quelques mois à VFLI après une carrière à la SNCF, on pourrait avoir également quelques bonnes raisons comme celles évoquées par un contributeur qui grâce à ce complément de revenus va pouvoir payer des études à sa fille.

Il est vrai que Monsieur Le Baron, dans son chateau, n'a peut être pas de problèmes de trésorerie...

Pour ma part, je fait remarquer à Monsieur Le Baron que mon inscription à ce forum date de 2008, époque à laquelle, j'effectuai un CDD de courte durée à VFLI et que ce n'est plus le cas actuellement.

Je prie donc Monsieur Le Baron de s'abstenir à l'avenir de me chercher querelle sans valables raisons...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Merci pour vos reponse !

Je reste quand meme sur ma faim, car économiquement c'est viable, techniquement sa ce fait (avec quelques hum hum quand meme ...), ...

J'en ai appris une autre concernant la législation des routiers qui pourrait etre une explication à son non developpement :

- lorsque le conducteur est dans la train et qu'il voyage avec son camion ou sans avec un autre train , il est considéré comme en train de conduire, il a droit (et obligation) de repos en arrivant ... a peu pres 9h une fois arrivée a destination ! ce qui plombe les temps final de parcourt !

Et j'attend aussi une décision politique forte qui répercutera le vrai prix des autoroutes aux routiers ... histoire de ne pas fausser la concurrence rail/route

ça dépend de quoi tu parles. Pour l'AFA, effectivement les chauffeurs accompagnent leur camion et reprennent la conduite ensuite. Néanmoins, je ne suis pas certain de la réglementation appliquée, j'ai souvenir d'entendre un chauffeur se plaindre qu'il était peu payé pour ce trajet (un peu comme EV), raison pour laquelle ils préfèrent conduire pour de bon.

Sur Bettembourg-Perpignan, il n'y a pas plus de chauffeurs que de tracteurs.

Question rentabilité, c'est assez nul. A la limite, on peut même se demander si c'est écologiquement rentable. Si on ajoute la tare des wagons à celle des remorques, on est mal par rapport aux maximégacombi qui sont de loin plus adaptés, gabarit maxi, tare mini. (voir photo)

reste une autre question : le débit : en roulant à 25 m/seconde (90 km/h) et en respectant une distance de 100 m entre eux, il passe un PL toutes les 4 secondes, soit environ 900 par heure et par file. Sachant que chaque coupon de Modalohr peut emmener 40 remorques, il faudrait 22,5 trains à l'heure soit une rame toutes les 2mn 30 environ ..... dans chaque sens. Je vous laisse continuer l'exercice question acceptabilité du système.

Il est très clair que le ferroutage longue distance ne peut être qu'une grosse goutte dans l'océan du transport routier, même si on évacuait tous les TER ... sur autoroute !

En fait je suis persuadé que la vraie solution consiste à réduire le besoin de transport en produisant plus localement et en échangeant les idées pour les produire plutôt que les marchandises. Mais à l'étape où on en est de la délocalisation, ce n'est pas demain la veille qu'on cessera de voir des petites cuillers faire le tour de la planète .... au nom de la rentabilité

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait je suis persuadé que la vraie solution consiste à réduire le besoin de transport en produisant plus localement et en échangeant les idées pour les produire plutôt que les marchandises. Mais à l'étape où on en est de la délocalisation, ce n'est pas demain la veille qu'on cessera de voir des petites cuillers faire le tour de la planète .... au nom de la rentabilité

Merci, pour toutes ces informations très intéressantes, mais je suis quand même surpris que tu ne ressortes pas ton graphique où on voit le prix de la tonne-kilomètre décrocher des autres indices.

Ce décrochage ne serait plus d'actualité et le prix de la TK a remonté ?

Parceque si ce n'est pas le cas un prix artificiellement bas de la TK incite évidemment au gaspillage de transport :on peut aller faire éplucher des patates en Turquie si le prix du transport est donné !

PS le 61612 VFLI "Ambrogio" à Hourcade

Edited by Mak

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

Merci, pour toutes ces informations très intéressantes, mais je suis quand même surpris que tu ne ressortes pas ton graphique où on voit le prix de la tonne-kilomètre décrocher des autres indices.

Ce décrochage ne serait plus d'actualité et le prix de la TK a remonté ?

Parceque si ce n'est pas le cas un prix artificiellement bas de la TK incite évidemment au gaspillage de transport :on peut aller faire éplucher des patates en Turquie si le prix du transport est donné !

Ce graphique est à mon avis encore plus d'actualité, puisque le but de la manip est d'abaisser les coûts pour les chargeurs. J'ai pu le faire parce qu'à l'époque, ces chiffres , Tk, Vk, effectifs engins et personnel, recettes par secteur etc ....étaient publics. Jette un oeil sur les bilans annuels de la SNCF, on n'y parle plus que de finance. La seule façon de connaître le trafic, c'est le site de l'UIC, mais il n'est pas assez détaillé.

Je ne l'ai pas remis parce je l'ai déjà présenté un certain nombre de fois, et on va vraiment penser que je perds la boule !

sinon, sur le fond, tu as tout à fait raison. Le transport est considérablement sous-évalué, en particulier le transport maritime. Il est exact que les navires ont pris des dimensions impressionnantes sans que le personnel à bord aie augmenté ... mais par contre, leurs salaires et conditions de vie sont connues. Elles ont pu être qualifées d'esclavagisme pur et simple.

Peut-on en haut lieu oser imaginer qu'on imposera un jour aux cheminots de travailler comme ça, sous prétexte de prix de revient ?

NB : il y a une firme qui a proposé l'année dernière une loco avec couchette derrière la cabine, il me semble :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Monsieur Le Baron

On pourrait avoir également quelques bonnes raisons comme celles évoquées par un contributeur qui grâce à ce complément de revenus va pouvoir payer des études à sa fille.

Monsieur Le Baron voit que lorsqu'il est question d'émoluements, il y a toujours des bonnes raisons... Mais comment fait-donc le tiers-état (dont les préoccupations sont toutes autres...) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Modhalor a été prévu pour les emmener aussi, par deux sur une coque. C'est simplement que les petits routiers indépendants qui auraient besoin de trimballer le tracteur avec la remorque n'utilisent pas ce service .....

voir cette animation attrapée sur http://www.mosaique.levillage.org/miroirs/modalohr.htm

question partie basse, il n'y a pas non plus que les quais de gare, mais beaucoup d'appareils. Avant d'ouvrir un itinéraire, il faut les recenser tous et les déplacer.

Oui oui en théorie c'est prévu... Mais comme de toute façon le modalhor n'est pas prévu pour transporté les routiers avec...

Sinon aux dernières nouvelles ce sont 11000 camions qui passent la frontières chaque jour (dans les 2 sens bien sur)

Le modalhor c'est environ 60 semi au départ, et 60 semi à l'arrivée chaque jours, soit 120 semi (moyenne). çà fait donc en gros 1% des camions qui passent la frontière.

C'est à la fois peu et beaucoup quand on considère que les premières rames ont commencées à circuler il y a 2ans et demi et la difficulté du système.

A savoir qu'il est en projet sur Le Boulou/Bettembourg de rajouter un 3ème train journalier. Ce qui, dans les bons jours, pourrait rammener le pourcentage à 2% des camions passant la frontière.

Maintenant d'autres plateformes sont en projet, des plateformes bien plus grande... Wait and see!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest 5121

reste une autre question : le débit : en roulant à 25 m/seconde (90 km/h) et en respectant une distance de 100 m entre eux, il passe un PL toutes les 4 secondes, soit environ 900 par heure et par file. Sachant que chaque coupon de Modalohr peut emmener 40 remorques, il faudrait 22,5 trains à l'heure soit une rame toutes les 2mn 30 environ ..... dans chaque sens. Je vous laisse continuer l'exercice question acceptabilité du système.

Il est très clair que le ferroutage longue distance ne peut être qu'une grosse goutte dans l'océan du transport routier, même si on évacuait tous les TER ... sur autoroute !

je continue l'exercice. Sachant que la rotation d'une rame entre Bettembourg et le Boulou AR dure quelquechose comme 2 x 17 = 34 heures de trajet et au moins 2 x 2 heures de chargement/déchargement soit 38 h = 2280 mn, il faut donc prévoir pour tenir la cadence, environ 900 rames ! (sans compter les réserves) soit la bagatelle de 18000 wagons doubles et autant de locos .

pour enfoncer le clou, pendant les 2 heures de chargement/déchargement, ce sont rien moins que 48 rames qui arriveraient et repartiraient. Pour lesquelles il faudrait au moins 48 voies, chacune étant séparée de sa voisine par 10 à 15 m pour permettre les évolutions de PL, soit entre 500 et 750 m ... de large ....

J'arrête là parce que tout ceci me paraît être beaucoup trop venteux .....

Edited by 5121

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le but n'est pas d'éliminer totalement les camions en transit (soyons réaliste) mais d'en réduire considérablement le nombre.

Et le fait de faire que 1 à 2 % de ces camions avec seulement 2 minuscules plateforme et plutôt prometteur.

On en est au début de ce système, Le Boulou et bettembourg on servi d'essai, maintenant on sait que çà marche, et plutôt bien alors çà ne demande qu'à exploser.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Monsieur Le Baron est bien peu accueillant et fort agressif, Monsieur Le Baron ferait bien de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de critiquer sans connaître les tenants et les aboutissants.

Puis je faire remarquer à Monsieur Le Baron qu'il y a de multiples manières de se retrouver à VFLI et qui ne sont point toutes déshonorantes

-on peut avoir été dans sa jeunesse un agent SNCF, puis avoir démissionné et être rembauché plus tard chez VFLI

- on peut avoir été détaché d'office de la SNCF et remplir une mission pour VFLI

- on peut après avoir été agent SNCF être sollicité par la SNCF pour participer en tant que formateur à la transmission de savoir.

Enfin, même dans le cas que Monsieur Le Baron jugerait le plus déshonorant, c'est à dire travailler quelques mois à VFLI après une carrière à la SNCF, on pourrait avoir également quelques bonnes raisons comme celles évoquées par un contributeur qui grâce à ce complément de revenus va pouvoir payer des études à sa fille.

Il est vrai que Monsieur Le Baron, dans son chateau, n'a peut être pas de problèmes de trésorerie...

Pour ma part, je fait remarquer à Monsieur Le Baron que mon inscription à ce forum date de 2008, époque à laquelle, j'effectuai un CDD de courte durée à VFLI et que ce n'est plus le cas actuellement.

Je prie donc Monsieur Le Baron de s'abstenir à l'avenir de me chercher querelle sans valables raisons...

Z'avez raison les gars.... Qu'est ce qu'on ferait pas pour du fric!!! CDD ou CDI, dans une boite dont le statut est inférieur au RH0077, ben çà contribue à donner des billes à nos dirigeants SNCF en disant qu'on peut réviser les taquets du RH0077.

Continuez!!! Un jour, vous vous apercevrez que vous vous êtes défoncés pour rien, mais vous aurez le privilège d'être les plus riches du cimetière.

PS le 61612 VFLI "Ambrogio" à Hourcade

Tiens!!! En v'la un que la SNCF a donné à VFLI sans la moindre concertation. Et encore, la direction reconnait que sur ce transfert précis vers sa filiale, il n'y a aucun gain de cout Traction... Cà laisse songeur sur l'avenir, notamment avec les appels d'ofre par axe pour les trains Novatrans.

Monsieur Le Baron voit que lorsqu'il est question d'émoluements, il y a toujours des bonnes raisons... (...)

okok:Smiley_25: :Smiley_25:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest louis44

Excusez-moi?

GEODIS, un des leaders français du transport par camion, n'est pas une des multiples filiales de la SNCF ? revoltages

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...